Pop-Rock.com


L’album du mois
Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"
Du Flop au Top !

samedi 26 février 2005, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Gwen Stefani : "The sweet escape"
Panico : "Subliminal kill"
JYM : "A fool’s chance"
Therapy ? : "High anxiety"
The Rakes : "Klang"
John Wayne Shot Me : "The purple hearted youth club"
Franz Ferdinand : "Tonight : Franz Ferdinand"
Peaches : "Impeach my Bush"
The Libertines : "The Libertines"
Manic Street Preachers : "Lifeblood"


Une tentative solo de Gwen Stefani comme album du mois ? Quelle idée étrange ! Par quel inconcevable détour d’esprit aurais-je bien pu m’intéresser aux minauderies aigrelettes de cet insignifiant ersatz de Marilyn Monroe juste bonne à frapper l’imagination d’un sous-marinier après 6 mois en mer ? Faut vous dire que, déjà après Just a girl, No Doubt avait cessé de susciter en moi le moindre intérêt. Je frémis rétrospectivement en me rappelant avoir honteusement profité du succès de l’infâme Don’t speak pour assouvir mes pulsions adolescentes. Le massacre à la sulfateuse opéré récemment sur It’s my life, au demeurant excellent titre de Talk Talk, avait réveillé en moi des ces pulsions blondicides habituellement réservées aux Britney et consorts.

On me dit en régie que nous manquons justement d’un Flop du mois ? Pas de problème, un beau guano circulaire vient d’atterrir dans mon mange-disques. Imaginez vous un peu. Du Gwen Stefani ! Toute seule. Comme une grande. Enfin, tout de même accompagnée de All that money can buy. Comprenons-nous bien : quand la chanteuse sous-douée d’un groupe pop au rabais se lance dans un album solo bourré jusqu’à la gueule de collaborations et autres guest-appearances de tout le gotha de la pop et du rap actuel, ça sent plus que mauvais. Voyez plutôt : Hollaback girl avec la collaboration de Eve et Dr. Dre, Long way to go avec Andre 3000 de Outkast, The real thing avec New Order,... On notera également la participation de Linda Perry et des célèbres Neptunes. Avec sa production d’enfer, luxueuse, riche, visiblement à gros budget et ses chansons qui mangent à tous les râteliers, le premier effort de la miss est un véritable oiseau pour le chat, en somme. Et un album insolemment arriviste qu’on se prépare à démonter avec un plaisir sadique.

Et puis surgit à l’écran une petite scie bien sautillante, dans un clip bubblegum agréablement loufoque : What are you waiting for, cri de guerre Girl-power qui rappelle heureusement plus Cyndi Lauper que les Spice Girls. Le trip Alice au pays des merveilles est séduisant et génère une vague envie honteuse de découvrir ce que peut bien renfermer le reste de l’album.

Et qu’y découvre-t-on ? Un album frais, délicieusement rétro et vintage, qui mélange, a priori hasardeusement, pop et R&B, rock punkisant et électronique, hip-hop et new wave, pour un résultat connoté années 80 au-delà de toutes espérances. Un véritable plongeon, à grand renfort de technologie, dans un passé proche où personne ne se sentait obligé de froncer les narines au moindre soupçon de machine à tubes immédiats.

Harakuju girls et le pétillant Bubble pop electric sont aussi délicieusement horripilantes qu’enfantines, la première dans un esprit qui devrait assouvir le fétichisme nippon de ceux que ce genre de choses travaille. Luxurious, avec ses réflexions en français un peu surprenantes, gagne le titre de morceau le plus soul et sensuel de l’album. L’excellent titre réalisé avec Bernard Sumner et Peter Hook de New Order se paye le luxe d’évoquer à la fois Bizarre love triangle pour la facette électronique, et Holiday de Madonna pour les refrains, deux références qui ne sont pas à proprement parler les plus détestables à avoir jamais été composées. A 35 ans révolus, Gwen Stefani semble plus que jamais disposée à œuvrer dans le tube espiègle et coloré, avec nettement plus d’expérience et d’originalité (et de moyens, soyons honnêtes) que ses imitateurs français de Superbus. Et il semblerait même qu’elle soit ici bien plus enjouée et imaginative qu’elle ne l’a jamais été avec No Doubt. L’affaire est entendue : Love, music, angel, baby est l’album tant attendu que Madonna s’est toujours montrée incapable de réaliser, à compter du jour où elle délaissa la pop espiègle pour se lancer dans un Grand Oeuvre porno-kabbalisto-cyber totalement foireux.

