Pop-Rock.com



Bloc Party : "A weekend in the City"
Morne fin de semaine

mardi 6 mars 2007, par Alexandra Jakob

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Belle and Sebastian : "The life pursuit"
Panico : "Subliminal kill"
Kashmir : "No balance palace"
George Michael : "Patience"
Elton John : "Peachtree road"
The Dead Weather : "Horehound"
The Verve : "Forth"
Sarah Bettens : "Scream"
Dial : "Synchronized"
Pet Shop Boys : "Yes"


Because East London is a vampire, it sucks all the joy out of me. Song for clay (disappear here), le premier titre du très attendu A weekend in the city annonce clairement la couleur : le deuxième disque de Bloc Party se veut une ode désabusée au quotidien londonien, le reflet lucide d’une société à la fois intolérante et déshumanisée. Malheureusement, la sangsue de la City ne s’est pas contentée d’absorber la joie de vivre du compositeur Kele Okereke. Cette garce s’est également emparé de son inspiration.

On devine alors aisément le désarroi du songwriter, sommé par sa maison de disques de pondre dans les meilleurs délais un digne successeur au très rémunérateur Silent alarm. A sec musicalement mais tenaillé par l’ambition de remplir le Wembley Stadium, notre homme entama une métamorphose aussi suicidaire artistiquement que rassurante financièrement. Sous l’égide d’une production gonflée à l’hélium et d’un chant moins haché, Bloc Party est devenu un groupe de stade, comme Muse, U2 ou The Killers. Plus rusé que ses prédécesseurs, le quartet a cependant tenté de camoufler cette honteuse conversion sous le pompeux couvert d’un album concept bien-pensant et politiquement engagé. Après tout, pourquoi se priver ? Les parigots de Rock&Folk n’y ont vu que du feu, tout comme leurs cousins rosbifs du NME. Ils ne sont pas les seuls, loin de là.

Muse, U2, The Killers. La trinité avortée du rock’n’roll a décidément très largement inspiré Kele Okereke & co pour ce disque dont le son grandiloquent ne masque aucunement la vacuité. Le lyrisme ampoulé de Matt Bellamy investit sans vergogne Song for Clay (Disappear here), le jumeau raté du torturé mais émouvant New Born. The Edge et sa guitare dégoulinante déboulent tout droit de l’interminable I still remember. Quant au prétentieux Brandon Flowers, la patte de sa moustache se retrouve indéniablement sur le doucereux Waiting for the 7.18, la bande-son idéale pour la nouvelle pub Nutella. Plus supportables, le tribal The prayer et surtout Hunting for witches, un cri de désespoir contre la menace terroriste grandissante, viennent légèrement redorer le galon d’A weekend in the city, tout comme les explosifs Banquet et Helicopter ont sauvé de la débâcle le pénible Silent Alarm. Le reste de ce deuxième opus se révèle insignifiant à souhait, avec ses ballades creuses (Kreuzger), ses accès homériques mal maîtrisés (Uniform) et ses percussions migraineuses (Sunday). Tant de platitude devrait assurer au groupe une place de choix sur les ondes hertziennes, bien au chaud à coté de Razorlight.



Répondre à cet article

Alexandra Jakob





Il y a 60 contribution(s) au forum.

Bloc Party : "A weekend in the City"
(1/17) 28 avril 2007, par Al-kE-mE
Bloc Party : "A weekend in the City"
(2/17) 12 mars 2007, par denims
Bloc Party : "A weekend in the City"
(3/17) 10 mars 2007, par cartman
Bloc Party : "A weekend in the City"
(4/17) 9 mars 2007, par LIENARD SEBASTIEN
Bloc Party : "A weekend in the City"
(5/17) 9 mars 2007, par 2deNeurone
Bloc Party : "A weekend in the City"
(6/17) 8 mars 2007, par Fabrice
Bloc Party : "A weekend in the City"
(7/17) 8 mars 2007, par cartman
Bloc Party : "A weekend in the City"
(8/17) 7 mars 2007, par Tireboulette
Bloc Party : "A weekend in the City"
(9/17) 7 mars 2007
Bloc Party : "A weekend in the City"
(10/17) 7 mars 2007, par Serge Coosemans
Bloc Party : "A week-end in the City"
(11/17) 6 mars 2007
Bloc Party : "A week-end in the City"
(12/17) 6 mars 2007, par Poupy
Bloc Party : "A week-end in the City"
(13/17) 6 mars 2007, par Busterwulf
Bloc Party : "A week-end in the City"
(14/17) 6 mars 2007
Bloc Party : "A week-end in the City"
(15/17) 6 mars 2007, par Fred
Bloc Party : "A week-end in the City"
(16/17) 6 mars 2007, par Alain
Bloc Party : "A week-end in the City"
(17/17) 6 mars 2007




Bloc Party : "A weekend in the City"

28 avril 2007, par Al-kE-mE [retour au début des forums]

Bon écoutez, si vous critiquez à tort et à travers, renommez vous "pock & flock". Comme ça on est fixés OK ?

[Répondre à ce message]

Bloc Party : "A weekend in the City"

12 mars 2007, par denims [retour au début des forums]

Critique sévère je trouve. Pour le 1er album j’ai accroché dés la 1ere écoute. Il m’a fallu un peu plus de temps pour celui-ci car le son est différent, mais au final je l’adore autant que le 1er.

On a chacun des sensibilités différentes et il serait intéressant d’avoir l’avis d’autres chroniqueurs de Pop Rock sur cet album...

