Pop-Rock.com



Cartman & The Cartmen : "I love rock n’roll"
On vous avait pas prévenus ? Ah...

jeudi 24 décembre 2009, par Vincent Ouslati

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Turboweekend : "Ghost of a chance"
Spiritual Beggars : "Demons"
A Perfect Circle : "Thirteenth step"
Kiss : "Sonic boom"
Pearl Jam : "Pearl Jam"
Les Wampas : "Rock’n’roll part.9"
Sigur Rós : "leur nouvel album au titre imprononçable"
Dinosaur Jr. : "Beyond"
Queens Of The Stone Age : "Era vulgaris"
Mercury Rev : "The secret migration"


Cartman & The Cartmen reste un gros buzz, une énigme pour bien des adeptes de rock. Déprimé suite à la séparation douloureuse d’avec le combo belge électro Deb&Pinson, Gérard Fernand Cartman ira monter enfin son propre groupe parce qu’il a raison, parce que lui sait qu’il en a, et qu’il va les montrer à la Terre entière. Après s’être pris une bonne vingtaine de portes dans la gueule juste parce que les producteurs n’aiment ni sa tronche ni la tronche de sa musique de ringards, il retourne dans son HLM faire une bise à sa maman, et s’enferme dans la cave avec son ourson piercé.

De ces deux jours d’intense prise de tête vont naître neuf purs brûlots de rock, alimentés par les conflits que vit au quotidien le leader et unique membre des Cartmen. Car à l’image d’un Axl Rose, Cartman finira par épuiser le peu de supporters qui l’appuyaient, soit sa concierge sourde et l’élevage de pitbulls de la cave d’à côté. D’ailleurs il dira lors d’une interview à Rock&Folk, "Ma musique, elle est plus que de la musique, quand je mets les potards à fond pour pas entendre les clébards d’à côté, je plane mec, j’me sens Dieu, mais en mieux, tu vois le trip un peu ??" Et quel trip, rien que l’introduction au xylophone de Fuck me, DJ, fuck me again ! met dans l’ambiance, Les Cartmen n’ont pas peur de parler de leurs questionnements les plus profonds, sur deux accords d’un simplisme Ac/Dcien, I love rock n’ roll démarre très fort.

Cartman, jeu de guitare possédé, rivalise avec un set de batterie qui pulvérise sa race. La suite n’en est que plus puissante et respectueuse de l’esprit qui anime le ténébreux jeune loup. Entre un Suck my guitar Couscous bien rentre-dedans, et la ballade émouvante qu’est Where is my rock, I’m so lonely without you, le groupe fait preuve d’une belle énergie. On raillait le petit Cartman pour sa prétention, mais ce n’est que de la simple révolte devant un monde qui ne l’accepte pas, car trop différent, trop rebelle.

Ça pue l’anarchie même, devant la toute-puissance de ces gros nazes et de leurs samples, devant leur incapacité à jouer le riff de Smoke on the water avec les parties génitales, il les emmerde tiens, ça se sent tout au long de l’album, cette rage, cette colère qui anime le frais monocombo.

Produit par Roadrunner Records, le son est étonnamment sous-mixé, on s’attendait à un travail moins merdeux au vu de leur travail avec Machine Head entre autres. Ce son que l’on peut qualifier de pourri, Cartman le défendra jusqu’au bout, arguant que le mauvais son n’a aucune importance quand la musique est aussi bonne. Très influencé par le psychédélisme de Jefferson Airplane et le blues d’un Rory Gallagher, I love rock n’ roll renoue avec le meilleur de ce monde si pur, si parfait qu’est le rock, celui fait dans la sueur, dans la chaleur d’une douche insonorisée à la boîte d’œufs.

Un tel album était attendu, pour le bourre-pifs qu’il est, un tel condensé de testostérone, ça a de la sève crédieu ! J’allais conclure en oubliant l’hymne qu’est le fabuleux Don’t touch my Bruce, bitch !, bel hommage au modèle inaccessible de Cartman, Bruce Springsteen.

Alors quoi de plus qui puisse vous convaincre de courir au premier disquaire venu et de réclamer la tuerie rock de Cartman & The Cartmen ? Vous faut-il d’autres arguments, alors que tout est dans sa musique, l’intégrité, la générosité, l’ouverture d’esprit, l’acceptation d’un monde autre que le sien propre. Il aime le rock et vous emmerde. God save Cartman & The Cartmen !

La suite en 2010 !



Répondre à cet article

Vincent Ouslati





Il y a 1 contribution(s) au forum.

Cartman & The Cartmen : "I love rock n’roll"
(1/1) 24 décembre 2009, par Kics




Cartman & The Cartmen : "I love rock n’roll"

24 décembre 2009, par Kics [retour au début des forums]

J’aime. (10 caractères manquant)

[Répondre à ce message]