Pop-Rock.com



Duran Duran : "Red carpet massacre"
Jet Set

dimanche 2 décembre 2007, par Clarisse de Saint-Ange

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Hopper : "Deergirl"
The Rolling Stones : "A bigger bang"
Death Cab For Cutie : "Plans"
Nephew : "Danmark/Denmark"
Saint Etienne : "Tales from the turnpike house"
Bacon Caravan Creek : "Behind a wish"
The Warlocks : "Surgery"
Blondie : "The Curse of Blondie"
The Stooges : "The weirdness"
Anaïs : "The love album"


On pourrait expédier cet album bien vite : produit par Timbaland et Nate Hills, avec quelques incursions de Justin Timberlake par-dessus le marché, il serait fort simple de jeter ce disque dans la fosse aux lions, arguant d’une alliance de circonstance entre un superproducteur hypervénéré et une vieille gloire des années 80 en quête de reconnaissance de fin de carrière.

Mais l’exercice de la critique ne permet pas toujours ce genre de jugement final. Car si on distingue bien la production de Timbaland (indéniable sur certains titres, plus discrète sur d’autres), on se rend bien vite compte que l’essence même de Duran Duran reste intacte. Malgré le départ d’Andy Taylor, qui avait rejoint brièvement le groupe pour Astronaut, le quatuor restant se débrouille plutôt bien. La suite d’Astronaut aurait dû s’appeler Reportage, Andy Taylor aurait dû rester, mais a poursuivi le reste du groupe pour ne pas que les nouveaux morceaux sortent. Résultat, revoilà Duran Duran en studio sous la houlette de Timbaland, travaillant vite afin de pondre un album dans les temps.

Mais que ce cache-t-il derrière ce nouvel album ? Déjà, on sent avant tout que malgré la grosse patte velue de Timbaland, Nick Rhodes, le cerveau musical du groupe, reste très présent sur les morceaux. Producteur lui aussi (les Dandy Warhols lui doivent une grande partie de Welcome to the monkey house), il n’a pas hésité à envisager un compromis musical intéressant et plutôt expérimental. Marier l’esprit de Duran Duran (la rythmique de John et Roger Taylor notamment) avec les sonorités pour charts de Tim Mosley, c’était un pari finalement assez risqué. Mais un pari qui prouve tout de même que Duran Duran, malgré sa réputation peu reluisante en Europe, s’est imposé depuis longtemps aux Amériques comme les pères fondateurs de la pop moderne, expérimentant d’album en album, sans jamais craindre le feu nourri de certains mécontents.

Du coup, malgré l’épidermique single Falling down, pop à souhait et co-écrit avec Justin Timberlake, l’album peut se targuer de mélanger rudement les genres, dans un style très personnel : Nite-runner se pare d’une r’n’b à peine voilée, mâtinée d’un funk très duranien, alors que d’autres morceaux un brin plus électro, comme Skin divers, Zoom in ou Tempted, parviennent bien souvent à faire penser au tout premier album des musiciens de Birmingham, celui qui vit naître des morceaux comme Planet earth ou Anyone out there. D’autres titres possèdent un esprit tout à fait différent : l’album s’ouvre notamment sur le très étrange The valley et sa guitare humide, soutenue par un beat saccadé et des synthés recherchés. J’étais déroutée au début, mais je suis conquise.

Dans un autre style, le morceau titre Red carpet massacre parvient à exploser dans un rock industriel plutôt surprenant, tandis que l’inquiétant Dirty great monster finit par se vautrer dans le solo d’un saxophone torturé. Au final, on obtient un album de pop moderne qui tient foutrement bien la route, avec des morceaux troussés comme on les aime et des Duran Duran qui retrouvent une inspiration avant-gardiste plutôt funky, assez proche de ce qu’ils tentaient de faire sur Notorious ou Big Thing. Si on cherche un album pop, au sens noble du terme, alors on tient ici une cuvée extraordinaire. Après tout, c’est ce que Duran Duran a toujours fait de mieux, et on ne leur a jamais rien demandé d’autre non plus.



Répondre à cet article

Clarisse de Saint-Ange





Il y a 10 contribution(s) au forum.

dragon city hack
(1/4) 4 juillet 2015, par dragon city hack
free club penguin
(2/4) 15 juin 2015, par cp codes
Duran Duran : "Red carpet massacre"
(3/4) 31 mai 2013, par Nik
Duran Duran : "Red carpet massacre"
(4/4) 3 décembre 2007, par Alain /MPK




dragon city hack

4 juillet 2015, par dragon city hack [retour au début des forums]

now these day dragon city is very popular online gaming. and this website provides all the dragon city hack, gems, gold and food very easily without paying any cost so visit here and get it.

[Répondre à ce message]

free club penguin

15 juin 2015, par cp codes [retour au début des forums]

how to get club penguin Nice click here to get club penguin membership.

[Répondre à ce message]

Duran Duran : "Red carpet massacre"

31 mai 2013, par Nik [retour au début des forums]

It’s my job to were thinking about this subject matter and likewise products on hand nonetheless I am, have fun here to get placing. essayfast.co.uk

[Répondre à ce message]

Duran Duran : "Red carpet massacre"

3 décembre 2007, par Alain /MPK [retour au début des forums]
http://www;myspace.com/mrpink200

tiens donc
content de lire que je ne suis pas le seul à trouver Notorious et Big Thing tres bons

je vais m’empresser d’aller jeter une oreille

[Répondre à ce message]