Pop-Rock.com



Babyshambles : "Down in Albion"
La dernière grosse blague de l’année

jeudi 22 décembre 2005, par Albin Wagener

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Placebo : "Meds"
Cartman & The Cartmen : "I love rock n’roll"
Florent Marchet : "Gargilesse"
Zone Libre : "Faites vibrer la chair"
The Fashion : "The Fashion"
Cassetteboy & DJ Rubbish : "Inside the whale’s cock Vol.1"
Mother Superior : "Three Headed Dog"
Dirty Pretty Things : "Waterloo to anywhere"
Dÿlan : "Dÿland"
Sebmartel : "Coitry ?"


Lettre ouverte au stalinisme du bon goût.

Parfois, l’effervescence autour d’un groupe ou d’un album fait oublier le manque d’inventivité. C’est prouvé : plus le consensus est grand autour de telle ou telle notion, plus le fait de s’y opposer relève du défi suicidaire. Autrement dit, si on a le malheur de ne pas apprécier les Babyshambles, le nouveau groupe de Pete Doherty, c’est qu’on n’y connaît soit rien à la musique, soit rien au rock’n’roll. Ou alors - et je pencherais pour ma part plutôt pour cette troisième solution - on n’y connaît rien à la mode. Seulement, le hic, c’est qu’il y a ici des gens qui ne pensent pas systématiquement au fait que ce qu’ils écoutent soit tendance ou pas. Personnellement, quand j’allume ma chaîne, je ne m’exclame pas, dans un grand sourire de satisfaction, que je suis décidément dans l’esprit de mon temps. L’amalgame entre les deux me semble être dangereux, et je vais donc utiliser l’opportunité que m’offre ce très surestimé Down in Albion pour aller plus loin.

Nous avons déjà abordé pas mal de notions dans nos arguments à la con, mais là, nous atteignons certainement des sommets. Inutile de vous parler des pressions dont nous avons fait objet pour chroniquer ce disque, promu au statut d’icône déjà bien avant sa sortie. C’était bien simple : le nouveau groupe de Pete Doherty ne pouvait être qu’une réussite. Et du coup, par conditionnement, ou plutôt par "prophétie auto-réalisatrice" comme on dit en sciences de la communication, c’est devenu une réussite. Qu’importe que Doherty recycle très mal The Clash, les Pixies et Iggy Pop dans une grande supérette musicale, le tout en se vendant comme une égérie du mal de vivre le plus rock’n’roll possible, quelque part entre inconscient torturé, alcoolisme et drogue. Comme une espèce de grand mixer éhonté, Doherty s’intronise comme successeur de Lou Reed et de David Bowie, période seventies, le tout dans une prolixité qui est loin d’égaler la qualité des morceaux. Enfin restons juste : disons que le lobby bien-pensant de la presse musicale britannique a largement participé à son intronisation. Mis à part le fait que Doherty soit un looser fini et qu’il le revendique partout où il peut en espérant s’attirer la sympathie d’un public nostalgique des plus grandes années auto-flagellatrices du rock, il n’est sans doute pour pas grand chose à ce qui lui arrive.

Le danger, le voilà. Il faut aimer cet album, visiblement. C’est Pete Doherty. C’est un rescapé de la vie. Il a été le fondateur des Libertines. Ne pas aimer serait apparemment commettre un véritable sacrilège à toutes les valeurs du rock. L’accuser de plagiat serait un grand manquement à son génie débordant. Après tout, il a bien derrière lui des personnalités ayant travaillé sur London calling, et même avec les Guns’n’Roses. OK, les mélodies sont faciles et pas désagréables, mais ça, n’importe qui peut le faire - et surtout en ce moment, où ça dégueule littéralement de nouveaux groupes de rock. Inutile d’en parler plus que ça, tout le monde aura compris à quoi je fais allusion.

C’est de ça que je parle quand j’invoque le stalinisme du bon goût. Il y a une telle force du journalisme musical (on pourrait rajouter des guillemets, d’ailleurs) qu’il paraît tout simplement impossible d’aller contre. Vous m’objecterez que personne ne m’interdit d’avoir ma propre opinion. Certes, cela dit, c’est visiblement gênant de la dire ou de l’écrire, puisqu’il y aura toujours deux à trois péquenots qui trouveront bon de se répandre dans des moqueries de seconde zone ou des justifications élogieuses et rampantes, façon "bobo cultivé de gauche" de Canal +. Ceci dit, ce phénomène ne s’applique pas uniquement au cas que j’aborde aujourd’hui, c’est vrai. Mais dans le cas de cet album très dispensable du malingre Pete Doherty, l’exemple est particulièrement frappant. Pour résumer, soit on aime, et on se retrouve donc du bon côté, celui des aficionados du rock indie et de la presse musicale qui le porte aux nues quoi qu’il advienne, participant ainsi à de belles manifestations intellectuelles et cultivées, ou bien on n’aime pas, et on se retrouve parmis ceux qui n’y connaissent rien, du mauvais côté donc, ceux qui ont décidé de renier le rock pour verser dans la pop adulte pour les uns, ou pour réécouter les anciens disques de post-punk ou de shoegazing pour les autres. Ne pas aimer les Babyshambles, entendais-je ça et là, c’est aller contre l’évolution musicale du rock’n’roll ou carrément "écouter de la merde". En gros, soit on aime les Babyshambles et on le revendique, soit on ferme sa gueule et on retourne écouter du Phil Collins. Le manichéisme est séduisant.

Aussi, parfois, force est de constater que le véritable ennemi n’est pas forcément celui qu’on croit. Il n’est pas simplement à trouver dans les ronds de jambe des majors persistantes ou des minauderies de la Star Ac’. Non, parfois, le couteau dans le dos peut venir du milieu qui, à force de vouloir s’opposer à la grande galaxie variétoche, devient elle-même également un univers aux dents longues, fermé à toute autre façon de penser ou d’apprécier la musique. Et c’est ça, le véritable danger. Méfions-nous donc de tous ceux qui hurlent sur les toits qu’ils travaillent pour la libre expression de l’underground et la culture du bon goût. Car travailler pour, ce n’est pas travailler avec.



Répondre à cet article

Albin Wagener





Il y a 64 contribution(s) au forum.

