Pop-Rock.com



Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"
Info ou intox ?

dimanche 19 février 2006, par Albin Wagener, Jérôme Delvaux, Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Sunset Rubdown : "Shut up I am dreaming"
Saint Etienne : "Tales from the turnpike house"
Cowboy Junkies : "At the end of paths taken"
The Strokes : "First impressions of Earth"
Deine Lakaien : "White lies"
The Strokes : "Room on fire"
The Faint : "Danse macabre"
Mud Flow : "A life on standby"
Sonic Youth : "Sonic Nurse"
Asia : "Silent nation"


La sortie hyper médiatisée du premier album des Arctic Monkeys, un jeune groupe venant de Sheffield, a causé un certain émoi à la Rédaction. Ce buzz énorme était-il aussi artificiel et donc discutable que ceux ayant entouré les premiers soubresauts des Babyshambles et autres Clap Your Hands Say Yeah ? Une fois n’est pas coutume, trois chroniqueurs de Pop-Rock ont désiré se pencher sur cet album. Verdict ?

Un tout petit album, sans relief ni magie et bourré de plages dispensables. Voilà, ma chronique est déjà presque terminée. Je ne dirais même pas que je suis déçu car je n’attendais absolument rien de cet énième Album de l’année du Meilleur groupe anglais du siècle. Comme pour les Babyshambles et Clap Your Hands Say Yeah, c’est un sentiment d’arnaque qui prévaut. Hormis peut-être un single efficace, I bet you look good on the dancefloor, avec un riff assez sympa, rien, absolument rien ici ne m’a touché. On est loin de la puissance d’Art Brut ou de la finesse de Maxïmo Park, autrement plus convaincants l’an dernier. Même les Libertines - qui viennent souvent à l’esprit à l’écoute de ce groupe - se sont montrés nettement plus séduisants avec leurs deux albums à la réputation pourtant ô combien surfaite.
Les Arctic Monkeys seront de retour à Bruxelles, au Botanique, le 28 février. Le même soir, les Liars seront à l’Ancienne Belgique. Autant dire que je n’ai pas hésité une seconde !

J.D.


Alors que, plusieurs mois avant la sortie de leur premier album, on entendait déjà hululer un peu partout à propos de ces Singes Polaires comme de la nouvelle révélation rock qu’il fallait avoir écouté sous peine de passer pour un irrécupérable béotien, on ne se demandait même plus si on courrait le moindre risque d’être ébahi par ce énième rejeton pillard de tout ce que le rock a pu compter de talents foutraques dans les années 70 et 80. Et pourtant, l’écoute goguenarde de ces énièmes sauveurs de la musique d’outre-Manche se clôture par une impression de vive sympathie à l’encontre de ces quatre natifs de Sheffield qui, au fil de leurs 13 premières compositions, retrouvent avec bonheur la frénésie d’un rock sans entraves (I bet you look good on the dancefloor, When the sun goes down...) mais lorgnent aussi à l’occasion vers la pop Union Jack la plus lumineuse (Mardy bum). Whatever people say what I am that’s what I’m not - fin de citation - n’est pas une révélation, mais simplement une bonne surprise hivernale, à mettre au crédit de ces petits nouveaux qui ne proposent rien de bien neuf, mais allongent la recette avec leur griffe attachante, leur excitation échevelée, leur humour prolo un peu décalé, et leurs mélodies rarement orthodoxes. Contrairement à des Bloc Party, Kaiser Chiefs, ou The Bravery sitôt écoutés sitôt oubliés, il est possible que les Arctic Monkeys suscitent mon intérêt à plus long terme, du moins un peu plus loin que le débarquement de la prochaine Révélation de l’année...

M.L.


Y a pas à dire, à l’écoute du premier album de ces Anglais fort sympathiques, on ressent cette sorte d’irrésistible attrait que l’on éprouve d’ordinaire pour le groupe de jeunes lycéens qui joue dans le dimanche matin dans la cave de la maison voisine. On a envie d’aller les voir en concert au café du coin de la rue pour les encourager, et le combo de Sheffield a assurément bénéficié de ce sentiment général. Avant même de sortir ce premier effort musical, la presse entière roucoulait d’éloges à leur encontre, encensant parfois les titres sans même les avoir entendus. Combles de la hype qui entoure actuellement la plupart des groupes de rock, les Arctic Monkeys bénéficient pourtant d’un effet indicible, une espèce de petit truc en plus. On bondit presque instinctivement sur I bet you look good on the dancefloor, et le formidable Dancing shoes possède cet attrait presque diabolique qui fait tanguer les hanches sans que l’on sache vraiment pourquoi. Pourtant, au fur et à mesure de l’avancée de l’album, on se dit qu’on ferait mieux d’aller faire des courses en ville avant que les magasins ne ferment. Pourquoi ? Parce que la sympathie et l’affection ne suffisent pas pour faire un bon groupe. On a beau apprécier les Arctic Monkeys, il ne faut pas non plus s’y laisser tromper : When the sun goes down et Mardy bum, par exemple, souffrent d’une structure complètement téléphonée. Rien n’est fondamentalement mauvais, et ce premier album insuffle même un peu d’air frais dans cette brasse coulée enflée par Hard-Fi, The Rakes ou encore Clap Your Hands Say Yeah. Certainement surestimés, les Artic Monkeys peuvent remercier le bon dieu d’avoir les faveurs des effets de comparaison et de lassitude qui commencent à pointer le bout de leur nez dans toute la presse musicale. Attachant, mais pas de quoi décorner un cocu.

A.W.



Répondre à cet article

Jérôme Delvaux

Marc Lenglet

Albin Wagener





Il y a 62 contribution(s) au forum.

Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"
(1/16) 19 octobre 2012, par karma
Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"
(2/16) 11 octobre 2012, par ovri
Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"
(3/16) 13 août 2006, par Allume-Ta-Salade
Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"
(4/16) 9 juin 2006, par raganaricht
Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"
(5/16) 11 mai 2006, par poupoulinet_85
Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"
(6/16) 1er mai 2006, par Arno
Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"
(7/16) 20 mars 2006, par kurt c.
Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"
(8/16) 17 mars 2006, par anne
Ce site me fait rire.
(9/16) 27 février 2006, par Eddy
"Whatever people say I am [...] not" the band of the year
(10/16) 20 février 2006, par Grabou
Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"
(11/16) 19 février 2006, par lkj
Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"
(12/16) 19 février 2006, par sayz64
Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"
(13/16) 19 février 2006, par Zouzou
Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"
(14/16) 19 février 2006, par Youki Smayas
Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"
(15/16) 19 février 2006, par dionycos
Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"
(16/16) 19 février 2006, par Stéphane




Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

19 octobre 2012, par karma [retour au début des forums]

famille de sa classe des Acéphales, cialis en belgique bords recouvrent la coquille en partie ou en . un pensamiento se ha apoderado de él donde comprar viagra Es conveniente recordar que el justo conocimiento.

[Répondre à ce message]

Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

11 octobre 2012, par ovri [retour au début des forums]

Assai facile tornerebbe acerescere questi saggi, cialis controindicazioni particolarmente dal principio del secolo XIV. wer sich nicht sauber hält, sildenafil als das Wort sles Lehrers und auch .

[Répondre à ce message]

Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

13 août 2006, par Allume-Ta-Salade [retour au début des forums]

Je dois dire que je me sens un peu seul après avoir lu ces articles et tous vos messages. Pour recadrer un peu, j’ai découvert ce groupe il ya un peu plus d’une semaine (oui je sais, je suis un peu en retard mais bon...). Et depuis que j’ai écouté la première chanson (en concert a la télé) je n’ai plus laché mes enceintes ni mes écouteurs pour écouter l’album en boucle. Je n’étais pas non plus au courant de tout le passé médiatique du groupe (d’ailleurs je viens de le découvrir en essayant de trouver de quel album venait la chanson "cigarette smoke", merci ce forum lol), mais à vrai dire je m’en fous completement. Je n’essaie pas non plus d’analyser pourquoi on ressent soi-disant de la sympathie pour eux. Ce que j’ai à dire, c’est que c’est que ca faisait vraiment tres longtemps que je n’avais pas écouté une musique qui me donne autant envie de bouger et d’être de bonne humeur, ni qui me procure autant d’émotions... Et puis je trouve vraiment que c’est quelque chose de frais, c’est tout. Ca change, et en bien :). Ca n’a peut-etre pas grand chose de nouveau musicalement, mais c’est nouveau dans le sens que ça met la pêche comme rarement :D A propos je crois que vous avez oublié de citer "the view of the afternoon" qui est a mon avis une des plus belles "révolutions du déjà-vu" lol

[Répondre à ce message]

    Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

    21 août 2006, par cterra [retour au début des forums]


    ça pue les artics monkeys décrochés un peu, c’est du pseudo punk commercial à deux balles ...
    enfin ça doit être pour la nouvelle génération, moi je suis resté a toy dolls, anti-flag, guérilla poubelle, raised fist ... ou meme des trucs plus calme genre No Use For A Name, mais je viens de découvrir qu’un certain groupe déchiré récement ben j’ai bien était déçu, c’est de la pop anglaise à deux balles vue et revue sans inovation ces singes boiteux... enfin bon je suis déçu y mérite pas tout ça je pense, alors que ya encore plein de perle dans l’underground, on commercialise abusément vraiment n’importe quoi ...

    [Répondre à ce message]

      Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

      21 septembre 2006, par naughty frog [retour au début des forums]


      apprend à écrire avant d’emmerder les autres avec tes commentaires à deux balles. c’est illisible, lourd et crétin

      [Répondre à ce message]

      Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

      10 novembre 2006 [retour au début des forums]


      ecoute bien ce que je vais te dire !!!premierement tun n’aime pas artic monkeys c’est pas pour autant que c’est de la merde !!!
      2 : arrete de te prendre pour un mec hyper calé en musique tous ca parce que tu connais 3 nom de groupe inconnus du grand publique !!moi ossi jpe le faire "third eye blind ca c de la musique ou encore hyperclean !!ca ce sont des artistes innovants !!mais rien n’est mieux que black rebel motor cycle club !!!"
      3:pop anglaise a 2 balle revue...est ce que les groupes que tu a sité fon 3 soir de suite a oltraford a manchester a guichet fermé ? ou joue t’il devant plus de 300000 personne a versailles avec tout le public qui tape des mains crie hurle leur nom et les paroles de leurs chansons ???????

      [Répondre à ce message]

Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

9 juin 2006, par raganaricht [retour au début des forums]

perso c est un copin qui ma fait ecouter pour la premiere foi une chanson de ce group a la premiere aproche il m a rapeles certain group deja entendu qui date des années 80 mai celui ci il m a vraimen accroché bien qu une tel mediatisation soit exesive pour ma par j aime bien le group et il m accroche vraimen ;)

[Répondre à ce message]

Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

11 mai 2006, par poupoulinet_85 [retour au début des forums]
Arctic Monkeys c sympa !!

Slt à tous !!
Je trouve l’album d’Arctic Monkeys franchement cool. Je l’ai écouté sans préjugés ni rien puisque je n’avais jamais entendu parler d’eux avant et leur succès médiatique m’était encore inconnu. Je l’ai découvert par une amie allemande qui m’a dit qu’en Angleterre et en Allemagne ça faisait un carton. Outre les titres qui ont le mérite de nous faire bouger (Dancing shoes, Fake tales of San Francisco, Mardy Bum...) certains titres m’ont pas mal accroché j’adore notamment Riot Van et A Certain Romance je les trouve riches musicalement. Bien sur c’est sur, ils ne vont pas révolutionner le monde mais il ne faut pas non plus renier que ces titres sont "bof" juste par ce qu’ils sont ultra médiatisés, c’est faux. D’ailleurs le groupe est très sobre et ne profite nullement de son succès je les ai vu en concert et ils ne sont pas du genre à "se la péter". Voila je voulais juste défendre ce groupe que je trouve, perso, très sympa.

