Pop-Rock.com


L’album du mois
Dave Gahan : "Hourglass"
Monsieur Gahan n’a plus besoin de Depeche Mode

mercredi 24 octobre 2007, par Clarisse de Saint-Ange

DANS LA MEME RUBRIQUE :
The Cult : "Born into this"
Scissor Sisters : "Scissor Sisters"
Quidam : "Alone together"
Diablo Swing Orchestra : "Sing along songs for the damned and delirious"
Six Organs Of Admittance : "Sun awakens"
The Killers : "Sam’s town"
Muse : "Black holes and revelations"
Blackmore’s Night : "The village lanterne"
Barbès-Voltaire : "On prend"
Brian Wilson : "Smile"


Ce n’est un secret pour personne : je ne tiens pas Depeche Mode en haute estime. Pour moi, Martin Gore est un songwriter surestimé et ennuyeux (les fans diront que non, c’est normal) qui n’est plus que l’ombre de lui-même, et Dave Gahan reste un personnage qui m’a laissé un souvenir vraiment peu engageant, tant son égo démesuré ternit les interviews qu’il donne.

Résultat des courses, j’ai dû batailler ferme auprès de mon rédac’ chef pour pouvoir chroniquer Hourglass, digne successeur d’un Paper monsters très new-yorkais qui, il faut l’avouer, avait été un disque nettement appréciable. Entretemps, il y avait un Playing the angel presque auto-parodique, qui ne m’avait semblé pertinent qu’au niveau des titres écrits par Gahan, Philpott et Eigner, principalement l’éminent single Suffer well. Alors Gahan seul, une nouvelle fois ? Exit Knox Chandler, gardons le trio compositeur enrichi donc par Andrew Philpott (producteur qu’on ne présente plus) et Christian Eigner, responsable de la batterie live des show de Depeche Mode. Je comptais être clémente et respecter Gahan sans pour autant encenser l’album. J’avais oublié un détail : l’album est tout simplement excellent et surpasse de très loin les derniers efforts peu glorieux de DM. Je l’affirme haut et fort : Gahan n’a plus besoin de Depeche Mode et pourrait se lancer dans une carrière solo avec toute la sécurité dûe à son rang de compositeur talentueux - bien plus talentueux, en tout cas, que Martin Gore.

Dix titres sans faute, une vidéo très particulière pour Kingdom, le single imparable, et surtout un record : Kingdom est en effet le premier single au monde à avoir pu rentrer dans le classement de ventes des single, rien que par ses téléchargements sur le net, hors ventes de maxis ! Ceci témoigne bien sûr d’une grande opération de la part de Mute Records, mais surtout de la qualité indéniable du single, qui est parvenu et parvient encore à séduire des publics divers et variés, et notamment des gens qui n’ont jamais entendu parler ni de Gahan, ni de Depeche Mode. On est donc dant un coup de poker plutôt réussi, et on attend avec impatience le prochain single... pourquoi pas d’ailleurs le très animal Deeper and deeper et sa thématique sexuelle, charnelle et sauvage ? Un tel choix ferait un carnage dans les charts...

La tonalité de l’album est généralement bien plus électro que Paper monsters, la faute à la patte intelligente et pertinente de Philpott, qui signe ici l’une de ses meilleures productions. Gahan est en grande forme vocale et signe notamment un très émouvant Saw something (avec John Frusciante à la guitare) qui ouvre l’album de façon magistrale, malgré son ambiance posée et calme. Plus blues dans son atmosphère, Use you rappelle un peu Bottle living, en plus musclé et en bien plus fouillé dans ses arrangements. Alors que Paper monsters était intime et humble, Hourglass est surtout un album volontairement sombre et acide dans ses paroles, laissant souvent la part belle aux expérimentations sonores et aux inventions musicales.

Alors qu’Insoluble ou Miracles n’auraient pas juré sur un album de David Sylvian (je pense surtout à son récent projet Nine Horses), force est de constater une évidence qui devient de plus en plus pressante : Dave Gahan est un excellent songwriter qui n’a de leçon à recevoir de personne (écoutez le sublime Down pour vous en convaincre), et également un producteur qui est capable de grandes prouesses en studio. Puis suit une question, presque insolente, mais que Gahan a déjà dû se poser : pourquoi rester dans un Depeche Mode où il faut engranger des compromis au lieu de laisser libre cours à une carrière solo où la qualité est évidente ? Question de plaisir, question de sécurité ou question d’argent ? Peut-être que les fans obtiendront un jour cette réponse : en attendant, ils peuvent être rassurés sur la qualité des disques de Dave Gahan qui, malgré ses défauts, tient la dragée haute à la plupart des productions actuelles. Depeche Mode ou pas, il fallait que ce soit dit.



