Pop-Rock.com



Charlotte Gainsbourg : "5:55"
Chuchotements d’ambiance

lundi 12 février 2007, par Alexandra Jakob

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Wolfmother : "Cosmic egg"
Nashville Pussy : "Say something nasty"
Moby : "Wait for me"
Therapy ? : "High anxiety"
Citadel : "Pluies acides"
Shout Out Louds : "Howl howl gaff gaff"
Peter Doherty : "Grace/Wastelands"
Six Organs Of Admittance : "Sun awakens"
Les Wampas : "Rock’n’roll part.9"
Johnny Cash : "American IV : The man comes around"


Alors là, je suis vraiment à la masse. Six mois après tout le monde, je me décide enfin à chroniquer ce disque. Il ne me reste plus qu’à remercier ceux qui en ont parlé avant moi pour m’avoir mâché le travail. Je vous épargnerai donc le couplet sur deux Versaillais fanas de safaris spatiaux, la description d’un songwriter trop classe pour appartenir à la gente commune, ou encore les kitscheries d’un Irlandais se réclamant de la muse comique. Quant à Charlotte, tout la monde la connaît. Elle est d’une timidité touchante, forme un couple idéal avec son mari idéal, bref, elle n’embête personne.

Sauf moi, peut-être. Car il m’a fallu deux mois pour écouter son album en entier. Entre des Air un peu empesés devant la colossale hérédité de la jeune femme et de beaux textes trop susurrés pour séduire, 5:55 se révèle terriblement impersonnel, et tous les Jarvis Cocker du monde ne pourront rien changer. La faute à qui ? Sûrement pas à une anglophonie louable, tant Charlotte Gainsbourg rappelle... sa mère sur le seul titre chanté en français, Tel que tu es. Sans doute faut-il blâmer cette ambiance aseptisée d’aéroport fraîchement nettoyé au Monsieur Propre, cette voix incapable de franchir le mur de l’audible. Heureusement, la grandiloquence surannée d’un Neil Hannon inspiré vient pimenter le brillant single The songs that we sing, tandis qu’ironiquement AF607105 et son piano léger tirent leur épingle du jeu. The operation, plus rock et dynamique, complète la liste des bons titres. Le reste s’apparente à un remplissage subtil, élégant mais ennuyeux à force d’arpèges lénifiantes (Jamais) et d’ambiances lounge lassantes (Night-time intermission). A elle seule, la chanson titre résume le disque : un début agréable et une fin longuette.

Cette chronique s’achèvera sur un ultime bâillement. Aussi brillante soit-elle, la dream team de 5:55 n’a pas réussi à erradiquer le spectre de l’homme à tête de chou. S’ils ne manqueront pas de séduire de nombreux nostalgiques, ces airs œdipiens manquent toutefois d’impertinence.



Répondre à cet article

Alexandra Jakob





Il y a 12 contribution(s) au forum.

Charlotte Gainsbourg : "5:55"
(1/5) 13 février 2007
Charlotte Gainsbourg : "5:55"
(2/5) 13 février 2007, par Londinium
Charlotte Gainsbourg : "5:55"
(3/5) 12 février 2007
Charlotte Gainsbourg : "5:55"
(4/5) 12 février 2007
Charlotte Gainsbourg : "5:55"
(5/5) 12 février 2007, par R.T.




Charlotte Gainsbourg : "5:55"

13 février 2007 [retour au début des forums]

Pas d’accord pour un sous ! Mais bon, l’album a rencontré un grand succès commercial et les critiques sont majoritairement très bonnes... deux raisons suffisantes pour que l’album soit, bien évidement, détruit par pop-rock !!!

Question : s’il s’agissait d’une chauteuse bosniaque super-underground inconnue du commun des mortels, votre jugement aurait-il été le même ?

Pour synthétiser le tout, je comprends qu’on n’aime pas cet album, mais ce n’est pas une raison suffisante pour nous faire part de vos aigreurs d’estomac.

