Pop-Rock.com



Frigo : "Funambul"
A l’autre bout du fil

jeudi 15 juin 2006, par Marc Durant

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Vienna Teng : "Dreaming through the noise"
Hooverphonic : "No more sweet music"
Vegastar : "Un nouvel orage"
All The Saints : "Fire On Corridor X"
Zwan : "Mary star of the sea"
Pendulum : "In Silico"
Archive : "Lights"
Camouflage : "Sensor"
Deep Purple : "Rapture of the deep"
Neon Neon : “Stainless Style”


Fort déjà de deux E.P. et d’une démo, Frigo, trio originaire de Quimper, sort aujourd’ui un album 10 titres proposant une post-electro-rock pleine de langueur et sans longueur. Se laissant aller à une musique sombre et bien foutue. Triste mais belle découverte !

Comment vendre un frigo à des esquimaux ? C’est un peu le piège du publicitaire ou du démarcheur, on appelle ça une gageure. Devoir faire passer quelque chose de tout à fait dispensable pour la huitième merveille du monde. Bien entendu ça reste un mensonge mais s’il est beau et bien amené, ça fonctionne et tout le monde est content. Ici pas de mensonges, la vente est directe, sans vraiment de garantie, si ce n’est celle de se trouver en face d’un petit chef-d’oeuvre comme on en fait trop rarement aujourd’hui. Commencer une chronique par des éloges, c’est un peu comme apporter le dessert avant l’entrée et le plat principal, ça ne se fait pas. Mais comme je me fous un peu des conventions et des règles, j’ai envie de dire du bien de cet album tout au long de mon article. Au fond c’est la moindre des choses si ils semblent le mériter. On pourrait dire de Frigo qu’ils sont un bel anachronisme dans leurs influences, jonglant avec un passé flamboyant et un aujourd’hui nonchalant (ils s’accordent les influences de Radiohead, Kraftwerk et The Slint, un beau mélange), ils enfourchent une vague épique qui pourrait les mener plus loin que la plage. Ce n’est pas tant la qualité de la musique de Frigo qui frappe, mais la variété. Parfois un album est très bon, mais il a tendance à reproduire les mêmes schémas et à lasser l’auditeur. Frigo évite cet écueil en amenant progressivement des titres assez différents les uns des autres. Si Picture of melancholy ressemble à nos Calista nationaux, une sorte de mélange pop calme à la nostalgie éprouvée, on glisse vite avec Draft vers une pop-song rythmée où les synthés mènent le bal, et quand on murmure ses paroles on pense un peu à House of Love, le refrain est la et fonctionne. Westcoast Voices nous emmène dans le plus electro avec une rythmique complexe et entraînante, pour vite repasser la main à l’étonnant Mentronic, où le chanteur change totalement son timbre de voix, allant vers des aigus qui ne sont pas sans rappeler les moments les plus expérimentaux de certains groupes barrés des années 80. Il remet ça avec le génial Pop-Corn Cinema qui lui aussi fait son petit effet, down-tempo avec un orgue et cette voix qui pourrait presque faire penser à du Sopor Aeternus, certains King Diamond, voire Neva.

Sweetheart est un peu un retour à la normale, avec une intro qui aurait pu figurer sur le Disintregration de The Cure. Emmené cette fois par Troy Balthazar, dans une ballade un peu anecdotique. Bordeline, le seul titre en français, lent et sympa, un phrasé rappelant parfois Miossec, même si l’intonation est un peu hésitante. Deadly summer trip ferme cet album d’une belle façon, même si le morceau laisse espérer et attendre quelque chose qui ne vient pas.

Résultat des courses, un disque de belle facture, préservé du conformisme et qui sent bon la réussite et les espoirs. Peut-être un groupe dont on ne voit à peine l’importance pour le moment, mais qui dans un avenir proche, si le public le veut (et la presse, et la chance) pourra sans doute se faire un nom et une réputation. Et comme on dit dans le jargon, c’est tout le mal qu’on leur souhaite !



Répondre à cet article

Marc Durant





Il y a 3 contribution(s) au forum.

Frigo : "Funambul"
(1/2) 4 juillet 2006
Frigo : "Funambul"
(2/2) 15 juin 2006, par Emily Kane




Frigo : "Funambul"

4 juillet 2006 [retour au début des forums]

Personellement, je trouve aussi que cet album est une belle réussite, dans son ensemble. Malheureusement, il n’est pas à la hauteur du génialissime "Téléportation", car il n’atteint pas la puissance incroyable de morceaux comme Maria Sabina. C’est dommage d’être déçu d’un si bon album, mais bon...

[Répondre à ce message]

Frigo : "Funambul"

15 juin 2006, par Emily Kane [retour au début des forums]

Et on peut le trouver en Belgique ?

[Répondre à ce message]