Pop-Rock.com



Deep Purple : "Rapture of the deep"
Trop vieux pour ces conneries

vendredi 16 décembre 2005, par Geoffroy Bodart

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Suzi Quatro : "Back to the drive"
Hitch : "We are electric !"
Richard Ashcroft : "Keys to the world"
Jens Lekman : "Night falls over Kortedala"
Kissogram : "The secret life of Captain Ferber"
Pearl Jam : "Riot act"
Janes’s Addiction : "Strays"
John Wayne Shot Me : "The purple hearted youth club"
Eté 67 : "Eté 67"
Blackmore’s Night : "The secret voyage"


Cet article-là, ça fait mal au ventre de l’écrire. Devoir critiquer un groupe qui a tant apporté au rock, c’est un peu comme dire à un vétéran de la guerre que c’est bien joli d’avoir combattu pour notre liberté et d’avoir passé six mois dans les camps, mais que s’il pouvait passer un dimanche sans ressasser les mêmes histoires et exhiber ses décorations, on lui en serait plus que reconnaissant. Ca ne se fait pas, on est bien d’accord. Et pourtant ce serait malhonnête de ma part de vous assurer que vous ne regretteriez pas de dépenser 20 euros pour l’achat de ce disque.

Il faut bien dire que Deep Purple, ce n’est pas n’importe qui. C’est quand même à eux qu’on doit Smoke on the water, Child in time, Highway star, Strange kind of woman et tant d’autres. C’est un groupe mythique, un des pères fondateurs du hard-rock. Si un clampin des années 70 nous sortait ce Rapture of the deep, on dirait que ces grabataires ont de beaux restes. Mais ici il s’agit de Deep Purple. Et un tel groupe, ça ne peut pas se permettre de s’abaisser à ça. Noyer les perles intemporelles qu’ils ont composées jadis dans une marre de chansons moyennes comme celles composées depuis la reformation de 1984, c’est niveler par le bas la qualité générale de leur œuvre. C’est transformer un groupe génial, en bon groupe qui a composé, à ses débuts, des œuvres géniales.

Le jugement est sévère ? Il est dû à cette douloureuse incompréhension face à l’attitude du groupe. Quel est l’intérêt (autre que financier) de maintenir le mythe en état de vie artificielle ? Deep Purple est une formation qui, non seulement, n’a plus rien prouver, mais, et c’est avéré par ce nouvel opus, n’a désormais plus rien à dire. Car ce n’est pas avec cet album qu’elle pourrait atteindre un nouveau public et faire découvrir son immense œuvre à la jeune génération. Au contraire, quel jeune amateur de rock se tournerait vers l’âge d’or du groupe en entendant les titres de cette galette ? Pour initier quelqu’un au Pourpre Profond, il n’y a pas 36 solutions : il faut lui faire écouter ses disques du début des années 70.

Alors, évidemment, on ne peut pas leur demander de nous ressortir chaque année des pièces pareilles, mais il y a au moins deux choses qu’il n’est pas indécent de leur demander. Soit de s’adapter, de se renouveler ou d’affiner leur style en proposant par exemple quelques chose de plus bluesy, ou de plus calme (et non, ce n’est pas trop en demander à des sexagénaires que de se renouveler, Robert Plant l’a fait, même si on me souffle en coulisse qu’il n’a pas encore atteint la soixantaine). Soit, s’ils ne veullent pas changer de ligne de conduite mais n’arrivent plus à suivre dans leur voie de prédilection, de raccrocher une bonne fois pour toute, de débrancher la machine, de laisser Deep Purple mourir de sa belle mort, dignement. Et laisser aux fans le souvenir de jeunes chevelus déchaînés, de chevauchées rythmiques sauvages, de prouesses musicales inégalées. Parce que cet album, s’il n’est pas si mauvais que ça en soi (il est en tout cas bien meilleur que son prédécesseur, Bananas), est surtout indigne du combo.