[Répondre à ce message]

Bloc Party : "A weekend in the City"

10 mars 2007, par cartman [retour au début des forums]

Au sujet de l’article de Serge Coosemans :

Bon, on apprend que le mec va pisser de temps en temps, ce qui est bon pour sa santé, on est contents, tout ça... L’auteur nous conte ensuite les mésaventures d’un vilain petit canard du rock, dont le pseudo débile est "cartman", ce qui entraine des vannes genre "fartman", les prouts tout ça, on rigole beaucoup... Nous apprenons également que taxi girl est respectable, ce qui est moins drole tout de même. L’auteur se dit perdu dans ce monde ou les petits jeunes ne respectent rien, même pas gang of four, vous vous rendez compte ? Quoi, pardon, oui ? Ah, au fond de la classe le jeune kévin me fait signe qu’il n’en a rien a foutre des gang of machin... mais attend kévin, tu te rends compte, tu vas te mettre a dos des gens comme les critiques rock belges et les éleveurs de moutons suisses... Ben oui, je sais, il ont oublié les chansons et n’ont pas beaucoup bossé en studio, mais ne dit rien, c’est "l’histoire du rock", il faut surtout pas changer ce qui a été déclaré par les vieux gardiens du temple. Non, une chanson ne doit pas changer ta vie avec sa mélodie simple et son coté universel, t’es fou, ça fait pas rebelle ton truc, pas crédible. non, voici les mots qu’il faudra caser dans ta prochaine disserte sur ton blog "j’aimecoosemans.com" : "gang of four", "free jazz", "kraut rock" "impro trop cosmique" "je déteste la pop formatée" "les 1ers disques des beatles étaient nuls car ils ne prenaient pas encore de lsd" et enfin "la honte, il écoute les strokes, alors que le nme les a mis en couv’". Avec ceci, élève kévin, tu pourras être respecté par les dictateurs du bon gout, les gens ennuyeux fans de can et les vieux punks qui écoutent désormais de l’acid-jazz-house-techno-ragga-trip-hop parceque les trucs qu’ils écoutaient quand ils étaient jeunes, c’est de la musique d’ignorant formatés tout ça...

Voilà, je ne sais pas si c’est vous monsieur coosemans ou quelqu’un d’autre qui a écrit ce grand moment de culture rock prétentieuse, mais en tout cas j’ai bien rigolé de voir mon pseudo south-parkesque dans un blog ! Merci, c’est trop d’honneur. C’est par contre moins d’honneur qu’il n’ai pas cité tout ce que j’avais dit, ça aurai été + compréhensible et moins partial. Mais enfin bon, sous une dictature, on fait avec ! Encore merci !

[Répondre à ce message]

    Bloc Party : "A weekend in the City"

    10 mars 2007, par SC [retour au début des forums]


    T’as raison, Farty. T’es trop le new king on the blog. Ce serait tellement fastoche de t’atomiser ton discours de cake que j’ai trop la flemme que pour lâcher le premier scud. Puisque t’es zikos, fais moi quand même signe quand t’auras pondu un morceau que tu considères digne des Plastochettes ou de Bouc Party, je suis curieux de nature (baille)...

    [Répondre à ce message]

      Bloc Party : "A weekend in the City"

      10 mars 2007, par fartman (avec un "f", puisque vous insistez avec cette vanne...) [retour au début des forums]


      Si t’as une adresse, je te fais partir le colis dès que ma prochaine maquette est prête. Enfin bon, est-ce bien la peine que j’investisse dans les timbres quand je sais que je vais m’en prendre plein la tronche par un mec qui détestera avant même d’avoir écouté ! Mais j’y songerai... Let the music do the talking comme disait l’autre... Et pour mon "discours de cake", si jamais l’envie te viens...

      Ps : remarque, je n’ai jamais prétendu que j’était un grand compositeur, je fait juste de mon mieux le plus honnètement possible depuis plus de 10 ans, ce n’est certainement pas moi qui irai me vanter d’un immense talent ! Mais j’ai une bonne oreille musicale qui me permet de bien rigoler devant certains clichés (genre interpol= chameleons, ou bloc party= go4, voire même tous les groupes depuis 20 ans sonnent soit disant comme duran duran ou joy division comme aime le raconter albin machin !).

      ps2 : oui, je sais, mes ps sont plus long que le message initial. Mais que voulez vous, je ne suis pas "critique rock" moi !

      [Répondre à ce message]

Bloc Party : "A weekend in the City"

9 mars 2007, par LIENARD SEBASTIEN [retour au début des forums]

Bonjour Alexandra

Pourquoi tant de haine ?

Quelle intolérance dans vos propos ! , pour une fois qu’un groupe nous propose un son different, le 1er album était génial, bien sur il faut l’écouter plus d’une fois ( chose que vous n’avez sans doute pas pris la peine d’effectuer) le 2éme est je vous l’accorde un peu en dessous mais loin de manquer d’inspiration !! En france aucun groupe n’est a ce jour capable de me faire vibrer de la sorte, leur son est à la fois entrainant et divertissant.
Le public en tout cas est au rendez vous chose que vous sembler oublier et il est seul juge quoi qu’en dise des pseudo journaliste.

Sébastien Liénard

[Répondre à ce message]

Bloc Party : "A weekend in the City"

9 mars 2007, par 2deNeurone [retour au début des forums]

Au deux endimanchés, rhétoriciens musicologiste qui étalent leur culture musicale comme on étale de la confiture lorsque on en a pas trop !
Les deux ostrogots tout droit débarqué de leur asile respectif.

J’ai nommé Serge Cocosemans et Fartman ... pourriez-vous SVP vous échanger vos numéros de portable ? ... ou a défaut ton numéro de bibop Serge ? et continuer votre rixe verbale en privé ?
Je pense qu’on a notre dose de commentaires d’adolescent pré-pubère qui ne font absolument pas avancer le schmilbibilique !

Un fan de Lorie ...

