Pop-Rock.com



I Am X : "Kingdom of welcome addiction"
King Christopher

mardi 23 juin 2009, par Albin Wagener

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Röyksopp : "Melody A.M."
Tim Finn : "Imaginary kingdom"
The Aliens : "Astronomy for dogs"
A Perfect Circle : "Thirteenth step"
Menomena : "Friend and foe"
Cafeneon : "Cafeneon"
Mint : "Magnetism"
Om : "Pilgrimage"
Prodigy : "Always outnumbered, never outgunned"
The Dancing Naked Ladies : "Pink lycanthropes"


Quand on y prête attention, cela ne fait pas si longtemps que ça que Chris Corner a laissé tomber l’aventure Sneaker Pimps pour entamer son projet solo I Am X, qui n’était censé être qu’un projet temporaire, finalement muté en une véritable oeuvre musicale. Cinq ans, c’est assez peu ; et pourtant, au cours de cet interval temporel, Chris aura réussi à se rendre relativement crédible dans le petit monde indépendant de l’Europe, sillonnant la moitié du continent pour proposer des concerts originaux et emblématiques.

Si Kiss + Swallow avait l’avantage de surprendre et de poser le décor, The alternative avait été particulièrement décevant, en particulier pour sa récupération de vieux morceaux des Sneaker Pimps et pour sa difficulté à rebondir. Mais ce coup-ci, on peut dire que Chris Corner transforme l’essai pour de bon ; on peut maintenant affirmer sans rougir qu’I Am X possède une identité et un style reconnaissables entre mille, qui ne sont pas prêts d’être singés. Et surtout, Chris s’est enfin démarqué des thèmes un tant soit peu adolescents qu’il trimbalait depuis le premier album, entre recherche de la sexualité, malaise quasi-indochinois et autres bévues stylistiques. S’agirait-il ici du fameux "album de la maturité" qu’on nous dégueule à toutes les sauces ? On n’en est pas loin...

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Kingdom of welcome addiction est plus mûr, plus adulte. Chris reste en proie à ses démons personnels, mais on retrouve presque l’ambiance qui prévalait sur le Splinter des Sneaker Pimps : quelque chose de pesant, de sincère et également de plutôt expérimental. Exit les gros beats qui tachent et les mélodies convenues, Chris Corner a ici pris la peine de développer des ambiances sans forcément essayer de faire danser à tout prix. Du coup, l’électro parfois simpliste des premiers albums a laissé la place à une production plus fouillée et bien plus épidermique. Sue Denim des Robots in Disguise est moins présente, et du coup on a droit à un duo avec Imogen Heap (ex-Frou Frou) sur My secret friend. Le single Think of England tire instantanément son épingle du jeu avec un gimmick immédiatement mémorisable, résolument entêtant. Qui plus est, la plupart des compositions semblent se recentrer sur l’utilisation (parfois spartiate) du piano, comme Kingdom of welcome addiction, le morceau titre, ou encore Running, qui clôt l’album avec délicatesse, mais sans pathos exagéré.

Quelques morceaux plus dansants s’inclinent devant la prédominance de la basse, notamment le très froid You can be happy au titre presque ironique. Dans l’ensemble, les morceaux sont peut-être moins immédiats et demandent plusieurs écoutes avant d’être assimilés, mais on peut vraiment se réjouir de l’évolution musicale de Corner, qui joue encore un peu avec les canons d’une certaine new wave du début des années 80, tout en plantant les graines de son propre univers. Non vraiment, Kingdom of welcome addiction semble clore avec brio le chapitre des trois premiers albums, et permet d’ores et déjà d’appréhender l’avenir avec un bagage serein. On peut maintenant faire confiance à Corner pour mener à terme son projet musical : le navire est à flot et ne souffre d’aucune avarie.



Répondre à cet article

Albin Wagener





Il y a 19 contribution(s) au forum.

I Am X : "Kingdom of welcome addiction"
(1/2) 2 juillet 2009, par Marco
I Am X : "Kingdom of welcome addiction"
(2/2) 23 juin 2009, par B.




