Pop-Rock.com



Bryan Ferry : "Dylanesque"
La classe internationale

vendredi 9 mars 2007, par Clarisse de Saint-Ange

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Dionysos : "La mécanique du coeur"
Infadels : "We are not The Infadels"
The Corrs : "Home"
Neil Young : "Fork in the road"
The Fray : "The Fray"
Graham Coxon : "Love travels at illegal speeds"
Blackmore’s Night : "The village lanterne"
The Mars Volta : "The Bedlam in Goliath"
The Datsuns : "Smoke & Mirrors"
Arctic Monkeys : "Humbug"


Je ne vais pas vous faire l’affront de présenter le chanteur de Roxy Music. Précisons juste que son nouvel album est entièrement constitué de reprises. Oui, mais pas de n’importe qui : Bob Dylan himself ! Ce n’est pas une surprise, et ce pour deux raisons. Bryan Ferry a bâti une partie de sa carrière sur l’interprétation magistrale de chansons qu’il avait pris soin de reprendre avec une patte caractéristique, mais il a également dans sa besace une poignée de titres issus du répertoir de Dylan, comme sa fameuse interprétation de A hard rain’s a-gonna fall, datant de son premier album solo paru en 1973.

Que les mauvaises langues effectuent donc sept rotations sur elles-mêmes : cet album est avant tout un hommage à Bob Dylan, fruit d’une admiration que Ferry nourrit depuis fort longtemps. Il était temps pour lui d’aller jusqu’au bout de cette affection pour le légendaire songwriter et de lui consacrer un album entier, album qui par ailleurs emprunte certaines idées de production à Frantic, l’avant-dernier disque du crooner de Sa Majesté. Evidemment, les fans de Roxy Music se poseront la question de savoir si cet album est une simple pause dans la création du nouvel opus du groupe, repoussé depuis un moment maintenant, ou si Ferry signe ici une sorte de lassitude qu’il est allée simplement compenser par un album qui ne lui demandait pas d’efforts autres que les arrangements - ceci voudrait-il dire qu’il a gardé toutes ses compositions pour Roxy ? Grande question, quand on sait que Ferry effectuera une tournée européenne certainement grandiose pour fêter Dylanesque.

Mais qu’en est-il des reprises ? Vous imaginez bien que quand Bryan Ferry reprend une chanson, on n’a jamais un seul faux pas. Pas une fausse note, pas de grandiloquence usante, pas d’effets à côté de la plaque, non, rien de tout ça. Ce qu’on a là, c’est simplement une remarquable élégance et un chic pour trouver la juste note et l’interprétation parfaite. Prenez par exemple la célébrissime Knockin’ on Heaven’s door, reprise à toutes les sauces depuis un paquet d’années (le grand public se souviendra sans doute de Guns’n’Roses ou d’Avril Lavigne - sic). Et bien là, je dois vous avouer qu’en temps qu’amatrice assidue de Dylan, je n’avais jamais jusque là entendu de reprise de ce titre qui n’aurait pu ne serait-ce qu’arriver à la cheville de l’originale. Pourtant, Ferry l’a fait. La reprise est décontractée et assumée, à la fois classe et un brin soul. Et au-delà de ces qualités, la voix de Ferry semble avoir toujours été faite pour chanter cette chanson.

A plus d’un titre, cet album s’adresse finalement autant aux fans de Bryan Ferry que de Bob Dylan. On y retrouve ainsi un All along the watchtower tout de même transfigurée, et même un Simple twist of fate réapproprié avec une aisance désarçonnante. En même temps, on ne parle pas de n’importe qui non plus. Si j’avais trente ans de plus, je pense que je craquerais pour le charme so British ce cet homme d’âge mûr (mais bon, c’est pas encore mon trip). Il est également à noter que Brian Eno est crédité sur l’album, pour sa contribution singulière à la reprise d’If not for you (qui aurait pu fort bien être intégrée sur l’album Mamouna), mais également le fils de Bryan, Isaac Ferry. En bref, comme l’on connaît déjà les morceaux de Dylan, et en bonne fan que je suis, je me retrouve un peu déçue de n’avoir que des reprises. Ceci étant, le concept de ne se consacrer qu’à un seul artiste est ici particulièrement réussi, ce qui est suffisamment rare dans l’histoire de la musique moderne pour être souligné. Et puis merde, c’est quand même Bryan Ferry !



Répondre à cet article

Clarisse de Saint-Ange





Il y a 4 contribution(s) au forum.

Bryan Ferry : "Dylanesque"
(1/3) 11 novembre 2013, par jron
Bryan Ferry : "Dylanesque"
(2/3) 9 mars 2007
Bryan Ferry : "Dylanesque"
(3/3) 9 mars 2007




Bryan Ferry : "Dylanesque"

11 novembre 2013, par jron [retour au début des forums]

Articles et des informations publiés sur ce site sont vraiment impressionnants. Merci beaucoup à l’auteur pour partager leurs idées très utiles et merveilleux. Visit jron miami blog on wordpress.

[Répondre à ce message]

Bryan Ferry : "Dylanesque"

9 mars 2007 [retour au début des forums]

A noter aussi que Bryan Ferry sera le lundi 26 mars au Grand Rex
HD

[Répondre à ce message]

Bryan Ferry : "Dylanesque"

9 mars 2007 [retour au début des forums]

En tous cas, la pochette ne fait vraiment pas "classe internationale" et même un peu honte à quelques autres du repertoire de M’sieu Bryan.

[Répondre à ce message]