[Répondre à ce message]

Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

1er mai 2006, par Arno [retour au début des forums]

Je sens que je vais me faire aggresser si je dis ça (décidément, le rock rend violent ?) mais j’ai comme l’impression que la redac’ n’est pas fan des groupes super-médiatisés... Je dis ça je dis rien. J’ai cependant l’amère impression qu’il y un peu de préjugés là-dessous et des avis trop tranchés. D’un autre côté, c’est bien aussi d’avoir autre chose que des éloges qui ne veulent rien dire. Moi, ce qui me plairait vraiment, c’est qu’on puisse dans certains cas mettre ses préjugés de côté. Un site 100% négatif sur un groupe assez bien apprécié, ça fait louche. Encore une fois, je crains que les avis trop sectaires du site ne créent des émeutes... lol. C’est triste de lire le désintérêt total dés les premières lignes, pour un album qui je trouve est franchement pas mal. Il permet un peu de changer des petits groupes belges extraordinaires que le site fait bien de mettre en avant mais qui passent trop souvent en boucle dû à leur rareté.
Vous me dites si je me trompe hein ? :-)

[Répondre à ce message]

Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

20 mars 2006, par kurt c. [retour au début des forums]

c’est un peu honteux de donner trois avis (tous négatifs !) sur les arctic monkeys alors que d’autres groupes n’ont droit qu’à quelques lignes d’une seule personne... seriez-vous jaloux du succès de ce groupe ??? je pense que vos groupes que vous aimez, personne ne sait qui ils sont et vous en êtes vénères !

[Répondre à ce message]

    Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

    8 avril 2006, par Olive [retour au début des forums]


    "je pense que vos groupes que vous aimez, personne ne sait qui ils sont et vous en êtes vénères !"

    Qu’est-ce que c’est que cette ânerie ? Qu’est-ce qu’on peut en avoir a f**tre que les artistes qu’on aime soient obscurs ou pas ? Tant qu’on apprécie ...

    [Répondre à ce message]

Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

17 mars 2006, par anne [retour au début des forums]

c’est la 1ere fois que je viens sur ce site et je suis assez étonnée de vous voir débattre de l’album le décortiquer, affirmer "il est bien " ou "il est franchement moyen " . Je ne comprends pas vraiment le but du debat . Affirmer une pseudo realité alors qu’il n’est question ici que d’un sentiment personnel ?

Celon moi , la musique est de l’Art , et l’Art ne s’explique pas , il se ressent .Vouloir traduire des sensations en mots c’est les dénaturer parce qu’une sensation ne s’explique pas mais se vit.

cette musique me prend aux tripes et c’est tout ce qui m’importe.
j’ai 18ans et je m’en balance de savoir si leur style est novateur ,pertinant ...la jeunesse veut du son qui la fasse vibrer .Et si ARCTIC MONKEYS a eu un succes incroyable sur le net aupres des jeunes , sans aucune campagne médiatique c’est sans doute parce qu’ils repondant à notre attente .
voilà , c’est juste ma vision des choses...

anne

[Répondre à ce message]

    Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

    19 avril 2006, par Eddy [retour au début des forums]


    Voilà ce que je voulais faire passer comme message...
    Et de là on peut repartir ..
    Un site de chroniques, qui plus est aussi sévère, ça sert vraiment à quelque chose ?

    [Répondre à ce message]

      Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

      23 avril 2006, par Youki Smayas [retour au début des forums]


      Disons qu’il vaut mieux penser que ça sert vaguement à quelque chose à partir du moment où l’on vient sur ce site, et que l’on passe du temps à lire les critiques voire à y répondre.... Enfin, c’est vous qui voyez.

      [Répondre à ce message]

Ce site me fait rire.

27 février 2006, par Eddy [retour au début des forums]

Je regarde un peu la liste de critiques, rien que pour 2006. Presque toutes sont négatives. On dirait que vous vous acharnez sur ce que vous n’aimez pas. Un peu dommage, car la musique n’est elle pas un art qu’on aime avant tout ? Tout ce qui est nouveau et apprécié par la presse, vous semblez le rejeter après la première écoute.
Rien qu’à voir la critique de Clap Your Hands Say Yeah, on se demande "Mais c’est quoi l’objectif de ce site ?". Vous semblez être dégoutés par le CD. Vous en avez bien évidemment le droit. Mais si votre objectif c’est de faire connaitre des CD, pourquoi justement parler de ce que vous trouvez affreusement mauvais ? Pour moi, vous faites partie de ce genre de gars blasés qui vénèrent les fantômes du passé et sont hyper méfiants avec les nouveaux groupes. Le nombre de fois où on lit "sûrement influencé par.." "qui rend hommage aux.." par chronique est hallucinant.
Et puisque cette chronique parle des Arctic Monkeys, vous aimez le CD. Mais pas trop. "Il y avait tellement de bons groupes avant..", alors vous allez quand même pas vous permettre de dire que ce petit groupe jeune idolatré par la presse est bon.

Un deuxieme point est la façon dont vous critiquez les CD. A chaque fois il y a de pauvres fans outrés qui viennent dire que vous êtes dégueulasses. Ou d’autres qui s’indignent en disant que le CD est bien plus mauvais que vous ne le dites. A chaque chronique, il ya des discussions interminables sur la qualité. Vous les faites mal, vos chroniques. Vous vous amusez à déclencher des polémiques ridicules. Vous mettez en avant les défauts des groupes. Il faut chercher pour trouver un album où vous êtes optimistes. C’est triste.

J’aimerais encore dire une chose, à toutes les personnes qui n’arretent pas de gueuler qu’ils ne sont pas d’accord ; la musique reste la musique, les goûts dépendent de tellement de choses que personne n’aura jamais les mêmes opinions, c’est courru d’avance. Regardez là, les trois chroniqueurs sont sensés représenter tous les trois le même site, et ils ont déjà des avis tèrs nuancés. Autant dire que chaque chronique de ce site aurait pu avoir deux versions différentes, ce qui laisse un vague gout de fragilité à ce site..
Je terminerais par cette phrase : Chacun ses gouts... et respectez ceux des autres. D’autant plus qu’il faudrait être un tantinet plus ouvert musicalement, car ce que je lis parfois sont choquants, autant dans les critiques que dans les commentaires.

