Pop-Rock.com


Le Flop du mois
De/Vision : "Subkutan"
L’ennui porte conseil

mercredi 8 février 2006, par Albin Wagener

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Babyshambles : "Shotter’s nation"
The National : "Boxer"
Yeah Yeah Yeahs : "It’s Blitz !"
Deep Purple : "Rapture of the deep"
Lisa Gerrard : "The silver tree"
IQ : "Dark matter"
The Whitest Boy Alive : "Rules"
The Rakes : "Ten new messages"
« Rinôçérôse » : "Futurinô »"
Coldplay : "Viva la Vida (Or death and all his friends)"


Après un 6 Feet underground prometteur qui reprenait le flambeau là où Monosex l’avait laissé, Steffen Keth et Thomas Adam nous avaient redonné un certain espoir. Pourtant, bien loin d’aller une nouvelle fois de l’avant (déjà que les évolutions précédentes n’étaient pas toujours évidentes à déceler), les deux Allemands se reposent avec médiocrité sur leurs piètres lauriers. De/Vision, c’est devenu une sorte de paire de fesses un peu grasses sempiternellement assise sur la même chaise. Et ça, c’est pas vraiment excitant.

Il n’y a que deux morceaux à retenir de cette espèce de boîte de sardines à l’huile servie sans conviction : Subtronic et son côté dancefloor underground, et The end, qui aurait toute la potentialité d’un premier single accrocheur. Le reste, c’est de la soupe. Du potage en fait, avec des gros morceaux de temps en temps, histoire de savoir ce qu’on mange. A vrai, dire même leur album Two, qui pêchait pourtant par son extrême mollesse, renfermait plus d’expérimentations électroniques que ce Subkutan composé et produit à la va-vite, sans doute entre deux sorties berlinoises. Il n’y a plus aucune âme dans De/Vision : juste une sorte de production qui pourrait être intéressante si elle était appliquée à d’autres artistes.

Car le seul point fort de cet album, c’est la production. Le reste est hautement dispensable. Not made of gold porte bien son nom. E-shock n’a absolument rien d’un quelconque choc, même en message subliminal. Et Addict essaye en vain de se draper dans des sonorités industrielles. A vrai dire, on a plutôt l’impression d’assister à un mauvais tour de magie éculé qu’à autre chose. Et je suis le premier à en être chagriné. En Allemagne, les deux membres de De/Vision ont depuis quelques années déjà la réputation d’avoir pris la grosse tête et de ne plus intéresser qu’une frange de plus en plus limitée de fans fidèles. Avec Subkutan, ils se placent loin derrière les groupes phares du moment, à savoir Covenant, Mesh, Deine Lakaien et bien sûr les irrésistibles Wolfsheim.

En fait, Subkutan laisse un arrière-gout qui n’est pas sans rappeler le Cry des Simple Minds, le talent en moins. Le problème, c’est que personne n’avait besoin d’un deuxième Cry (qui contenait en outre quelques titres marquants, et une plage instrumentale écrite par Vince Clarke). Il n’y a plus aucun charme dans De/Vision. C’est comme coucher avec une ex qu’on avait larguée il y a un bon paquet d’années, et qui ne générait plus rien qu’une vague compassion charnelle, au mieux. On en est rendu là.

Ce qui choque surtout, c’est cette question ineffable : comment ont-ils fait pour en arriver là ? Après des albums souvent inégaux mais somme toute éclairants, De/Vision avait tous les atouts entre ses mains : l’introduction d’une batterie, d’une guitare et d’une basse en concert, le développement de leur son vers des contrées plus progressives et plus entreprenantes, et même les capacités de faire quelques tubes qui auraient pu sans difficulté traverser le Rhin. Au lieu de cela, le duo ressasse sans cesse les mêmes mélodies, et s’enfonce inexorablement dans une gueule de bois sans aucun sens. Thomas et Steffen ont pourtant passé ces dernières années à sortir une flopée d’albums (du live, des compilations, des remixes, etc.), mais la quantité ne suffit pas pour marquer le manque flagrant d’originalité dans la démarche. On attendra le successeur de Subkutan pour voir si De/Vision est définitivement mort.