I Am X : "Kingdom of welcome addiction"

2 juillet 2009, par Marco [retour au début des forums]

Bon album certes, mais je ne ressens pas la quasi-claque que m’avait occasionnée Kiss+Swallow. Au moins dans le booklet de celui-ci il a mis les paroles... ;-)
Le duo avec Imogen Heap sur My Secret Friend est extraordinaire d’efficacité (pour ceux qui veulent en écouter plus, elle a contribué aussi de très belle manière au Blanket des Urban Species), et An I For An I sort également du lot. Côté moins bon, on entend distinctement que certains sons sont copiés/collés des 2 albums précédents ; je m’attendais à un peu plus d’originalité (oui, je suis un des 2.500 à avoir acheté les 2 premiers albums aussi...).
Mais mais mais je fais confiance à Corner pour gommer ces défauts en live dès la semaine prochaine aux Ardentes. Comme l’an dernier aux Francofolies, au pied levé pour remplacer Aaron, et où il a réussi à faire oublier au public qu’il pleuvait à torrents !!!

[Répondre à ce message]

I Am X : "Kingdom of welcome addiction"

23 juin 2009, par B. [retour au début des forums]

Pas vraiment d’accord avec cette chronique. Déjà Sue Denim n’est plus du tout présente et cela se ressent fortement, il manque ce petit côté 2nd degré qu’elle apportait surtout en live.
Ensuite, la maturité ne se ressent pas tant que ça, on est loin justement de l’ambiance magique qui resortait de Splinter. Ici on a droit à des petits tricks que Corner nous avait déjà servi (la chanson titre est d’une faiblesse folle) et l’atmosphère qui ressort est beaucoup plus pop, notamment sur Think of England, sorte de Coldplay accéléré ou You can be Happy ou les parties chantées par Corner sont banales alors que celles de Janine se révèlent assez convaincantes.

Pour moi il s’agit vraiment d’un album où Corner cherche à taper dans le mainstream, à faire son Placebo en somme. Dommage car certains titres comme Nature of inviting ou I for an I sont excellents mais n’arrivent pas à palier au côté mou qui se dégage de l’ensemble...

[Répondre à ce message]

    I Am X : "Kingdom of welcome addiction"

    24 juin 2009 [retour au début des forums]


    La chose la plus intelligente que j’aie entendue sur Chris Corner c’est : "s’il est signé sur un label belge, c’est parce qu’on n’en veut pas ailleurs".

    De fait.

    Il me fait penser à ces joueurs de foot certes talentueux qui viennent se perdre dans le championnat belge. Les journalistes et les supporters ont l’impression d’avoir une vedette en D1 alors que la moitié des clubs de Ligue 1 française n’en voudraient pas. Alors on sort de vieilles statistiques "oui mais il a joué en Italie (banquette dans un club à l’agonie en vérité)." Et des conneries pareilles, ça fait un buzz. Le reste, c’est du vent.

    [Répondre à ce message]

      I Am X : "Kingdom of welcome addiction"

      24 juin 2009, par sergio [retour au début des forums]


      pour ton information, chris a fondé son propre label et n’a plus rien à voir avec anorak supersport. est-ce encore pire pour toi ? comme si il avait repris le matricule d’un club de promotion et qu’il allait essayer de monter en 1ère division !?

      [Répondre à ce message]

        I Am X : "Kingdom of welcome addiction"

        24 juin 2009 [retour au début des forums]


        Chris Corner a fondé son propre label parce qu’Anorak Supersport n’en voulait plus ?

        S’il n’a plus rien à voir avec le label hutois, pourquoi apparaît-il encore sur le site du label ?

        [Répondre à ce message]

          I Am X : "Kingdom of welcome addiction"

          24 juin 2009, par sergio [retour au début des forums]


          tout d’abord, un petit cours de business musical.
          anorak n’avait pas "signé" iamx mais pris un contrat de licence qui nous permettait de sortir ses deux premiers albums dans le bénélux.
          et donc, nous n’avons pas prolongé le contrat pour ce troisième album.
          61 second (label de chris) vend donc ses disques à un distributeur belge qui se charge de la mise en vente locale.
          pour ce qui concerne le fait qu’il apparait encore sur le site, c’est tout simplement parce que les deux premiers albums blablabla...
          d’ailleurs, si tu es perspicace, tu ne trouveras pas trace de ce nouvel album sur le site en question.
          comprendo ?

