Pop-Rock.com



Hopper : "Deergirl"
Tout arrive à qui sait attendre

jeudi 7 février 2008, par Sarah El Jabri

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Marillion : "Marbles"
Riverside : "Rapid eye movement"
Kelly de Martino : "Honest"
Tomahawk : "Anonymous"
Pendulum : "In Silico"
Sean Lennon : "Friendly Fire"
A : "Teen dance ordinance"
Tokio Hotel : "Zimmer 483"
She Wants Revenge : "This is forever"
The Zephyrs : "Bright yellow flowers on a dark double bed"


Récemment la scène parisienne s’était principalement contentée de grossir les rangs de la pop indie et d’un rock’n’roll jeune, puissant, minimaliste et tendance. Puis, progressivement, quelques groupes, à l’instar d’Eldia, ont tiré leur épingle du jeu, une épingle plus mature et plus substantielle. C’est le cas de Hopper, une très bonne surprise sonore dont l’album vient de sortir chez MVS Records. Etant donné le climat actuel, plutôt favorable au puissant et au jouissif, parier sur Hopper signifie prendre un certain risque.

L’album ouvre avec Ariane’s thread, et la voix rauque et envoûtante posée sur une rythmique impeccable force l’attention. On sent la force tranquille, sûre et constante d’un groupe qui maîtrise la mélodie et l’arrangement. On pense rapidement aux Pretenders, peut-être à Soundgarden. Hopper tonne et gronde, le son est sûr, bien arrangé, et le deux voix se répondent comme des éclairs. Rock’n’roll high, anthémique et taillé pour la scène, donne furieusement envie de se replonger dans la décennie précédente, quand les riffs de guitare ne faisaient pas peur et qu’il fallait se raccrocher désespérément à la basse pour tenir la route. Hopper, qui a déjà eu le privilège d’ouvrir pour Biffy Clyro, affiche ses références sans aucun complexe.

Il est rare d’avoir entre les mains un premier album dans lequel tous les titres se valent, qui maintient une certaine cohérence tout au long de l’écoute et qui laisse un goût particulier dans la bouche. L’arrangement et la production de Hopper semblent très perfectionnés pour un groupe qui a surtout fait ses preuves sur scène. L’alternance unique entre les deux voix féminines régale l’esprit, varie les sons, change les couleurs, les ambiances et les sentiments. Il y a une fluidité persistante dans les titres de Hopper, les guitares se mélangeant à la basse, aux voix, leur permettant d’onduler les intensités et de modeler les sons à leur envie. On a tout de suite envie de les comparer aux géants du rock, tels les Foo Fighters ou aux Smashing Pumpkins, tellement l’album semble abouti.

Ne vendons pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Donnons à Hopper l’opportunité de se dévoiler un peu plus avant de clouer leur plaque sur le mur, à côté d’autres groupes ayant déjà tout donné. Rainy days smell like glue rappelle la joyeuse insouciance de Dionysos, leur joie enfantine et leurs accords rythmés. The other me est envoûtant, sombre, sensuel et doucereux. Le final, On the road, rappelle quelques titres lents et hypnotiques de Noir Désir ; on ressort de l’écoute nostalgique, pensif, rêveur, et à la fois renforcé dans son idée que le classic rock n’est certainement pas mort. Produit par Ryan Hadlock, qui a récemment collaboré avec The Gossip et Blonde Redhead, Hopper n’a certes pas bénéficié de toute la hype entourant la scène parisienne, mais laisse la musique parler par elle-même. Propulsé en 2005 sur le devant de la scène lors du festival parisien Rock en Seine, Hopper a pris son temps pour sortir cet opus, prouvant que tout arrive à qui sait attendre. Deergirl est d’une qualité rare et se dévoile un peu plus d’écoute en écoute. Le groupe sera récompensé de ses efforts par une scène au Bataclan le 15 mai.



Répondre à cet article

Sarah El Jabri





Il y a 8 contribution(s) au forum.

Hopper : "Deergirl"
(1/8) 5 août 2014, par sellophone
Hopper : "Deergirl"
(2/8) 27 janvier 2014, par sarah
Hopper : "Deergirl"
(3/8) 10 septembre 2013, par princess
Hopper : "Deergirl"
(4/8) 30 août 2013, par sarah
Hopper : "Deergirl"
(5/8) 5 juillet 2013, par edongzki
Hopper : "Deergirl"
(6/8) 3 avril 2013, par rose
Hopper : "Deergirl"
(7/8) 18 janvier 2013, par liza jennifer
Hopper : "Deergirl"
(8/8) 11 février 2008, par Boyan




Hopper : "Deergirl"

5 août 2014, par sellophone [retour au début des forums]

Great site i got very intereting posts over here i will keep visting this site thanks for sharing it with us.

mobile phones

[Répondre à ce message]

Hopper : "Deergirl"

27 janvier 2014, par sarah [retour au début des forums]

it’s an excellent stuff i am glad to read it over here keep up the good work.
Management information

[Répondre à ce message]

Hopper : "Deergirl"

10 septembre 2013, par princess [retour au début des forums]

Je suis impressionné par le contenu du site. Les idées et les pensées de l’auteur est vraiment bon. Merci de partager à d’autres. Miami women’s bag catalogs

[Répondre à ce message]

Hopper : "Deergirl"

30 août 2013, par sarah [retour au début des forums]

it’s good that i took the time read this informative post thanks for sharing it’s great . Barnsley Same Day Couriers

[Répondre à ce message]

Hopper : "Deergirl"

5 juillet 2013, par edongzki [retour au début des forums]

Je suis impressionné par le contenu du site. Les idées et les pensées de l’auteur est vraiment bon. Merci de partager à d’autres. florida real estate homes for sale

[Répondre à ce message]

Hopper : "Deergirl"

3 avril 2013, par rose [retour au début des forums]

i am glad to found this informative post i like the great way of sharing this information thanks for sharing it . Ann Summers Student discount

[Répondre à ce message]

Hopper : "Deergirl"

18 janvier 2013, par liza jennifer [retour au début des forums]

This site is really great i found alot good stuff over here and i will visit here again to read more Thanks for sharing it with us.
plumbers in Wirral

[Répondre à ce message]

Hopper : "Deergirl"

11 février 2008, par Boyan [retour au début des forums]

Une petite précision : Deergirl est leur deuxième album, après A tea with D. paru en 2004 chez Ethylen Records, et qui vaut également le coup !

[Répondre à ce message]