Pop-Rock.com



Anna Ternheim : "Separation road"
Bons baisers de Suède

mardi 3 avril 2007, par Clarisse de Saint-Ange

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Weezer : "Make believe"
Spleen United : "Neanderthal"
Queen Of Japan : "Head Rush"
Six Organs Of Admittance : "Sun awakens"
Tomahawk : "Anonymous"
Bauhaus : "Go away white"
Pet Shop Boys : "Yes"
HRSTA : "Stem Stem In Electro"
Kasabian : "Kasabian"
Masi : "2nd shape"


En Scandinavie, Anna Ternheim n’est plus à découvrir. Double disque d’or en Suède, son premier album Somebody outside avait été enregistré dans une ancienne scierie et brassait tous les ingrédients de la traditionnelle mélancolie nordique sans en oublier une miette. La suite de ce superbe début se retrouve ici, matérialisé par un Separation road splendide de pied en cap.

On connait la propension des Scandinaves pour nous concocter un folk souvent extrêmement mélancolique, qui ne lésine pas sur l’intimisme et les petites idées sonores qui remuent le couteau dans la plaie en essayant de tirer un maximum des émotions humaines. Le dernier exemple en date était l’album éponyme des Norvégiens d’Eskobar qui avait réussi à étonner tout le monde en s’aventurant loin des sentiers traditionnellement battus par le trio. Anna Ternheim, quant à elle, ne serait-ce que vocalement, ressemble bien plus à la jolie Islandaise Emiliana Torrini, tout en livrant des compositions tout de même moins dépouillées. Mais chez Anna Ternheim, il y a encore quelque chose, un je-ne-sais-quoi de blessé ou de timide, une voix qui semble s’être relevé d’une centaine de coups bas et qui continuerait tout de même de chanter envers et contre tout, notamment sur Feels like sand.

Pour beaucoup, Anna Ternheim est une surprise et dispose d’un talent incomparable pour nous pondre des mélodies instantanément mémorables tout en paraissant à la fois intemporelles et savamment élaborées. Entre envolées lumineuses et matinales pas très loin des derniers A-Ha (Girl laying down) ou berceuses nocturnes esseulées (Halfway to fivepoints), on se rend bien compte qu’Anna ne se la raconte pas. Elle effectue des collages musicaux avec pour seul souci de bien se faire comprendre et de ne pas se laisser fourvoyer par de superficiels artifices qui ne feraient que laisser retomber le soufflé de son inspiration. A tous points de vue, l’univers d’Anna Ternheim peut paraître étrange comme ce xylophone solitaire sur Such a lonely soul, mais une chose est sûre : on a entre nos mains l’artisanat abouti d’une songwritrice talentueuse.

Il est réellement difficile de rester de marbre quand Ternheim sussurre sur l’humide One to blame, par exemple. Et les exemples sur ce deuxième opus sont légion. Différent de Somebody outside, à la fois plus intense et plus proche de la chanteuse, Separation road semble explorer les démons et les blessures de la jeune Suédoise et nous jeter à la figure toutes nos erreurs et nos souffrances. On ne ressort pas indemne de l’écoute d’une telle merveille, car à maints égards, Anna Ternheim sait parler à ce que l’être humain a de plus personnel. Qui plus est, on retrouve ici cette "scandinavitude" musicale caractéristique qui ne déplaira sans doute pas aux amateurs du genre, et qui parvient simplement à faire émerger créativité et originalité là où ne pourraient se trouver que des mélodies alourdies par la peine et la douleur.



Répondre à cet article

Clarisse de Saint-Ange





Il y a 14 contribution(s) au forum.

Anna Ternheim : "Separation road"
(1/4) 19 septembre 2011
Anna Ternheim : "Separation road"
(2/4) 6 avril 2007, par ex prof
Anna Ternheim : "Separation road"
(3/4) 3 avril 2007
Anna Ternheim : "Separation road"
(4/4) 3 avril 2007, par Yû




Anna Ternheim : "Separation road"

19 septembre 2011 [retour au début des forums]

With 25 anniversary special krations Cheap Jordan Shoes and roll out together memorial T-shirt, believe that will be many jordans shoes to love. Enthusiasts The design of the pure white with the color of the shoe, collocation are together and cool interest dye-in-the-wood, and sculpture style of Jordan For Kids design quite fashion.