Babyshambles : "Down in Albion"
(1/21) 9 novembre 2007, par PPL
Babyshambles : "Down in Albion"
(2/21) 20 septembre 2007, par fragiorne
Babyshambles : "Down in Albion"
(3/21) 18 août 2007
Babyshambles : "Down in Albion"
(4/21) 30 septembre 2006
Pete-oyable
(5/21) 5 septembre 2006, par Jane
Babyshambles : "Down in Albion"
(6/21) 24 janvier 2006, par donatella
Babyshambles : "Down in Albion"
(7/21) 13 janvier 2006, par Lucile
Babyshambles : "Down in Albion"
(8/21) 27 décembre 2005, par madame musquin
Babyshambles : "Down in Albion"
(9/21) 26 décembre 2005
Babyshambles : "Down in Albion"
(10/21) 25 décembre 2005, par Uncle Luke
Babyshambles : "Down in Albion"
(11/21) 24 décembre 2005, par Geo
Babyshambles : "Down in Albion"
(12/21) 24 décembre 2005
Babyshambles : "Down in Albion"
(13/21) 24 décembre 2005, par toutnt
tu perd un peu de vue ton objectif, ce me semble...
(14/21) 22 décembre 2005, par VincenT
Babyshambles : "Down in Albion"
(15/21) 22 décembre 2005, par Debbie Pinson
Babyshambles : "Down in Albion"
(16/21) 22 décembre 2005
Babyshambles : "Down in Albion"
(17/21) 22 décembre 2005, par Kynerion
Babyshambles : "Down in Albion"
(18/21) 22 décembre 2005
Babyshambles : "Down in Albion"
(19/21) 22 décembre 2005
Babyshambles : "Down in Albion"
(20/21) 22 décembre 2005, par Youki Smayas
Babyshambles : "Down in Albion"
(21/21) 22 décembre 2005, par Couillu le Caribou




Babyshambles : "Down in Albion"

9 novembre 2007, par PPL [retour au début des forums]

J’aurais apprécié une critique musicale du CD plutôt que d’un requisitoire contre le pouvoir médiatique et la pensée unique ...

[Répondre à ce message]

Babyshambles : "Down in Albion"

20 septembre 2007, par fragiorne [retour au début des forums]

"le stalinisme du bon goût" Mon Dieu ... Si t’es frustré de pas pouvoir écrire dans Marianne ou le Nouvel Obs c’est pas de notre faute alors évite de te défouler comme ça ça frise le ridicule .C’est marrant parce que quand on lit cet article, ou plutot ce concentré de haine, on se croirait dans une bonne vieille purge stalinienne contre Pete, petit bourgeois qui n’est pas un vrai destroy. On connait votre gout obsessionnel pour Joy Division, cité sur la moitié de vos chroniques alors est-ce que cela veut dire qu’un rocker qui ne s’est pas suicidé ne peut gagner votre estime ? Je ne m’attarderais pas sur le fond parce que franchement ca ne le mérite pas. de toute façon Pete s’en fout et il a bien raison

[Répondre à ce message]

Babyshambles : "Down in Albion"

18 août 2007 [retour au début des forums]

T’as pas la tête qui a explosé ? Ta "chronique" est absolument ridicule. Et - désolé - ton petit vocabulaire pompeux soûle dès les premières lignes. Autre chose, quand as-tu parlé de la musique ? Tu as simplement voulu descendre Doherty au moyen d’une chronique. Pitoyable ! Tu te fais passer pour le marginal qui n’aime pas ce groupe -> T’as le beau rôle ! Tu vois, je ne serais même pas étonner si tu n’avais pas jeté ne serait-ce qu’une oreille sur ce disque. Fais la part des choses, au moins ! D’un côté, il y a Pete Doherty, le junkie des magazines people, la dernière vraie rock star etc. Et de l’autre, il y a le compositeur. Et c’est sur lui qu’il faut s’attarder. On ne peut absolument pas nier - sauf par snobisme - que ce mec a un don énorme pour la mélodie et les textes. Il a aussi une très belle voix (à fleur de peau) et son accent british prononcé donne un côté singulier à ses chansons. Ecoute "The good old Days" ou "Tell the King" des Libertines et revient me dire qu’il n’a aucun talent ! J’estime avoir une bonne culture musicale et être assez objectif pour affirmer que Pete Doherty et un des meilleurs songwritters du moment.

[Répondre à ce message]

Babyshambles : "Down in Albion"

30 septembre 2006 [retour au début des forums]

Il n’y a un qu’un "o" à "loser"...enfin moi je dis ça, je dis rien...

[Répondre à ce message]

Pete-oyable

5 septembre 2006, par Jane [retour au début des forums]

Merci pour cet article qui me rassure...
Je ne suis pas la seule à penser du mal
de ce type et de ce groupe de m****

- Oh mince je vais me faire lyncher !!!- *air blasé*

Je suis très souvent en désaccord avec les critiques
que je peux lire ici mais là je m’incline et vous remercie
les yeux plein de larmes de reconnaissance ^^

[Répondre à ce message]

Babyshambles : "Down in Albion"

24 janvier 2006, par donatella [retour au début des forums]

bravo ! enfin un journaliste qui sait reconnaitre de la merde, quand il en entend..... pete doherty n’est pas un chanteur ou alors chanter faux est devenu chanter.....
A partir de la .... Je comprends le decalage...de tous ces auditeurs effarouches....en adoration devant un pauv mec sous dope qui sait rien faire....Aucun talent !
ah si, se peter la gueule ca il sait !
Il n’est que le pale reflet de ses idoles , qui elles ,asssuraient .
Tout ca fait partie d’une mode , malheureusement Doherty va sans doute casser sa pipe avant son prochain receuil de merdes.
c’est une calamite lui et sa poule a ux genoux cagneux qu’on nous fait passer pour une beaute, tan tqu’on y est , ...cette societe de losers....fait des losers... et ainsi va la vie....
moi je prefere ecouter cake par exemple... je viens de decouvrir , bluffee je suis ... c’est pas vieux ca ?j’ai du sauter des episodes....I WILL SURVIVE !!!!!!

[Répondre à ce message]

    Babyshambles : "Down in Albion"

    1er septembre 2006, par baron [retour au début des forums]


    CAKE ?!? c’est vraiment un groupe inventif ça pour le coup :

    leurs albums sont constitués à moitié de reprises : "i will survive" , "mrs robinson" , "perhaps" ( reprise anglaise de " quizas" , célébre chanson du folklore espagnole )

    la voie du chanteur est fade et le solo de cuivre sur "i will survive " est indigeste , aprés c’est vrai que c’est plus accessible que les Babyshambles , ça sonne plus punk californien avec des mélodies faciles ! ! !

    tu peux démonter doherty mais le contre exemple de CAKE c’est à pleurer de rire !
    je ne m’attarderai pas sur tes remarques concernant la façon de chanter de Doherty : si on suit ton raisonnement , vu que Renaud , Gainsbourg chantent faux également , on peut dire qu’ils vont aussi de la grosse merde ?!?

    dans le genre de Cake , tu peux aussi écouter " Me first and The gimmie gimmies " , un autre groupe qui chante juste mais qui n’a aucun talent !!!!

