Pop-Rock.com



Mano Negra : "Casa Babylon"
Salsa punk !

mardi 12 juillet 2005, par Laurent Bianchi

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Jeff Buckley : "Grace"
Air : "10,000 Hz Legend"
Chroma Key : "Dead air for radios"
Extreme : "Pornograffiti"
Frank Black : "Teenager of the year"
Bloodhound Gang : "Hooray for Boobies"
dEUS : "The ideal crash"
Martyn Bates : "Stars come trembling"
Kyuss : "...And the circus leaves town"
Sarah McLachlan : "Solace"


Il s’agit du dernier disque de la bande à Manu Chao, groupe alternatif français exemplaire. Les spécialistes de la Patchanka (potion de rap, reggae, ska, punk, salsa, ragga pour la musique, le chant pouvant passer du français à l’espagnol, et de l’anglais à l’arabe), ont changé leur fusil d’épaule depuis la découverte du continent que Bolivar rêvait d’unifier. Ils ont pris de la bouteille aussi, et leur rock a pris une dimension tiers-mondiste de référence. La ultima !

Mano Negra, du nom d’un groupe anarchiste espagnol, est une histoire de famille (son frère et son cousin sont à ses côtés), un savant mélange de punk et de world music qui propulsera le groupe, et surtout son leader, comme un des premiers porte-drapeaux de l’anti-mondialistation, ou plutôt de l’anti-globalisation (ou de l’alter-mondialisation), terme bien plus à propos, surtout ici. Une chose est sûre à ce propos, le disque est mondialiste : enregistré à Paris, Buenos Aires, Cologne, New York et mixé à Naples. No comment.

D’entrée de jeu, un El pueblo unido jamas sera vencido plante le décor. De Viva Zapata à Casa babylon, tout concourt dans les textes et les références affichées à montrer que l’on est contre le système en général, et pro rébellion en particulier. Touchés autant sentimentalement que politiquement par le continent latino-américain et son asservissement à l’Amérique, Mano Negra se fera un plaisir de se rapprocher des masses délaissées du tiers-monde en habitant en Colombie et en tournant dans toute l’Amérique latine. Fêtard invétéré comme tout Espagnol qui se respecte, Manu saura colorer son combat d’épices et autres exotismes qui lui colleront à la peau. Les cuivres et les chœurs d’enfants sur El Alakran ou encore sur Drives me crazy sont un remède contre la mauvaise humeur et le pessimisme, et, espére-t-il, contre le racisme et la guerre.

Senor Matanza traite directement des escadrons de la mort qui se sont fait connaître dans les années où Pablo Escobar était l’ennemi public numéro 1 des Etats-Unis. Ce titre saupoudré de sonorités de cumbia et de salsa préfigure ce que Manu Chao fera avec brio sur sa carrière solo. Des chansons foutraques comme Santa Maradona, étendard sur le football devenu une religion, montrent encore quelques pépites de punk qui semblent joindre la forme au fond.

Le reggae est très présent aussi : non seulement via les textes de (Casa Babylon) mais aussi et surtout via la musique. L’utilisation de sonorités jamaïcaines y est faite comme pour The Clash, notamment sur Bala Perdida. Introduit par la voix d’un auditeur demandant si la guerre du golfe ne va pas aboutir à la troisième guerre mondiale, voire à la fin du monde, Machine Gun, sur un tempo reggae, distille des textes très engagés (« Bomba atomica, bomba politica, bomba economica »). Le groupe catalan Dusminguet poursuit ce combat, en poussant encore plus loin l’idée lancée par Mano Negra, et apportant sous des aspects festifs des musiques du tiers-monde une philosophie porteuse d’optimisme : un peace & love moderne en somme, plus réfléchi, moins attentiste.

Lors d’une interview sur France 5, Manu Chao déclarait être abasourdi par l’ennui qui transpirait des grandes villes occidentales, où les gens ne savaient pas/plus faire la fête. Il disait se fonder sur l’exemple espagnol et latino-américain en ce domaine (il habite d’ailleurs à Barcelone). C’était en 1994 et rien n’a changé. Tout lui donne encore raison. De là à dire qu’on est étonnés...



Répondre à cet article

Laurent Bianchi





Il y a 11 contribution(s) au forum.