Techniquement, on a toujours affaire à des pros. La symbiose entre les musiciens est évidente et Don Airey semble avoir bien trouvé ses marques aux claviers et parvient par moments à faire oublier le douloureux départ de Jon Lord. Mais l’énergie dévastatrice de la jeunesse n’est plus là. Il y a bien quelques riffs bien torchés, et un ou deux solos virtuoses (Back to back est le seul titre qui fasse vraiment illusion), mais rien que d’imaginer ce que ces compos auraient pu donner si elles avaient été interprétées par le line-up deuxième du nom (Blackmore, Gillan, Glover, Lord et Paice) suffit pour se rendre compte du fossé énorme qui s’est creusé entre ces deux périodes. La palme du ridicule revient sans conteste à Ian Gillan. Rappelez-vous les hurlements déchaînés du bonhomme. Rappelez-vous l’irrésistible crescendo de Child in time. Ici, il essaie, à l’un ou l’autre moment de pousser un petit cri de corbeau, mais on l’imagine sans peine tomber en syncope après ces essais infructueux, et ne boire que de la tisane à l’eucalyptus pendant les six semaines qui ont suivi pour se remettre. Oui, on en est bien là !

Dans le club des 3X20 du rock, les Rolling Stones ou Robert Plant ont davantage convaincu cette année. Et aussi dur que ce soit à dire, il vaudrait mieux pour le mythe Deep Purple que le groupe range définitivement ses guitares au placard.



Répondre à cet article

Geoffroy Bodart





Il y a 19 contribution(s) au forum.

Deep Purple : "Rapture of the deep"
(1/9) 22 octobre 2011, par phil
Deep Purple : "Rapture of the deep"
(2/9) 1er juin 2008, par Virginie
Deep Purple : "Rapture of the deep"
(3/9) 20 juillet 2007, par Killer Cole
Deep Purple : "Rapture of the deep"
(4/9) 6 juin 2007, par sebf
Deep Purple : "Rapture of the deep"
(5/9) 12 avril 2006
Deep Purple : "Rapture of the deep"
(6/9) 9 février 2006
Deep Purple : "Rapture of the deep"
(7/9) 21 janvier 2006
Deep Purple : "Rapture of the deep"
(8/9) 16 décembre 2005, par Sentenza
Deep Purple : "Rapture of the deep"
(9/9) 16 décembre 2005, par Kakwen




Deep Purple : "Rapture of the deep"

22 octobre 2011, par phil [retour au début des forums]

Je suis allé les voir en 2007 et 2010 au zénhit de Lille et je peut vous dire qu’ils ont toujours la peche ,certe la voix de Ian Gillan n’a plus 20 ans mais sa tien toujours la route ,et certain groupe de rock ferait bien de prendre des leçons depuis DEEP PURPLE IN ROCK, MADE IN JAPAN il y a eu de la route mais ils sont toujours la.Avec comme guitariste Steve Morse (remplacent Richie Blackmore) élu meilleur guitariste de l’année pendant 5 années consécutives par les lecteurs du magasine guitar player./Après on la disqualifié car les autres rallaient (joe Satriani ect....) ce n’est que du plaisir dans les solos de guitare ,quand au remplacent de Richie Blackmore a l’orgue pas de lézard et pour Roger Clover toujours sont style des débuts est toujours un très bon bassiste.J’ai 56 ans Mon fils de 25 ans a adorer et voudrais les revoir moi aussi.

[Répondre à ce message]

Deep Purple : "Rapture of the deep"

1er juin 2008, par Virginie [retour au début des forums]
Deep Purple : "Rapture of the deep"

Oh mais tu me fais peur toi ! J’ai 22 ans et je vais enfin les voir pour la première fois en Juillet à Carcasonne. Sont -ils aussi intérréssés par l’argent que Michel Polnareff (Pffff) ? J’espère que non, j’ai pas penser à voir des vidéos de leurs concerts...Mais est -ce que c’est trouvable sur internet ? That’s the question

[Répondre à ce message]

Deep Purple : "Rapture of the deep"

20 juillet 2007, par Killer Cole [retour au début des forums]

