Pop-Rock.com


L’album du mois
Blur : "Think tank"
Damon au front

mardi 1er juillet 2003, par Jérôme Delvaux

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Relaxed Muscle : "A heavy nite with"
Neuser : "Alles wird leichter"
The Luchagors : "The Luchagors"
Zaccharia : "Divorce"
Dial : "Synchronized"
The White Stripes : "Get behind me Satan"
Télépopmusik : "Angel Milk"
The Smashing Pumpkins : "Machina / The machines of God"
Adrienne Pauly : "Adrienne Pauly"
« Rinôçérôse » : "Futurinô »"


Si le nom de Blur évoque encore chez vous le single Girls and boys, ce nouvel album devrait radicalement changer votre perception du groupe anglais, aujourd’hui plus proche des expérimentations de Radiohead que de la brit-pop d’Oasis...

Du fait du départ du guitariste Graham Coxon, perçu jusqu’ici comme un élément indispensable du son Blur, l’enregistrement de Think tank fut quelque peu mouvementé. De nombreuses rumeurs de split eurent vite fait d’agacer le leader Damon Albarn, déjà en proie à des problèmes familiaux. Il choisit de se retirer au Maroc, pour être le plus loin possible de l’agitation londonienne et de son embarrassante presse people.

A la manière de Peter Murphy qui enregistra son dernier album en Turquie, entouré de musiciens turcs, Blur fait appel à une main d’oeuvre locale pour étoffer ses nouvelles compositions. Un orchestre traditionnel de Marrakech et un groupe de violonistes marocains enrichissent considérablement la palette sonore de quelques-unes des chansons. Certaines comme Caravan ou Moroccan people’s revolutionnary bowls club sont d’ailleurs directement inspirées de l’environnement du studio d’enregistrement. Elles ouvrent la porte à des climats et des ambiances qu’on ne soupçonnait pas Blur capable de créer. Ensuite, on sent de la part du groupe et de son producteur, Ben Hillier, la volonté d’aller musicalement le plus loin possible. Blur n’hésite plus à sortir des sentiers battus et s’éloigne de tout ce à quoi il nous avait habitués depuis le début des années 90. L’électronique est, pour la première fois, omniprésente et le saxophone de Mike Smith enrichit de belle manière des titres comme Jets (qu’il a co-écrit) ou Brothers and sisters.

Les frustrations professionnelles et personnelles d’Albarn (il milita farouchement avec 3D de Massive Attack contre la guerre en Irak) semblent avoir transcendé sa créativité d’auteur compositeur. Il fait partie de ceux qui, à l’inverse d’Oasis par exemple, tentent de se renouveler, album après album, et n’ont pas peur de se lancer de nouveaux challenges. Opération réussie ! Même si j’avais soigneusement écouté tous leurs albums précédents, Think tank est le premier que je me suis décidé à acheter. Et vous ?



Répondre à cet article

Jérôme Delvaux





Il y a 4 contribution(s) au forum.

> Blur : "Think tank"
(1/3) 30 décembre 2004
> Blur : "Think tank"
(2/3) 9 avril 2004, par Jé
> Think tank
(3/3) 17 octobre 2003, par tontino




> Blur : "Think tank"

30 décembre 2004 [retour au début des forums]

J’ai entendu pas mal de critiques sur cet album et sur Damon Albarn le "despote" (j’avais lu dans un article), mais ce renouveau m’a très bien plus. J’ai lu que ce changement allait décevoir bcp de fan de blur, j’étais fan avant et je le suis d’autant plus car je trouve l’album tout simplement excellent. Il est vrai que l’album 13 annonçait déjà un peu cette transition. Je n’ai pas pu résister à l’envie d’aller les voir sur scène et c’est à l’AB le 17 octobre 2003 que j’ai enfin pu les voir a l’oeuvre ,malheureusement sans le fabuleux guitariste Graham Coxon. On a pu entendre les meilleurs titres de think tank mais aussi la plupart de leurs tubes, ils ont juste fait l’impasse sur le très dansant crazy beat mais ce n’est pas ça qui va me décevoir d’avoir fait le déplacement. Damon Albarn très proche de son public à mis le feu, ceux des premiers ont mm eu droit à une petite poignée de main et par chance j’en faisait partie.
J’espèrent que Damon et sa bande nous reservent d’autres surprises !

[Répondre à ce message]

> Blur : "Think tank"

9 avril 2004, par  [retour au début des forums]

Une précision : une piste cachée intitulée "Me White Noise" a été glissée par le groupe en piste 0, c’est-à-dire avant la piste 1. Pour l’écouter il suffit de "rembobiner" le disque jusqu’à -6 min 50 sec avant la piste 1. On découvre ainsi un véritable délire musical, qui était déjà disponible sur le net sous le faux titre "Battery in your leg". A écouter au volume maximum de voter chaîne. Avis aux curieux.

[Répondre à ce message]

> Think tank

17 octobre 2003, par tontino [retour au début des forums]

Tout à fait d’accord sur le fait que cet album est excellent, mais l’album Thirteen, le précedent, marquait déjà une sorte de virage... On dira dans quelques années que c’était un album de transition.
C’est donc avec Thirteen qu’a démarré mon intérêt pour ce groupe qui montre qu’il restera dans les annales du rock. Du grand rock.
Think Tank est probablement le meilleur album de 2003.

[Répondre à ce message]