Comment, me direz-vous ? Un album de pop fourre-tout, commercial, horriblement MTV-isable, qui passe du Flop au Top comme ça, sans prévenir, qui squatte un emplacement de ce site jadis occupé par Nick Cave ou Radiohead ? Ben oui. Parfaitement. On est en février. Il fait moche. Froid. Gris. L’actualité musicale n’est pas bien bandante, et ce petit goût de fête et de soleil tombe à point nommé pour illuminer la grisaille quotidienne avec ses mélodies charmeuses et un peu voyantes. Il n’y a sans doute pas là de quoi marquer l’histoire de la musique, mais bien celle du mois de février 2005, et c’est finalement un peu le principe d’un album du mois.



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 30 contribution(s) au forum.

Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"
(1/8) 8 décembre 2005
Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"
(2/8) 2 novembre 2005, par king kunt
> Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"
(3/8) 28 février 2005, par Amel
> Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"
(4/8) 27 février 2005
> Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"
(5/8) 27 février 2005
> Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"
(6/8) 26 février 2005, par Kao
> Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"
(7/8) 26 février 2005, par Jé
> Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"
(8/8) 26 février 2005, par Solferino




Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"

8 décembre 2005 [retour au début des forums]

Une petite salope !!! une GWIN(Stefani), voilà ce ke c’est.....

[Répondre à ce message]

Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"

2 novembre 2005, par king kunt [retour au début des forums]

je me met deux secondes à la place du type ki ecoute gwen stefani sans connaitre..

"ben dis donc, on dirait k’elle vient de passer 10 ans dans un bunker et k’à la sortie elle s’est dit "tiens le délire japon/manga/collegienne rebelle avec des couettes et un uniforme (à la japonaise) ça fait des sous, allo pharel, allo eve, allo dr dre vous me faites un album vite fait je vous promet ça va faire venir encore plus de sous"

pour avoir vu no doubt en concert il y a un petit moment (en 1998 avec les vandals il me semble), si on m’avait dit a l’epoke ke ça finirait comme ça j’orai peut etre essayé de trouver un moyen de rentrer gratos au concert ;)

[Répondre à ce message]

    Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"

    2 novembre 2005, par R.T. [retour au début des forums]


    Si on m’avait dit il y a trois ans que les gens ne sauraient plus utiliser leurs doigts pour taper "qu" au lieu de "k", je ne l’aurais pas cru !

    [Répondre à ce message]

> Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"

28 février 2005, par Amel [retour au début des forums]

Evidemment "L.A.M.B" est différent de ce que faisait Gwen Stefani avec No Doubt mais pour moi c’est presque un chef d’oeuvre (nan nan j’exagère pas ) ! Il en faut des tripes pour mélanger autant de genre dans un même album sans que sa fasse compil ! Enfin bon, mwa j’adore ce cd et voilà ! :)

[Répondre à ce message]

> Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"

27 février 2005 [retour au début des forums]

"Faut vous dire que, déjà après Just a girl, No Doubt avait cessé de susciter en moi le moindre intérêt. Je frémis rétrospectivement en me rappelant avoir honteusement profité du succès de l’infâme Don’t speak pour assouvir mes pulsions adolescentes. Le massacre à la sulfateuse opéré récemment sur It’s my life, au demeurant excellent titre de Talk Talk, avait réveillé en moi des ces pulsions blondicides habituellement réservées aux Britney et consorts.
"

Je ne pensais pas pouvoir lire cela dans une critique, surtout quand elle ne concerne pas directement un des albums du groupe. J’aime le rock, le vrai...Gwen ne sait plus vraiment faire de rock toute seule, ça n’a d’ailleurs plus l’air de l’intéresser. Mais pourquoi parler d’elle ici ? surtout dans la rubrique "album du mois". No Doubt est un groupe très riche, un groupe qui peut créer aussi bien des morceaux mauvais qu’excellent malheureusement. Ils ont toujours su faire de bonnes choses mais -à part pour leurs trois premiers albums- on retrouve des brides de musiques s’éloignant trop du rock dans leurs oeuvres... C’est bien dommage pour un groupe qui n’aura jamais pu exprimer sa vraie valeur. Il a quand même été l’un des meilleurs groupes de ska-rock dans les années 90. Le titre "It’s my life", reprise de Talk Talk, je me permet de le trouver excellent, un titre comme celui-ci ne court pas les rues, il n’y en a pas deux semblables et il ne me rappelle en rien les Britney et consorts. On ne peut pas cracher sur tout leur répertoire, c’est vrai qu’il faut faire du tris, sont-ils allés trop loin ?...sans doute.

[Répondre à ce message]

> Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"

27 février 2005 [retour au début des forums]

Le PB avec Pop-rock, c’est que ça voudrait bien faire du Rock n’Folk, mais que ça n’a ni le background musical nécessaire, ni la prose d’un Eudeline...