Répondre à cet article

Albin Wagener





Il y a 9 contribution(s) au forum.

De/Vision : "Subkutan"
(1/5) 19 juin 2013, par s
De/Vision : "Subkutan"
(2/5) 30 mars 2009, par indecenthope
De/Vision : "Subkutan"
(3/5) 20 mars 2006, par a
De/Vision : "Subkutan"
(4/5) 20 mars 2006, par alex
De/Vision : "Subkutan"
(5/5) 10 février 2006




De/Vision : "Subkutan"

19 juin 2013, par s [retour au début des forums]

Je suis vraiment excité à ce sujet en raison de ce post. Il est vraiment étonnant et accrocheur. Auteur serait vraiment fabuleux.
pay someone to do my homework

[Répondre à ce message]

De/Vision : "Subkutan"

30 mars 2009, par indecenthope [retour au début des forums]

Une sorte de Daf light pas inintéressant...

[Répondre à ce message]

De/Vision : "Subkutan"

20 mars 2006, par a [retour au début des forums]
http://www.pop-rock.com/forum.php3?...

Bon c est vrai je l admets void et six feet underground sont de très bonne facture. Je m en vais de ce pas ecouter subkutan. Mais dévolution est vraimant raté.

[Répondre à ce message]

De/Vision : "Subkutan"

20 mars 2006, par alex [retour au début des forums]
http://www.pop-rock.com/forum.php3?...

Ne conaissant pas ce groupe et suite a votre article j ai décidé de découvrir. J ai donc commence par écouter leur album dévolution et là ma deception a été à la hauteur de mes attentes. Cest ennuyeux, très ennuyeux et gentillet de surcroit. La technique est bonne mais la mélodie superficielle, la voix fade et cadre mal avec l univers musical. On dirait parfois du wolfsheim mais en mauvais. Ca manque vraiment de peche et certaines chansons sont carrement repetitives.
Il est possible que les autres albums soient meilleurs on verra. Je m en vais donc écouter le dernier bien que votre avis me fasse peur et tous les anciens.
Il manque quelque chose a ce groupe c est difficile a expliquer. Quand on ecoute ca sonne creux. Rien a voir avec la claque de melotron ou mesh.

[Répondre à ce message]

De/Vision : "Subkutan"

10 février 2006 [retour au début des forums]

Quand on repense a vos commentaires sur le nouveau depeche mode, on se rend compte que finalement vous vous etes peut etre emporté avec de/vision. Beaucoup de bruit et d’arrogance pour pas grand chose finalement Mr wagener...

[Répondre à ce message]

    De/Vision : "Subkutan"

    10 février 2006, par Albin Wagener [retour au début des forums]


    Monsieur anonyme,

    Vous êtes sans doute froissé que j’aie tâché avec ma semence verbale vos chers petits préférés. Je ne me suis pas emporté avec De/Vision, cher petit : écoutez leurs derniers albums, comme Devolution ou 6 Feet Underground, remontez même jusqu’à Void ou Monosex et Two, et vous risquez d’être surpris. Ma chronique de DM a été rédigée avant que sorte Subkutan, si je ne m’abuse. Mais si vous avez des problèmes de distinctions chronologiques, je vous pardonne.

    [Répondre à ce message]

      De/Vision : "Subkutan"

      10 février 2006 [retour au début des forums]


      Non mais c’est bon, je les connais ces albums minables, le fait est que ce groupe s’est apparement essouflé a vos yeux au bout de quelques malheureux albums, pour le coup, difficile de les comparer a depeche mode qui en sont a plus de 20 ans de carriere ! Soyons sérieux, un groupe se juge aussi sur la durée, si ils n’ont plus rien a dire a leurs plus virulents admirateurs au bout de 3 ou 4 disques, qu’on ne les compare pas a d’autres qui nous font vibrer sur des décennies. Que depeche mode ne soit plus a la pointe du progres a leur age, c’est normal, mais leurs morceaux continuent a foutre une sévère branlée a la plupart de leurs contemporains "electro-chose" que vous chérissez dans votre moite chambre d’étudiant boutonneux, comme d’autres avec muse.