Mano Negra : "Casa Babylon"
(1/4) 31 janvier 2013, par bunga
dropshippingwatch
(2/4) 5 avril 2010, par Administrator
Mano Negra : "Casa Babylon"
(3/4) 26 juillet 2007, par nericj
> Mano Negra : "Casa Babylon"
(4/4) 13 juillet 2005, par tt




Mano Negra : "Casa Babylon"

31 janvier 2013, par bunga [retour au début des forums]

easy weight loss Hi there ! Someone in my Facebook group shared this website with us so I came to check it out. I’m definitely loving the information. I’m bookmarking and will be tweeting this to my followers ! Superb blog and outstanding design and style. fat loss factor program download

[Répondre à ce message]

dropshippingwatch

5 avril 2010, par Administrator [retour au début des forums]

Corum Admiral’s Cup Competition 48 Rose Gold Case with Brown Same Chassis as 7750-High Quality
Corum Admiral’s Cup Competition 48 Rose Gold Case with Blue Same Chassis as 7750-High Quality
Corum Admiral’s Cup Competition 48 Blue With Asia Valjoux 7750 Movement-Two Tone Titanium Case
Corum Admiral’s Cup Competition 48 Black With Asia Valjoux 7750 Movement-Two Tone Titanium Case
Corum Admiral’s Cup Competition 48 Brown With Asia Valjoux 7750 Movement-Two Tone Titanium Case
Corum Admiral’s Cup Chronograph Asia Valjoux 7750 Movement Rose Gold Case with Black Dial-AR Coating
Corum Admiral’s Cup Challenge Working Chronograph with Brown Dial-Same Chassis as 7750-High Quality
Corum Admiral’s Cup Challenge Chrono Working Chronograph with Black Dial Same Chassis as 7750-High Quality
Corum Admiral’s Cup Challenge Chrono Working Chronograph with White Dial Same Chassis as 7750-High Quality
Corum Admiral’s Cup Challenge Chrono Chronograph Automatic with Brown Dial
Corum Admiral’s Cup Challenge Chronograph Asia Valjoux 7750 Movement with Blue Dial
Corum Admiral’s Cup Challenge Chronograph Asia Valjoux 7750 Movement with Black Dial
Corum Admiral’s Cup Challenge Chronograph Asia Valjoux 7750 Movement with White Dial
Corum Victory Challenge Automatic Rose Gold Case with Black Dial Same Chassis As 7750-High Quality
Corum Victory Challenge Automatic Rose Gold Case with White Dial Same Chassis As 7750-High Quality
Corum Victory Challenge Automatic with White Dial Same Chassis As 7750-High Quality
Corum Victory Challenge Automatic with Black Dial Same Chassis As 7750-High Quality
Corum Admiral’s Cup Challenge Chronograph Asia Valjoux 7750 Movement with White Dial
Corum Admiral’s Cup Challenge Chronograph Asia Valjoux 7750 Movement with Blue Dial
Corum Admiral’s Cup Challenge Chrono Chronograph Automatic with Black Dial
Corum Admiral’s Cup Challenge Chrono Chronograph Automatic with White Dial
Corum Admiral’s Cup Challenge Chrono Chronograph Automatic with Blue Dial
Corum Admiral’s Cup Chronograph Automatic with Blue Dial-Blue Carbon Fibre Style Strap
Corum Admiral’s Cup Chronograph Automatic with White Dial Same Chassis As 7750-High Quality
Corum Admiral’s Cup Chronograph Automatic Full Rose Gold with Brown Dial
Corum Admiral’s Cup Chronograph Automatic Full Rose Gold with White Dial

[Répondre à ce message]

Mano Negra : "Casa Babylon"

26 juillet 2007, par nericj [retour au début des forums]

Cet album me fait invariablement penser à "sandinista" des clash.
On s’attend à une charge bien rock quand on connait l’historique musical de groupe et on se retrouve devant un monde reggaïsant (du reggae de blanc), du sud américain tellement bien digéré que ça en devient trop bon à la seconde écoute et qu’on est prêt à savourer la salsa rock sud américaine qu’ils nous proposent.
A écouter, ré écouter, puis ré ré écouter.

[Répondre à ce message]

> Mano Negra : "Casa Babylon"

13 juillet 2005, par tt [retour au début des forums]

Respect pour Manu Chao. Dommage qu’il ne provoque pas plus de passion ou de commentaires ( seuls Oasis et les clowns de cet acabit semble en générer). Partir en Colombie, ça, c’était rock’n roll. C’est magique quand le r’n r a des idées, tente de vraiment troubler notre esprit et nous propose quelques instants d’insoumission
Merci M. Bianchi pour cette chronique

[Répondre à ce message]