[Répondre à ce message]

> Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"

26 février 2005, par Kao [retour au début des forums]

J’ai peut-être lu l’article un peu rapidement, mais qu’en est-il de la collaboration avec Martin Gore ? Aurais-je rêvé en lisant le nom du blondinet dans une autre critique de l’album ?

Quant à l’actualité "pas bandante" je préfère me taire, on va encore dire que je la ramène avec des groupes "indépendants" ...

[Répondre à ce message]

> Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"

26 février 2005, par  [retour au début des forums]

Je n’ai rien contre ce disque, mais je suis plutôt surpris de voir "Ray of light" tomber sous le couperet sous-entendu d’un qualificatif aussi cinglant que "Grand Oeuvre porno-kabbalisto-cyber totalement foireux". Le seigneur William Orbit y a accompli un travail fantastique : il s’agit là d’un disque (peut-être le seul de Madonna) vraiment bien fichu, passionnant, loin d’un quelconque trip fashion mal torché, bardé de mélodies envoûtantes, de mélancolie et de grâce, tout simplement. A côté de ça, "Music", éloigné des couleurs religieuses et encensé dans ces colonnes, était horripilant tant les ficelles de l’agaçant Mirwaïs desservaient Madonna.

Quoi, on s’en fout de Madonna ?

[Répondre à ce message]

> Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"

26 février 2005, par Solferino [retour au début des forums]

Quoi ???l’actualité musicale n’est pas banadante ?
Et le nouvel album des Kills ?Et le nouveau Adam Green ?Et le nouveau Chemical Brothers ?Et Laurent Garnier ?Et la premiere livraison des 22-20’s ?
Et l’explosion disco punk en angletrre,avec Kasabian en tete de file ?
J’en oublie surement,je n’ai pas la prétention de tout connaitre...
franchement,j’aime beaucoup votre site,votre écriture,mais depuis le debut 2005,j’ai legerement l’impression que vs vs reposez un peu sur vos lauriers:on dirait que seule la rubrique flash-back est remplie ,et vs vs interessez a chroniquer des Disques vraiment dispensables,comme celui de Kyo ou de Gwen Stefani
Et pareil pour les news:le nouvel album de Gorillaz,Le nouveau garbage...Silence radio...

enfin..

[Répondre à ce message]

    > Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"

    26 février 2005, par Albin Wagener [retour au début des forums]


    pour Kasabian et les Chemical Brothers, il y a quelques infos dans la rubrique Pop-Rock Express. je t’encourage à aller y jeter un coup d’oeil.

    [Répondre à ce message]

    > Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"

    26 février 2005, par Bibo [retour au début des forums]


    Du calme, du calme !

    Il est pas si mauvais que ça, l’album de Gwen !!

    [Répondre à ce message]

    > Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"

    26 février 2005, par séraphin lampion [retour au début des forums]


    Il a d’autres sites pour tous ces trucs inconnus, non ?

    [Répondre à ce message]

    > > Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"

    26 février 2005 [retour au début des forums]


    Ils parlent de ce qu’ils veulent...

    [Répondre à ce message]

    > > Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"

    26 février 2005, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


    Effectivement, pour ceux que j’ai écouté dans ta liste (Kills, Laurent Garnier, Chemical brothers), ça ne m’a pas fait bander. Allez...si, les Chemicals un petit peu tout de même.

    De toute façon, nous n’avons jamais refusé le fait de parler de trucs grand public.

    [Répondre à ce message]

      > > > Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"

      26 février 2005, par Gérard Meanvussat [retour au début des forums]


      Oui mais là, ’faut quand même avouer que c’est Gwen Stephani !!!!

      J’ai pas écouté l’album (je m’emmerde pas à ce point) donc je ne peux juger de sa qualité, mais j’ai vu le clip du premier single dont il extrait, et c’est, comment dirai-je...à chier.

      Si rien ne te fait bander en ce mois de février (un mois que je trouve fort joli d’ailleurs), il y a le nouveau Adam Green qui vient de sortir, cher Marc...

      [Répondre à ce message]

        > > > > Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"

        26 février 2005, par karma police [retour au début des forums]


        Juger un album sur base d’un seul single... c’est un peu à chier aussi.

        [Répondre à ce message]

          > > > > > Gwen Stefani : "Love, angel, music, baby"

          26 février 2005, par Gérard Meanvussat [retour au début des forums]


          Tu as surement du oublier tes lunettes, chèr(e) Karma Police : j’ai écrit "je n’ai pas écouté l’album, donc JE NE (marque de la négation)PEUX juger de sa qualité"...

          Mais il faut bien avouer que le single est tellement à chier que je ne prendrais surement pas la peine d’écouter l’album en entier, qui ne doit pas, à mon avis, être un chef d’oeuvre.

          [Répondre à ce message]