Pop-Rock.com



Ambulance Ltd. : "Ambulance Ltd."
Ne tirez pas dessus !

dimanche 24 décembre 2006, par Albin Wagener

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Nine Horses : "Snow borne sorrow"
Bright Eyes : "I am wide awake, It’s morning" / "Digital ash for a digital urn"
Riverside : "Out of myself"
Laurent Garnier : "Tales of a kleptomaniac"
The Aliens : "Luna"
HRSTA : "Stem Stem In Electro"
Guitar Wolf : "UFO romantics"
Waltari : "Rare species"
CSS : "Cansei de Ser Sexy"
The Mooney Suzuki : "Have mercy"


Une fois n’est pas coutume, voilà un groupe qui sonne comme un trublion enfanté par le pays de la Queen mummy et qui nous vient pourtant de New York. Cinq bonshommes qui nous livrent ici un premier album - sorti l’an passé - qui avait déjà été annoncé par un remarquable premier E.P. en 2003, éponyme lui aussi, et qui prouvait qu’il allait falloir suivre cette jeune formation pour pouvoir explorer tout leur potentiel.

Et le voilà, le potentiel ! Ambulance Ltd. se loge à l’intérieur des expérimentations du rock des années 90, dans tout ce qu’il avait de plus variable et de plus intransigeant aussi. Ainsi, l’instrumentale Yoga means union, qui ouvre l’album sur des mélodies mancuniennes qu’on aurait très bien pu imaginer sorties de la plume des Doves, se transforme progressivement en un millefeuille de guitares saturées et colorées qui connotent un fort héritage issu de Kula Shaker. Les amateurs de cette formation éphémère devraient d’ailleurs trouver leur compte tout au long du déroulement de ce premier album absolument savoureux.

Les titres sont en fait plus efficaces les uns que les autres : Heavy lifting possède une inspiration très sixties, tout en étant couverte par un tapis impressionnant de riffs scintillants, et Primitive (the way I treat you) semble se déhancher lascivement sur un blues à la fois crade et lancinant, sans vraiment se prendre au sérieux. Quant à Young urban, il aurait pu très bien inviter au chant la belle Katie Melua, tant son côté jazzy est fortement connoté et exploité tout au long de l’avancée des mélodies.

Ce qu’on ressent le plus à l’écoute de cet album, c’est que le groupe a dû éprouver une satisfaction heureuse à transformer progressivement les compositions en des morceaux que l’on n’arrive pas à oublier de sitôt. Ophelia, par exemple, est l’exemple typique de ce qu’Ambulance Ltd sait faire de mieux : des mélodies savamment élaborées et des arrangements qui transfigurent littéralement les morceaux de base. On tient ici un bel album, tout simplement, qui peut jongler entre une comptine automnale comme Stay where you are (qui rappelle étrangement ce que les Smashing Pumpkins savaient faire de mieux) et une pop enjouée comme Anecdote.

En fait, je suis carrément déçu de ne pas avoir découvert cet album l’année de sa sortie, sans quoi je l’aurais mis dans mon top de 2005, à coup sûr. Mais bon, comme on ne peut pas être partout, on passe parfois à côté de perles véritables - et on s’en mord les doigts. Mais qu’à cela ne tienne : l’important, c’est qu’on tombe dessus à un moment ou à un autre, et puis je pourrai toujours me consoler en plaçant cet album dans mon top des années 2000, ce qui n’est déjà pas si mal.



Répondre à cet article

Albin Wagener





Il y a 2 contribution(s) au forum.

Ambulance Ltd. : "Ambulance Ltd."
(1/2) 15 décembre 2014, par Wayne James
Ambulance Ltd. : "Ambulance Ltd."
(2/2) 7 janvier 2007, par nericj




Ambulance Ltd. : "Ambulance Ltd."

15 décembre 2014, par Wayne James [retour au début des forums]

I like the songs. They may not be that popular then, but still many have liked this album. - Andrew Stolper

[Répondre à ce message]

Ambulance Ltd. : "Ambulance Ltd."

7 janvier 2007, par nericj [retour au début des forums]

Un album pop bien fait, de la bonne british (et pourtant...)
Me fait penser à Suede, mais qui se souvient de Suede fin 80 ?? Une espèce de pop un peu gratte douce et sympathique.

[Répondre à ce message]