Pop-Rock.com



Blonde Redhead : "23"
Conte de fée

jeudi 26 avril 2007, par Clarisse de Saint-Ange

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Death in June : "The rule of thirds"
Red Hot Chili Peppers : "Stadium arcadium"
Iggy Pop : "Skull Ring"
Ghinzu : "Blow"
2 Many DJ’s : "As heard on Radio Soulwax pt. 2"
David Usher : "Strange birds"
Cecilia Eyes : "Mountain tops are sometimes closer to the moon"
Mint : "Magnetism"
Ascii.Disko : "Untitled"
« Rinôçérôse » : "Futurinô »"


Il est bien loin, le temps où le trio de New York était sans arrêt comparé à Sonic Youth, dont le batteur a par ailleurs permis l’émergence. Depuis le début des années 90, le sous-marin Blonde Redhead a réussi à se forger une base solide de fans fidèles, créant ainsi un véritable phénomène autour de lui. De confidentiel, Blonde Redhead est en passe de venir une formation culte, rien que ça.

Alors que leur avant-dernier album Misery is a butterfly laissait présager des lendemains passionnants, 23 confirme que les trois musiciens ne connaissent pas les frontières musicales et fabriquent leur musique de manière décomplexée et expérimentale. La recherche sonore est omniprésente. Et pourtant, les mélodies sont immédiates, accrocheuses et très oniriques. L’album parvient en fait à convaincre dès les deux premiers titres, et c’est quelque chose d’assez formidable... C’est un de ces albums où vous savez en écoutant uniquement les deux premiers morceaux qu’ils risquent de changer votre vie, ou tout du moins de vous accompagner pendant un bon moment. Voilà exactement l’impression que j’ai eue en écoutant 23 pour la première fois.

A partir de là, pas besoin d’y aller par quatre chemins : Kazu, Simone et Amedeo parviennent à nous convaincre de façon époustouflante, alternant les instruments et le chant. Le très ambiant Heroine développe un véritable conte de fée pour l’auditeur, avec ses synthés lumineux et stellaires. Tout dans les instrumentations relève du domaine du bon goût. Les ambiances sont à la fois légères et prenantes, comme autant de vagues qui emportent l’auditeur vers des contrées inconnues. Une fois de plus, cet album de Blonde Redhead est véritablement différent et parvient à conférer au trio new-yorkais (ou plutôt italo-japonais) un statut très particulier. Chaque morceau réussit à se positionner dans une ambiance différente, et on ne termine pas l’album comme on l’avait commencé.

Ainsi, alors que Silently se targue de se draper d’une disco-pop naïve du plus bel effet, Publisher reste beaucoup plus minimaliste, jouant bien plus avec les bruits et les atmosphères. Et malgré ces deux extrêmes, les morceaux s’enchaînent pourtant dans un sans-faute digne des plus grands albums de pop et de rock. Un SW pesant et lourd de sens laisse ainsi place à un My impure hair d’une insolente futilité, dans une douceur stratosphérique. Pour les fans, cet album est une consécration qui leur permet de pouvoir sans doute faire la publicité de ce groupe au-delà des frontières traditionnelles. Pour les autres, ce sera la découverte d’un groupe qui fait pourtant parler de lui depuis un sacré bon bout de temps, mais qui livre là l’un de ses meilleurs disques. Entre rock urgent (Spring and by summer fall) et pop chaleureuse (Dr Strangeluv), Blonde Redhead vient une fois de plus nous rappeler (mais était-il besoin de le souligner ?) qu’ils sont un groupe extrêmement intéressant et qui gagnerait à être bien plus reconnu.



Répondre à cet article

Clarisse de Saint-Ange





Il y a 6 contribution(s) au forum.

Blonde Redhead : "23"
(1/5) 18 octobre 2013, par edward
Blonde Redhead : "23"
(2/5) 28 avril 2007, par Bruno
Blonde Redhead : "23"
(3/5) 28 avril 2007
Blonde Redhead : "23"
(4/5) 26 avril 2007, par Fan depuis le debut
Blonde Redhead : "23"
(5/5) 26 avril 2007, par Bon scott




Blonde Redhead : "23"

18 octobre 2013, par edward [retour au début des forums]

J’ai apprécié la lecture d’articles publiés sur ce site. Ils sont très utiles et instructifs. Un grand merci à toute l’auteur qui est très gentil de partager leurs idées merveilleuses. visit miami real estate pages on delicious.com.

[Répondre à ce message]

Blonde Redhead : "23"

28 avril 2007, par Bruno [retour au début des forums]

Pas mieux pour moi : c’est l’album de l’année jusqu’içi.... Extraordinairement envoutant !

[Répondre à ce message]

Blonde Redhead : "23"

28 avril 2007 [retour au début des forums]

Pour le moment c’est mon album de l’année.

[Répondre à ce message]

Blonde Redhead : "23"

26 avril 2007, par Fan depuis le debut [retour au début des forums]

Le meilleur depuis Fake can be just as good. Impressionnant.

[Répondre à ce message]

Blonde Redhead : "23"

26 avril 2007, par Bon scott [retour au début des forums]

clarisse ,tu me fait rêver,je t’aime beaucoup.....

[Répondre à ce message]