    [Répondre à ce message]

Babyshambles : "Down in Albion"

13 janvier 2006, par Lucile [retour au début des forums]

La bonne blague parait bien être votre article... Une véritable prouesse que de critiquer un album sans parler de son contenu ! Enfin, pour avoir vaguement parcouru les commentaires, mon avis semble partagé... L’esprit critique et intéressant (musicalement parlant) n’est pas donné à tout le monde (et non, je ne suis pas moi même une grande critique...) ! Pour ma part, je suis complétement passé à côté du battage médiatique autours des Libertines et de Doherty, et également à coté de leur musique -je suis en train de me rattraper ;-)-. En effet, depuis longtemps, par désinteret ou désillusion, je ne regarde pratiquement pas la télé, je n’écoute pas la radio et je ne lis pas souvent de presse... Et dans le cas de "Down in Albion", grand bien m’en fasse ! J’ai découvert cet album par hasard, et je dois dire que je le trouve, personellement, très bon. J’aime les mélodies accrocheuses ("Pipedown", "Fuck Forever"), mélancoliques ("Albion", "Merry Go Round"), et le timbre de voix de Peter Doherty est un de ceux que j’affectionne particulièrement ! Sans connaitre la vie de l’artiste, j’ai ressentis cette sorte de spleen présent dans l’album, preuve -je trouve- du talent certain de Doherty. Mon avis est personnel bien sur, mais je pense que l’erreur à ne pas faire en écoutant cet album est effectivement de se laisser influencer par le battage, positif au négatif, fait autour de cet album ! Si l’on recherche, à chaque fois que l’on écoute un album, quelque chose de parfait et/ou de révolutionnaire, effectivement "Down in Albion" ne mérite pas ces qualificatifs. Ca reste, selon moi, un album très agréable à écouter (à jeter cependant : "Pentonville" !!), contenant des très belles chansons. Alors bravo à Peter Doherty, merde aux bouchés qui mélangent la vie, notamment médiatique, des artistes et leur musique,quelques fois étroitement liés mais jamais comparables (euh je me fais comprendre la ?) et vivement mon argent de poche pour me procurer The libertines ;-)

[Répondre à ce message]

    Babyshambles : "Down in Albion"

    22 février 2006, par Guigui [retour au début des forums]


    Pleinement d’accord avec la precedente critique. Moi aussi je trouve que l’album est intraséquemment plutot bon. De plus, pour moi les Clash restent le plus grand groupe de tous les temps et j aimerai bien qu’un groupe arrive à faire plus ou moin la meme zik qu eux meme s il fait un peu de plagiat par si par la...Doherty est la seule personne ki fai de la zik ki ressemble au Clash et c est pour ca que ce qu il fait me ravit !

    A part ca rien a dire...si Doherty nous la joue trop "rebel attitude" j en ai rien a foutre...sa vie jmenfou jveux juste de la bonne zik moi !

    Merci

    [Répondre à ce message]

      Babyshambles : "Down in Albion"

      16 avril 2006, par Koma [retour au début des forums]


      Approuvé itou. Sauf pour Pentonville, putain je suis le seul à amer cette chanson moi ^^ ?

      Concernant la critique :

      On s’en fout de tes états d’esprits, on veut un détail sur l’album. Ah y’en a pas ?... eh bah tout un article pour un sermon préventif sur les extremistes du rock, c’est ce qui s’appelle enculer des mouches.

      Moi j’l’aime bien cet album. Pas une révélation, mais j’l’aime bien. Dire que c’est un concentré de merde, c’est de l’acharnement extreme, y’a bien pire sur Terre, tout comme y’a mieux, mais les gouts, ya rien de plus subjectif.

      Alors la prochaine fois on voudrait un avis sur l’album et pas un topic sur la société, les moutons de panurges et les rouages du star system underground.

      [Répondre à ce message]

        Babyshambles : "Down in Albion"

        1er septembre 2006, par baron [retour au début des forums]


        c ’est tellement vrai ce que tu dis !

        on sent l’auteur de l’article plutôt aigri de ne pas apprécier ce que les autres apprécient , c’est paradoxale !
        il fait passer les fans de doherty pour des bourreaux totalitaires , à ce propos l’analogie faite entre les fans des babyshambles et le Stalinisme c’est moyen quand même !
        tu pourrais t’abstenir d’utiliser des mots qui évoquent les sombres heures de l’histoire humain ! on parle que de rock , monte pas sur tes grands cheveaux petit péteux

        ta critique est insipide : rien sur le contenu de l’album , de vagues remarques sur la vie privée de Doherty ( et entre nous il fait un peu ce qu’il veut de ses fesses non ? )
        ton argumentation aurait été plus solide si tu avais montré que la production était plutôt baclé , la voix parfois défaillante , les arrangements moyens ...

        tu vois , je suis sympa ,je te file des pistes de réfléxion pour tes prochaines chroniques ( et pourtant j’aime bien les babyshambles , sans être un fan inconditionnel )

        ça t’évitera "d’enculer les mouches" comme le dis l’auteur du message précédent

        [Répondre à ce message]

Babyshambles : "Down in Albion"

27 décembre 2005, par madame musquin [retour au début des forums]

mesdames, messieurs, j’écoute depuis quelques jours l’album des BABYSHAMBLES et, force est de reconnaitre, que cet album n’est pas la catastrophe décrite par monsieur wagener... j’y trouve même de jolies chansons, certes proche du bordel généralisé (mais n’est-ce pas un peu à l’image de la vie d’aujourd’hui !?) mais plutôt assez excitantes ! Prenons déjà l’excellent "fuck forever" (déjà le titre !), même si doherty peine à chanter nickel certaines notes de sa mélodie, il faut bien dire que ça met un joli uppercut à pas mal d’autres prétendants à la couronne ! Et le reste de l’album n’est pas en reste... "32 of december", clashien en diable mais sans être une pâle photocopie. "pipedown" et son riff de guitare entêtant. L’époustouflant "killamangiro" qui vaut son pesant de cacahuètes à lui tout seul ! Etc... Bref, même si je comprends la démarche de monsieur Wagener qui tente de nous expliquer que si Doherty n’était pas cette petite merde de junkie people qui se tape des top-models, on n’aurait jamais entendu parler de lui... Je n’en suis pas persuadé et ce "down in albion" remet les pendules à l’heure ! Loin du rock apprêté de la plupart des groupes rosbifs du moment qui se tracassent plus de savoir si leur mèche de cheveux luisants est bien en place sur leur front de pseudo-merdeux ! Doherty me semble loin de ce genre de préoccupation et nous crache son rock à la gueule comme si c’était vital ! No veneer, only trueness to life !

[Répondre à ce message]

Babyshambles : "Down in Albion"

26 décembre 2005 [retour au début des forums]

Mon pauvre Albin, mais allez-y, exprimez-vous sur cet album, vous n’en parlez finalement même pas dans votre critique. Je n’aime pas "Down In Albion", mais la critique que vous en avez faite est absolument vide d’intérêt et dépasse facilement son niveau de médiocrité. Faire une critique sans même parler de la musique de l’album qu’en 2-3 lignes ...

Vous êtes ridicule.

[Répondre à ce message]

Babyshambles : "Down in Albion"

25 décembre 2005, par Uncle Luke [retour au début des forums]

J’en profite pour souhaiter un joyeux noël à pop-rock et à tous ceux qui viennent sur ce site.

[Répondre à ce message]

Babyshambles : "Down in Albion"

24 décembre 2005, par Geo [retour au début des forums]

Oui ... et si on parlait de l’album maintenant ?
Ce texte aurait pu être résumé en 3 lignes et mis en introduction, pour ensuite avoir un avis sur l’album en lui-même.

