Pop-Rock.com



Rage Against The Machine : "Rage Against The Machine"
Fuck you I won’t do what you tell me !

mardi 31 mai 2005, par Laurent Bianchi

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Mano Solo : "Les années sombres"
Francis Dunnery : "Fearless"
Lenny Kravitz : "Are you gonna go my way ?"
Lloyd Cole : "Lloyd Cole"
De/Vision : "Void"
Psykosonik : "Unlearn"
PJ Harvey : "To bring you my love"
The Smashing Pumpkins : "Adore"
Martin Newell : "The off-white album"
Placebo : "Placebo"


Just another Bombtrack... Il aurait pu dire Another bomb album. Ce disque d’une violence acoustique rare et sublime a rarement été égalé dans l’expression de la rage que chacun d’entre nous a en lui contre le système au sens large. Endéans un funk-metal chaloupé, c’est un hip-hop engagé qui mettra le feu aux poudres. Pour la bonne cause.

La pochette est bien révélatrice du groupe : rien de mieux pour se faire entendre que de choquer et de marquer les esprits, tant on est rempli de dégoût pour « la chose d’Etat ». Zack de la Rocha, aidé par une rythmique tirée à quatre épingles, nous crache avec vigueur des textes engagés qui vont symboliser l’autre Amérique. Celle que l’on oublie si souvent dans notre bonne vieille Europe donneuse de conseils, celle qui est contre le conservatisme de bon aloi, le puritanisme, la pensée unique et le positive thinking. Celle qui combat la propagation de l’ignorance et du lavage de cerveaux institutionnalisé. Celle qui ne veut pas de l’impérialisme qui laisse sur le bas-côté plus de 40% de la population en dessous du seuil de pauvreté. Celle qui refuse cette arrogance extérieure qui aboutit à une colonisation de fait des autres continents, avec mainmise sur les matières premières de ces pays et/ou de leurs cours en bourse. Tout ce qui ne sert l’Amérique des grands révolte le groupe. Mais on va arrêter là dans la description, Le Monde Diplomatique le fait bien mieux.

Zach de la Rocha , de par son appartenance à la minorité sans voix, va véritablement cracher son venin au nom de tous les damnés de la terre. Il sera le porte-parole de ceux qui souffrent directement du pouvoir (institutionnel, politique, économique, financier, juridictionnel, militaire, etc) américain. Ses paroles seront jugées assez vénéneuses d’ailleurs. Après les attentats du 11 septembre, Rage Against the Machine sera banni de presque toutes les radios américaines.

Mais venons-en à la musique : quelles chansons ! Killing in the Name est un des titres les plus puissants de l’histoire du rock, avec un "Fuck you I won’t do what you tell me" qui a l’avantage de pouvoir s’utiliser à toutes les sauces ou presque, et qui rejoint en cela la pensée d’un certain Michel Foucault, pour qui la machine (l’armée, la religion, l’école, la prison, l’état, la famille, le patron) n’est qu’une seule et même chose : asservissement de la pensée et de la liberté. Qui n’a pas sauté en criant cette phrase à leurs concerts ?

La recette rock de Rage Against the Machine tient à deux ficelles : d’un côté le rap à la Public Enemy pour le chant et le combat politique et de l’autre le funk-metal des Red Hot Chili Peppers pour le groove. Mis à part ces deux références assez évidentes, on peut ajouter toute la vague punk et trash-metal et on obtient ce cocktaïl explosif. Ils ont véritablement trouvé le décorum idéal pour emballer leurs pensées.

Une annotation en lettres capitales clôt le livret du disque et rappelle qu’aucun synthétiseur ou sample n’a été utilisé dans la confection de l’album. Fallait-il le préciser ?



Répondre à cet article

Laurent Bianchi





Il y a 88 contribution(s) au forum.