[Répondre à ce message]

    Charlotte Gainsbourg : "5:55"

    13 février 2007, par Alexandra Jakob [retour au début des forums]


    Et les votres ? Soit, je comprends parfaitement que vous ne soyez pas d’accord avec moi mais il vous suffit de faire un tour sur pop-rock pour constater que certains disques dits commerciaux sont encensés par la rédaction, à commencer par le premier opus des Klaxons !

    Par ailleurs, une relecture attentive de ma chronique vous fera constater que je n’ai pas du tout détruit cet album. Ma critique se veut simplement nuancée et je reconnais tout à fait les mérites de certains titres de "5:55"...

    Et juste un dernier truc : si j’avais écrit la même chose sur "une chauteuse bosniaque super-underground inconnue du commun des mortels", vous seriez vous insurgé de la sorte ? Je me permets d’en douter.

    Bien à vous.

    [Répondre à ce message]

    Charlotte Gainsbourg : "5:55"

    14 février 2007 [retour au début des forums]


    ps poprock detruit tout ce qui bouge ...

    [Répondre à ce message]

      Charlotte Gainsbourg : "5:55"

      16 février 2007 [retour au début des forums]


      Mais enfin, c’est pas Edith Piaf, merde !
      Les gens ne sont pas obligés de tomber en pâmoison devant une gamine qui susurre ses textes ! Et qui n’a pas un talent fantastique, enfin ! Tout le monde peut faire aussi bien qu’elle, elle n’a absolument rien d’exceptionnel. !!!! Faut se mettre çà dans le crâne : célébrité n’égale pas talent, il ne faut pas confondre...Et si c’était une fille de la star ac qui avait sorti son album, personne ne s’y serait intéressé, la voilà, la vérité !

      [Répondre à ce message]

Charlotte Gainsbourg : "5:55"

13 février 2007, par Londinium [retour au début des forums]

Woua mais c’est de la méchanceté gratuite, je l’adore moi ce disque :)

[Répondre à ce message]

Charlotte Gainsbourg : "5:55"

12 février 2007 [retour au début des forums]

Vous auriez dû lire son interview dans Magic...Tellement suffisante que je me suis pincée pour y croire...Atrocement, involontairement drôle....

[Répondre à ce message]

    Charlotte Gainsbourg : "5:55"

    13 février 2007, par Clarisse de Saint-Ange [retour au début des forums]


    qu’y disait-elle ? _ :)

    [Répondre à ce message]

      Charlotte Gainsbourg : "5:55"

      13 février 2007 [retour au début des forums]


      Comme je l’ai renvoyée à Magic avec mes appréciations, (ah ah ah), je ne me rappelle plus vraiment le détail, mais c’était les notamment les termes employés qui étaient drôles (La fille qui s’écoute parler, quoi). Oui, euh, " le plus important était de ne pas se prendre trop au sérieux"(! !!!!!!!!) ...(manquerait plus que çà). "Nous avions un concept pour cet album".(Non !) (Si je me rappelle, le concept était qu’elle s’endormait au début de l’album et se réveillait à la fin...Un truc de ce genre...Ridicule.) C’était une interview totalement creuse. Et le journaliste qui osait affirmer que çà faisait 10 ans qu’on attendait son album... (Quelle blague.)

      [Répondre à ce message]

Charlotte Gainsbourg : "5:55"

12 février 2007 [retour au début des forums]

Merci pour cet article qui me fait ô combien plaisir !
J’ai trop souvent l’impression qu’on fait tout un foin de Charlotte.... à cause de ses parents...Ce doit être la jalousie, sans doute...

[Répondre à ce message]

Charlotte Gainsbourg : "5:55"

12 février 2007, par R.T. [retour au début des forums]

Tiens, ça m’a bien donné envie de réécouter pour la millième fois "L’homme à la tête de chou".
Merci donc pour ce bel article.

[Répondre à ce message]