Donc moi je pense que cet album est surestimé, en effet, mais que tout n’est pas à jeter non plus, loin de là. Fuck Forever, Killamangiro, Pipedown, ou encore Albion sont des morceaux excellents (et sont des tubes en puissance). Mais le problème est qu’autour, il y a des ballades creuses et surtout un ovni musical insupportable à mon goût : Petonville. Placé au beau milieu de l’album, il casse tout rythme (en admettant qu’il y ait un vrai rythme à l’album qui est trop long, un comble).

Je regrette encore le punk des Libs ... en attendant de voir ce que donnera le groupe de l’ancien acolyte de Doherty (Dirty Pretty Things et son premier single très "Libertines-ien" Bang Bang You’re Dead).

Pour conclure, Babyshambles, ok, pour combien de temps ? Les paris sont lancés ...

[Répondre à ce message]

Babyshambles : "Down in Albion"

24 décembre 2005 [retour au début des forums]

Résumer de votre article : "Si la popularité de Pete Doherty est grandissante parmi les people, son encensement par la presse musicale ne se justifie pas". Ok, il vous faut tout un article pour le dire (+ pressions du grand méchant loup pour que vous parliez de l’album).
En qualité de lecteur de critiques d’albums, j’aimerais avoir les arguments qui justifient cette position : qualité de la production ? paroles ? le son ? ...
Je n’ai pas encore écouté cet album et votre critique ne m’a donné aucun argument pour me donner l’envie de le faire - ou non. N’est-ce pourtant pas ça le rôle d’un critique ?

[Répondre à ce message]

Babyshambles : "Down in Albion"

24 décembre 2005, par toutnt [retour au début des forums]

Comme j’ai pu le lire dans un canard : sur scène c’est la classe mais sur disque c’est les cabinet.

[Répondre à ce message]

tu perd un peu de vue ton objectif, ce me semble...

22 décembre 2005, par VincenT [retour au début des forums]

D’accord avec toi, c’est très emmerdant d’entendre des gens ignorants (comme tous d’ailleurs) qui prétendent d’un ton péremptoire que "les babyshambles c’est le meilleur groupe anglais depuis au moins oasis" (véridique) mais j’ai bien l’impression que tu tombes par réaction dans l’excès inverse, le classique syndrome du "tout le monde trouve ca bien, donc c’est de la merde". Ce pourquoi tu commets exactement la même erreur que les gens que tu critique : en effet l’aspect marketing, ou bien l’image que tu as du chanteur influent sur la perception essentielle de la musique : ta critique est un énième réquisitoire contre la pensée unique, mais pas tellement l’analyse du disque que l’on attendait, et c’est dommage car en lisant les autres réactions, je pense ne pas être le seul à le penser : a pop-rock.com vous faites des critiques et des analyses passionantes et justes quand vous le voulez, mais a avoir trop tendance à défendre votre liberté de penser vous devenez aussi chiants que florent pagny...

non pas que je pense que l’album des babyshambles soit un monument intouchable, mais seulement qu’il mérite une critique un peu plus objective, en se concentrant sur la musique elle-même... c’est ce qui manque, mais sinon ton article est très intéressant
on a l’impression que tu ne développes qu’une attitude négative face à ce disque et aucune critique active...

ou alors j’ai rien compris du tout à ce que tu veux dire, et dans ce cas-là je veux bien qu’on m’explique

[Répondre à ce message]

    tu perd un peu de vue ton objectif, ce me semble...

    22 décembre 2005, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


    Il y a du vrai dans ce que tu dis, et j’ai effectivement parfois l’impression d’être aussi chiant que Pagny à resasser les mêmes choses. Mais toute demande d’information ou de précision méritant réponse, même les plus stupides (déformation professionnelle...), on est bien obligé de ressasser sempiternellement les mêmes choses.
    En ce qui concerne plus précisément les Babyshambles, ce n’est pas dramatiquement mauvais, mais j’ai un peu de mal à comprendre pourquoi ce petit groupe déglingué provoque autant de remous...

    [Répondre à ce message]

      tu perd un peu de vue ton objectif, ce me semble...

      22 décembre 2005, par VincenT [retour au début des forums]


      ce qui m’emmerde particulièrement, c’est que les choses que vous êtes obligés de ressasser sempiternellemnt (ce qui est compréhensible si on y réfléchit bien) prennent le pas sur ce qui devrait être la substantifique moelle de votre propos : la musique elle-même...

      il est très honorable de vouloir expliquer aux gens pourquoi ils portent des oeillères, et de leur dire en quoi ils sont chiants avec leurs idées recues à la con et leurs phrases définitives, mais comme je l’ai dit ailleurs sur ce site, ca sert à rien... margaritas antes porcos...
      continuez à faire vos critiques normalement et si vous vous faites envahir d’insultes, n’y faites pas attention, vous vous rendrez sûrement compte qu’au moins une partie de vos lecteurs comprennent vraiment ce que vous dites...

      [Répondre à ce message]

Babyshambles : "Down in Albion"

22 décembre 2005, par Debbie Pinson [retour au début des forums]

Bof, Je suis d’accord avec toi, Albin, sur le fond de ton article : "le stalinisme du bon goût". Mais pour le coup, t’as choisi le mauvais album pour lui faire jouer le rôle du bouc émissaire. De toutes les chroniques que j’ai lues sur Babyshambles, je n’en ai pas vue une seule qui soit positive. Et pour la petite histoire, j’avais un à-priori négatif sur Pete Doherty et les Libertines, précisément à cause de la hype qui s’était créée autour. Puis j’ai entendu Fuck Forever à la radio, sans savoir qui la chantait, et j’ai plutôt flashé sur la musique, la voix le côté brut et vivant de la production, un flash spontané, la hype n’a rien à voir là dedans.

Maintenant, est-ce que j’en suis fier ? Non. Quand j’avais 15 ans, je me définissais par mes goûts musicaux mais ça m’est passé depuis longtemps. Bien sûr, je comprends que tu puisses en avoir marre que l’on te charrie sur tes références (après A-ha, Black et Spandau Ballet, tu vas nous réhabiliter T’pau, Cock Robin, Cindy Lauper et Prefab Sprout ou plutôt Anne Clark, X-mal Deutschland et Stephan Eicher ?) Moi aussi, ça me fait marrer mais je respecte. C’est tellement décalé que ça en devient presque original. Alors pourquoi pas ? Mais tu prends tout ça tellement au sérieux (du moins, c’est ce qui m’apparaît quand je te lis). Tu es déjà allé faire un tour sur le site Bide et Musique ? On y parle aussi des anciennes gloires 80’s. Mais là, c’est fait avec humour.

