Pop-Rock.com



Carpark North : "All things to all people"
Pop scandinave

lundi 10 août 2009, par Albin Wagener

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Andy Bell : "Electric blue"
R.E.M. : "Accelerate"
CSS : "Cansei de Ser Sexy"
Skinny Puppy : "The greater wrong of the right"
Lindsey Buckingham : "Under the skin"
Johnny Cash : "American IV : The man comes around"
Catherine Feeny : "Catherine Feeny"
Anaïs : "The love album"
Sean Lennon : "Friendly Fire"
Superbus : "Wow"


D’une certaine façon, Carpark North n’a pas inventé l’eau chaude. En effet, comme Saybia, ils font partie d’un bon paquet de groupes scandinaves qui restent dans le sillon tracé par A-Ha, en composant une pop mélodique et racée, avec une prise de risque musicale limitée, voire inexistante. Carpark North accouche ainsi d’excellentes mélodies et de morceaux délibérément accrocheurs, avec toutefois ce petit quelque chose en plus.

Et ce petit quelque chose en plus est très perceptible sur leur second album All things to all people. Le single Human représente d’ailleurs parfaitement la capacité de Carpark North à faire exploser le carcan imposé par A-Ha par un rock incisif et des versants électro systématiquement inattendus. Une habitude qu’ils ont malheureusement décidé d’abandonner sur leur tout dernier opus Grateful, mais cela n’est pas notre sujet ici. En fait, à plusieurs reprises, malgré le premier morceau Berlin (d’un académisme presque triste qu’on leur pardonnera), le reste de l’album s’oriente vers une pop plus hybride, en phase avec le nom du groupe : les trois gars d’Århus avait en effet choisi l’élément "Carpark" pour le côté rock et le "North" pour la froideur électronique qu’ils utilisent parfois sur certains morceaux, par touches assez inégales.

Mais si je semble être dur avec Carpark North, ce n’est que pour introduire les quelques petits défauts d’un All things to all people qui reste en fait un album vraiment honorable, voire admirable. En fait, Carpark North parvient à composer des morceaux immédiats et à produire une pop qui ne fait aucune concession dans ce qu’elle souhaite aborder. On se retrouve donc avec des ballades honnêtes comme Fireworks ou le sombre slow kraftwerkien Rest, ce qui permet d’équilibrer un album qui lorgne nettement du côté des guitares, ce qui est loin d’être une mauvaise chose.

Les morceaux plus rock bousculent carrément : Song about us n’a rien à envier au metal US le plus appuyé, Run délivre une saturation plus épique et The beast se paye le luxe d’alterner passages calmes et passages nerveux pour donner une dimension très spéciale à ce morceau qui reste probablement le plus intéressant et le plus ambitieux de l’album. En bref, le second opus de Carpark North parvient à démontrer de façon assez subtile que même en matière de pop, on peut continuer à être inventif sans forcément devoir subir le poids des références et d’une production trop étouffante. Dans son genre, All things to all people est vraiment un album à découvrir et à apprécier sans aucune modération.



Répondre à cet article

Albin Wagener





Il y a 2 contribution(s) au forum.

Carpark North : "All things to all people"
(1/1) 21 août 2009, par cedric




Carpark North : "All things to all people"

21 août 2009, par cedric [retour au début des forums]

Un grand merci pour cette decouverte !! Certes, ils ne vont pas révolutioner la pop mais bon sang qu’est-ce que c’est bon ! Le single "human" est une tuerie. ( Le clip aussi est très bon d’ailleurs )

[Répondre à ce message]