Pop-Rock.com



Camouflage : "Sensor"
Le sixième sens

vendredi 18 janvier 2008, par Clarisse de Saint-Ange

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Belle and Sebastian : "The life pursuit"
The Coral : "Roots & echoes"
The Hives : "The black & white album"
Ghost Circus : "Across the line"
Next Exit To Nowhere : "Ego to echoes"
Interpol : "Our love to admire"
Zwan : "Mary star of the sea"
Monta : "The brilliant masses"
Jelly : "Pre First EP"
Benjamin Biolay : "La superbe"


Pionniers de l’electro-pop à l’allemande, précurseurs d’un mouvement musical plus tard suivi par De/Vision, Wolfsheim et Melotron, Camouflage a entamé sa carrière en fanfare en 1987 avec le tubesque The great commandment, qui s’est hissé directement dans les Top 20 européen et américain. Inspirée de Kraftwerk, Depeche Mode et David Bowie, leur musique n’a eu de cesse d’explorer de nouveaux terrains, donnant à chacun des albums de Camouflage un style bien particulier. En 2003, ils revenaient avec Sensor, leur premier album studio depuis sept ans : une véritable merveille à deux doigts de la perfection.

Marcus Meyn, Oliver Kreyssig et Heiko Maile savent très bien ce qu’ils font, en tant que producteurs/auteurs/compositeurs. En ce sens, ils peuvent être comparés à Garbage, mais sous une bannière electro-pop, et sans le charme explosif et ravageur de Shirley Manson. Qu’à cela ne tienne, les textes de Marcus sont pertinents, et sa voix douce et chaude invite à la rêverie. Quant à Heiko Maile, producteur respecté outre-Rhin, il permet aux mélodies de se frayer un chemin dans des atmosphères promptes à nous faire décoller de la réalité. L’album s’ouvre avec l’audacieux Me and you, son single phare, et nous fait plonger de plus en plus profondément dans un univers froid et urbain, tout en insufflant de la chaleur à cette electro de velours.

Sensor comporte des morceaux imparables, des tubes en puissance, comme le deuxième single I can’t feel you, morceau inspiré pour dancefloors, ou encore l’équivoque I’ll follow behind, qui offre un son caractéristique d’électro germanique de très bonne facture et qui nous montre avec pertinence que des groupes tels que De/Vision n’ont absolument rien inventé, même si leurs albums restent tout à fait louables. Certaines sonorités de Sensor ne sont d’ailleurs pas sans rappeler la direction musicale du Host de Paradise Lost.

JPEG - 8.7 ko
Heiko Maile, Marcus Meyn et Oliver Kreyssig

Mais les trois ténors de Camouflage excellent surtout dans l’art de nous servir sur un plateau d’argent une pop lente et douce-amère, quelque part entre la désillusion franche et l’espoir onirique : Perfect est un bijou dans le genre, tout comme Thief, l’énigmatique et définitif You turn qui clot l’album avec force frissons, ou encore Harmful. Ils donnent à l’opus une couleur bien particulière, distincte des autres productions. Pour les amoureux éconduits ou les solitaires de fin de soirée, Sensor vous plongera dans les méandres de votre propre esprit avec le triste Lost et le désillusionné Together. La véritable surprise vient toutefois du titre Blink, sur lequel Marcus se paye le luxe de chanter en duo avec l’Allemande Neele Ternes.

Les sonorités générales de l’album sont proches de l’Ultra de Depeche Mode, mais avec une modernité à toute épreuve. Et si Camouflage a souvent été taxé de copie de DM en Allemagne, force est de constater qu’à ce niveau, c’est plus la formation de Basildon qui aurait des choses à apprendre en retour de leur émules teutons, car Camouflage n’a jamais cessé d’expérimenter sans mettre un point d’honneur à produire d’excellents albums, sans aucun point faible - ici, preuve en sont l’instrumentale synthétique et naïve 74 minutes ou encore l’étrange et brumeux Sensor, piste cachée de l’album. Et comme si cela ne suffisait pas, l’artwork de la pochette est d’une beauté à couper le souffle.



Répondre à cet article

Clarisse de Saint-Ange





Il y a 1 contribution(s) au forum.

Camouflage : "Sensor"
(1/1) 4 juillet 2013, par edongzki




Camouflage : "Sensor"

4 juillet 2013, par edongzki [retour au début des forums]

C’était une information impressionnante. Continuez votre bon travail et continuer à partager des informations utiles. sunny isles real estate in florida

[Répondre à ce message]