Pour ma part je trouve le concept de de chronique débile, dans la mesure de tout ce que je viens de vous dire. Si ce n’est s’il a pour objectif de promouvoir ce qu’il aime et mettre en avant ce qu’il ya de bon. Ce qu’il n’y a que trop rarement ici.

Amicalement,
Eddy

[Répondre à ce message]

    Ce site me fait rire.

    27 février 2006, par Albin Wagener [retour au début des forums]


    Cher Eddy,

    Là où tu vois des critiques négatives, je les vois plutôt nuancées. Sur huit chroniques d’albums de 2006 pour l’instant, j’en vois quatre qui sont franchement positives (Toto, Blackmail, Tomte, The Strokes), quelques mitigées (Arctic Monkeys, Belle & Sebastian) et deux négatives (Cat Power, CYHSY). La majorité n’est donc pas négative, mais bien positive.

    Là où il me semble que tu oublies une nuance aussi, c’est que nos critiques sont apparemment mal faites. Et bien je te considère d’aller fouiller dans d’autres webzines ou d’autres magazines musicaux. Je me souviens notamment d’un article incendiaire des Inrocks sur le "Origin of symmetry" de Muse. Et tu sais pourquoi personne ne gueulait ? Parce qu’il n’y a pas de forum. Des lecteurs ont sans doute envoyé des courriers pour se plaindre du "manque d’objectivité" des chroniqueurs. Si on va dans ton sens, toute chronique est forcément mal faite, puisqu’elle va forcément faire des mécontents ; à partir du moment où on donne un avis subjectif, il faut s’attendre à ce qu’un autre avis, subjectif également, survienne en face pour contrebalancer le tout. La seule raison pour laquelle certains fans expriment parfois leur mécontentement, c’est parce qu’il y a un forum. C’est tout bête.

    Tu dis que des avis nuancés nous fragilisent ? Moi je prétends que la multiplicité des points de vue enrichit et permet la connaissance en ouvrant à la curiosité. De plus, pour en revenir à l’exemple des Inrocks, pas sûr que TOUS les journalistes de ce magazine auraient écrit le même article sur Muse. Gageons que certains journalistes des Inrocks adorent ce groupe... mais voilà, c’est tombé sur tel journaliste de chroniquer tel cd, point barre. Ok, ils ont une ligne rédactionnelle me répondrez-vous : il n’empêche que cette ligne rédactionnelle est souvent imposée par les plus gros poissons du magazine musical.

    Le principe de chronique vous semble débile ? Dommage. Ca veut dire qu’on a pas le droit de parler de quelque chose ? Encore dommage. Toute critique devrait être positive, et si on aime pas et qu’on est pas content, on ferme simplement sa gueule ? Dommage, une fois de plus - une fois de trop. Pourtant, votre argumentaire semblait bien construit.

    Albin

    [Répondre à ce message]

      Ce site me fait rire.

      27 février 2006, par Eddy [retour au début des forums]


      Je m’attendais à un message de ce type. Si j’ai été mal compris avec la méchanceté assez marquée du site, la catégorie "Flop du mois" mettra tout le monde d’accord.
      Une manière comme une autre d’être vraiment mauvais avec un artiste, en lui faisant la meilleure contrepub possible.

      Aussi je pense m’être mal exprimé quant au concept des chroniques.
      Dans le fond parler d’albums et de musique, partager son avis sur le net, je trouve ça génial. Maintenant ce qui rend ça pathétique et ce qui me fait dire que c’est débile, c’est de un cet esprit méchant que vous pouvez malheureusement avoir, mais aussi -et surtout- les réactions des internautes qui sont parfois même bien moins crédible que l’article lui-même. Le chroniqueur donne son avis. L’internaute réagit presque automatiquement de façon agressive. Comme si la chronique était un arrêté municipal, une affirmation "et c’est comme ça, y’a rien a dire". Le point de vue devrait beaucoup plus se diriger vers "ah, c’est son avis, ce n’est pas le même que le mien". Un respect de l’opinion, en somme.

      Et je terminerai en disant que la critique la plus objective est la sienne. On le voit par les trois avis nuancés, personne ne sera jamais d’accord. Alors autant vous fier à votre propre opinion et ne pas adhérer à celle des autres. S’intéresser à l’opinion d’autrui, mais pas y adhérer. Et dans les deux cas, ne pas l’inférioriser à la sienne.

      Bien à vous, Eddy

      PS : j’ai été agréablement surpris par l’intéret que vous avez porté à mon message, Albin. Merci. En espérant que mon message vous rassure dans ce que vous avez mal compris.

      [Répondre à ce message]

        Ce site me fait rire.

        28 février 2006, par Geoffroy Bodart [retour au début des forums]


        C’est intéressant de constater que ce que les gens retiennent en premier de pop-rock.com, ce sont les chroniques assassines. Assez révélateur : vous parlez du flop du mois mais pas de l’album du mois... Et pourtant, comme l’a dit Albin, il y a bien plus de chroniques enthousiastes que négatives sur ce site.

        Maintenant, il est vrai que nous nous démarquons de certains médias car nous n’hésitons pas à flinguer certains disques attendus, des gros vendeurs, les micro-phénomènes, etc., si tel est notre bon plaisir. Remarquez que nous descendons de la même manière d’illustres inconnus, mais bizarrement, tout le monde s’en fout. Est-ce parce que nous sommes blasés, provocateurs, pessimistes, passéistes ? Ca dépend en fait de chaque rédacteur, et de son ressenti par rapport à l’album qu’il chronique. Ce qui est certain, et sans vouloir prétendre à une infinie culture musicale, c’est que nous écoutons tous beaucoup de choses différentes (tant passées qu’actuelles), alors forcément, nous mettons en perspective chaque disque que nous écoutons et nous le situons immanquablement par rapport à notre gradation personnelle. Et quel est l’intérêt de publier des chroniques négatives ? Pourquoi ne pas se contenter d’écrire sur ce qui nous plait ? Parce que nos goûts sont écclectiques, et que l’inventail de ce qu’un disque peut nous faire ressentir est large.