[Répondre à ce message]

    Bloc Party : "A weekend in the City"

    9 mars 2007, par fartman (avec un "f", puisque vous insistez avec cette vanne...) [retour au début des forums]


    Moi je veux bien faire le trajet en bagnole, carrément ! Vous payez l’essence pop-rock ?

    [Répondre à ce message]

      Bloc Party : "A weekend in the City"

      9 mars 2007, par SC [retour au début des forums]


      Reste plutôt bien connecté, Farty. Si tu devais soudainement sortir prendre l’air, ton cerveau s’aérerait et je doute qu’il ponde ensuite des fulgurances de la taille de celles que tu alignes depuis ta défense nigaude des Plasticines.

      [Répondre à ce message]

        Bloc Party : "A weekend in the City"

        9 mars 2007, par fartman (avec un "f", puisque vous insistez avec cette vanne...) [retour au début des forums]


        T’inquiètes pas, j’en ai d’autres en réserve mon chou ! J’aime pas les lynchages faciles et non réfléchis... Les plasticines et bloc party, je ne les écoutes pas ailleur qu’en radio, je ne suis pas un fan de ces groupes, mais je ne tolère pas qu’on dise des conneries et qu’on enfonce des groupes honnètes quand ils ne le méritent pas, c’est tout. Il faudrai peut etre apprendre a enlever le cellophane sur les disques avant de se prétendre "critique rock", même a 37 an ! Enfin là, t’es irrécupérable. Mais bon, tu es drôle, c’est déjà ça. Allez, arrêtons ce débat ridicule veux tu, gardons des forces pour le prochain...

        [Répondre à ce message]

          Bloc Party : "A weekend in the City"

          9 mars 2007, par SC [retour au début des forums]


          Je t’adore, Farty. Depuis que Binbin a jeté l’éponge, ça manquait de mecs me traitant de "vieux" et défendant des groupes de chiottes sur ce site. C’est un vrai bonheur de lire des conneries de ce calibre en mangeant un Twix devant son écran un vendredi perdu entre un bain bercé au classique et le déchirage de gueule dans des bouges de nuit plein de musique a-mélodique. Ne t’avises surtout pas de devenir intelligent ou de te dégotter un boulot, je serais très triste.

          [Répondre à ce message]

            Bloc Party : "A weekend in the City"

            9 mars 2007, par fartman (avec un "f", puisque vous insistez avec cette vanne...) [retour au début des forums]


            Ohlàlà, joli le coup du "déchirage de gueule dans des bouges de nuit" ! ça fait très "mike hammer". Je l’aimai pas trop moi non plus le "binbin" et ses groupes de merde, tu vois, on a des choses en commun, on se rejoins dans la haine de notre prochain. Allez, arrêtes je te dis, tu vois pas que ça n’interesse personne ce qu’on raconte ! Après sinon je vais devoir t’expliquer ce que je fait comme boulot, ma vie sexuelle et on va finir au pieu, j’ai pas trop envie... Bon, bref, encore une fois j’ai voulu parler musique sur ce site, et ça part en couille, désolé les belges, la prochaine fois je m’abstiendrai de dire mes conneries. Je vais plutot brancher ma gretsch sur mon vox ac15 et emmerder les voisins (pas mal celui là comme cliché rock merdique, je devrai faire un blog moi aussi pour raconter ma life...). ok je ferme ma gueule...

            [Répondre à ce message]

              Bloc Party : "A weekend in the City"

              9 mars 2007, par 2deNeurone [retour au début des forums]


              Cartman, tu devrais creuser un peu tes idées ... un accouplement avec Coosemans, c’est une idée brillante ... et si vous faites des petits, gardez m’en un !
              sur ce, allez vous aérer vos 3 neurones ... parce que la musique (en tant que modèle mathématique) semble avoir un effet très néfaste sur ce qui vous reste de cervelle.
              Par contre l’idée du blog, tu oublies cartman, sauf si tu le vérouilles pour n’en donner l’accès qu’à une poignée de critique en culotte courte.
              Bonne boure les rockeux ...

              [Répondre à ce message]

Bloc Party : "A weekend in the City"

8 mars 2007, par Fabrice [retour au début des forums]

Il faut avoir lu l’interview donnée par Okereke à, justement, NME.
Il y parle de cette faune hyperhypée et superficielle londonienne.
On pourrait éventuellement le suivre dans ces considérations si son propre public n’était justement composé à 95% de cette frange qui le désabuse. Et les morceaux qu’il avait servis dans son 1er album étaient taillés sur mesure pour ce public. Ce type n’a aucune logique. Il va reprocher dans une autre interview un manque de personnalité aux ados se fringuant chez Topshop (en gros, H&M mais en mieux) et son gratteur à tête à claques se retrouve sur photos presse avec une veste en provenance directe dudit magasin.
Autre "illogisme"... Il se fritte avec Eddie Argos (chanteur d’Art Brut et Art Goblins) qui est, lui, à mille lieues de la superficialité qui le "désabuse"...S’il en est bien un qui n’est "déshumanisé"...
Ecoutez "Fuck the MSP"(MSP pour Manic Street Preacher) des Art Goblins (les autres morceaux sont bien meilleurs mais les lyrics sont..."comiques" ?) http://www.myspace.com/theartgoblins

[Répondre à ce message]

Bloc Party : "A weekend in the City"

8 mars 2007, par cartman [retour au début des forums]

Pas encore écouté l’album. Par contre, le single "the prayer" est une tuerie, un ovni, comme l’avait été banquet en son temps. Mais je redoute le problème du 1er album : les maxis étaient superbes, mais l’album était mou comme une gélée a la menthe, uniquement sauvé par les morceaux déjà connus (hellicopter, banquet ect...). Après la bonne surprise qu’avait été leur prestation en 1ère partie d’interpol a Paris (pas loin du vol de vedette !), je me retrouvait bien embarrassé devant les potes a qui j’avais tenu un discours élogieux sur les bloc party ! Je vais quand même l’acheter, on verra... Par contre, les comparer a muse, c’est vache ! Le seul truc qui peut ressembler a Muse, c’est donald duck sur les chiottes qui jamme avec queen...