Rage Against The Machine : "Rage Against The Machine"
(1/9) 21 septembre 2007, par loki
Rage Against The Machine : "Rage Against The Machine"
(2/9) 28 janvier 2007, par dd
Rage Against The Machine : "Rage Against The Machine"
(3/9) 21 décembre 2006, par mimi
Rage Against The Machine
(4/9) 14 avril 2006, par Dadid, Dardidez
> Rage Against The Machine
(5/9) 31 mai 2005, par Gérard Meanvussat
> Rage Against The Machine
(6/9) 31 mai 2005, par Uncle Luke
> Rage Against The Machine
(7/9) 31 mai 2005, par che
> Rage Against The Machine
(8/9) 31 mai 2005, par lkj
> Rage Against The Machine
(9/9) 31 mai 2005, par jp




Rage Against The Machine : "Rage Against The Machine"

21 septembre 2007, par loki [retour au début des forums]

Je trouve cette album beaucoup trop hard , bssm est largement mieux , plus funky , moin hard.
Je trouve que le chanteur est beaucoup trop prés du rap.*

Pour moi les red hot son a un ou a deux niveau au dessus.

[Répondre à ce message]

Rage Against The Machine : "Rage Against The Machine"

28 janvier 2007, par dd [retour au début des forums]

est ce que l’on peut subrojer cette critiue amiableùent serbe, parce que je l’ai plus lapin de joule mega octets de et aussi de julie .
mais je dire voufras que album cet, et l’album le PLUS aboutis de chez hollies de l’evolution de yes de !
ook, wil ik een kleine ding te praten, (mauvias neerlandais) ... mais je t’aime aussi ,pq uej ? :-/
enfoin, tout cas pour faire exploser la gueule des gens qui l’ecoutent ...........
mais sur msn j’ai pratiquement personne sur mon reperttoire, je suis extra teresstre je viend de pluton, alors je connias personne ici, c’est lOgIqUe ...
j’ai juste que mon cousin, qui es tun senblant de terrien, mais sinon tout baigne dasn le cognac ...

[Répondre à ce message]

Rage Against The Machine : "Rage Against The Machine"

21 décembre 2006, par mimi [retour au début des forums]

j’espère de tout coeur que toutes les portes n’ont pas été fermées, ça va être de plus en plus difficile de s’exprimer librement, n’oublions pas cette chère cause nationale, la raison d’état avant tout, la raison raisonnable viendra après que quelques un soit bien sûr de tenir le pouvoir à jamais, nos dirigeant s’occupent bien de nous.hum et se mêle de déjà trier ce qui est bien et acceptable à écouter,,super mais ça n’aide pas tout le monde, on peut détourner les yeux de la réalité mais pour un temps seulement,
Au delà des mots percutants, la réalité ici maintenant c’est que cette musique apporte richesse à tous rien que parce qu’elle est sincère, et ouf la voix, ouf guitare, ouf RAM thanks

[Répondre à ce message]

Rage Against The Machine

14 avril 2006, par Dadid, Dardidez  [retour au début des forums]

Je trouve cet Album très semblable au Blood Sugar, Sex Magic des Red Hot Chili Peppers, tout bonnement parce que, le mixage est identique, et on retrouve un style funk, melangé à du rock (assez hard, et plus provocateur dans le Rage que dans le Red Hot).
Aussi ils ont un point commun, toutes les chansons son du même style durant tout l’album, ce qui fait que ces 2 albums ont leurs valeurs car ils sont tout 2 homogene, ce qui fait que c’est assez agréable à entendre.

[Répondre à ce message]

> Rage Against The Machine

31 mai 2005, par Gérard Meanvussat [retour au début des forums]

Lorsque l’on réécoute ce disque aujourd’hui, il y a deux choses qui frappent. Tout d’abord le talent de Tom Morello : pour moi, il est l’un des plus grands guitaristes de l’histoire du rock (côté innovation, on a rarement fait mieux), en plus de trouver une tonne de riffs bien lourds et puissants. Puis ensuite le flow complètement incendiaire de De La Rocha : quelle claque lorsqu’on l’écoute cracher toute sa colère.
Le seul problème dans ce disque, c’est que le bassiste et le batteur font bien pâle figure face à leur 2 autres camarades : c’est d’un lourd (dans le péjoratif) et pas du tout groovy (excepté dans "township rebellion"). On peut aussi être déçu d’une certaine pauvreté mélodique, c’est dommage...
Quand je le remets dans mon lecteur, ça me rappelle ma jeunesse...