        Pour ce qui est de la débilité intrinsèque de l’activité de chroniquer un disque, je me situe quelque part entre votre position et celle d’Albin. De mon point de vue, ce n’est absolument pas débile (sinon je ne le ferais pas). Par contre, du côté du lecteur, ça dépend un peu de la lecture qu’il en fait et de ce qu’il en attend. Si quelqu’un hésite à acheter un disque et se dit : "je vais aller voir sur pop-rock ce qu’ils en disent", alors oui, c’est débile. Par contre, si quelqu’un se ballade sur le site, lit la chronique d’un disque qu’il ne connaît pas et a envie de l’écouter, "pour voir", alors nous n’avons pas perdu notre temps. Et pour les albums connus, nous avons la naïveté de croire que la grande majorité de nos lecteurs est assez intelligente pour faire la part des choses entre ce que nous avons exprimé sur un disque, et ses goûts personnels.

        Bien à vous.

        [Répondre à ce message]

          Ce site me fait rire.

          20 mars 2006 [retour au début des forums]


          C’est vrai, la plupart des critiques encensent les albums, alors que le responsable du site prétend le contraire. Nous sommes les seuls à faire ceci, nous sommes les seuls à faire cela, et patati, et patata. Il ne doit pas lire la même chose que ses lecteurs. Pourquoi avoir négligé de demander à Bianchi, Bodart, Durant, Prévôt, Ryczek et Thieltgen leur opinion sur l’album ? C’est de la discrimination.

          [Répondre à ce message]

            Ce site me fait rire.

            20 mars 2006, par Jérôme Prévost [retour au début des forums]


            Le "responsable du site" ne prétend pas que la majorité des chroniques sont négatives. Ce serait plutôt paradoxal quand on considère que la majorité de ses chroniques à lui sont positives. Il clame juste que nous ouvrons notre gueule pour dire ce que nous voulons. Du positif, du négatif, du vide - prenez-le comme vous voulez, mais là encore, les Arctic Monkeys soulèvent plus les débats que la chronique sur Kate Bush ou 10cc...

            Une chronique avec tout le monde ? Comme l’a écrit Geoffroy, tout dépend de l’humeur du rédacteur. Personnellement, je me fous des Arctic Monkeys comme de l’an quarante, et puis si la chronique avait mobilisé l’intégralité de la rédaction, des lecteurs auraient encore trouvé une raison de se plaindre.

            [Répondre à ce message]

    Ce site me fait rire.

    28 février 2006 [retour au début des forums]


    Ce site existe depuis plusieurs années et ses méthodes ne changent pas. On peut donc aussi se poser une autre question : pourquoi des lecteurs à qui ça ne plait plas continuent-ils de venir le lire ?

    [Répondre à ce message]

    Ce site me fait rire.

    12 mars 2006, par John [retour au début des forums]


    Ce que dit Eddy est tellement vrai !!!

    [Répondre à ce message]

"Whatever people say I am [...] not" the band of the year

20 février 2006, par Grabou [retour au début des forums]

Finalement, je crois que je préfère 3 petits paragraphes par plusieurs chroniqueurs qu’un unique long égrenant les références et détaillant le tempo de chaque titre. Cela permet de nuancer (au moins un peu). La nuance, une notion en voie de raréfaction dans ce monde de fous.
Sinon ben... un peu comme vous tous : première écoute innocente et sans passion (ma théorie est d’ailleurs qu’une première écoute trop percutante affectueusement est synonyme de lassitude), découverte de la hype, incompréhension, réécoutes, accroche sur une poignée de morceaux, le reste étant plutôt insignifiant. Disons que les petits jeunes produisent un son rock sautillant et dansant comme Franz Ferdinand l’a remis au goût du jour. Je devine que I Bet You Look Good On The Dance Floor sera propulsée single puisqu’elle m’agace un peu. Ma petite préférée (pas forcément originale mais HYPER efficace) est de loin Still Take You Home. Je la fous 3 fois à la suite en ce moment.
Ah oui, Mr Lenglet, le bûcher est prêt, veuillez y prendre place sitôt avoir réglé vos petites affaires familiales : on NE CRITIQUE PAS Bloc Party. (Ou alors quand chuis pas là.)

[Répondre à ce message]

    "Whatever people say I am [...] not" the band of the year

    20 février 2006, par dionycos [retour au début des forums]


    Hum. Euh, Alloooooooo, on redescend sur terre. Aurais-tu hiberné pendant ces 6 derniers mois ??
    Je te signale que I bet you look good on the dancefloor est le single qui fait un carton depuis des mois, et que c’est en partie grace a cette chanson que cette hype s’est déclenchée (en partie j’ai bien dit). Ca passe partout depuis le mois de decembre, et meme avant si tu cherchait bien.

    [Répondre à ce message]

      "Whatever people say I am [...] not" the band of the year

      20 février 2006, par Grabou [retour au début des forums]


      Pour savoir ce genre de chose, il faut lire les sites/revues spécialisé(e)s, non ?
      Bien. Je comprends mieux pourquoi je suis loin de tous ces non-événements. (Note : Je n’écoute pas la radio non plus, si tant est que ce single passe sur ses ondes.)

      [Répondre à ce message]

        "Whatever people say I am [...] not" the band of the year

        20 février 2006, par dionycos [retour au début des forums]


        Oui c’est vrai ’faut s’interresser un minimum à l’actu rock.
        Mais bon, par exemple, la semaine derniere j’etait à virgin, et qu’est-ce que je voyais sur les ecrans du magasins ? Artic monkeys et leur "I bet..."
        J’espere que je n’entendrai pas cette chanson en faisant mes courses à carrefour sinon j’vais peter un cable . ^^

        [Répondre à ce message]

      "Whatever people say I am [...] not" the band of the year

      20 mars 2006 [retour au début des forums]


      C’est féminin, hype ?

      [Répondre à ce message]

    "Whatever people say I am [...] not" the band of the year

    29 mai 2006 [retour au début des forums]


    De la nuance sur ce site. On aura décidément tout lu ! Tout et surtout n’importe quoi. Le vide donne parfois le vertige.