[Répondre à ce message]

    Bloc Party : "A weekend in the City"

    8 mars 2007, par SC [retour au début des forums]


    Un OVNI pour qui n’a jamais écouté Gang Of Four, Totoche...

    [Répondre à ce message]

      Bloc Party : "A weekend in the City"

      8 mars 2007, par cartman [retour au début des forums]


      Un ovni parmi les singles qui polluent les ondes ces temps ci ! Mais, ceci mis a part, a quelle(s) chanson(s) de gang of four le single vous fait il penser ? Parce que c’est bien joli de faire le beau, mais là il faut développer un petit peu mon petit. Et gang of four n’a de toute façon pas de morceau mémorable a mettre en face des "tubes" de bloc party. Alors s’il s’avère qu’ils ont pompé quoi que ce soit, pour au final faire mieux, je ne voit pas ce qui pose problème. Ah ! si, je vois, les tubes et les mélodies c’est bon que pour les petits jeunes et les cons quand on est vieux et snob ! Il existe d’ailleur un excellent livre sur les gens comme vous : "le dictionnaire snob du rock". Définition :" le rockologue est une sorte de snob érudit cultivant avec une délectation contagieuse un élitisme des plus restreint, une particularité saugrenue et une certaine mauvaise foi lorsque son crédit est en jeu". Remplacer "rockologue" par "sc", et on a là une belle définiton du bonhomme je pense, non ?

      [Répondre à ce message]

        Bloc Party : "A weekend in the City"

        8 mars 2007, par SC [retour au début des forums]


        Cartman, avant de jacter n’importe quoi, informes-toi mon garçon, t’auras l’air moins con après...
        1. TOUT le premier album de Bloc Party est inspiré par Gang Of Four, du son des guitares aux paroles (exemple : « Price Of Gas » pour l’un en 2005, « I Found That Essence Rare » pour les autres en 1979).
        2. Le premier album de Gang Of Four a plutôt bien marché à sa sortie et c’est loin d’être un album obscur, plutôt un classique des années 75-80. Je l’ai même déjà vu classé dans les historiques de magazines mainstream AVANT Joy Division. Le groupe a considérablement influencé (de leur propre aveu) des musiciens aussi différents que The Edge, les Red Hot Chili Peppers, Michael Stipe, Kurt Cobain et bien d’autres... Gang Of Four n’aurait selon toi « pas de morceaux mémorables face aux tubes de Bloc Party ». Tu me fais rire, ducon : ça fait plus de 25 ans que To Hell With Poverty, At Home He’s A Tourist ou Damaged Good déclenchent des vocations. Bloc Party, ce n’est objectivement jamais qu’un groupe perdu dans toute la vague pop-rock anglaise intello de 2005 : moins fédérateur que Franz Ferdinand, plus que Maximo Park. C’est surtout du disco-rock mainstream qui ne semble séduisant que parce qu’un rien plus habité et moins clinquant que le hip-hop, la house et le R&B qu’on déverse sur les ondes. Fondamentalement, ce n’est pourtant pas très différent : un produit ciblant les adolescents.
        3. C’est bien beau de citer « le dictionnaire snob du rock », encore faudrait-il l’avoir lu. Auquel cas, tu saurais que c’est un pastiche, que ses auteurs caricaturent (en forçant le trait, donc) un travers dans lequel ils sont eux-mêmes englués.

        [Répondre à ce message]

          Bloc Party : "A weekend in the City"

          8 mars 2007, par cartman [retour au début des forums]


          Les blocs party disent ne pas connaitre gang of four depuis longtemps, et avoir composé le 1er album avant cette découverte, s’il y a influence, soit ils mentent, soit elle est involontaire, soit tu dis des conneries comme la plus grande partie de la presse a leur sujet. Tu ne cites pas de morceaux ressemblant a 1 seul titre de bloc party, ceci explique peut etre celà... Il y a peut etre des similitudes (je pencherai plus vers the rapture moi, mais bon, comme je suis un con...) mais bloc party ont des chansons structurées, pas basées sur des répétitions comme chez gang of four. Leurs instrus sont basés sur une dynamique très bien foutue, a défaut d’être forcément original. Chez gang of four c’est systématiquement le même thème de basse, avec des stridences de guitare qui n’ont pas un but mélodique ni rythmique, contrairement a bloc party. Bref, pas tres poussée l’analyse pour un mec qui se targue d’être dans la zic depuis le début des 80’s. Pour finir, les gang of four étaient surement trop limités techniquement pour jouer un morceau de bloc party, voir même pour pouvoir en composer un équivalent un jour ! Mais bon, ça, c’est plus facile a comprendre quand on a déjà eu une guitare dans les mains...

          [Répondre à ce message]

            Bloc Party : "A weekend in the City"

            8 mars 2007, par cartman [retour au début des forums]


            Et ou as tu vu que je n’avais pas compris le second degré pour le dico des snobs ? Le problème, c’est que malgré tout, ça te va très bien comme définition.