[Répondre à ce message]

    Babyshambles : "Down in Albion"

    22 décembre 2005, par Albin Wagener [retour au début des forums]


    Debbie,

    Merci pour ta réponse qui reste dans la justesse et la pertinence. Pour ma part, je n’ai pas aimé cet album, là encore c’est bien évidemment une histoire de goût, et pour moi, je le vois comme arrivant comme une cerise sur le gâteau par rapport à la flopée de groupes hype dont on nous inonde depuis quelques mois (sur la chronique de We Are Scientists, j’avais déjà laissé sous-entendre que ça commençait doucement à me pomper le dard). Après, encore une fois, c’est du subjectif pur. Bien évidemment, qu’on soit d’accord avec moi ou pas, je m’en fiche, et c’est très bien si certaines personnes aiment ce groupe. Tant mieux même. Mais avec la flopée de trous du rock qui nous inonde en ce moment, je me permets de douter des raisons de cette inclinaison.

    Ce qui m’embête, ce ne sont pas tant mes références, que j’assume totalement, mais simplement le fait que certains détracteurs prennent un plaisir malin et tout à fait infondé à stigmatiser les chroniques que j’ai pu faire sur certains groupes estampillés new wave ou années 80 (Scoundrel days de A-Ha, Diamond de Spandau Ballet), et ce sans bien sûr réviser leurs préjugés sur ce qui est de la merde ou pas (et on en revient à mon stalinisme du bon goût, finalement), et surtout, en passant complètement sous silence les articles que j’ai pu écrire sur des démos ou des groupes nettement moins connus. Mais bon, personne ne va s’extasier sur Kettcar, Boa ou The Ark, pour ne citer qu’eux, qui sont des artistes qui ne sont même pas accessibles en Belgique et en France. Pour chroniquer ce genre de galette, il faut chercher, et je le fais avec plaisir, mais je trouve un peu dommage qu’on n’en fasse pas grand cas, car je n’ai pas chroniqué 80% de A-Ha ou de Duran Duran. Sur plus de la centaine de chroniques que j’ai pondues depuis un an bientôt, il y a un vieux A-Ha, un vieux Spandau Ballet, un vieux DM et un vieux Japan. Ah oui, un vieux Numan aussi. Le reste, c’est des nouveautés ou des disques plus confidentiels qui, bien sûr, passent souvent inaperçues, sans aucun commentaire.

    Les petits malins qui déversent leur fiel par ici comme on fait le plein de sa bagnole, eux, ne commentent pas sur ce qu’ils ne connaissent pas, mais préfèrent bien sûr trouver drôle que le dernier Black, par exemple, ait été chroniqué. Alors que je suis persuadé à 150% que personne ne l’a écouté. Mais bon, sous prétexte que c’est Black, c’est de la merde. C’est un bel esprit ouvert et créatif que nous avons là, je trouve. Et qui ne fait que soutenir encore un peu plus ma théorie du stalinisme du bon goût.

    Bien cordialement.

    [Répondre à ce message]

      Babyshambles : "Down in Albion"

      1er septembre 2006, par baron [retour au début des forums]


      arrêtes avec ton histoire de stalinisme du bon goût !
      t’as toujours pas expliqué ce qui te plaisait pas dans cet album : la voix ? , le son garage ?

      ALLEZ CONCENTRES TOI TU VAS TROUVER

      et s’il te plaît n’insultes pas les gens qui ont répondu à ton article , ils sont plutôt cléments et compatissants au regard de la grosse bouze que tu nous a pondus

      arrêtes de pleurnicher sur le fait que les gens n’ont pas les mêmes gouts que toi c’est fatiguant à la fin ! ! !

      [Répondre à ce message]

Babyshambles : "Down in Albion"

22 décembre 2005 [retour au début des forums]

"Enfin restons juste : disons que le lobby bien-pensant de la presse musicale britannique a largement participé à son intronisation"

Hum, j’ai plutôt eu l’impression que cet album a été descendu par pas mal de monde, ou du moins n’a pas été et de loin consacré comme chef d’oeuvre. Aussi, cet article dénonçant un "stalinisme du bon goût" qui, en l’espèce, n’existe pas, me semble à côté de la plaque.
Cela étant je suis d’accord avec le dernier paragraphe.

D’autre part vous ne prenez même pas la peine d’analyser l’album en lui-même, ses titres, sa substance, bref ce qu’on est en droit d’attendre d’une chronique musicale sérieuse.

Enfin, la dernière grosse blague de l’année a été pour moi, nouvel arrivant sur ce site, de découvrir que pop-rock.com avait sacré "you are the quarry" du grandiloquent Morrissey album de l’année 2004... A chacun ses franches rigolades.
Je crains le pire pour 2005 : Simple minds ? Depeche mode ?
Personnellement je considère "Axes" d’Electrelane comme l’album le plus marquant de l’année, par ailleurs non chroniqué sur ce site ; sans doute parce que c’est trop hype...

[Répondre à ce message]

    Babyshambles : "Down in Albion"

    22 décembre 2005, par Serge Coosemans [retour au début des forums]
    http://casacosmani.skynetblogs.be


    C’est assez cocasse que de parler de stalinisme du bon goût (surtout pour un album relativement polémique) quand on se positionne soi-même comme un petit khmerdeux pour qui Spandau Ballet ou Scissor Sisters (le peuple a toujours raison, en d’autres termes) vaudraient mieux que tout le sommaire du dernier NME. Le pire, c’est que PERSONNE n’a jamais fait pression pour que vous ENCENSIEZ ce disque, certains se sont simplement gaussé que vous préfériez parler de Madonna ou Santana plutôt que d’un album à la qualité éventuellement discutable (et c’est précisément ce qu’on attend de vous : que vous en discutiez) mais qui entre, quoi qu’il en soit, parfaitement dans la logique d’un site prétendument de qualité et informatif se présentant comme axé sur la pop et le rock et dont en plus, une bonne partie de la rédaction -à l’instar de Doherty - vénère Morrissey et les années 80.

    [Répondre à ce message]

      Babyshambles : "Down in Albion"

      22 décembre 2005, par Albin Wagener [retour au début des forums]


      Serge, j’aimerais que tu arrêtes d’argumenter en mélangeant tout de façon aussi populiste. Je pense que ceux qui savent lire et chercher sur un site web se rendront bien vite compte que je n’ai pas à mon actif que des chroniques de Spandau Ballet ou de Duran Duran, mais soit, si ça peut te mettre à l’aise et faciliter le plaisir masturbatoire que tu prends à venir laisser ta semence sur ces pages, alors tu peux.

      Ta vision est une fois de plus manichéenne, et ça t’aide bien. C’est OU BIEN le NME, OU BIEN Spandau Ballet et les Scissor Sisters ? Belle ouverture d’esprit.

      Et pour la petite histoire, je te conseille de visiter un peu plus en profondeur le site, et tu pourras t’amuser à calculer le nombre de disques de groupes soi-disant "bons marchés" chroniqués ici.