[Répondre à ce message]

    > Rage Against The Machine

    21 octobre 2005, par RATM [retour au début des forums]


    Je ne suis abslolument pas d’accord de cette critique faite sur le bassiste et le batteur, ils sont les pions essentiels de la rythmique dans laquelle s’engage le groupe. On s’en rend encore mieux compte en live d’ailleurs.

    [Répondre à ce message]

    > Rage Against The Machine

    2 juin 2006, par Jonas [retour au début des forums]


    Cet article est totalement faux ! Il est clair que Morello et De LA Rocha sont plein de talent mais aller dire que Commerford et Wilk ne sont pas de taille c’est vraiment gaché l’image du groupe car ils ont tous du talents et chacun est indispensable pour faire resortir ce son unique qu’ont su produire les Rages !!!

    [Répondre à ce message]

> Rage Against The Machine

31 mai 2005, par Uncle Luke [retour au début des forums]

"l’autre Amérique. Celle que l’on oublie si souvent dans notre bonne vieille Europe donneuse de conseils, celle qui est contre le conservatisme de bon aloi, le puritanisme, la pensée unique et le positive thinking. "

Voire ! Les opposants français à Bush n’ont jamais oublié de clamer leur amour de "l’autre Amérique", de "l’Amérique qu’on aime". De fait, parmi les anti-Bush les plus notoires, il n’y avait pas beaucoup d’anti-Américains déclarés (le seul vraiment anti-Américain et qui s’est revendiqué comme tel, à ma connaissance, c’était Marc-Edouard Nabe). D’ailleurs, autant le fait de rappeler qu’il y a une "autre Amérique" est salutaire, autant son idéalisation est parfois grotesque.

Par exemple, tout le monde a porté aux nues Michael Moore en même temps, avant de commencer à le lâcher et à le critiquer tous en même temps, là encore. Mais le plus ridicule, pour moi, c’était de voir le "Nouvel Observateur" compter dans l’Amérique qu’ils aiment Marylin Manson et Eminem, tout ça parce qu’ils sont sensés déplaire à Bush. Rappelons que Marylin Manson avait appelé à voter Bush en 2000 et que les progressistes lui ont vomi dessus pour ça (avec le recul, c’était sûrement ironique). Quant à Eminem, le "Nouvel Oservateur" l’avait pratiquement qualifié de "fasciste" quand il a commencé à se faire connaître en France.

Bon, bref, ce que je veux dire c’est que je suis d’accord qu’il y a une autre Amérique. Et même plusieurs autres Amériques, parce que je n’aimerais pas me retrouver avec deux Amériques officielles, celle des "méchants" et celle des "gentils", on a déjà ça avec certains néoconservateurs.

Bon, parlons musique maintenant : "Rage Against the Machine" m’avait beaucoup impressionné quand j’ai entendu leurs morceaux pour la première fois. Il y a 11 ans, ce n’était pas très courant pour le "grand public" d’entendre du rap sur du Metal (à part Run DMC et les Red Hot Chili Peepers). Je me disais que j’avais enfin trouvé un groupe assez énervé pour évacuer ma propre rage. Et puis certaines choses m’ont moins plu, comme le côté répétitif de certaines chansons (je trouve "Killing in the Name" un peu rasoir jusqu’au "Fuck you I won’t do what you tell me" final) ou la redite du deuxième album, "Evil Empire". Et finalement, dans le genre "rap sur du Metal", je préférais (et je préfère encore) Suicidal Tendancies : plus cinglés, et dôtés de plus de sens de l’humour.

