Pop-Rock.com



Bloc Party : "Silent Alarm"
"Something glorious is about to happen"

dimanche 13 février 2005, par Laurent Bianchi

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Tim Finn : "Imaginary kingdom"
2 Many DJ’s : "As heard on Radio Soulwax pt. 2"
The Ark : "State of The Ark"
Clap Your Hands Say Yeah : "Clap Your Hands Say Yeah"
Waltari : "Rare species"
Masi : "2nd shape"
The Butterfly Effect : "Imago"
The Whitest Boy Alive : "Rules"
Prince : "Planet earth"
Doves : "Some cities"


Il y en a certains - les mêmes que pour Franz Ferdinand ou les Strokes - qui ne vont pas aimer la déferlante Bloc Party. On en parle déjà un peu partout, et les concerts affichent tous complets. Alors, qu’a-t-il de plus que les autres, ce groupe ? Pourquoi toute cette excitation ? Le talent, tout simplement, et une simplicité désarmante.

Un peu comme les Girls in Hawaii avaient fait parler d’eux avec le Winter EP, Bloc Party a d’abord fait parler de lui l’année dernière avec, non pas un, mais deux EP (Helicopter et Little thoughts). Chose assez rare pour être soulignée, car un quatre à six titres défraye rarement la chronique - probablement parce que ce format, ni single ni album, n’attire pas les foules. Alors deux ! Les Chemical Brothers, qui se sont mutés en défricheurs de talents, l’ont bien senti en invitant Kele Okereke, son chanteur, sur Believe dans leur dernière salve, Push the button. Ils ne s’y sont pas trompés. Et l’on peut s’attendre aux mêmes scènes enthousiastes que pour Franz Ferdinand à Werchter en 2004. La comparaison avec les Ecossais menés par Alex Kapranos ne s’arrête d’ailleurs pas là : la même ambition de faire danser les gens les anime (leur nom en atteste). Et on dit même que ce sont eux qui ont lancé la hype Bloc Party (ils sont remerciés dans le livret), diffusant leur démo lors d’une soirée donnée par leur label, Domino Records. De fil en aiguille, il est décidé que l’album sera hébergé par une petite structure indépendante, Wichita (distribuée par V2), et produit par Paul Epworth, précédemment derrière les déjà fameux Babyshambles de Pete Doherty.

Ces quatre intellos (qui citent le cinéaste Kubrick ou les écrivains Easton Ellis et Ballard comme sources d’inspiration) sont donc emmenés par Kele Okereke, grand black rappelant par la voix Robert Smith, et par le riff funk David Byrne. Il est rejoint par (retenez leurs noms, vous risquez de les revoir souvent) Gordon Moakes à la basse, Russell Lissack à la guitare et Matt Tong à la batterie. Chaque instrument, chaque intervention est at the right place : la complicité entre eux doit être assez époustouflante. On peut dire que leur musique emprunte autant aux Talking Heads et à Gang of Four qu’à Joy Division, à The Fall autant qu’à The Cure, c’est à dire autant à la new wave la plus glaciale qu’au punk le plus festif. Leur bio parle d’art punk et de disco punk. Sachez en tout cas que l’alliage fait des ravages. Et que Bloc Party propose un genre qui lui est propre, et c’est ce qui fait mouche.

Dès Like eating glass et son intro, on sent qu’on est à l’écoute d’un bon disque. La basse, très présente tout au long, n’apparaît ici qu’à 1’18", et évoque celle de The Strokes. On comprend mieux pourquoi on leur attribue ce nouveau rôle (avec FF) de représentants de la vague new-yorkaise made in England (la nouvelle new wave comme nous disaient les Dogs Die In Hot Cars (voir ici). Comme pour la bande de Julian Casablancas, on retrouve le même talent à pondre des hymnes pop irrésistibles à l’oreille comme au pied. De potentiels ou véritables hits, il y en a plusieurs sur cette galette. Car outre rassembler les perles qui égrainaient les EP qui ont assis sa réputation, (Helicopter, She’s hearing voices et Banquet), Silent Alarm contient le single actuel So here we are, et bien plus encore. Notons l’extraordinaire Price of gasoline, summum du disque. Ou Compliments, qui est aussi bien chaloupé que Public pervert d’Interpol (dont ils avaient assuré la première partie à Paris).

Dans un premier trimestre 2005 plutôt mièvre, cette coulée de miel est à saluer. Compliments.



Répondre à cet article

Laurent Bianchi





Il y a 16 contribution(s) au forum.