Deep Purple n’est plus ce qu’il était, c’est vrai. Mais peut-on les blamer ? Non ! Dans le marasme actuel, le dernier album des papys du hard ne peut faire que bonne figure. Ces dernières années, à part les White Stripes peut-être, on a pas entendu un seul bon disque avec riffs rageurs, énergie rock, batterie déchaînée. Le Deep sont peut être encore là, parce-que tout simplement il n’y a pas vraiment grand monde pour leur arriver à leur cheville. La musique a été sacrifiée sur l’autel du marketing, faisant foisonner groupes éphémères et tout une quantité de boue inaudible de petites starlettes plus soucieuses de leur image plutôt que de leur qualités artistiques. Arf... Il y a bien des talents dans ce vaste monde, il faut juste creuser un peu. Mais il est vrai que le coeur n’y est plus. John Lord parti, ça fait encore du vide. C’est bien de parler de Percy, alias Robert Plant. Finalement, la meilleure chose qui soit arrivée au grand Zeppelin, c’est la fin du groupe en 1980. Robert a pu se lancer dans de nouvelles inspirations, de nouvelles voies et exprimer son talent autrement. Son dernier album m’a énormément ému. Il a su se renouveler sans renier ce qu’il est. C’est peut être ce qui manque aux Deep... Et puis, Steeve Morse, c’est sûr il est très bon, mais il ne fera jamais oublier un Ritchie Blackmore ou un Tommy Bolin. Son jeu rappelle un peu trop Satriani (normal ils ont joué longtemps ensemble) et est un peut trop basique à mon goût. Mais ce n’est là que mon avis. Voilà, voilou, en tous cas votre site est excellent, continuer comme ça !!!

[Répondre à ce message]

Deep Purple : "Rapture of the deep"

6 juin 2007, par sebf [retour au début des forums]

"faire écouter les albums du début des années 70."
DItes, il n’y a pas que le fameux Mk2 qui compte. Le Mk3, avec des titres comme Might just take your life, Burn ou Stormbringer, ainsi que le Mk4 avec le sous-estimé Tommy Bolin sont tout aussi excellents. Ecoutez un peu le live et California jam ou On the wings of a Russian foxbot. C’est extraordinaire de maîtrise.
Concernant Rapture of the Deep, je trouve que vous y allez fort : des albums moyens, ils en ont sorti plein avant : House of blue light, abandon, the battle rages on, ou pire l’album avec Joe Lynn Turner. Je n’ai rien contre ce dernier, mais il était pitoyable sur cet album.Moi aussi j’adore Machine Head et In rock, mais faut accepter que les gens et le style évolue, sinon, on s’encroûte plus vite.
Les concerts restent de grande qualité, ayant pu les voir à Lille, le concert était carré et les mecs prenaient un pied évident. Ce n’est pas le cas de tous les groupes... Evidemment, si vous vouliez voir Ritchie Blackmore, ce n’est pas Deep Purple qu’il vous faut. Mais Blackmore’s Night. Mais bon, le pipeau et la vielle, très peu pour moi !

[Répondre à ce message]

Deep Purple : "Rapture of the deep"

12 avril 2006 [retour au début des forums]

le Sage à dit "quand l’ame s’envole, le corp reste, mais ne vit plus, et si l’ame reste sur Terre, ou sur une autre planette, alors le corp a encore quelque chose de ... vivant ... " : si vous pensez à ce message, alors vous aurez LA critique du siècle, mais attention, parce que ce message est codé/à quadruple sens ... reflechissez y , très fort

[Répondre à ce message]

Deep Purple : "Rapture of the deep"

9 février 2006 [retour au début des forums]

critique lamentable....... je trouve le jugement
tres dur ... pour moi c est l un des meilleurs album
depuis perfect stranger..... gillan a 60 ans et chante
bien mieux qu il ya a 15 ans...... et pourquoi
parce que c est la bonne humeur la bonne entante
dans le groupe..... j ai vu leur concert a paris
en janvier ..2006 ... fantastique.......

[Répondre à ce message]

Deep Purple : "Rapture of the deep"

21 janvier 2006 [retour au début des forums]

T’as pas compris que Deep Purple n’était pas le Deep Purple des années 70 ? Ian Paice est le seul membre de la Mark 1 qui a subsisté. Leur musique a évoluer et c’est comme ça. Si t’as la nostalgie de l’ancien Deep Purple alors reste avec tes anciens albums mais ne dégoute pas les autres du Deep Purple actuel. Cet album est génial et quand t’arriveras à faire mieux tu pourras peut-être critiquer mais pour l’instant tu ferais mieux de la fermer et de laisser les fans admirer les tournants qu’ont pris le groupe qui a maintenant plus de 38 ans et quelques 100 millions d’albums vendus dans le monde !
Longue vie à Deep Purple

[Répondre à ce message]

Deep Purple : "Rapture of the deep"

16 décembre 2005, par Sentenza [retour au début des forums]

Je suis consterné par cet article. Vraiment.....