      [Répondre à ce message]

        Babyshambles : "Down in Albion"

        22 décembre 2005 [retour au début des forums]


        C’est ni le NME, ni les Scissor Sisters, Binbin. Et j’ai l’âge d’avoir encore dansé sur Paint Me Down en discothèque ;-X

        [Répondre à ce message]

          Babyshambles : "Down in Albion"

          22 décembre 2005, par Albin Wagener [retour au début des forums]


          Et bien j’en suis fort aise, Serge. Dans ce cas-là, plutôt que de laisser entrevoir ton côté "nounours belliqueux", pourquoi ne pas plutôt essayer de me dire ce que je pourrais chroniquer ? Je sais pas, ce qui serait la "bonne musique made in Coosemans", histoire de ne pas tomber à côté de quelque chose et d’enfin racheter ma faute ? C’est vrai quoi, aide-moi au lieu de me laisser barboter dans ma fange d’inculte sous-cutané.

          Plus sérieusement, je serais curieux de savoir ce que tu écoutes. Non pas pour critiquer, mais tout simplement parce que je suis résolument sûr et certain que finalement, nous aurions sans nul doute quelques goûts en commun et peut-être même plus que tu ne le penses.

          [Répondre à ce message]

            Babyshambles : "Down in Albion"

            22 décembre 2005 [retour au début des forums]


            Okay, vaza, ponds-nous un machin sur Broadcast : Tender Buttons. Quand on s’intéresse à l’électronique et ses développements, ça me paraît beaucoup plus incontournable que Depeche Mode.

            [Répondre à ce message]

              Babyshambles : "Down in Albion"

              22 décembre 2005, par Albin Wagener [retour au début des forums]


              ok, je relève le défi.

              [Répondre à ce message]

                Babyshambles : "Down in Albion"

                22 décembre 2005 [retour au début des forums]


                Super ! Promis que je serai tout à fait honnête quant au résultat, même si je crains la pièce d’anthologie qui fera encore rire dans 25 ans rien qu’à l’évoquer.

                [Répondre à ce message]

              Babyshambles : "Down in Albion"

              22 décembre 2005 [retour au début des forums]


              Ou la série des Analord, tiens. L’est pas un peu plus marquant que Dave Gahan, le Richard D James ?

              [Répondre à ce message]

                Babyshambles : "Down in Albion"

                23 décembre 2005 [retour au début des forums]


                Soyons sérieux, Richard D. James ne marque que sa caste. Pas vraiment transgénérationnel question création, et DJ plutôt moyen. Je précise quand même que j’ai un paquet de disques de lui, hein. Mais faut relativiser. Il a beau durer depuis pas mal de temps, il continue trop souvent à se fixer sur ses gimmicks habituels pour faire plaisir à ses fans.

                [Répondre à ce message]

Babyshambles : "Down in Albion"

22 décembre 2005, par Kynerion [retour au début des forums]
La critique en place

Une critique voulez-vous ? Dans ce cas je me permettrai de copier-coller la mienne ici. De tout façon celles d’Albin Wagener sont apparement tellement mauvaises que ça ne peut pas déplaire à ses détracteurs...

« Attendu comme l’héritier de l’excellent mais éphémère groupe The Libertines (disparu après deux magnifiques albums), voici le premier opus de Babyshambles et de son charismatique leader Pete Doherty. Oui, Pete Doherty, valeur sûre de la presse à scandale mais aussi (et surtout ?) musicien talentueux. Ce sont principalement les deux aspects qui se retrouvent dans le disque. Le débat est ouvert sur la qualité du mélange...
[...]
16 chansons pour plus d’une heure de musique, voilà qui est alléchant de prime abord.

Titres à retenir : Fuck forever, Pipedown, Back from the dead, Loyalty song, Up the morning.

Difficile de faire abstraction de Kate Moss sachant qu’elle participe sur la première piste ; difficile surtout de savoir qui est la belle et qui est la bête. Le moins que l’on puisse dire sur l’album en général, c’est que l’on retrouve l’aspect brouillon que l’on avait apprécié sur les deux disques des The Libertines. Mais ici, c’est plus la personnalité de Pete Doherty qui transparaît de façon moins agréable parce que moins canalisée. Au final cela part dans tous les sens, sans un minimum de construction. On notera par exemple l’arrivée de Pentonville et son ragga en piste 10 sans nous avoir préparé auparavant à un tel changement. Cela fait tâche...

Désordonné et lassant, l’album des Babyshambles est finalement à l’image de son sujet sur le forum de Sound of Violence. C’est dommage de ne pas savoir se tenir correctement quand on a un tel potentiel... Doherty fait très peu varier sa voix et c’est décevant. Down In Albion est un album inachevé, car si la totalité de ses chansons avait été retravaillée convenablement, on aurait abouti à un disque de légende. C’est donc un sentiment assez déroutant de frustration qui peut parcourir l’auditeur. Parmi les victimes de cette déception, Up the morning qui aurait pu être dix fois mieux alors qu’elle est déjà d’une richesse et d’une qualité indéniable.

Que dire au final de Down In Albion après tant de tergiversations ? C’est un album très correct d’un groupe mené par un compositeur très talentueux mais qui laisse trop sa personnalité détestable transparaître dans la construction du disque. C’est un Carl Barât qu’il lui manque. C’est Albion qu’on assassine... »

[Répondre à ce message]

    Babyshambles : "Down in Albion"

    22 décembre 2005 [retour au début des forums]


    Oui, c’est peut etre vrai, mais a mon avis, le plus important avec ce disque, c’est les dizaines de groupes que vont monter les gamins apres l’avoir écouté (et peut etre les disques des clash, new york dolls, voire gene vincent qu’ils vont etre amenés a découvrir...), et le fait que dans 10 ans, tout le monde parlera de ce disque comme d’un classique incomprit a sa sortie ! On prend rendez vous dans 10 ans et on en reparle ?

    En tout cas, babyshambles, comme les libertines avant, sont les seuls a créer une nouvelle impulsion, de l’envie pour les jeunes, une facination pour la contre culture rock, ils portent le flambeau, comme d’autre avant eux, sont une passerelle pour les kids qui aprennent la guitare et la composition de (vraies) chansons. Et même s’ils ne seront pas ceux qui décrocheront la timballe, ils vont peut etre le permetre a d’autres. Et ça c’est tres dur a faire comprendre quand le chanteur du groupe n’est pas mort ! (syndrome joy division, que tout le monde trouvait a chier a l’époque, et qui est devenu la reference qu’on connais...)
    Les journalistes ici manquent surement de bouteille pour avoir une vraie culture musicale rock n roll, et feraient mieux de continuer a parler des années 80, ça leur réussi mieux ! Les disques bancals et minimalistes, si c’est pas marqué factory dessus, c’est automatiquement de la merde ? FUCK FOREVER, IF YOU DON’T MIND...

    [Répondre à ce message]

      Babyshambles : "Down in Albion"

      22 décembre 2005, par Albin Wagener [retour au début des forums]


      chiche pour le rendez-vous dans dix ans. je vous parie une plaquette de beurre salé breton que Pete Doherty ne fera plus frétiller personne, pas même la presse à scandale.