[Répondre à ce message]

Anna Ternheim : "Separation road"

6 avril 2007, par ex prof [retour au début des forums]

On aime les singer-songwriters scandinaves-De la même Ternheim nous recommandons’somebody outside’ -jolie fille,pochettes la montrant humble,shy.
Faire découvrir de nouveaux horizons est un des rôles du journalisme.
Evidemment A-ha c’est osé.

[Répondre à ce message]

Anna Ternheim : "Separation road"

3 avril 2007 [retour au début des forums]

J’adore franchement cet auteur. Surtout la fabuleuse épopée Donjon, et les non moins excellentes aventures de et sans Lapinot, et..

Ah excusez moi, j’avais cru voir Lewis Trondheim..

[Répondre à ce message]

Anna Ternheim : "Separation road"

3 avril 2007, par  [retour au début des forums]

Scoop : Clarisse de Saint Ange est Ségolène Royal, entre barbarismes et anglicismes. Je sais que tu n’es pas la seule à bafouer la langue française, mais c’est tombé sur toi, grâce à ton songwritrice. Tu sors de la banlieue pour avoir un vocabulaire aussi pauvre ?

Accessoirement, je pense que tu as tendance à t’enthousiasmer facilement, ce qui n’est pas une bonne chose.

[Répondre à ce message]

    Anna Ternheim : "Separation road"

    3 avril 2007, par Clarisse de Saint-Ange [retour au début des forums]


    On pourrait en parler autour d’un verre.

    [Répondre à ce message]

      Anna Ternheim : "Separation road"

      3 avril 2007, par  [retour au début des forums]


      Et après on va dire que j’ai dit tout cela pour te draguer, blah blah.
      J’ai une autre solution, nettement plus excitante pour tout le monde : tu écris un article qui arrache et qui montre ce dont tu es réellement capable, une tirade subtile (pop) mais vengeresse (rock) telle que tu n’aurais même pas besoin de conclure : "Avec cela, je réduis ton clapet en miettes." Et là, je serais heureux de me voir incrusté dans le mur.

      [Répondre à ce message]

      Anna Ternheim : "Separation road"

      3 avril 2007, par peps [retour au début des forums]


      moi suis d’accord pour un verre avec toi et plus si affinités !!

      J’ai bcp aimé ton article donc n’ecoute pas ces clowns à la nul

      [Répondre à ce message]

    Anna Ternheim : "Separation road"

    3 avril 2007, par Phil Ozoff [retour au début des forums]


    ...tu as tendance à t’enthousiasmer facilement, ce qui n’est pas une bonne chose.

    Argumente, s’il te plait. Moi je pense le contraire.

    [Répondre à ce message]

      Anna Ternheim : "Separation road"

      3 avril 2007, par  [retour au début des forums]


      C’est simple : sur pas mal d’albums donnés, Clarisse encence plus que de raison le disque en question. Un bon exemple Francis Dunnery, comparé à Peter Gabriel ! C’est un peu comme comparer Serge Coosemans à Nik Cohn. Bon, Francis Dunnery reste plus respectable que Serge Coosemans, mais il n’a clairement pas une once du talent de Peter Gabriel, et son album, avec sa "pop qui fait mouche", je l’ai réécouté après la lecture de l’article. Aurai-je à l’époque manqué quelque chose ? Et bien non, malgré le temps passé, je réécoute et je trouve toujours cela poussif et très peu inspiré. Et quitte à jouer à la comparaison, j’ai réécouté le Wonderful life de Black, également connu sous le nom de Colin Vearncombe, un album autrement plus risqué qui n’hésite pas à reprendre un peu de l’héritage des Doors, avec son plombage d’ambiance mine de rien. Cela reste un album dispensable, mais il reste autrement plus mémorable que le Fearless de Francis Dunnery. Et surtout, je n’essaye pas de placer en douce Colin Vearncombe comme égal de Jim Morrison.

      D’ailleurs, je constate que la tendance actuelle est dans cette optique, s’enthousiasmer plus que de raisons pour des albums qui ne passeront pas l’année, voire le mois. Manque-t-on à ce point de bonne musique pour se jeter tels des rapaces sur n’importe quelle merde et imiter Manoeuvre et ses Plastitrucs ?

      [Répondre à ce message]

    Anna Ternheim : "Separation road"

    3 avril 2007, par 2deNeurone [retour au début des forums]


    A part ça Yû, tu aimes quand ton chien popi te grimpe sur la jambe et se frotte ???

    [Répondre à ce message]