            [Répondre à ce message]

            Bloc Party : "A weekend in the City"

            8 mars 2007, par SC [retour au début des forums]


            J’ai interviewé Jon King de Gang Of Four au sujet de Bloc Party : il te démontre point par point où et comment ce groupe a copié le sien. A part ça, ton analyse de GO4 est tout simplement ridicule : instruis-toi, va lire la bio d’Andy Gill et reviens ensuite me parler sans rougir de « sûrement trop limités techniquement », hahaha... « composer un morceau équivalent un jour » à Bloc Party, tu provoques pour rire ou t’es la réincarnation de Popeck ???
            « Mais bon, ça, c’est plus facile a comprendre quand on a déjà eu une guitare dans les mains... ». C’est ça, gros péteux... Tout comme c’est plus facile à comprendre que t’es un gros golmon de compète quand on a été arbitre aux Spartakiades, hihihi...

            [Répondre à ce message]

              Bloc Party : "A weekend in the City"

              8 mars 2007, par cartman [retour au début des forums]


              Mort de rire ! Le mec touché dans son orgueil qui te balance qu’il a interviewé un vieux croulant qui peste sur les jeunes qui lui ont tout piqué (sur qu’il aurai peut etre du composer 1 ou 2 tubes le père gill, ça paye la soupe) ! Mais t’es un sacré clown toi ! A un certain age tu sais, il vaut peut etre mieux écouter de la musique de vieux, et laisser de coté ce que tu ne comprend pas. Et oui, même un groupe comme bloc party, qui ne sont pas mes idoles soit dit en passant, est capable d’écrire un morceau structuré, loin de la hype merdique des gang of four (top classe pour briller dans un diner de vieux chroniqueur a la ramasse...) avec leurs lignes de basse rachitiques et leur vide mélodique. Et en plus tu penses que nirvana et les red hot sont des références qui vont donner une valeur a tes papys inutiles ? Bon j’arrête là, j’ai mal aux joues a force de rire ! Gang of four est une escroquerie, mais dont tout le monde se fout, hein, alors on va pas se bouffer le nez pour si peu...

              [Répondre à ce message]

                Bloc Party : "A weekend in the City"

                8 mars 2007, par SC [retour au début des forums]


                Touché dans mon orgueil ? A PROPOS DE QUOI, kéké ? C’est clownesque de balancer que j’ai interviewé un vieux croulant qui peste sur les jeunes quand le sujet est justement l’influence sur les jeunes du vieux croulant en question ?
                Je devrais écouter de la musique de vieux et laisser de côté ce que je ne comprends pas ? Sauf qu’il n’y a rien à comprendre à Bloc Party, ce groupe qui fait de la musique pour passer à la radio. C’est d’ailleurs ce dont le vieux croulant se plaint le plus en interview : que ces jeunes groupes à la Bloc Party pompent les idées musicales de Gang Of Four mais sont incapables de tenir un discours politique cohérent alors que l’époque est bien plus grave et noire que celle où GO4 pestait contre Tatcher. Faudra aussi qu’on m’explique en quoi Gang Of Four est rachitique, vide, hype et escroc mais bon, tu commences à me lasser avec tes conneries d’ignorant mal dépucelé, je vais te laisser mouliner ta petite quéquètte en solo, Fartman...

                [Répondre à ce message]

Bloc Party : "A weekend in the City"

7 mars 2007, par Tireboulette [retour au début des forums]

Restons un poil sérieux. Une critique n’a rien de journalistique dans le sens où les propos qu’elle contient ne regardent que la personne qui les écrit. On peut ou pas être d’accord avec elle, mais de là à dire que c’est de la merde ou un vrai torchon... que le CSA villageois qui s’excite ici se remette également à sa place ! Pour qu’elle soit merdique, elle aurait du être mal écrite, hors, elle est loin de l’être. Après, que les propos ne vous plaisent pas... il ne vous reste qu’à changer de page pour trouver un chroniqueur plus compatissant. C’est comme ça, on choisit son chroniqueur par rapport à ses goûts et pour lui faire confiance, et on accepte tous les avis existants avant de tendre sa morale en guise de carte de visite. Un chroniqueur est un leader d’opinion, et les opinions (heureusement) varient plus souvent que les idées renfermées de certains.
Bref, j’ai mis A week end in the City dans ma platine quelques fois déjà, et bien que j’aime beaucoup l’électro venue s’y inviter, je n’ai pas réussi à aimer totalement ce disque. Chaque passage de titres comme Hunting for witches est un plaisir comme celui de Banquet de Silent Alarm, mais dès que la moitié de l’album a sonné, il est l’heure pour de le remiser dans la discothèque sous peine d’endormissement. Le nom de Kele Okereke parait bien plus musical que ce qu’il bacle de produire sur cette fin d’album, certes plus sombre mais finalement chiant...
D’autres y trouveront leur compte, mais pas moi.

[Répondre à ce message]

Bloc Party : "A weekend in the City"

7 mars 2007 [retour au début des forums]

entièremment d’accord sur le fond. cela dit oasis aussi fait du stadium rock et dieu sait qu’ils ont pondu des chefs d’oeuvre. à part je trouve vraiment cet album prétentieux et insipide et pratiquement inécoutable à vrai dire. c’est marrant une reconversion pareille en l’espace d’un an et demi, ça fait vraiment peur. le single qui tourne dont j’ai oublié le nom ( i stil remember ? ) est aussi insignifiant qu’un single de U2 sauce 2006 et le reste ne mérite même pas d’être écouté

[Répondre à ce message]

Bloc Party : "A weekend in the City"

7 mars 2007, par Serge Coosemans [retour au début des forums]

Effectivement bien pourri et partiellement pompé sur Muse, ce disque.
Merde, pour une fois, on est d’accord, flop-rock ;-DDDD

[Répondre à ce message]

Bloc Party : "A week-end in the City"

