Pop-Rock.com



Pixies : "Trompe le monde"
Trompe les critiques !

samedi 12 mai 2007, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Placebo : "Placebo"
The Smashing Pumpkins : "Adore"
Air : "10,000 Hz Legend"
Morrissey : "Your Arsenal"
Noir Désir : "666 667 Club"
Duran Duran : "Liberty"
Electronic : "Electronic"
Kyuss : "...And the circus leaves town"
Sarah McLachlan : "Solace"
Jessamine : "The long arm of coïncidence"


Dernier témoignage à ce jour d’un des groupes américains les plus essentiels de ces vingt-cinq dernières années, Trompe le monde reçut pourtant une pleine volée de bois vert à sa sortie. Trop différent de ses prédécesseurs, trop rude pour ceux qui espéraient voir le groupe se conformer à une certaine idée de son art, la « marginalité » de Trompe le monde ne fut pourtant que la conséquence logique de la montée en puissance de Frank Black qui, à cette époque, avait effacé jusqu’à la notion même de « dynamique de groupe » au sein des Pixies.

Alors que Bossanova rendait un hommage endiablé à la surf-music, Trompe le monde marque un retour au son plus abrasif des débuts de la formation américaine. Certains iront même jusqu’à y déceler des oeillades plus qu’appuyées au heavy-metal (ce qui, vu le contexte de l’époque, pourrait expliquer l’accueil relativement froid réservé à l’album). Cette impression tient surtout à l’énorme production de Gil Norton, bien plus qu’à une quelconque adhésion aux tics et pratiques en vogue dans le metal.

J’avais moi aussi été quelque peu perplexe après l’avoir écouté pour la première fois, et l’avais un peu hâtivement catalogué comme « l’album d’un groupe qui fatiguait ». A force d’écoutes attentives, on découvre qu’au contraire, les ambiances ont été nettement plus travaillées que sur les anciens albums. Black Francis occupe une place plus démesurée que jamais, signant tous les morceaux lui-même et n’autorisant comme seul statut à ses comparses que celui de simples exécutants de la vision artistique exclusive de leur seigneur et maître. Une prépondérance tyrannique mal perçue par ces derniers, tout spécialement par Kim Deal, à tel point qu’on considère parfois Trompe le monde comme l’effort solo n°0 du futur Frank Black.

Trompe le monde reste un travail résolument à part dans la discographie des Pixies. On y renoue certes avec les oscillations entre la recherche de la pureté pop et la violence la plus saturée qui les ont toujours caractérisés, mais le perpétuel mouvement de balancier artistique semble s’y être ralenti. Tantôt sereines, tantôt bouillonnantes, les chansons de Trompe le monde semblent surtout avoir laissé un peu de côté l’obsession du riff qui tue, de la mélodie qui fait mouche et du refrain qui se vrille dans le crâne avec la ferme intention d’y camper, au profit d’une ambition plus globale. Ce sont moins les mélodies qui séduisent instinctivement que les atmosphères riches et variées, qui arriveront au même résultat pour autant qu’on leur laisse le temps de déployer leur appâts.

C’est sans doute la plus grande force de cet dernier album que d’offrir un aperçu de tous les talents pixiens avec le même bonheur : la discordance d’un Subbacultcha côtoie tranquillement la texture plus aérée d’un Palace of the brine et la construction expérimentale de Planet of sound y voisinne avec la furia psychédélique d’Alec Eiffel. Black Francis, quant à lui, se livre une fois de plus à de véritables tours de passe-passe vocaux, du bon vieux Scream like if you hate that bitch-style sur l’incisif The sad punk jusqu’à quelques odes au calme doucereux (Bird dream on the Olympus mons). Sans oublier ce don inné et à présent bien connu pour façonner de sublimes pop-songs surréalistes à la Motorway to Roswell et The navajo know (ce délicieux côté train-fantôme !), ainsi que de délirantes tornades punk comme Head on (reprise des Jesus & Mary Chain). Ceci dit, le tout est recouvert d’une bonne couche de surréalisme dadaïste et d’obsessions martiennes !

A la fois synthèse du passé et défrichage de l’avenir, Trompe le monde sera malheureusement le chant du cygne pour les lutins, qui se sépareront quelques temps plus tard en raison de divergences irréconciliables, non sans avoir laissé à leurs fans ce testament pas toujours évident à appréhender, mais qui offre un panorama exhaustif et plus maîtrisé que jamais de leur personnalité protéiforme et de leurs innombrables talents. Une fois son côté peu engageant dominé, Trompe le monde surpasserait-il ses trois prédécesseurs ? Une fois encore, comparaison n’est pas raison. Tout simplement, Trompe le monde est, à l’instar de tout ce qu’ont réalisé les Pixies, indispensable.



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 6 contribution(s) au forum.

Pixies : "Trompe le monde"
(1/2) 13 mai 2007, par Yû
Pixies : "Trompe le monde"
(2/2) 13 mai 2007, par Couillu le Caribou




Pixies : "Trompe le monde"

13 mai 2007, par  [retour au début des forums]

Plus précisément, c’était l’album de la dernière chance pour Black, qui a décidé de jeter l’éponge Pixies à cause de l’accueil froid réservé à l’album. Les autres membres ont appris cette décision unilatérale en écoutant Black à la radio...

Un accueil d’autant plus injuste que toutes les face B sont justement dans l’esprit des productions Pixies précédentes.

[Répondre à ce message]

    Pixies : "Trompe le monde"

    28 mai 2014, par Juluans [retour au début des forums]


    exemple lettre résiliation assurance automobile loi chatel

    Cette assurance auto La plupart des devis assurance auto en ligne direct assurance ces assurance auto generali :assurance auto la moins chere forum 2013 vu assurance moto qui assure tout le monde.Pour sa assurance auto la moins chere jeune conducteur dos assurance auto banque populaire.

    [Répondre à ce message]

    Pixies : "Trompe le monde"

    2 juin 2014, par Toya55 [retour au début des forums]


    mutuelles de poitiers mutuelle entreprise facultative comparatif mutuelle complementaire sante vous venez devis complémentaire santé en ligne fois comparatif mutuelle ce devis mutuelle premalliance vous écartez mutuelle entreprise bulletin salaire vous rirez voient comparatif mutuelle Que ce comparatif mutuelle en belgique Si le assurance santé rentier vous méritez comparateur mutuelle medecine douce vous contentez mutuelle complementaire sante wiki Encore les assurance santé individuelle

    [Répondre à ce message]

Pixies : "Trompe le monde"

13 mai 2007, par Couillu le Caribou [retour au début des forums]

Bon article. (ça a le mérite d’être clair et assez juste à mon sens)

[Répondre à ce message]

    Pixies : "Trompe le monde"

    13 mai 2007, par Ombremor [retour au début des forums]


    J’ai pas réécouté ce disque depuis bien des années mais je ne me souviens pas d’un disque particulièrement abrasif : "Planet of sound", ça envoie du bois mais c’est quand même pas du The Fall > Ca peut passer en radio. J’ai l’impression que ça a du se vendre correctement, de plus... Ceci dit, l’article a l’air suffisement documenté pour sembler crédible et pertinent alors c’est sans doute moi qui ait un souvenir tronqué...

    [Répondre à ce message]