Pop-Rock.com



Frank Black : "Teenager of the year"
And the winner is...

jeudi 6 janvier 2005, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Mano Negra : "Casa Babylon"
The Corrs : "Forgiven, not forgotten"
The Divine Comedy : "Fin de siècle"
The Smashing Pumpkins : "Adore"
Noir Désir : "Dies irae"
Soundgarden : "Superunknown"
Alice In Chains : "Dirt"
Extreme : "Pornograffiti"
Kyuss : "...And the circus leaves town"
Marc Almond : "Tenement Symphony"


Une fois les Pixies morts et enterrés, Black Francis, devenu entre temps Frank Black, se retrouvait seul, avec pour tâche de faire oublier l’alchimie incroyable que généraient les Pixies, en dépit des relations conflictuelles entre ses membres. Teenager of the year lui permit, en 1994, de prouver qu’il se débrouillait presque aussi bien seul qu’avec ses lutins.

A l’écoute des 22 courtes chansons composant Teenager of the year, il est clair que les Pixies n’auraient pas pu retenir longtemps un créatif aussi bouillonnant que l’ogre Thompson. Obligé bon gré mal gré de tenir compte un minimum des velléités d’indépendance de Kim Deal, Black ne put laisser pleinement ses idées et ses choix musicaux s’exprimer que dans sa carrière solo.

Ce qui surprend invariablement chez Frank Black, c’est sa capacité surnaturelle à passer sans cesse du coq à l’âne, à faire cohabiter une délicate chanson pop digne des Beach Boys avec un tsunami de riffs brouillons jaillis d’Hüsker Dü, à réunir parfois ces deux influences majeures au sein d’un même titre, à chanter posément avant de se mettre à hurler comme un porc, et à partir dans des considération tordues tout en sachant exprimer des émotions simples et sincères.

On commence déjà à percevoir ici et là les quelques touches folk et country (voire même quelques légères notes reggae), qui seront, au fil du temps, de plus en plus présentes dans sa musique. Mais dans l’ensemble, cet opus demeure assez proche de l’alternatif surréaliste et ravageur qu’il avait élaboré depuis ses débuts.

Il faut reconnaître que tout n’est pas à garder sur l’album, et que certains titres paraissent superflus ou peu à propos. Mais il y a tellement de bons moments, tellement d’éclairs de génie, tellement de références involontaires à son premier groupe (et la guitare des dernières plages, ne dirait-on pas du Joey Santiago ? Normal, C’EST Joey Santiago !), qu’on ne prête finalement nulle attention aux quelques errements d’un artiste occupé à poser ses marques en solo. Et au milieu de ce patchwork sonore, le titre incontournable : Headache, le genre de chanson tellement obsédante qu’elle vous fiche effectivement un mal de crâne assuré en quelques écoutes. Mais on se la repasse, encore et encore. C’est si bon d’avoir ce genre de mal de crâne...



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 76 contribution(s) au forum.

Frank Black : "Teenager of the year"
(1/7) 13 octobre 2012, par icun
Frank Black : "Teenager of the year"
(2/7) 7 octobre 2010, par Monsieur Masure
> Frank Black : "Teenager of the year"
(3/7) 24 janvier 2005, par Flo
> Frank Black : "Teenager of the year"
(4/7) 16 janvier 2005, par Flo
> Frank Black : "Teenager of the year"
(5/7) 14 janvier 2005, par bibu
> Frank Black : "Teenager of the year"
(6/7) 6 janvier 2005, par Julia
> Frank Black : "Teenager of the year"
(7/7) 6 janvier 2005




Frank Black : "Teenager of the year"

13 octobre 2012, par icun [retour au début des forums]

y con sus experiencias sobre la precio cialis en farmacia ídem diuréticas bidragogas id. Votre affaire a mieux réussi. achat viagra generique titre dans les mêmes conditions.

[Répondre à ce message]

Frank Black : "Teenager of the year"

7 octobre 2010, par Monsieur Masure [retour au début des forums]

très bon analyse,sur cet album je pense tout pareil !

Charles Franck Black Francis Michael Kittridge Thompson IV (!) est un sacré bonhomme,je sais pas si c’est un génie mais en tout cas,moi il me fait penser a cet artisan qui se lève tôt chaque matin pour "construire" un nouvel album tout les 6 mois ! le mec est surtout un énorme bosseur ! d’ailleurs ça ressors beaucoup dans les interviews le côté "ha mais mon bon monsieur,je fais le métier,faut bien gagner sa croûte etc..." (quoiqu’avec les tournées avec les pixies,il doit être tranquille financièrement maintenant !)

De plus,force est de reconnaître,qu’avec ce monsieur,quantité et qualité font très souvent bon ménage !