    [Répondre à ce message]

    "Whatever people say I am [...] not" the band of the year

    2 août 2006, par Jefferson [retour au début des forums]


    Là faut bien avouer que j’adhère... Laisser entendre que Arctict Monkeys, hype insipide à souhait (ça n’engage naturellement que moi et mes goûts, ô lecteurs...) surpasse de loin les grandioses Bloc Party tiens du crime de lèse majestée et je suis en effet d’avis que le sieur Lenglet comparaisse devant la Sainte Inquisition en vue de son excommunication et zou au bûcher...
    Voilà mon avis et, pour ce que j’en sais, il est largement partagé.
    Naturellement, je suis d’accord avec les internautes qui avance que la musique c’est assez personnel : on aime ou on n’aime pas et les raisons sont parfois obscures. Ce pourquoi je lis rarement les critiques d’album, préférant m’initier seul... Mais les p’tits singes, j’étais curieux. Pas été déçu (quoique...)

    [Répondre à ce message]

Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

19 février 2006, par lkj [retour au début des forums]

On peut dire merci aux blogs qui ont l’avantage de faire découvrir plein de groupes mais qui ont la facheuse tendance à faire prendre les vessies pour des lanternes. C’était le cas de clap your hands say yeah (les comparer aux talking heads je veux bien parce que il y a des points communs sonores mais pour le reste...) et c’est le cas pour les Arctic Monkeys qui pondent un album pêchu sans aller à l’exceptionnel.
Tout cela est agréable à écouter mais comme d’hab : deux ou trois bonnes chansons et du remplissage.

[Répondre à ce message]

Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

19 février 2006, par sayz64 [retour au début des forums]

Il y a beaucoup de bonnes choses sur ce disque et si il y avait des critiques sur le net depuis quelques mois c’est qu’on pouvait y trouver de nombreux titres.
Il y a juste un petit défaut ici, c’est que la quinzaine de démos qui circulait était presque meilleure que l’album : son plus crades, chansons plus légères, bref les atouts d’un bon groupe "garage", et là en soignant trop la production et en délaissant certains titres qui auraient pu être des hits, les AM ont un peu le cul entre deux chaises, et on sait plus trop si on a affaire à un groupe de stade ou de pub.
A télécharger, puisque ce n’est pas sur l’album : Cigarette smoke, Waving bye to the train or the bus, Choo choo, Bigger boys with stolen sweethearts (version démo, pas la face B de I bet...).
En concert ça doit être sympa sinon...

[Répondre à ce message]

    Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

    19 février 2006, par MarcD [retour au début des forums]


    je suis assez d’accord avec toi, les démos donnaient mieux, et certains oublis sont scandaleux (le génial Cigarette smoke). En concert, je les ai vu et c’est sympa sans me pousser à la folie (même si une grosse partie du public étaient acquis à leur cause).
    Parfois certains groupes devraient rester au stade démo, d’ailleurs certains rares labels, comme 4AD au début n’avait pas toujours envie de réenregistrer les groupes et sortaient les démos uniquement, car souvent quand on réenregistre on perd beaucoup en voulant faire... mieux.

    [Répondre à ce message]

      Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

      19 février 2006, par Pounard [retour au début des forums]


      j’apprécie beaucoup l’album pour ma part, mais c’est vrai qu’oublier cigarette smoke est très malvenu ! c’est leur meilleure chanson !!!!

      [Répondre à ce message]

Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

19 février 2006, par Zouzou [retour au début des forums]

Bof bof bof. Les chansons sont sympas à défaut d’être originales (ce qui commence à devenir une habitude dans le rock anglais) mais l’album est lassant au bout de deux ou trois titres. Je ne serait même pas capable de dire laquelle j’ai préféré, je les oublie aussitôt qu’elles s’achèvent. Reste à savoir en quoi cet album justifie trois chroniqueurs ; peut-être est-ce tout ce que vous avez trouvez pour arriver à écrire plus de dix lignes là-dessus.

[Répondre à ce message]

    Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

    19 février 2006, par dionycos [retour au début des forums]


    Hé hé. On sent que la chronique de Clap you hands a fait son effet. D’ailleurs, Je ne pardonne toujours pas Albin pour cette "chronique"...

    Mais bon, je ne pense pas que c’est pour cela qu’ils s’y sont mis à 3. C’est plutot qu’ils tenaient tous à avoir leur mot à dire face à cette hype infernale et franchement pas vraiment justifiée.
    Meme si j’aime bien le disque, j’me dis "faut pas deconner", Artic monkeys n’a rien, mais alors RIEN de revolutionnaire. C’est bien sympa à ecouter, un bon achat que je ne regrette pas. Mais ça s’arrete là.
    Bref, la mobilisation de 3 chroniqueurs, je trouve ça pas mal. Je trouve meme qu’il faudrait faire ça plus souvent. Ca permet de nuancer la subjectivité bien trop importante par moment sur ce site. (Et la ils vont me dire : "mais enfin, cite moi une chronique qui n’est pas subjective)

    [Répondre à ce message]

      Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

      19 février 2006, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


      C’est bien le but. Dorénavant, pour les albums très attendus, dont on parle beaucoup, très décriés, etc...on envisage la chronique à plusieurs chroniqueurs moyennant les possibilités.
      D’autant plus que l’argument qui revient souvent consiste à dire que l’opinion ne concerne que le chroniqueur (ce qui tombe sous le sens, mais bon, passons...), qu’en dehors de lui tout le monde aime, etc...Ainsi, si nous avions réalisé la chronique du dernier Coldplay de cette manière, les visiteurs auraient eu 3 fois plus de raisons de râler...
      Et puis, ce n’est non seulement plus facile à rédiger, mais également plus représentatif des différentes opinions des rédacteurs de ce site qui, le plus souvent, ne sont pas d’accord entre eux.