      Et, non, depeche mode est loin d’etre mon groupe favori, j’ai juste du respect pour leur évolution, et la qualité de leur songwriting a travers les années. Disons qu’ils font partie des rares groupes 80’s "new wave electronique..." a avoir une vrai sensibilité pop et un frontman digne de ce nom. Choses que de/vision n’a pas pour le moment, et qui fait qu’ils n’ont pâs ma considération. Faut il en rajouter ou cela vous suffit il comme explication ?

      [Répondre à ce message]

        De/Vision : "Subkutan"

        10 février 2006, par Albin Wagener [retour au début des forums]


        Ils ne se sont pas essouflés au bout de quelques albums à mes yeux, mais ils ont simplement donné un coup d’épée dans l’eau avec ce seul album, Subkutan. Le reste ne présentait pas véritablement un essoufflement, pour moi. Et puis tu sais, il y a des groupes qui n’ont eu que quelques années de carrière mais qui ont fait de bonnes choses, donc la longévité, c’est vraiment un argument à la con. Sinon, dans ce cas, Jean-Jacques Goldman est un excellent artiste. Et Patrick Juvet aussi. Vous voulez que je continue la liste ?

        De/Vision n’a pas sorti trois ou quatre disques, comme vous dites, mais bien plus que ça. Alors renseignez-vous un peu avant et arrêtez de vous emporter tout seul comme une mangouste mal nourrie alors qu’il n’était nulle part question de votre groupe favori dans cette chronique. On sait maintenant pourquoi "fan" vient de "fanatique".

        Ma moite chambre d’étudiant boutonneux. Haha. Celle-là je vais l’accrocher au-dessus de la porte de mon appartement.

        Cela dit, là où je vous rejoins (comme quoi vous n’êtes pas obligé d’en faire des tonnes pour dire un truc tout simple), c’est qu’effectivement, De/Vision n’a pas de frontman.

        [Répondre à ce message]

          De/Vision : "Subkutan"

          10 février 2006 [retour au début des forums]


          Je ne suis pas un fanatique de depeche mode(plutot du gun club, des new york dolls ou des smiths...) comme vous dites, je n’en suis pas encore a faire des reprises de depeche mode a la sauce variet’ metal non plus, soit dit en passant...
          Vous faites apparement partie des gens qui aiment les groupes clynex de notre époque, toute notions de progres et d’évolution pour les musiciens vous débecte apparement. Effectivement a notre époque on juge les groupes sur 1 disque, et on les a oubliés a la sortie du second, les disques etant devenus des "produits". C’est pour ça que depeche mode est si respectable, car ils font partie des "rares" (jj goldman, pourquoi tout de suite les insultes !) a avoir une carriere musicale riche et sans plans "pute". Encore une fois, comparons ce qui est comparable( patrick juvet/ depeche mode, pour les fans de métal, oui, ça tiens la route, pas pour les gens qui aiment la pop rafinée). Et cette opinion n’enleve pas le fait que beaucoup de bons groupes ont eus des carrieres météoriques parfaitement géniales, mais ils sortaient 2 disques par ans sans compter les singles ! autres temps autres moeurs..

          Vous supposez beaucoup dans vos réponses, monsieur, ça vous rassure on dirait. Au final, cet album de de/vision est une merde, tout comme la pochette d’ailleur, tout comme leurs concerts et leur carriere dont tout le monde se fout, a part vous... C’est autant honteux a mon avis d’aimer ce groupe que les artistes franchouillard que vous citier plus haut. Mais bon, allez convaincre un fanatique de de/vision !

          [Répondre à ce message]