6 mars 2007 [retour au début des forums]

des qu’un chroniqueur n’as pas aimé tel ou tel album ça y est, il a vomis dessus ! nan mais serieux, calmé vous un peu bande d’extremiste ! de temp a autres il est vrai que l’on trouve parfois des critiques pitoyables sur ce site (comme au hasard celle du dernier ashcroft, certe j’ai pas écouté l’album mais quel critique de merde ! ) J’ai bien aimé le dernier bloc party. Et j’ai trouvé la critique d’alexandra sincere et objectif meme si je suis pas d’accord avec tout mais tout le monde ne peut pas aimé cet album et tant qu’on vomis pas dessus, libre a chacun de dire ce qu’on y pense. si non, pour en venir a la bête, je regrette qu’elle n’as pas le punch du premier (surtout la deuxieme parti ) si non j’ai bien aimé cette petite touche d’electro bien plus presente que sur "silent alarm". Elle donne un petit plus qui fait toute la difference. Ma note globale : 6’5/10 contre 8/10 pour le premier

[Répondre à ce message]

    Bloc Party : "A week-end in the City"

    6 mars 2007 [retour au début des forums]


    Maître Capello est mort d’un infarctus selon l’AFP ^^

    [Répondre à ce message]

    Bloc Party : "A week-end in the City"

    7 mars 2007, par Geoffroy Bodart [retour au début des forums]


    "comme au hasard celle du dernier ashcroft, certe j’ai pas écouté l’album mais quel critique de merde !".

    Mode taquin ON - Cette critique était avant-gardiste. Tout le monde ne peut pas comprendre - Mode taquin OFF

    [Répondre à ce message]

    Bloc Party : "A week-end in the City"

    15 mars 2007, par Jefferson [retour au début des forums]


    Aaah, quelqu’un qui parle de l’album et de la critique... Me demandais, comme d’habitude, si j’avais pas zappé sur une autre page. A croir qu’il y a des gens qui n’ont rien d’autre à foutre que de se taper sur la gueule à grand coup de références rock...
    Trouver mois donc un groupe qui ne sonne pas à un moment ou un autre comme un autre groupe d’il y a dix, vingt ou trente ans... Et qu’est ce qu’on en a à foutre, bon Dieu... C’est pas du plagiat non plus. Enfin, pas dans le cas qui nous occupe (ou devrait) ici.
    On n’aime pas Bloc Party, par ici, on le sait. Ben moi, j’aime bien pour le second album et vraiment beaucoup pour le premier. Contrairement à d’autre, je ne vitupérerais pas sur GO4, que je ne connais pas assez pour juger du rapprochement avec BP.
    Je suis ni jeune, ni vieux et ne serais en tout cas, un gros préssentiment, jamais vieux musicalement. Pour moi un album est bon (entendez par là qu’il déclenche des émotions positives chez moi) ou pas. D’où ça vient, de qui ça vient, au bout du compte, je m’en tape royalement (tant que ce n’est pas du plagiat pur et simple)
    L’histoire du rock n’est qu’une suite de groupes piquant leurs idées à d’autre groupe plus anciens... Alors les plus âgés regarde les plus jeunes d’un regard bienveillant ou pas et lui dit que, ça, tel groupe le faisait déjà, et bien mieux, il y a vingt ans... C’est affligeant. D’autant plus que les deux parties n’en démorderons pas quoi qu’on en dise. S’il ne fallait retenir que les vrais novateurs, ma collection de CD tiendrais dans une boite à chaussure. Bref, restons sérieux un instant : c’est un album de rock, pas la Constitution. Alors on se calme et on va écouter de la musique (n’importe laquelle) au lieu de balancer son fiel. Ca adoussit les moeurs, non ?

    [Répondre à ce message]

Bloc Party : "A week-end in the City"

6 mars 2007, par Poupy [retour au début des forums]

Non mais sans blague, comment peut-ton qualifier le titre "Kreuzberg" de ballade ??? A la limite, peu importe que ce morceau soit apprécié ou pas, mais se planter pour prendre un morceau avec un Bpm qui n’a rien à voir avec une ballade, il faut avoir un sacré paquet de sable dans les oreilles... Allez, Alexandra, je prends des petits bâtonnets, je me nettoie les oreilles et je réécoute le morceau, puis l’album, tiens, ça ne vous ferait pas de mal...

[Répondre à ce message]

Bloc Party : "A week-end in the City"

6 mars 2007, par Busterwulf [retour au début des forums]

Je crois que Kele Okereke n’est pas la seule personne désabusée ici...
Je crois que c’est même commun à toute une génération, Uniform parle très bien de cela.

Pardon de penser que cet album est loin d’être un étron

Amicalement,

Busterwulf

[Répondre à ce message]

Bloc Party : "A week-end in the City"

6 mars 2007 [retour au début des forums]

« Les parigots de Rock&Folk n’y ont vu que du feu, tout comme leurs cousins rosbifs du NME. Ils ne sont pas les seuls, loin de là »....
Cette phrase, ainsi que l’article complet, illustrent bien le coté pédant et arrogant qui devient une habitude chez les « auteurs » de ce site...

[Répondre à ce message]

    Bloc Party : "A week-end in the City"

    6 mars 2007, par Vince [retour au début des forums]


    De toute facon, ca fait longtemps qu’on a bien compris que sur ce site, des que ca vient d’Angleterre et que le NME en a parlé (et encore plus si c’est un second album !), c’est de la merde pour eux, comme pour se sentier interessant de dire que ce qui "marche" est nul et qu’il faut écouter ce que personne connait.
    Cette chronique est un vrai torchon, du grand n’importe quoi. Cet album est beaucoup moins accessible que le premier, il est bien plus sombre et s’apprecie au bout de nombreuses ecoutes ou il devient la bon, voire tres bon. Mais Alexandra tu as du l’ecouter qu’une ou deux fois pour sortir des trucs pareils ! Je suis sur que tu avais deja pensé au texte avant d’ecouter l’abum !