          [Répondre à ce message]

            I Am X : "Kingdom of welcome addiction"

            25 juin 2009 [retour au début des forums]


            Suite du petit cours de business musical : c’est beaucoup de chipotage (contrat de licence, vend donc ses disques à un distributeur belge etc) pour un album qui ne se vendra pas. Question : et les subsides là-dedans ? Il y a droit aussi le londonien ?

            [Répondre à ce message]

              I Am X : "Kingdom of welcome addiction"

              25 juin 2009 [retour au début des forums]


              par contre mon poing dans ta gueule tu vas y avoir droit ça c’est certain !

              [Répondre à ce message]

              I Am X : "Kingdom of welcome addiction"

              25 juin 2009, par sergio [retour au début des forums]


              jusqu’à preuve du contraire, corner est anglais et n’a donc droit à aucune aide sonnante et trébuchante sauf celle du label sus-mentionné !
              sinon ce serait trop facile, il en va de même pour (the) silent days et yé-yé (F), les robots et kill city (UK) et tout ce qui ne vient pas de notre joli pays !
              par ailleurs, qu’entends-tu par "qui ne se vendra pas" ?
              probablement beaucoup plus que pas mal de pseudo méga stars locales !

              [Répondre à ce message]

                I Am X : "Kingdom of welcome addiction"

                25 juin 2009, par Micheline [retour au début des forums]


                Par simple curiosité.
                Sergio, aurais-tu une idée des ventes des deux premiers albums du sieur Corner ?
                Je me dis qu’il a su se construire une belle petite notoriété et que ses plaquettes ne doivent pas si mal se vendre que ça.
                Merci

                [Répondre à ce message]

                  I Am X : "Kingdom of welcome addiction"

                  25 juin 2009, par sergio [retour au début des forums]


                  je pense qu’on a dû vendre près de 2500 copies de chaque album.

                  [Répondre à ce message]

                    I Am X : "Kingdom of welcome addiction"

                    25 juin 2009 [retour au début des forums]


                    Saluons l’honnêteté de Sergio qui vient avec des chiffres et des faits. Ca doit être souligné.

                    2500 copies ça semble peu. Maintenant, pour quelqu’un qui emprunte aux univers de Placebo et Indochine, et vu la petitesse du marché belge francophone, ça semble honorable.

                    Aucun subsides directs, certes. Mais quid des festivals et kermesses aux boudins dans lesquels se produit I AM X ? Ces manifestations vivotent grâce aux subsides. Or les artistes sont payés par lesdits subsides.

                    [Répondre à ce message]

                      I Am X : "Kingdom of welcome addiction"

                      25 juin 2009 [retour au début des forums]


                      Et pas la peine de répondre qu’il a fait l’AB dernièrement.

                      [Répondre à ce message]

                      I Am X : "Kingdom of welcome addiction"

                      26 juin 2009, par sergio [retour au début des forums]


                      je pense qu’une de mes qualités est l’honnêteté. de plus, pas de langue de bois. pour ce qui concerne les subsides, si tu veux vraiment, okay, il reçoit des subsides indirects. :-)
                      je te signale quant même que la plupart des petits festivals engagent exprès des groupes "programme rock" (donc belges) afin de s’alléger les cachets (puisque 370 euros sont payés par la CF). une fois encore, iamx ne peut rentrer dans ce type de subsides puisque ce n’est pas un projet belge. il est rare que la CF arrose n’importe quel festival avec ue somme définie. mais il peut arriver qu’une partie infime d’un subside atterrisse dans la poche de chris corner.
                      à dour, c’est possible, mais quand tu vois le nombre de groupes étrangers...

                      [Répondre à ce message]