Avec le recul, je dois quand même admettre que cet album est vraiment bon, et qu’il a de l’envergure.

[Répondre à ce message]

> Rage Against The Machine

31 mai 2005, par che [retour au début des forums]

RATM : des fils de bourgeois déjà pleins aux as avant de faire de la musique qui dénoncent le système capitaliste... Risible. Surtout avec leur signature chez Sony/BMG. Sinon, c’est vrai que, dans le genre, l’album est tout bon.

[Répondre à ce message]

    > Rage Against The Machine

    31 mai 2005, par lkj [retour au début des forums]


    Pleins aux as ? Je sais seulement que les membres du groupes ont été baignés dans le militantisme (le père de Tom Morello), l’art (le père de Zach) et ont bénéficiés d’un cadre familial cultivé.

    La question est toujours la même : peut-on critiquer un modèle capitaliste et carrément lui rentrer dedans alors que l’on est sois même un produit de ce modèle ?

    Je connais des gens qui sont de bons bourgeois (sans être plein de fric loin de là) et qui votent LCR alors qu’ils n’ont absolument aucune relation avec les catégories que défendent des mouvements comme celui-ci.
    Les mecs de RATM sont-ils dans le même cas ?

    [Répondre à ce message]

    > Rage Against The Machine

    10 juin 2005, par roue [retour au début des forums]


    meme les fils de bourges doivent combattre ce systeme gros con ! quand tu veras un mexicain chanter en guenilles dans le monde entier pour ses freres ,tu me feras signes !

    [Répondre à ce message]

    > Rage Against The Machine

    26 juin 2005, par Bérenger [retour au début des forums]


    avant de dire de la merde tu devrais aller relire leur bio gros connard
    C surement toi le fils de bourge ki les jallouse

    [Répondre à ce message]

    > Rage Against The Machine

    6 juin 2006 [retour au début des forums]


    Y’a que les pauvres qui peuvent défendre les pauvres, et les riches doivent se taire, ou défendre les riches ? je comprends pas bien ton problème...primo, coller sur le dos des enfants les agissements et comportements de leurs parents, ca me paraît pas correct. Le déterminisme social, ok, mais la volonté de changer la donne aussi, non ? Mon vieux a du fric, j’en ai profité étant gosse, mais je milite dans l’anarcho-syndicalisme. J’essaie d’accorder mes idées affichées avec mon mode de vie, ce qui n’est pas facile, because il faut bouffer, et aussi parce que j’ai eu la vanité de vouloir des enfants, ce qui m’impose de les élever et de ne pas les priver d’une ouverture d’esprit qui dépasse mes propres idéaux. J’ai une bagnole normale, je gagne correctement ma vie, j’ai pas d’actions, pas de résidence principale, je consomme le moins possible, mais je suis loin d’être "pur" en termes idéologiques ou politiques. j’en ai jamais vu, des "purs", d’ailleurs. On est dans un système qui te donne le choix entre adhérer plus ou moins, même si tu veux le combattre, ou crever la dalle. J’ai choisi la première solution, j’aimerais que tu m’explique comment faire autrement. dans tous les cas, c’est le comportement quotidien du mec qui parle qui est à considérer, pas celui de ses parents. Tu peux pas rendre responsable un mec de ce que ses parents ont fait.

    [Répondre à ce message]

    > Rage Against The Machine

    29 juin 2006, par vince_9_81 [retour au début des forums]


    Ils sont tellement des bourgeois qu’ils ont du commencer dans une boite de nuit avec seulement 5 chansons , et leur public a tellement aimé qu’ils ont du rejoué les mêmes . Ce qui est risible est de dénoncer un groupe sans s’être documenter avant : c’est comme dire que toi t’es un gros bourge qui aime bien aller dans les sex-shop pour se soulager . Regarde toute les biographie des rage against the machine et tu vera que l’on peut faire des chansons d’exceptions sans être plein aux as .