      [Répondre à ce message]

Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

19 février 2006, par Youki Smayas [retour au début des forums]

Je n’etais pas au courant de l’enorme campagne qui precedait la sortie de ce disque je l’ai donc écouté sans préjugé, et l’ai trouvé correct et plus si affinités. Oh, bien sur, ça ne revolutionnera pas le genre. Mais si quelqu’un l’avait fait recemment ça se saurait (Je n’ai guere plus vu d’innovations chez les Babytrucs ou les Maximo Machins) . Si vous voulez du polyrythmique allez plutot voir du coté de King Crimson ou Messhuggah. Et si vous voulez sortir des sempiternelles 2 ou 3 gammes utilisées dans la pop, ecoutez donc de la Prog ou du Jazz. C.Q.F.D.

[Répondre à ce message]

Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

19 février 2006, par dionycos [retour au début des forums]

Absolument pas d’accord avec le premier chroniqueur que je trouve un peu trop cassant , mechant.
Pourtant je partage tous votre avis quant à la hype infernale que l’on a vu apparaitre. Du genre "Artic Monkeys va changer ma vie". Nimporte quoi. Il s’agit d’un groupe fort sympathique de plus, avec de tres bonnes chansons (I bet... , Tales of San fransisco, dancing shoes, et vampire je sais plus quoi), et d’autres franchement insignifiantes comme celle avec le nom à rallonge la (la 5eme ).
C’est tres "rentre-dedans", et ça fait parfois son effet. Mais la lassitude gagne de plus en plus sur la fin de l’album, les 3 dernieres chansons font un peu trop remplissage je trouve.

Bref, au final, Artic Monkeys est un bon p’tit groupe, leur disque est franchement sympa mais ne casse vraiment pas des briques.
Encore un groupe propulsé sur le devant de la scene par le NME(ça m’enerve !!).
Mais je ne suis pas deçu, car j’ai appris à me méfier de ces sur-mediatisations.
Par contre, je ne lacherai pas l’affaire : Clap your hands say yeah n’est pas à classer dans cette catégorie. Ce groupe , totalement affranchis, s’est fait connaitre par ses propres moyens (internet donc). Au depart, l’encensement général ne vient pas d’un magazine du genre NME, mais bel et bien d’auditeurs comme vous et moi.
J’ai été conquis par Clap your hands. Chacun ses gouts c’est clair. Mais non, définitivement non, ils ne faut pas les mettre dans le meme sac que Artic monkeys ou Kaiser chief.

[Répondre à ce message]

    Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

    19 février 2006, par Albin Wagener [retour au début des forums]


    Arctic Monkeys s’est fait quand même surtout connaître par ses démos diffusées amplement sur internet...

    [Répondre à ce message]

      Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

      19 février 2006, par dionycos [retour au début des forums]


      Oui, tres peu de temps avant que la presse s’en empare en décrétant que ce groupe allait changer notre vie, et ce des mois avant la sortie de l’album.
      Pas pour Clap your hands. D’ailleurs, je ne vois pas tellement de mouvement de presse enooorme pour les clap your hands. On voit juste de bonnes critiques un peu partout (sauf ici.. normal), mais pas de conneries genre "groupe phenoménale" bla bla.
      Telerama par exemple, fait gentiement remarquer que ce groupe est tres bancal, et c’est ça qui fait son charme.
      Bref

      [Répondre à ce message]

        Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

        19 février 2006, par Gérard Meanvussat [retour au début des forums]


        Non, Arctic Monkeys s’est réellement fait connaître par le biais du téléchargement par Internet. C’est par la suite que les journaux se sont emparés de ce succès (le groupe a d’ailleurs plusieurs fois refusé d’apparaître à la une du NME). Pour moi cet album s’inscrit dans la veine "rock dansant" lancé par Franz Ferdinand il y a quelques années, mais surpasse tous ses concurrents. Un excellent disque donc, écrit tout même par une bande de gamins d’une moyenne d’âge de 19 ans.

        [Répondre à ce message]

          Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

          19 février 2006, par Hulk Hogan [retour au début des forums]


          Moi je garde l’adjectif "excellent" pour le premier album du Velvet, les deux premiers Stooges, Led Zep, les Doors, Pink Floyd... Faut pas déconner !

          [Répondre à ce message]

            Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

            19 février 2006, par dionycos [retour au début des forums]


            Nan, excellent, ce n’est pas assez pour le groupes que tu cite. Pour eux, on peut carrement dire "somptueux, grandiose". Excellent est un euphémisme.

            [Répondre à ce message]

              Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

              20 février 2006, par Bony [retour au début des forums]


              Alors là... Nous sortir des références vieilles de 35 ans, je vois vraiment pas l’intérêt argumentaire. Si je devais donner au moins un bon point aux chroniqueurs de ce site, c’est qu’ils se tiennent un peu au courant de ce qu’il se passe, et ne truffent pas leurs chroniques de ce genre de références. Je ne conteste pas la qualité de ces groupes, mais bon, il s’est passé et se passe d’autres choses depuis... Je dis cela et pourtant je suis plutôt de la génération Led zep... Comme quoi !

              [Répondre à ce message]

                Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

                20 février 2006, par dionycos [retour au début des forums]


                Mouarf.Tu viens pas souvent sur ce site toi.
                Ici, on gueule sans arret sur les chroniqueurs car justement, ils passent leur temps à comparer les nouveautés aux grands groupes du psasés. Y en a un qui ne jure que par les Talking head ici.

                [Répondre à ce message]

                  Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

                  21 février 2006, par Bony [retour au début des forums]


                  On lit peut être pas les mêmes chroniques :-) Et puis bon, Talking head, ça n’a pas 35 ans, ça n’a que 20 :-D Non ce qui m’énerve surtout c’est le cliché de base, surtout dire les deux premiers albums de blablabla, Pink floyd.. Tu l’as écouté le premier Pink floyd ? Moi je l’ai... Ben t’as intérêt à prendre des substances hallucinogènes avant l’écoute ! On comprend pourquoi il a terminé à l’asile le mec, donc certainement pas un album excellent cet exemple, mais bon, c’est les Pink floyd, Led Zep et Co. donc tout est forcément excellent... tu vois où je veux en venir ?

                  [Répondre à ce message]

            Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

            20 février 2006, par Gérard Meanvussat [retour au début des forums]


            Tu as oublié les Beatles et les Stones dans ta liste très conventionnelle de "grands groupes"...