      [Répondre à ce message]

        Babyshambles : "Down in Albion"

        22 décembre 2005 [retour au début des forums]


        Vous voulez dire :"comme overcast" ???
        Retournez donc a vos reprise de depeche mode, et laissez les grands causer rock !

        [Répondre à ce message]

          Babyshambles : "Down in Albion"

          22 décembre 2005, par Albin Wagener [retour au début des forums]


          non, pas comme Overcast. pour mettre fin à toute polémique, je n’ai aucune autre ambition avec Overcast que celle de me faire plaisir avec des potes. on a déjà fait des concerts, on en fera encore, et on espère aller plus loin.

          maintenant, nous verrons bien. sachez que je ne compare pas systématiquement mon groupe à ce que je chronique, loin s’en faut. il y a quand même deux poids, deux mesures.

          [Répondre à ce message]

            Babyshambles : "Down in Albion"

            22 décembre 2005 [retour au début des forums]


            Et pete doherty, a t’il d’autres prétentions que de s’amuser avec des potes ? Il n’y a pas 2 poids 2 mesures, c’est un etre humain comme vous, un musicien qui a eu la chance et la malchance de se faire connaitre, et qui se retrouve hélas plus souvent en une des tabloids que des mags de musique. Est ce de sa faute ? Avez vous déjà été dépendant au crack ? Si oui, vous devez imaginer qu’il est difficile de faire expres de se droguer pour qu’on parle de vous ! Non, ce type est honnète, on peut lui reprocher plein de choses, mais il n’est pas responsable du raffu médiatique irritant autour de son groupe. Vous ne recoltez que le fiel que vous semez. Le jour ou vous parlerez vraiment musique avec autant de hargne, on en reparlera. Là vous etes a coté de la plaque, désolé. Ayez au moins le courrage de l’admettre, et suprimez cet article pour en faire un autre plus abouti.

            [Répondre à ce message]

Babyshambles : "Down in Albion"

22 décembre 2005 [retour au début des forums]

Albin, tu serais pas un peu parano ? Tu n’exagères pas un peu trop quand tu parles de pressions, parceque je pense pas qu’on a menacé ta famille ou mis le couteau sous la gorge pour écrire cet article ? Moi, je n’ai pas aimé l’album (enfin, c’est plus nuancé que ça, mais je vais pas me lancer dans une explication détaillée), et c’est pas pour ça que mes amis m’ont rejetté en me disant "euh, tu connais rien au rock’n’roll de toute façon"...Oui, et puis comme la remarquer un post du dessous, dans ta chronique, tu parles de tout, sauf de l’album.

[Répondre à ce message]

Babyshambles : "Down in Albion"

22 décembre 2005 [retour au début des forums]

Mais de toute façon vous n’aimez pas tant que ça le rock, tout ce qui n’est pas 80’s trouve rarement une place glorieuse dans vos colones, n’est-ce pas ?
Ah quoi bon essayer de comprendre un doherty quand on bave devant jim kerr et david silvian ? Vous parlez d’un monde que vous ne connaissez pas, ne comprenez pas, vous n’essayez pas trop par ailleur, la seule raison invoquée dans l’article, c’est la hype ! Et avant d’etre aussi dur avec un groupe, laissez lui le temps de sortir plus d’un disque, on se souvient des premiers depeche mode, qui avaient plus a voir avec de la varietoche.
Ce disque est tres bon, pas au niveau des libertines, mais ça va venir, laissez leur le temps et ils bouferont tout le monde !
Fuck forever et killimangiroo sont des putains de hits, sans esbrouffe, sans beat disco a la mode, justement, sans revival je ne sais quoi, juste un truc honnete, anti hype justement (vont ils en vendre des camions ? ça m’étonnerai...), loin des cadors suffisants comme placebo et radiohead, tellement lisses que ça en devient déprimant. Alors, non, ce disque n’est peut etre pas un chef d’oeuvre, mais une bonne odeur de vomi dans ce monde de cellophane, une bonne dose de classe british déglinguée dans ce monde de néo metalleux en short, ça fait du bien pour qui sait encore apprécier ce genre de disques fragiles et imparfait, mais tellement plus touchant. Comme un johnny thunders ou un velvet underground (ouhlà, j’ai comparé a un truc culte, attention la volée d’insultes !). Ils font partie des derniers a avoir du style, et ça vous fait bien chier apparement, allez savoir pourquoi... mais bon, les gouts et les couleurs, on y peut rien, mais ça n’excuse pas les articles non argumentés (peur des arguments a la con ? et si tous les arguments étaient a la con, et que seul la façon de le dire contait ?). Vous vouliez des réponses comme la mienne, c’était le but de l’article, et bien voilà, vous etes servis.

Bonne continuation et longue vie aux babyshambles (même si c’est pas forcement gagné d’avance...)

[Répondre à ce message]

    Babyshambles : "Down in Albion"

    22 décembre 2005, par Albin Wagener [retour au début des forums]


    tout ce qui n’est pas années 80 ne trouve aucune place dans nos colonnes ?

    cher ami, pour vous rafraîchir la mémoire, je vous suggère de visiter ce site plus en profondeur, ce que manifestement, vous n’avez pas pris la peine de faire.

    [Répondre à ce message]

      Babyshambles : "Down in Albion"

      22 décembre 2005 [retour au début des forums]


      J’ai employé le terme "rarement", il n’y avait pourtant pas beaucoup de mot a lire dans mon post, mais même ça c’est au dessus de vos force ? Jouer sur les mots est le meilleur moyen de noyer le poisson quand on a tort, répondez correctement au moins a mes arguments, comme j’ai pris le temps de le faire moi même.

      Overcast, c’est vous il me semble ? Hehe ! Vous voyez, on pourrai vite déraper en attaques a la con, et s’éloigner du sujet. Donc, sur quels arguments pouvez vous dire que cet album est mauvais ? Pour lancer une bombe on est le 1er, mais pour argumenter on quitte le navire ? Manque de bol, ce coup si vous ne vous attaquez pas a Kyo ou a jennifer (facile finalement...), mais a un groupe qui , s’il est loin de faire l’unanimité, a au moins le mérite d’avoir une vision et de la morgue a revendre. Tout comme ses fans d’ailleur.

      C’est vous qui faites beaucoup de bruit pour rien avec vos provocs d’ados, pas Mr doherty qui n’a rien demandé aux tabloïds et a la presse ! Qui est le plus honnete dans ce cas ? Vous ou lui ? Continuez donc a parler des 80’s, c’est la seule chose que vous maitrisez correctement. Pour le reste, ben, euh... profil bas ! (souvenons nous toujours de cet article ou les smiths étaient sensés faire de la musique électronique, et morrissey etre proche de la voix de dave gahan !!!! pardonne mais n’oublie jamais)

      [Répondre à ce message]

        Babyshambles : "Down in Albion"

        22 décembre 2005, par Albin Wagener [retour au début des forums]


        vous avez employé le terme "glorieux" aussi. en attendant, ça ne remet pas en cause que manifestement, vu votre argument, vous n’avez pas dû lire beaucoup de chroniques sur le site.

        pourquoi cet album est mauvais ? c’est pas difficile. je l’ai dit dans l’article, mais vous vous êtes focalisé sur la dernière partie. j’ai dit quelles influences il mélangeait, j’ai même parlé de reggae. c’est tout simplement du simili-rock foutraque que n’importe quel ado pourrait faire dans sa cave, pour reprendre l’argument d’un autre commentateur plus haut. ce serait bon enfant et attendrissant, si toutefois ce n’était pas vendu comme la nouvelle merveille du monde. et c’est précisément cela qui m’exaspère.