    [Répondre à ce message]

> Rage Against The Machine

31 mai 2005, par lkj [retour au début des forums]

Le type de disque qui ne prend pas une ride.Hélas RATM sera pris pour cible à cause de sa signature dans une major.Le passage en boucle sur MTV n’arrangera pas non plus les choses sur la crédibilité du discours.

Heureusement RATM aura la bonne idée de se séparer après 3 albums explosifs, le dernier étant de trop à mon avis.

On parle beaucoup de l’influence de Nirvana ou des Smashing Pumpkins sur le rock mais pour moi c’est bien Rage Against The Machine qui reste la référence.

[Répondre à ce message]

> Rage Against The Machine

31 mai 2005, par jp [retour au début des forums]

Rien à redire sur ce qui est écrit.
Mais j’aurais voulu en lire beaucoup plus sur ce Bomb Album Capitalissime.
Réduire Tim Commerford, Brad Wilk et Tom Morello en "décorum idéal" me laisse affamé.

[Répondre à ce message]

    > Rage Against The Machine

    2 juin 2005 [retour au début des forums]


    Morello diplomé de Harvard en sciences po... Loin d’etre un abruti...

    [Répondre à ce message]

      > Rage Against The Machine

      2 juin 2005 [retour au début des forums]


      Seuls les gosses de riches peuvent rentrer à Harvard... CQFD.

      [Répondre à ce message]

      > Rage Against The Machine

      24 juillet 2005, par the scientist [retour au début des forums]


      Je pense que Pour rentrer à harvard, il faut payer 15 à 30 000 dollars.
      Ca rejoint un tout petit peu le fait qu’ils n’étaient pas des pauvres cllodos avant de faire de la musique.

      [Répondre à ce message]

        > Rage Against The Machine

        6 février 2006, par doug [retour au début des forums]


        J’interviens un peu tard dans ce débat mais ça ne fait rien, c’est tellement agaçant de voir combien on peut se prendre la tête avec de l’hypocrisie à deux balles... Que les memebres de RATM soient des bourges ou pas, franchement on en a rien à foutre, c’est quoi ces complèxes d’Européens avec l’argent ? Vous auriez préféré qu’ils ne disent rien, que cet album n’ait jamais vu le jour ? Et si vous étiez vous aussi des gosses de riches, ne vous seriez-vous pas dit que c’était une bonne occasion pour faire ce dont vous révez. Et si vos parents étaient plein aux as, n’auriez-vous pas tenté d’aller dans une école réputée ? Il faut arrêter ce puritanisme artistique, cette hypocrisie. S’ils ont pu s’exprimer c’est l’essentiel, et ça ne veut pas dire que ce qu’ils disent ne vaut rien, car justement ils en savent peut-être plus que vous sur les sujets dont ils parlent. C’est comme cette tendance à détester un groupe dès qu’il passe trop à la télé ou à lé radio : "dommage que ce soit commercial, avant c’était bien, mais maintenant ils passent sur MTV et ils sont dans une major...", c’est quoi ce critère "commercial" qu’on voit partout, ça n’a ni queue ni tête. Que RATM ait été vastement diffusé, en quoi est-ce un mal je vous le demande ? Faut savoir ce qu’on veut, car quand c’est Hélène Ségara on n’est pas contents non plus... Pink FLoyd aussi étaient des gosses de riches, c’est mon groupe préféré et ils sont dans une major (EMI). Et alors, ça ne les a pas empêchés de révolutionner la musique. Mais bon, ça c’est l’Europe et son balai dans le c**, l’argent c’est tabou, attention. Ah c’est sûr, en France on préfère les destins comme celui de Hendrix qui était un pauvre deshérité... Ah là là, la religion a pas fini de marquer vos inconscients les mecs, et vous ne vous en rendez même pas compte...
        En conclusion, je vais quand même parler de l’album, car le reste on s’en fiche... Oui c’est un grand album, dont j’apprécie la très grande sobriété, ce qui en fait un album de grande classe, car si peu d’artifices pour un si grand disque, ça s’applaudit, et cela témoigne bien de l’esprit du groupe qui sait viser juste quand il faut et qui a les idées bien en place. Comme pour tout album culte, c’est l’authenticité qui fait la valeur de ce petit bijou dont l’enregistrement était pourtant mal parti, le groupe entrant en studio avec seulement un ou deux concerts derrière lui (je ne sais plus très bien). Les sons nouveaux à la guitare y sont pour beaucoup dans cette rebellion que beaucoup de jeunes n’interpreteront pas dans le bon sens comme d’habitude. Hé oui, les artistes sont intelligents, mais le hic c’est que les fans le sont beaucoup moins, la preuve ci-dessus.