Bloc Party : "Silent Alarm"
(1/11) 23 mai 2013, par Anderson
Bloc Party : "Silent Alarm"
(2/11) 22 avril 2013, par cherrin
Bloc Party : "Silent Alarm"
(3/11) 17 février 2007
Bloc Party : "Silent Alarm"
(4/11) 23 septembre 2006, par Barrel of a gun
Bloc Party : "Silent Alarm"
(5/11) 28 octobre 2005, par alex
> Bloc Party : "Silent Alarm"
(6/11) 21 juillet 2005, par lkj
> Bloc Party : "Silent Alarm"
(7/11) 11 mai 2005, par Deroba
> Bloc Party : "Silent Alarm"
(8/11) 2 mars 2005, par Noé
> Bloc Party : "Silent Alarm"
(9/11) 15 février 2005, par J
> Bloc Party : "Silent Alarm"
(10/11) 14 février 2005, par kyle
> Bloc Party : "Silent Alarm"
(11/11) 14 février 2005, par Euxeb




Bloc Party : "Silent Alarm"

23 mai 2013, par Anderson [retour au début des forums]

Dans un premier trimestre 2008 plutôt mièvre, cette coulée de miel est à saluer. Compliments.
Bookmarks Craze
Bookmarks Crowd
Bookmarks Disc

[Répondre à ce message]

Bloc Party : "Silent Alarm"

22 avril 2013, par cherrin [retour au début des forums]

I’m truly enjoying the words and writing style of your blog. It’s immediate catch other’s attention which makes it much more enjoyable for me to come here.
cheap prepaid phones

[Répondre à ce message]

Bloc Party : "Silent Alarm"

17 février 2007 [retour au début des forums]

autant j’aime bien cet album qui ne manque pas de qualités et de morceaux intéressants, autant je trouve leur deuxème qui vient de sortir atrocement insipide et incompréhensiblement vide de tout ce qui faisait leur succès il y a 2 ans. c’est simple c’est comme si on retrouvait bloc party 15 ans après avec un enième album de trop et un style dégradé et aseptisé album après album ( ptite dédicace à stadium arcadium des red hot et une collection de singles qui se ressemblent tous à l’identique )... des intros de 1 mn qui n’apportent rien à part de réaliser qu’imiter radiohead est toujours ridicule, une surenchère electro abjecte et inaudible, une production aussi lourde que prétentieuse, un chanteur qui désapprend à chanter en se cachant derrière des effets pathétiques, un single insipide qui tourne sur europe 2 et qui est au moins aussi insignifiant que le dernier U2, ... enfin bref, un vrai désastre je trouve, aussi chiant que prétentieux. Apparemment des gens ont aimés y voyant une bande-son grandiose pour la jeunesse désenchantée des suburbs : honnêtement, ils feraient mieux de rester au rap à ce compte là ...

[Répondre à ce message]

Bloc Party : "Silent Alarm"

23 septembre 2006, par Barrel of a gun [retour au début des forums]

Un groupe qui marquera sans doute plus que Franz Ferdinand...Piège à éviter pour cet album : n’y voir que le très bon tube Banquet qui a rythmé les boîtes de nuit un certain tps...L’ensemble de l’album est tout à fait digne d’intêrét : Pionneers et Luno par exemple sont un régal pour les oreilles...

[Répondre à ce message]

Bloc Party : "Silent Alarm"

28 octobre 2005, par alex [retour au début des forums]
bloc party silent alarm

Excellent album en effet cependant je confirme ce que j ai lu sur les autres articles, leur single ressemble enormement à "rich" des yeah yeah yeahs. Il n empeche que l album a une véritable touche et la voix du chanteur (clone robert smith) fait des merveilles. Et puis pour une fois la france peut acheter ces disques ches les distributeurs habituels et non en import comme tant d autres tres bons groupes.On dirait bien que la terre tremble en ce moment : le talent revient dans la musique.

[Répondre à ce message]

> Bloc Party : "Silent Alarm"

21 juillet 2005, par lkj [retour au début des forums]

Malgrés une voix à la Robert Smith et une vitesse de croisière lorgnant vers Gang of Four,les vrai influences de Bloc Party sont plutôt à chercher du côté de Simple Minds, U2 et Duran Duran.

[Répondre à ce message]

> Bloc Party : "Silent Alarm"

11 mai 2005, par Deroba [retour au début des forums]

JF cherche désespérément une place pour le concert de Bloc Party à Marseille... SVP aidez moi je suis au bord du suicide...

[Répondre à ce message]

> Bloc Party : "Silent Alarm"

2 mars 2005, par Noé [retour au début des forums]

Quelqu’un n’aurait pas une malheureuse place pour moi pour le concert de ce lundi au bota ??Rater ca me serait impossible...
J’adoooooore

[Répondre à ce message]

> Bloc Party : "Silent Alarm"

15 février 2005, par J [retour au début des forums]

Je rêve ou le refrain (1:07) de "Banquet" est un plagiat de celui de "Rich" des Yeah Yeah Yeahs ? Je demande si je rêve car j’ai l’impression d’être le seul à l’avoir remarqué, mais lorsqu’on écoute les passages respectifs des deux morceaux, la ressemblance est vraiment (trop !) frappante.

[Répondre à ce message]

> Bloc Party : "Silent Alarm"

14 février 2005, par kyle  [retour au début des forums]

merci à la pop-rock team pour tant de bons articles TOUS LES JOURS !!! c’est du délire

[Répondre à ce message]

> Bloc Party : "Silent Alarm"

14 février 2005, par Euxeb [retour au début des forums]

Un excellent album en effet !

[Répondre à ce message]

    > Bloc Party : "Silent Alarm"

    14 février 2005, par Euxeb [retour au début des forums]


    Je tiens aussi à signaler le morceau "Luno", à la basse fort efficace ! Mais d’accord avec toi, "Price of Gasoline" est le meilleur (avec "Like Eating Glass").

    [Répondre à ce message]