    [Répondre à ce message]

      Bloc Party : "A week-end in the City"

      6 mars 2007, par Alexandra Jakob [retour au début des forums]


      Cher Vince,

      Depuis mon recrutement, je zone assez souvent sur le forum de Pop-Rock. Force est de constater que les arguments que l’on y retrouve sont bien souvent les mêmes. Néanmoins, comme je suis une petite nouvelle, j’ai encore à coeur de défendre mon point de vue et de mettre les choses au clair.

      "Dès que ça vient d’Angleterre et que le NME en a parlé, c’est de la merde."

      Libre à vous d’exprimer une généralité galvaudée et maintes fois infirmée par les chroniqueurs de Pop-Rock. Clarisse de Saint-Ange et Jérôme Delvaux adorent les Klaxons, pourtant plus qu’entrevus en couverture du célèbre hebdomadaire, Laurent Bianchi a dit beaucoup de bien de... Silent Alarm et, pour ma part, je ne jure que par le premier album des Long Blondes, dont le single "Once and never again" figure sur la compil "NME Awards 2006". La liste des contre-exemples est encore bien longue.


      "(et encore plus si c’est un second album)"

      Que vient faire dans votre propos cette considération chronologique ? Là encore, reportez vous à mes chroniques des 2è opus de Clap Your Hands Say Yeah et de Kasabian. Ces deux disques sont très bons, tout comme "You could have it so much better" de Franz Ferdinand ou "No wow" des Kills. Par ailleurs, avez vous déjà écouté le 2è disque de Sean Lennon, "Friendly Fire" ? Les chansons sont brillantes, vibrantes, elles vous émeuvent, vous transportent. Je ne retrouve absolument pas cela dans "A weekend in the city", le second album de Bloc Party. Il me laisse de marbre et la réputation du groupe me semble surfaite. Peut-être ai-je tort de chercher dans un disque quelque chose qui me fasse rire, pleurer, qui me touche ou tout simplement qui m’amuse ou me fasse danser.

      "Ce qui marche est nul"

      Le bon vieil argument commercial a toujours fait recette. Je vais sans doute en décevoir certains mais j’adore Franz Ferdinand et Kasabian. Il me semble pourtant que les comptes en banque d’Alex Kapranos et Serge Pizzorno se portent plutôt bien. Au fait, pour en revenir à cette histoire de NME, savez-vous comment le magazine désigne ces 2 groupes ? Franz est "The band that will change your life" et les Kasabian sont "fantastic". C’est bizarre, il parait que pour moi, qui écrit sur ce site, tout ce qui vient d’Angleterre et qui est béatifié par le NME est "de la merde".

      (vous pouvez aussi lire les avis des autres chroniqueurs de Pop-Rock sur Franz Ferdinand et Kasabian. Ils sont certes un peu moins enthousiastes que le mien, mais pas au point de dire que "c’est nul". Cela dit, si vous entendiez par "groupe qui marche" Kyo ou Vegastar, alors là, effectivement, "c’est nul", même si ça marche. Comme quoi le succès et la qualité sont 2 choses bien distinctes)

      "qu’il faut écouter ce que personne ne connait"

      Je vous laisse le soin de compulser les références données dans ce post pour juger de la véracité de votre propos .

      "Cette chronique est un vrai torchon, du grand n’importe quoi".

      Le choix de vos termes et l’élégance de votre style n’impliquent que vous. Cependant, pour des questions d’ego, je me permets d’exprimer mon plus vif désaccord quant à vos propos. Cette chronique n’est pas un torchon. Elle est argumentée, construite et contient même des éléments positifs. Mais bon, c’est la chronique de quelqu’un qui n’a pas aimé le disque et j’ai comme le sentiment que c’est cela qui vous blesse. Par contre, j’ai effectivement un jour écrit une chronique sur "The Trap" des HushPuppies qui était un vrai torchon, une vraie merde. Mais comme elle était extrêmement positive, personne ne me l’a jamais fait remarquer. Il faut croire que le fond influe énormément sur le jugement.

      "Cet album est beaucoup moins accessible que le premier, il est bien plus sombre et s’apprecie au bout de nombreuses ecoutes ou il devient la bon, voire tres bon."

      Et bien, vous voyez quand vous voulez, vous pouvez amorcer un vrai débat de fond. Il parait même que c’est constructif. Pour ma part, j’ai trouvé "A week-end in the city" bien plus accessible que "Silent alarm" car bien plus étoffé d’un point de vue sonore et plus balourd au niveau des mélodies. "Silent alarm" sonnait sec, sobre, semblait écrit par Bloc Party pour Bloc Party. "A weekend in the city" est écrit par Bloc Party pour le public, et nul doute que le paramètre d’un jugement extérieur n’a pas poussé le groupe dans la bonne direction. Après une bonne douzaine d’écoutes, j’avais toujours le même sentiment quant à ce disque.


      "Mais Alexandra tu as du l’ecouter qu’une ou deux fois pour sortir des trucs pareils !"

      Là encore, la chronique de "Some loud thunder" de Clap Your Hands Say Yeah vous renseignera amplement sur ma démarche et l’attention que je porte aux disques que je chronique.


      "Je suis sur que tu avais deja pensé au texte avant d’ecouter l’abum !"

      Vous me prêtez une imagination que je n’ai pas. C’est très flatteur, mais parfaitement erronné. Mais bon, votre certitude est toute à votre honneur. Comme le majorité de votre texte, qui ressemble étrangement à ce disque de Bloc Party.

      Sans rancune.