        [Répondre à ce message]

          > Rage Against The Machine

          14 mars 2006, par prince.vladim [retour au début des forums]


          Ce qu’il y a de bien avec internet, c’est que tous ceux qui s’y expriment peuvent se prendre, au moins pendant un temps, pour l’equivalent meconnu d’Aristote : attention, ce que JE pense est important, mes idees sont justes et valent la peine d’etre ecrite et lues.

          Et ceux qui les liront, face a leur "ecran plasma", au lieu de percevoir la triste verite sur ces personnes, croiront avoir affaire a un reflet d’eux-memes, aussi respectable et digne d’interet que leur propre personne. D’ou l’envie de repondre a Aristote, et bien sur de le contester, puisque le veritable Aristote, c’est moi !

          Bref, c’est drole de lire tous ces messages qui ne valent meme pas le temps passe a les ecrire. C’est drole et pitoyable, dans le bon sens du terme. On a pitie de leurs redacteurs, comme vous aurez sans doute pitie de moi. Heureusement, la majorite d’entre nous savent encore reconnaitre un texte qui a de la valeur d’un texte qui n’en a pas. Et on pense aux auteurs de ces messages, tout petits et tout nus, mal a leur aise et mal degrossis, qui osent quand meme affirmer quelque chose, qui osent malgre eux pretendre savoir quoi que ce soit, a propos de Harvard, de la vie des "bourges", des musicos qui signent sur des majors, etc..

          Et si internet nous apprenait l’humilite, ou la sagesse, qui consiste, entre autre, a savoir que l’on ne sait rien, et donc a ne pas oser affirmer quoi que ce soit si ce n’est avec beaucoup de rigueur et d’efforts ? Qui d’entre nous est alle verifier ses informations avant de vouloir les partager sur ces forums ? Qui a cherche a connaitre la verite, et pas celle qu’il a lui-meme concocte avec un ensemble pre-existant d’idees qui lui conviennent comme du pret-a-porter et qu’il consomme dans des revues ecrites par des gens qui lui ressemblent ? Difficile ? Precisement ! Il faut donc preferer se taire plutot que de diffuser le mensonge. Un mensonge certes taille a sa propre image respectable, mais un mensonge quand meme.

          En ce qui concerne RATM, le talent des musiciens devrait inspirer a certains plus d’humilite, a moins que la comparaison avec leur propre absence frustrante de talent (en tout cas a leurs propres yeux) ne soit la source de leur denigrement et de leur arrogance face a des personnages qui, en leur temps, ont amuse la jeunesse. C’est la seule chose que l’on puisse affirmer avec une quelconque certitude.

          Salutations.

          [Répondre à ce message]

            > Rage Against The Machine

            20 août 2006, par Cynique [retour au début des forums]


            Très vrai, j’ose à peine le dire. Je commençais à desesperer dans l’attente d’un tel message, assez rare pour démontrer que tu perd ton temps. Pour ma part, Internet me donne des complexes de superiorité, et la conviction d’une irrésistible réussite sociale... pourvu que ça dure

            [Répondre à ce message]