Répondre à cet article

Clarisse de Saint-Ange





Il y a 16 contribution(s) au forum.

Dave Gahan : "Hourglass"
(1/11) 27 novembre 2013, par dan
Dave Gahan : "Hourglass"
(2/11) 30 avril 2012, par just a free man
Dave Gahan : "Hourglass"
(3/11) 17 mai 2008, par vehau
Dave Gahan : "Hourglass"
(4/11) 15 décembre 2007, par The Speechless bitch
Dave Gahan : "Hourglass"
(5/11) 11 novembre 2007, par Wuuf the bika
Dave Gahan : "Hourglass"
(6/11) 3 novembre 2007, par QUIKIE
Dave Gahan : "Hourglass"
(7/11) 27 octobre 2007, par Le ventilateur
Dave Gahan : "Hourglass"
(8/11) 26 octobre 2007, par loki
Dave Gahan : "Hourglass"
(9/11) 24 octobre 2007, par Cédric.F
Dave Gahan : "Hourglass"
(10/11) 24 octobre 2007, par Gours
Dave Gahan : "Hourglass"
(11/11) 24 octobre 2007, par jimbo




Dave Gahan : "Hourglass"

27 novembre 2013, par dan [retour au début des forums]

Merci de partager cette information merveilleuse. Je vais vérifier les autres postes pour plus d’informations utiles et de bonnes idées. Read daily miami real estate news article directory.

[Répondre à ce message]

Dave Gahan : "Hourglass"

30 avril 2012, par just a free man [retour au début des forums]

pour information à la rédactrice de l’article :

"On May 27th 1999, Martin received the award for "International Achievement"
by the British Academy of Composers & Songwriters, at the 44th Ivor Novello Awards."

Posez-vous serieusement la question pourquoi Depeche Mode a traverse les décennies.

Ne serait-ce pas entre autre pour sa sincérité et sa profondeur musicales ?

Quelques exemples :
- love thieves
- home
- sister of night
- freelove
- stripped
- jezebel
- i want it all
- when the body speaks
- goodnight lovers

- on peut continuer...

Cependant ecouter déjà ces morceaux et vous comprendrez l’esprit Depeche Mode.

Juste une simple vision d’esprit sans colère, sans critique.

Respect Messieurs de Depeche Mode.

[Répondre à ce message]

Dave Gahan : "Hourglass"

17 mai 2008, par vehau [retour au début des forums]

Dire de Dave Gahan qu’il a un égo démesuré n’est pas en soi une critique, pour chanter devant 10000 personnes, raconter sa vie, la mettre en chansons et en plus en faire des disques, cela me semble difficile si l’on est dépourvu du moindre égo.

Des artistes dénués d’égo seraient bien fades.

[Répondre à ce message]

    Dave Gahan : "Hourglass"

    7 août 2012, par LCYCHKNWREuQSPIIR [retour au début des forums]


    I think the demands of panrtehood feed into the feelings of not being able to relax, because there is always something that could be done. We can then get into a loop of needing to slow down, not being able to slow down I am trying to slow down and breathe a bit because I want my girls to learn it is okay to sit, to be. I don’t want them to be driven to perfection. I want them to know, we do our best, and sometimes that includes, just being.

    [Répondre à ce message]

Dave Gahan : "Hourglass"

15 décembre 2007, par The Speechless bitch [retour au début des forums]

Tu es fort sévère sur Gahan même s’il est vrai que nous le préférons tous sans argent. De plus ; le mot correct était mon maître.( Mon maître Gahan & non bien sûr "Monsieur".)

[Répondre à ce message]

Dave Gahan : "Hourglass"

11 novembre 2007, par Wuuf the bika [retour au début des forums]

« Gahan n’a plus besoin de Depeche Mode et pourrait se lancer dans une carrière solo avec toute la sécurité dûe à son rang de compositeur talentueux - bien plus talentueux, en tout cas, que Martin Gore. »

Dans le genre je fais fracassant, arbitraire et simpliste, j’me pose là.