      [Répondre à ce message]

Bloc Party : "A week-end in the City"

6 mars 2007, par Fred [retour au début des forums]

J’écoute cet album assez régulièrement depuis un mois : depuis la lecture de cette chronique, je cherche toujours la ressemblance avec Muse et U2... Heureusement que je ne l’ai pas trouvée, car les 2 groupes précités sont loin de faire partie de mes favoris, j’ai même une aversion déclarée pour U2.

Musique pour les stades ? Une de mes premières réflexions a été de penser que cet album est plus sombre et beaucoup moins facile d’accès que le premier, visiblement je suis loin d’être le seul à penser cela.

Morceaux gonflés à l’hélium ? Pour un groupe d’alternative metal US à la Godsmack (au hasard) je veux bien, mais dans le cas des 11 chansons de "A Week End In The City", je reste perplexe...

Je ne dirais pas que cette critique est bâclée, mais, visiblement, la journaliste a un a-priori négatif sur le groupe (il n’y a qu’à lire ses quelques réflexions concernant le premier album). Quel est l’intérêt de lui confier la chronique, si elle sait déjà quelle tournure elle va lui donner avant même d’appuyer sur "play" ? Et, je le répète, je ne comprends pas certaines des ses remarques, qui me paraissent non pas infondées, mais simplement hors sujet.

Je suis cependant d’accord avec elle sur un point : "Hunting For Witches" et "The Prayer" font partie des meilleurs morceaux de l’album, avec "Song For Clay(Disappear Here)" et "Uniform" - même si elle a descendu ces 2 derniers.

Vivement le concert en avril ! :-)

Fred, 26ans, Bruxelles

[Répondre à ce message]

Bloc Party : "A week-end in the City"

6 mars 2007, par Alain [retour au début des forums]

Quelle sévérité dans le jugement.
Un titre comme "ON" merite à lui seul l’achat de l’album qui comporte de tres sympathiques titres.
Sans etre un evenement l’album est une bien meilleure surprise que le second The Killers. C’est de la pop fast food un chouille rafinée.

Pourquoi bouder un plaisir rapide ?!

i can charm the moon ... ;o)

[Répondre à ce message]

    Bloc Party : "A week-end in the City"

    6 mars 2007, par Alexandra Jakob [retour au début des forums]


    Cher Alain,

    Je ne boude aucunement les petites joies rapides que peuvent me procurer certains albums, comme par exemple "Tyrannosaurus Hives" des Hives ou "Smoke & Mirrors" des Datsuns. Ces 2 opus ont en effet le mérite d’être frais, jubilatoires et de ne pas prendre au sérieux. Le problème est que l’écoute d’"A week-end in the city" ne me procure aucun plaisir, elle m’ennuie, tout simplement.

    Bien à vous.

    [Répondre à ce message]

      Bloc Party : "A week-end in the City"

      6 mars 2007, par f [retour au début des forums]


      Elle se défend pas mal la Jakob...
      Et pourtant, les "attaques" ne sont pas toutes de degré 0.
      Quelques échanges bien plaisants.
      Si je n’ai encore rien posté, c’est pour la simple et très bonne raison que je n’ai pas encore écouté l’album (cette pochette...je dois avouer que le contenant me fait peur...).
      Elle est, dans un style proche, encore pire que celle du dernier Supergrass...

      [Répondre à ce message]

      Bloc Party : "A week-end in the City"

      7 mars 2007, par Pascal [retour au début des forums]


      Bon article.
      J’ai été un peu déçu par cet album. Le fait de ne ressentir aucune émotion en écoutant cette musique y est pour beaucoup.

      [Répondre à ce message]

Bloc Party : "A week-end in the City"

6 mars 2007 [retour au début des forums]

Mon dieu, mon dieu, qualifié le morceau "Kreuzberg" de ballade (creuse, qui plus est...) résume assez bien le niveau de cette chronique : baclée et pitoyable !
Qu’on apprécie ou pas cet album, que diantre Alexandra, apportez une once de professionalisme dans votre commentaire !!!

[Répondre à ce message]

    Bloc Party : "A week-end in the City"

    6 mars 2007, par yaya [retour au début des forums]


    Moi j’ai trouvé cette chronique assez réaliste... plutôt bien même, on a une bonne idée des directions que prend l’album par rapport aux précédents.

    [Répondre à ce message]

      Bloc Party : "A week-end in the City"

      6 mars 2007, par yaya [retour au début des forums]


      je dirai même au précédent... :-)

      [Répondre à ce message]

        Bloc Party : "A week-end in the City"

        12 mars 2007, par Nikko [retour au début des forums]


        Cet album n’est qu’une vaste supercherie commerciale.
        Après avoir apprécié le 1er album et les avoir vus 2 fois, je m’attendais à quelque chose d’intéressant pour le nouvel opus.
        Grande fut ma déception quand je me le suis procuré.
        Les liens avec U2 pas trop mais le parallèle avec Muse est parfait.
        Ce groupe s’est transformé en machine marketing lourde et dénuée de sens.
        Il y aura à n’en pas douter un nombre impressionant de clips léchés pour faire avaler des titres creux.
        Encore un groupe qui succombe aux sirènes monétaires

        [Répondre à ce message]

          Bloc Party : "A week-end in the City"

          23 août 2007 [retour au début des forums]


          Pour ma part je suis entièrement d’accord avec cette critique, au vu des critiques positives de la presse je me suis entété à écouter et réécouter cette album , persuadé de passer à côté, pour en arriver à la conclusion : non cette album est définitivement raté. Leur premier opus avait une vrai identité , un vrai son bloc party, leur deuxième se calque sur la mode actuelle (muse & co) finit la voix pas touours juste du premier album, finit cette batterie à la limite de la saturation, en avant les violons, la voix mièvre, c’est trop con.

          [Répondre à ce message]