Avez vous, Mr Bodart, bien écouté l’album ? Avez vous eu un préjugé quelconque avant d’écouter cet album ? Ne vous êtes vous pas posé la question "tiens ils sortent encore un album ceux -là ? pourquoi faire puisque tout est dit ! leurs bons morceaux sont bien loin vous dites, ils n’ont plus rien à prouver et puis vous dites "mais pourquoi ils ne se sont pas adaptés" ???

Ca me fait bien rire vos arguments, même pleurer presque. En plus vous critquez IanGillan.......ben oui à son âge demandez lui tant que vous y êtes de chanter de l’opéra. Ce gars avait une voix magnifique. Pour votre gouverne, la voix d’un chanteur a tendance à se fatiguer au cours du temps, à devenir moins efficace (contrairement à un musicien qui peut lui s’améliorer au niveau technique).

La symbiose existe vous dites , ce sont des pros (tiens un truc positif quand même). Si vous connaissez bien la bio du groupe, regardez tous les changements de line up en 37 ans d’existence (Blackmore aussi génial soit il a bien foutu la merde par moment). Depuis la sortie de Purpendicular avec Steve Morse, ils ont retrouvé une certaine stabilité et les albums qui ont suivi sont bons. Cessez de regarder le passé de temps en temps. Les jeunes aujourd’hui, très peu connaissent c’est vrai............la faute à qui ou à quoi ? La promotion, la presse , les tendances actuelles, et autres médias qui ne veulent plus ou très peu d’un style de musique comme eux le font...............c’est bien dommage !

Beaucoup de merdes à la télé , à la radio et vous comprendrez aisément qu’un gars de bientôt 30 ans se tourne plus vers le passé que le présent.
Vivement leur concert à Forest National pour que je puisse juger d’un groupe qui n’a plus rien à prouver comme vous dites avec un chanteur fini comme vous le faites sous entendre..................
Ca sera pour moi un vrai bonheur de les voir.

Quant à vous, vous me faites pitié !

Sorry

Vous ne parlez même pas de toutes les chansons. Ca vous semble mou, moyen ? Ben écoutez les groupes de ravagés qui sortent des décibels au lieu de sortir de vraie mélodies, facilement reconnaissables et jolies.

[Répondre à ce message]

    Deep Purple : "Rapture of the deep"

    16 décembre 2005, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


    Oui, mais ce que vous êtes en train de nous expliquer, c’est qu’on devrait, pour Ian Gillan, par exemple, prendre en considération son âge vénérable pour le juger à une échelle différente des autres. C’est l’évidence même, et on peut poliment admirer le fait qu’un sexagénaire tienne encore debout sur scène sans pour autant trouver sa prestation vraiment convaincante. Globalement, votre opinion est "Deep Purple est un groupe qui tient depuis plus de 35 ans, l’album n’est pas fondamentalement mauvais (en tout cas bien moins que beaucoup de sorties récentes), donc respect !". Ce n’est pas faux, Geoffroy ne dit d’ailleurs pas le contraire, mais en quoi le respect objectivement du à ce groupe devrait nous faire aimer son présent album ? A mes oreilles aussi, c’est mou, pas excitant, sans mélodies vraiment marquante, sans prouesse au chant, sans prouesse instrumentale, sans âme ou atmosphère particulière. Ca s’écoute...oui...ça s’"entend" plutôt. S’il me prend l’idée d’acheter un album de Deep Purple, je me rabattrai sans hésitations sur les anciens, plutôt que de donner 20€ par "respect" pour la carrière d’un groupe et pour un album qui ne me fait ni chaud ni froid.

    Quant aux formations qui ne sortent pas de mélodies, ne vous êtes vous jamais demandé si cela ne témoignait pas d’une volonté et d’un parti pris de base, et non d’une simple incapacité ?

    [Répondre à ce message]

      Deep Purple : "Rapture of the deep"

      17 décembre 2005, par Sentenza [retour au début des forums]


      C’est vrai que je ne peux pas vous donner tort..........je me suis un peu emporté, j’ai lu la chronique et direct j’ai réagi avec le coeur et pas des masses avec la tête......