            [Répondre à ce message]

              Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

              21 février 2006 [retour au début des forums]


              Les Talkings Heads se sont formés en 1974, il y a donc bien plus que 20 ans ! Ensuite, je ne vois pas ici qui a porté le premier album de Pink Floyd aux nues ?! C’est du premier Velvet dont il était question.

              [Répondre à ce message]

                Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

                21 février 2006, par Bony [retour au début des forums]


                Tiens... Un anonyme psychopathe du détail... T’as oublié de me corriger pour les autres groupes qui pour certain ont plus que 35 ans ! Je vois que de plus tu n’as pas compris où je voulais en venir dans mon dernier post. Ce que je voulais dire, c’est qu’il est ridicule de balancer une liste de noms sachant qu’une oeuvre n’est pas faite que de chefs d’oeuvres... Bien loin de là. J’entendais par là aussi que certain, souvent les plus jeunes, citent des groupes anciens parce qu’il y a un phénomène qui tend à faire croire que tout ce qui est vieux est grandiose et génial... Ben non, il y a des loupés dans la carrrière de certains artistes. Et je passe sous silence ceux qui font des comme back parfois proche du risible et du pathétique.

                [Répondre à ce message]

Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

19 février 2006, par Stéphane [retour au début des forums]

Premier post d’une longue suite à mon avis, et qui sera ponctué de coup de gueules et "d’arguments à la con".

Une chose est sûr : les Arctic Monkeys sont des privilégiés. Pourquoi ? Parceque trois chroniqueurs, oui trois, ont donner leurs avis sur leur album.
Il me semble que c’est la première fois sur Pop-Rock. Bref.

Je suis de même avis que Marc Lenglet et Albin Wagener, Whatever people say... (la piste 5 de l’album fait aussi assez fort dans la longueur pour finalement dire pas grand chose d’intéressant) est un album sympa, qui n’a absolument rien d’original certes, mais qui à le "pouvoir" de nous faire danser.

J’attends maintenant de voir ce que les Arctic Monkeys valent sur scène. Rendez-vous le 29 avril au Printemps de Bourges.

[Répondre à ce message]

    Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

    20 février 2006, par Vince [retour au début des forums]


    En direct de Londres, je peux vous dire que c’est du grand n’importe quoi la folie qu’il y a autour des Arctic Monkeys !
    Certes, je comprend qu’on puisse trouver quelques bons trucs dans leur album mais alors les encenser comme ca et les mettre en avant de cette facon, c’est pas du tout justifie !

    Ici, on voit des affiches d’eux partout, tous les journaux en parlent et ca passe a la radio en boucle. Les membres du groupe ne doivent meme pas comprendre ce qu’ils leur arrivent ! Je les ai vu en concert au festival des inrocks a Paris en nov dernier et comme ils passaient a 18h30, il n’y avait pratiquement personne pour les ecouter. Quand je vois que maintenant, une place pour leur concert s’arrache a 70 pounds (105 euros) sur eBay, je me dis que c’est du grand n’importe quoi !
    La palme revient tout de meme au celebre hebdo NME qui classe leur album 5e album Britich de tous les temps devant tous les albums des Beatles ! Et cela sachant que le magazine est sorti 2 jours apres la sortie de l’album...

    [Répondre à ce message]

      Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

      20 février 2006 [retour au début des forums]


      Quelqu’un a une traduction correcte (et vraie !) a leur titre d’album ?

      "Peu importe que les gens disent que je suis ce que je ne suis pas" non ?

      [Répondre à ce message]

        Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

        20 février 2006 [retour au début des forums]


        Tout ce que les gens disent que je suis, c’est ce que je ne suis pas

        [Répondre à ce message]

        Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

        21 février 2006 [retour au début des forums]


        Tu as arrete l’anglais en 4e ou quoi ?
        C’est quand meme pas complique a traduire !

        [Répondre à ce message]

          Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

          21 février 2006 [retour au début des forums]


          J’hésitais. Pardon Mr l’anglophone de pas vouloir faire mon coq et de ne pas dire "C’EST CA QUI EST LA TRADUCTION".

          Bon bah voilà avec le titre de l’album on a tout.

          [Répondre à ce message]

        Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

        2 mars 2006, par Sabrina [retour au début des forums]


        C’est clair que c’est pas facile de traduire un titre pareil sans qu’on se retrouve avec quelque chose de bancal en Français . Mais je trouve que cette traduction sonne bien

        « Je ne corresponds en rien à l’idée dont les gens se font de moi »...

        Qu’en pensez vous ?
        Sinon je trouve cet album vraiment réussi !
        Bye

        [Répondre à ce message]

          Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

          3 mars 2006 [retour au début des forums]


          "Je ne corresponds en rien à l’idée QUE les gens se font de moi" est plus juste. Sinon, ta traduction est parfaite, Sabrina.

          [Répondre à ce message]

        Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

        17 mars 2006, par anne [retour au début des forums]


        pour traduire exactement ce serait " PEU IMPORTE CE QUE LES GENS DISENT DE MOI , C’EST FAUX "

        [Répondre à ce message]

      Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

      22 février 2006, par Zouzou [retour au début des forums]


      En direct d’Edimbourg, je confirme les dires de Vince

      [Répondre à ce message]

        Arctic Monkeys : "Whatever people say I am that’s what I’m not"

        22 février 2006, par Raidje [retour au début des forums]


        Tres bon album !!, certe ca va pas me marquer a vie mais on sent une énergie énorme, ce besoin de bouger.
        Ca me fait penser a du Strokes(1er album) en plus puissant.
        Une chose est sure c’est que c’est pas le seul groupe qui fait de genre de rock mais eux le font tres bien ! et pourquoi cet engouement ? je sais pas trop, a l’heure d’internet, un peu de chance et tout peut aller tres vite.

        Comment expliquer le succes de Kirikou le dessin animé ? lol on peut pas dire que le dessin déchire.

        Attendons aussi la suite du groupe, il est jeune et a de l’avenir, faut espérer.

        [Répondre à ce message]