[Répondre à ce message]

> Frank Black : "Teenager of the year"

24 janvier 2005, par Flo [retour au début des forums]

Cher Marc Langlet,dites moi quelle région vous habitez afin que j’y fasse un tour car chez vous les porcs ne semblent pas dénués de talents bien au contraire.

Ce n’est pas la premiere fois que je vois cette expression dans vos (excellentes) chroniques,oui Frank Black hurle comme un porc !Mais quel porc !

[Répondre à ce message]

> Frank Black : "Teenager of the year"

16 janvier 2005, par Flo [retour au début des forums]

Je recommande ce CD à tous les fans des Pixies et plus généralement à tous les fans de rock.Frank Black est vraiment un grand compositeur.A posseder absolument.

[Répondre à ce message]

> Frank Black : "Teenager of the year"

14 janvier 2005, par bibu [retour au début des forums]

I wanna live in Los Agueleeeess !!!

c’est sur l’album, ou c’est un titre sorti peut après le split du groupe... ?

(PS : la controverse "tsunami", rien qu’une semaine après la fin du cirque médiatique, très drôle... !!)

[Répondre à ce message]

> Frank Black : "Teenager of the year"

6 janvier 2005, par Julia [retour au début des forums]

And the winner is... Marc Lenglet. Once again.

[Répondre à ce message]

> Frank Black : "Teenager of the year"

6 janvier 2005 [retour au début des forums]

oh joli le "un tsunami de riffs brouillons"...

[Répondre à ce message]

    > Frank Black : "Teenager of the year"

    6 janvier 2005, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


    Je précise que l’article a été écrit il y a plus de 6 mois...

    [Répondre à ce message]

      > Frank Black : "Teenager of the year"

      8 janvier 2005, par antoni [retour au début des forums]


      et en 6 mois t’as pas trouvé de synonyme ?

      [Répondre à ce message]

        > Frank Black : "Teenager of the year"

        8 janvier 2005, par Jérôme Prévost [retour au début des forums]


        Idée curieuse. On censurerait les mots, parce qu’ils sont évocateurs de quelque chose de terrible ? Prions pour que nous n’embauchions jamais de rédacteur prénommé Adolphe ou Joseph, on ne sait jamais, ça pourrait rappeler de mauvaises choses à certains...

        [Répondre à ce message]

        > Frank Black : "Teenager of the year"

        8 janvier 2005, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


        Je ne pense pas mon temps à relire mes articles chaque jour. Et je ne me souviens pas de chaque mot non plus. Comme le dit Jérôme plus bas, je ne vois pas pourquoi on devrait cesser d’utiliser certains termes au gré de l’actualité. "Cet album fait l’effet d’un séîsme" n’est pas devenu une phrase sale après le tremblement de terre de Bâm voici quelques mois. Du politiquement correct tout ça...

        [Répondre à ce message]

        > Frank Black : "Teenager of the year"

        8 janvier 2005 [retour au début des forums]


        You’d better watch out, cause Antoni is back !!

        [Répondre à ce message]

          > Frank Black : "Teenager of the year"

          12 janvier 2005, par antoni [retour au début des forums]


          le coup du synonyme était une petite remarque ironique, je ne suis pas le grand censeur du vocabulaire, c’est juste amusant de voir apparaitre ce mot dans un article de musique alors que vous avouerez que c’est un des mots les moins utilisés de la langue française... avec aussi "anacoluthe", il est vrai.

          [Répondre à ce message]

            > Frank Black : "Teenager of the year"

            12 janvier 2005, par Jérôme Prévost [retour au début des forums]


            C’est un mot peu utilisé d’abord parce que c’est un mot japonais, donc qui semble moins accessible aux gens, et surtout parce qu’il ne peut être appliqué que pour désigner une chose, et cette chose est heureusement assez rare, donc forcément... Mais Marc étant fort amateur de métaphores, autant qu’il utilise tout le vocabulaire imagé qui est à notre disposition. C’est évident qu’il n’écrit pas comme le premier chroniqueur venu, et personne ne s’en plaindra :)

            [Répondre à ce message]

              > Frank Black : "Teenager of the year"

              31 mai 2006, par johnb [retour au début des forums]


              je viens de redecouvrir cet album de frank black en solo...a vrai dire je ne connais que celui ci et honeymoon ( qu est tres pepere , fo bien se l avouer..)..je lis la critique et je me dis , peut etre que je suis dans une periode d extase , mais j ai rien a jeter sur cet album moi ! c est un joyeux foutraque d influences digerées ... il m impressionne de plus en plus a chaque ecoute..y a pas a chier, ce mec est un genie !

              [Répondre à ce message]