      Dans l’album, il y a qd même "money talks", "rapture of the deep", "wrong man", la ballade "cleary quite absurd" pour citer des mélodies me paraissant marquantes. J’aime tout l’album. Bon c’est vrai je suis fan aussi et peut-être que l’oreille de quelqu’un de moins "fan" ou pas du tout ne trouvera pas son bonheur...............difficile de combler les désirs de tout le monde me direz vous. Pour moi les mélodies sont importantes dans n’importe quel style : c’est bon d’écouter quelque chose de reconnaissable , ça monte aux tripes, ça vous rappelle des trucs bon ou mauvais, peu importe.

      Quant à Gillan, c’est vrai je regrette sa voix , mais après avoir chanté des années et des années un style de musique assez exigeant, il est normal que la voix n’est plus la même...............je n’ai pas trop apprécié le fait de critiquer sa voix à l’heure actuelle, il ne faut pas s’attendre à ce qu’il nous refasse un child in time ( d’ailleurs je pense que ça fait au moins + de 10 ans et leur live qui suivit l’album "the battle rages on" qu’il ne la chante plus).

      Enfin bon, je ne sais plus trop quoi dire là, il est 2h20 du mat’, il est temps que j’aille me coucher.........en attendant avec impatience le 25 janvier 2006, rendez vous à Forest National pour leur concert qui sera j’espère un pur moment de bonheur et de musique rock.

      [Répondre à ce message]

        Deep Purple : "Rapture of the deep"

        17 décembre 2005, par Red Cloud [retour au début des forums]


        Le départ de Blackmore a laissé un vide probablement irremplaçable, car sans mettre en cause les compétences guitaristiques de Morse, jamais il n’a eu les capacités devenues ponctuelles de son prédécesseur à nous prodiguer des morceaux réellement enthousiasments (ex:Anya). Malgré un succès critique incontestable, Purpendicular me paraît être des plus moyens.

        J’ai entendu quelques morceaux du dernier album, et je dois dire qu’à la première écoute, il semble effectivement un peu mou du genou. Mais c’est peut-être là un avis hâtif, rarement un album se livre d’emblée, et de nombreuses écoutes s’avèrent nécessaires.

        Alors Deep Purple blasé, cherchant à se faire du fric, c’est possible, mais ce n’est cependant pas l’impression qu’ils m’ont donnés lorsque j’ai eu la chance de les voir il y a deux ou trois ans au festival de Nandrin. Le groupe avait réellement l’air de prendre plaisir et le public de même.

        [Répondre à ce message]

        Deep Purple : "Rapture of the deep"

        20 décembre 2005, par Geoffroy Bodart [retour au début des forums]


        Vous savez, si j’ai été vache avec cet album, c’est avant tout parce que j’aime énormément Deep Purple. Et si j’ai chargé Gillan, c’est parce que je frissonne rien que de songer à Child in Time.

        Je vous souhaite un bon concert le 25 janvier prochain. N’hésitez pas à revenir nous dire ce que vous en aurez pensé.

        [Répondre à ce message]

Deep Purple : "Rapture of the deep"

16 décembre 2005, par Kakwen [retour au début des forums]

« Et un tel groupe, ça ne peut pas se permettre de s’abaisser à ça. »

Déjà que je trouvais Deep Purple naze au début ! Je trouve qu’ils avaient l’art de trouver une intro vraiment géniale et superbe, puis de tout gâcher en cours de route... on voit ça avec Smoke on the Water ou encore Child in time. Enfin, ça c’est mon avis bien sûr...

« Quel est l’intérêt (autre que financier) de maintenir le mythe en état de vie artificielle ? Deep Purple est une formation qui, non seulement, n’a plus rien prouver, mais, et c’est avéré par ce nouvel opus, n’a désormais plus rien à dire. »

Des musiciens ne jouent pas forcément ensemble pour faire de la bonne musique, ni par intérêt financier. Ils jouent ensemble pour le plaisir, parce que la musique est leur passion. Comme tu le dis, Deep Purple n’a plus rien à prouver, ils sont donc totalement libres de s’amuser sans contrainte. Oui, je sais, c’est décevant un bon groupe qui vire à la soupe, je connais ça. Mais on ne peut pas leur reprocher de jouer encore, ne fut-ce que pour le plaisir. Sinon, jamais aucun groupe ne ce serait formé.