C’est bientôt Rock ’n’ Folk, continuez.

Waf, waf.

[Répondre à ce message]

Dave Gahan : "Hourglass"

3 novembre 2007, par QUIKIE [retour au début des forums]

On dit qu’il en faut pour tous les goûts.....Je pense que cela est vrai....Mais de là à dire arbitrairement
un tel est nul en tant que songwriter...NON !
Perso, je suis fan de DM depuis 23 ans,et tout particulièrement admirative du talent de Martin Gore
je ne dis pas qu’il est le génie de siècle mais je pense qu’il a du talent, en tout cas assez pour avoir
fait de Depeche Mode un groupe mondialement connu et reconnu ! Mais je ne suis en aucun cas
d’accord pour laisser dire qu’il n’a aucun talent...
J’aime Hourglass, beaucoup plus que Paper Monster, il tourne en boucle chez moi en ce moment,l’atmosphère
particulière, les arrangments...bref un bon album....Mais les lyrics sont pauvres !
Comment peut-on critiquer le songwritting d ’un Gore et limite encensser celui d’un Gahan encore aux
balbutiements de sa carrière d’auteur ????
Seule réponse : différence de goût ou mauvaise foi ?

[Répondre à ce message]

Dave Gahan : "Hourglass"

27 octobre 2007, par Le ventilateur [retour au début des forums]

Martin Gore, compositeur surestimé ? C’est la meilleur de l’année.
Ce n’est pas parce que Clarisse de Saint-Ange "ne tient pas Depeche Mode en haute estime" qu’il lui faut dire n’importe quoi pour autant.
Peut-être que la seule raison pour laquelle elle a voulu faire la critique de "Hourglass", c’est la possibilité par la même occasion de dire ce qu’elle pense de DM.
Une question : si Mme de Saint-Ange n’aime ni Martin Gore (auteur surestimé), ni Dave Gahan (égo démesuré) pourquoi a-t-elle bataillée ferme pour pouvoir chroniquer l’album de ce dernier ?
A part l’envie de tailler Gore et de pouvoir dire qu’elle espère que la carrière solo du chanteur ne mette fin à l’aventure de Depeche Mode, je ne vois pas trop.
En ce qui concerne, Hourglass, oui, c’est un très bon album et la bonne surprise de l’année...

Au fait, Clarisse de Saint-Ange, Martin Gore a reçu, il y a quelques années, le prix Novello pour l’ensemble de sa carrière par l’académie britannique des auteurs-compositeurs. Pas mal pour un mauvais auteur...

[Répondre à ce message]

Dave Gahan : "Hourglass"

26 octobre 2007, par loki [retour au début des forums]

En gros j’ai apprécié l’album , mais il est un tout petit trop sombre et électro.

Mais ça reste en très bon album dans l’ensemble.

[Répondre à ce message]

Dave Gahan : "Hourglass"

24 octobre 2007, par Cédric.F [retour au début des forums]

Fidèle de Depeche Mode depuis bientôt 20, la qualité de ce « Hourglass » a de quoi rassurer Dave Gahan quant à l’avenir de sa carrière (qui vient à peine de commencer finalement) et rien ne l’empêcherai après ça de prendre son indépendance artistique.
C’est Martin Gore qui a de quoi se poser des questions maintenant.

[Répondre à ce message]

    Dave Gahan : "Hourglass"

    14 janvier 2008, par DM60 [retour au début des forums]


    Moi aussi je suis un fidele de Depeche Mode.Pourquoi Martin Gore devrait se poser des questions ?
    Au contraire Dave Gahan et Martin Gore réunis ca ne peux que renforcer Depeche Mode

    [Répondre à ce message]

Dave Gahan : "Hourglass"

24 octobre 2007, par Gours [retour au début des forums]

Excellent article. Mis à part le fait que je ne trouve pas que Gore soit surestimé... (Sirkis oui, mais Gore, euh non !...enfin ce que j’en dis hein ;-)... pouf pouf !)
Bravo encore.

[Répondre à ce message]

Dave Gahan : "Hourglass"

24 octobre 2007, par jimbo [retour au début des forums]

Voilà qui ravira une fois de plus mon cher Dave. J’admets quand même que Gahan c’est pas mauvais du tout et tant pis pour tout ce que j’ai balancé comme ignominie sur son compte ces derniers temps ! A+

[Répondre à ce message]