        [Répondre à ce message]

          Babyshambles : "Down in Albion"

          22 décembre 2005 [retour au début des forums]


          Vendu ? Mais par qui ?!!! Par le groupe ou la maison de disque ? C’est quand même a se tordre là ! Ce serai comme ne plus bouffer de rillettes parce que la pub télé est navrante. Vous méritez vraiment l’époque dans laquelle vous vivez. Et le prochain radiohead, ne va t’il pas etre vendu comme un chef d’oeuvre baroque que si on l’aime pas c’est qu’on a rien comprit ? Et vous vous sentiriez obligé de le descendre ? ça m’étonnerai...

          La "musique" bordel, les "chansons" les "accords", le reste n’est que décorations superflues. Le problème c’est que vous ne vous attardez pratiquement que la dessus, sauf quand il s’agit de synth pop new wave cold minimaliste 80’s ou je ne sais quoi. Vous etes trop influençables pour etre objectifs.

          [Répondre à ce message]

Babyshambles : "Down in Albion"

22 décembre 2005, par Youki Smayas [retour au début des forums]

Raaah que ça fait du bien de lire un tel article. Ca redonnerait presque foi en l’humanité. Bon courage néanmoins, Albin...Rock/pop et indépendance d’esprit ne font generalement pas trop bon ménage. Bien que, paradoxalement, la plupart des amateurs de ce style revendique un statut totalement usurpé de "rebelle anti-conformiste" (Comme tout le monde, d’ailleurs)

[Répondre à ce message]

Babyshambles : "Down in Albion"

22 décembre 2005, par Couillu le Caribou [retour au début des forums]

Certes mais il aurait été musicalement plus judicieux de nous dire en quoi cet album est merdique ; après lecture je ne sais toujours pas si ce disque vaut le coup d’être acheté.

[Répondre à ce message]

    Babyshambles : "Down in Albion"

    22 décembre 2005, par Omok [retour au début des forums]


    En quoi ce disque est merdique ? Mais c’est évident : il est baclé, décousu, sans fil directeur et sans véritable force harmonique... Ni fait, ni à faire en quelque sorte !

    [Répondre à ce message]

      Babyshambles : "Down in Albion"

      22 décembre 2005, par Serge Coosemans [retour au début des forums]


      C’est exactement ce qu’on reprochait en son temps au Sandinista des Clash mais bon...

      [Répondre à ce message]

        Babyshambles : "Down in Albion"

        22 décembre 2005, par Albin Wagener [retour au début des forums]


        on reparlera dans vingt ans de cet album pour voir s’il est devenu un Sandinista, serge.

        [Répondre à ce message]

          Babyshambles : "Down in Albion"

          22 décembre 2005, par Serge Coosemans [retour au début des forums]


          Probablement pas. Mais comme a très bien dit quelqu’un d’autre dans la discussion, ce n’est pas très important, ce qui est important, c’est les petits mectons qui se vont se prendre une claque avec ce disque comme certains se sont pris une claque avec des disques eux aussi douteux, toxiques et à moitié réussis du Gun Club, de Television ou des Saints et puis former leur propre groupe. Et de ça, il sortira autre chose que les habituelles couillonnades que tu chroniques à longueur de jours...

          [Répondre à ce message]

            Babyshambles : "Down in Albion"

            22 décembre 2005, par Albin Wagener [retour au début des forums]


            cite-moi les couillonnades en question, Spirou, et on en reparlera. parce que mis à part des arguments du type :

            - rââââh il chronique du Black, le con !

            ou encore

            - rââââh il chronique du Spandau Ballet, le con !

            je trouve tes élucubrations non seulement infondées, mais ennuyeuses. en plus d’ajouter de l’eau à mon moulin.

            [Répondre à ce message]

            Babyshambles : "Down in Albion"

            22 décembre 2005, par Serge Coosemans [retour au début des forums]


            D’ailleurs tant qu’à parier sur l’avenir, dans dix ans, si Babyshambles ne sort plus jamais rien d’autre et que Doherty disparaît, cet album sera plutôt vu comme une sorte de troisième Libertines -le moins bon mais celui où il reste quelques purs bijoux au milieu des bouses, un peu comme Loaded du Velvet.

            [Répondre à ce message]

              Babyshambles : "Down in Albion"

              22 décembre 2005 [retour au début des forums]


              Rien a ajouter, tu as tout dit serge, les paris sont lancés, mais au fait, pop-rock.be existera t’il encore dans 10 Ans ???

              [Répondre à ce message]

                Babyshambles : "Down in Albion"

                22 décembre 2005, par Nicolas [retour au début des forums]


                OUI, et en plus POPROCK DOMINERA LE MONDE

                [Répondre à ce message]

                  Babyshambles : "Down in Albion"

                  25 décembre 2005, par A. (de Charleroi) [retour au début des forums]


                  Merde alors....
                  Je mets fin de suite à mon abonnement ADSL...

                  [Répondre à ce message]

                    Babyshambles : "Down in Albion"

                    30 décembre 2005, par thj [retour au début des forums]


                    J’avoue tout : je n’ai pas eu le courage de lire TOUTES les réactions à l’article inaugural - dont le seul but semblait être d’en provoquer le plus possible.
                    Juste un petit commentaire quand vous évoquez le "journalisme musical" (vous voyez je mets des guillemets, eh oui, faut avoir le courage des opinions)...Il se trouve donc que je suis moi-même journaliste dans la presse musicale (un magazine certes microscopique par rapport aux grands titres que vous attaquez, sans doute à raison) et chez nous le disque de Baby Shambles a été très, très diversement apprécié. Pourtant nous avons réussi à le chroniquer sans jamais insulter Pete Doherty et en faisant fi de la hype qui l’entoure.
                    Vous avez peut-être raison. Je ne parle pas du fond de votre article, mais de sa forme.
                    Je voulais lire la critique d’un disque intitulé "Down in Albion" et je n’y ai vu qu’un texte pamphlétaire, intéressant sous certains aspects, certes, mais n’effleurant jamais l’essentiel : à savoir le disque.
                    Quand on taille un disque ou un artiste, surtout dans un style aussi pompeux que le vôtre, cher Monsieur Albin, on essaie de le faire pour de bonnes raisons et avec de bons arguments.

                    Réussir à écrire une chronique aussi longue sans jamais citer un seul titre de l’album relève du guiness book !!!

                    ...en espérant que cela vous ait au moins un peu défoulé...

                    [Répondre à ce message]