« (...) mais il y a au moins deux choses qu’il n’est pas indécent de leur demander. Soit de s’adapter (...)Soit, s’ils ne veulent pas changer de ligne de conduite mais n’arrivent plus à suivre dans leur voie de prédilection, de raccrocher une bonne fois pour toute, de débrancher la machine, de laisser Deep Purple mourir de sa belle mort, dignement. »

Là, je suis plutôt d’accord. On ne va pas demander à un ex-champion du monde du marathon de refaire son score d’il y a 40 ans... De même en musique, c’est pas mal de revenir à des choses plus classiques, ou plus essentielles, ou plus soft, ou plus je ne sais pas encore quoi... Mieux vaut évoluer si on ne veut pas passer pour des vieux jeunes !

« Dans le club des 3X20 du rock, les Rolling Stones ou Robert Plant ont davantage convaincu cette année. »

Je te rejoins totalement en ce que je pense que ces deux-ci ont réalisé deux très bons derniers albums. Ca vaut le coup de les écouter ! (Mais à nouveau, ce sont deux albums qui font suite à une série d’albums plus ou moins douteux...)

Conclusion : ben, quand on fera aussi bien qu’eux, on pourra vraiment les critiquer ! en attendant, ce sont des groupes extraordinaires qui ont marqué à jamais l’histoire de la musique ! Etre encore là après tant d’années, ça prouve leur passion pour la musique ! Quand on lit dans les journaux, en parlant des Stones, que les Papys du rock sont encore sur scène, moi ça me fait sursauter car les vrais papys dans l’histoire, c’est les journalistes qui écrivent leurs articles dans leur fauteuil... C’est courageux d’être encore là !

[Répondre à ce message]

    Deep Purple : "Rapture of the deep"

    16 décembre 2005, par thevogues [retour au début des forums]


    "courageux d’être encore là" ????!!!!!!!!!!!!!!
    T’es sérieux ????? Où est le courage à se prendre un chèque full zeros pour faire une daube ???? "ils font de la musique pour leur plaisir".... Mwais...si c’était dans leur cave mais pas en se croisant 30 sec dans les couloirs d’un studio pro pour enregistrer leurs petites pistes séparément...(style les Stones qui ne se trouvent même pas au même moment dans leur studio). Sérieusement...Ils font ça pour le blé. C’est normal mais qu’on ne vienne saluer leur intégrité ou encore une passion dévorante pour le wock and bifiroll...

    [Répondre à ce message]

      Deep Purple : "Rapture of the deep"

      16 décembre 2005, par Kakwen [retour au début des forums]


      Mwais, peut-être... enfin, j’aimerais ajouter 4 choses :

      1) Je ne pense pas qu’ils le fassent uniquement pour l’argent. Disons qu’ils ne le feraient pas gratuitement, c’est vrai ! et c’est sûr que ça doit qd mm faire plaisir... mais ça va, à mon avis, au-delà. Les stones doivent être suffisamment riches que pour pouvoir se passer de faire encore des albums. Pareil Plant qui ne bâtira pas sa fortune sur ses disques en solo. Ils pourraient aussi s’en tenir là. De nombreux autres musiciens ne jouent d’ailleurs plus.

      2) Si on étend un peu ton raisonnement, ça veut dire que tous les groupes qui font un album, ou un concert, le font pour l’argent. Ce n’est pas faut d’ailleurs. La production d’un album est en soi un acte commerciale. Mais on ne peut pas obliger tout le monde à jouer dans sa cave parce que c’est de la daube... Pourquoi ces « dinosaures » sont-ils plus à critiquer qu’un autre groupe actuel qui fait de la mauvaise musique et pour qui ça marche ? (ceci dit, comme j’ai dit plus haut, les derniers albums des Stones et de Plant sont très bons !)

      3) S’ils se font de l’argent, c’est que ça marche. Et si ça marche, c’est qu’il y a une attente, une capacité commerciale... c’est ça le plus dingue : c’est qu’on achète encore leurs albums et qu’on va encore à leurs concerts. C’est assez épatant après tant d’année, même si c’est de la daube pour certains d’entre eux !

      4) Est-ce que l’argent ne fait pas, en fait, partie de manière sous-jacente de la passion pour la musique ? lol !

      [Répondre à ce message]

        Deep Purple : "Rapture of the deep"

        20 août 2007, par Tony [retour au début des forums]


        Je ne suis pas d’accord avec la chronique. Deep purple a beau être une légende (quelque soit sa composition on ne peut nier que le la simple évocation de ce nom impose le respect de même que le CV des divers membres), le groupe n’en ai pas moins composé d’êtres humains qui naissent et... vieillissent. "Rapture of the deep" n’a pas l’envergure d’un "Machine Head" ou d’un "In rock" (sortis tous deux il y a plus de 30 ans c’est à dire à une époque où le [hard]rock n’avait pas encore été retourné de fond en comble et où tout ou presque était à faire) mais il est tout sauf une erreur de parcours. Les seules gros défauts de l’album sont un manque d’innovation (c’est vraiment du hard rock très classique si on excepte le quasi progressif "Before time began" la seule prise de risque de l’album même si elle est relative c’est vrai) et les solos parfois répétitifs de Steve Morse. Bien sûr on pourra chipoter sur le fait que Ian Gillan montre des signes de faiblesse (pour ma part, cette impression se limite au refrain de "Girls like that") mais pour un type de 60 ans sa prestation est plus qu’honorable. "Rapture of the deep" n’est pas le meilleur album du groupe et encore moins le plus impressionnant, c’est simplement un bon album qui se laisse écouter. Il est largement supérieur à "Abandon" (qui pêchait par un grand nombre de titres médiocres) même si pour moi il est un cran en dessous de "Perpendicular" (le 1er album avec STeve Morse). Vous qui lirez cette chronique, ne soyez pas effrayé, le style "Purple" est tout de suite reconnaissable, le groupe n’a plus la puissance de l’âge d’or (70’s) mais il a de beaux restes. A vous de jugez mais si vous cherchez des morceaux speed ou des montées hystériques démentielles passez votre chemin ;-)

        [Répondre à ce message]

    Deep Purple : "Rapture of the deep"

    20 décembre 2005, par Geoffroy Bodart [retour au début des forums]


    Pour ce qui est des motivations financières (supposées) du groupe, je dirais pour commencer que je ne connais pas d’artiste bénévole (qui a dit "Bono" ???). Je ne critiquerai donc certainement pas un groupe qui cherche à payer ses factures. Mais plutôt que de s’enliser dans la médiocrité, si les membres de Deep Purple ont encore envie de jouer ensemble, qu’ils partent en tournée. Vu le statut du groupe, ils peuvent se permettre de donner des concerts où ils veulent, quand ils veulent, sans avoir nécessairement du nouveau matériel à promouvoir.

    [Répondre à ce message]

    Deep Purple : "Rapture of the deep"

    1er février 2006, par steff [retour au début des forums]


    Salut a tous, je suis fan du groupe depuis qu’il existe, c’est vrais qu’il y a eu du changement, mais ce n’est pas le seul groupe qui évolue (encore une chance) pour ma part, j’ai eu l’occasion d’aller les admirer a forest le 25/01 dernier, et vraiment, je ne peux que continuer a les admirer. C’est un avis perso. Pour ce qui est de ta critique, cherche un autre groupe a écouter, et laisse aux fans, les vrais , le plaisir qu’il prennent encore et toujours a ecouter,
    ce groupe qui enchante nos oreilles
    steff
    la louviere

    [Répondre à ce message]

      Deep Purple : "Rapture of the deep"

      5 février 2006, par Sentenza [retour au début des forums]


      Je confirme, excellent concert donné ce 25/01 à Forest , concert sold out dois je vous rappeler (j’ai eu un mal fou à trouver une place, aussi bien pour ma voiture que pour moi lol)

      Etant placé au balcon, j’ai pu voir un super concert. Il y avait 2 écrans géants de chaque côté de la scène. On a pu voir chaque musicien s’exprimer de plus près. J’ai été soufflé par Don Airey, qui nous a gratiffié d’impros en tout genre avec ses claviers majestueux. Il a joué du classique et a même entamé le fameux générique de Star Wars.
      Le guitariste aussi, qui a bien repris le flambeau a aussi fait qques impros et autres solis. Les autres sont tout aussi impressionnants. Même Gillan , malgré le poid des ans et la voix moins intense que par le passé, a assuré comme une bête les morceaux les uns après les autres. Le groupe en tout cas m’a semblé prendre son pied en live et la machine tourne bien.

      Quant aux morceaux du dernier "Rapture of the deep", ils prennent toute leur dimensions en live.

      Bref , quasi 2 heures de bonheur dans une salle remplie et enthousiaste.

      Chapeau bas les gars , la route continue !

      [Répondre à ce message]