Pop-Rock.com



Van Halen : "1984"
De l’éjaculation constante !

lundi 29 mai 2006, par Laurent Bianchi

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Alice Cooper : "Da Da"
The Bollock Brothers : "The last supper"
Kraftwerk : "Computer world"
Section 25 : "The key of dreams"
The Cult : "Sonic Temple"
Cabaret Voltaire : "The crackdown"
Killing Joke : "What’s THIS for... !"
The Offspring : "The Offspring"
INXS : "The swing"
Chris Isaak : "Silvertone"


Cet opus de Van Halen est l’un des meilleurs disques de hard des années 80. Introduisant le synthétiseur dans le genre, Eddie Van Halen, le guitariste virtuose, va renforcer son credo que l’instrument a sa place dans le hard-rock. David Lee Roth, dans le rôle du grand guignol, illustre bien tout ce que les années 80 peuvent évoquer en termes d’image. Cette galette aux soli grandioses est un de ces disques indétrônables et pourtant rarement cités en tant que tels. Il était temps de lui rendre justice !

Ça commence par un jeu de synthétiseur qui se veut futuriste. Il est en tout cas très aérien et introduit on ne peut mieux le titre à succès planétaire (interplanétaire ?) Jump, à l’écoute du quel il est impossible, à moins de faire preuve d’une sacrée mauvaise foi, de ne point reconnaître les mérites mélodieux, d’une efficacité imparable, et ce sans même évoquer les soli extraordinaires de Mister Eddie Van Halen, le « Glen Gould » du hard, virtuoso s’il en est. Sans évoquer non plus les pitreries foutrasques de son saltimbanque de chanteur : David Lee Roth, sex-symbol californien des années 80, dont les sauts (à juste propos) et les cascades en tous genres donneront au groupe une image fichtrement rigolote mais ô combien propre aux années 80 émergentes.

Panama et son rythme vitaminé viennent le confirmer à ceux qui en doutaient. Drop dead legs comporte un riff à la Led Zeppelin qui ne demande qu’une chose : que l’on se mette à quatre pattes dans sa chambre, la raquette de tennis en guise de guitare. Et c’est parti pour une partie de va et vient avec la tête, et tant pis si on n’a pas de cheveux longs. Ce titre ressemble beaucoup au War machine de 1982 de Kiss. House of Pain est du même acabit.

Et ces soli de guitare, n’est-ce pas de la pure joie, que dis-je, de la jouissance pure, de l’éjaculation devenue chronique et constante, voire permanente ? N’est-ce pas Dieu qui s’exprime à travers Eddie ? Il est tellement doué qu’il fait avec un synthétiseur ce qu’il fait avec une guitare, et le prouvera par la suite, une fois que David Lee Roth sera parti faire son « Just a Gigolo » avec des minettes aux seins siliconés (California girls), puis, concédons-le, un album solo, Eat ’Em & Smile en 1985, de plutôt bonne facture comportant de très bonnes choses. Revenons plutôt à Eddie, qui, une fois Sammy Hagar dans le rôle du remplaçant de l’irremplaçable, fera du synthétiseur un instrument pouvant avoir sa place au sein d’un groupe de hard. Car outre I’ll Wait ici, Why can’t this be love ? et Dreams sur l’album suivant, issus de 5150, ont ouvert une brèche à tous ces groupes tels que l’ignominie de Final countdown des ignobles ringards d’Europe, qui, par retour, ont quelque peu entaché l’image de Van Halen. C’est un comble.

Hot for teacher résume bien Van Halen période David Lee Roth : humour déjanté (« I’ve got my pencill / Give me something to write on man ! »), batterie locomotive aux timbales étincelantes, guitare « c’est pas possible de jouer aussi bien », choeurs mâles, et enfin final à la « finissons cela en beauté » en ponctuant le tout par un « Oh my God ! ».

Robert Zemeckis ne s’y est pas trompé lorsqu’il montrait, dans Retour vers le futur, un Michael J. Fox dont le walkman crache du Van Halen. Ni Michael Jackson quand il est allé demander à Eddie de jouer la guitare sur Beat it, en 1983, ouvrant les portes de la popularité mondiale au groupe. Né aux Pays-Bas, émigré pendant son adolescence aux Etats-Unis avec son frère Alex (le batteur), c’est à une éducation classique au piano qu’il doit ses premières armes. Ceci expliquant tout le reste.

On attend avec impatience le retour d’Eddie Van Halen, maintenant que l’on sait qu’il est guéri de son cancer.

Je sais que beaucoup, comme moi, ont adoré cet album, et qu’il leur évoque des souvenirs impérissables. Ils sont probablement tous trentenaires...



Répondre à cet article

Laurent Bianchi





Il y a 26 contribution(s) au forum.

Van Halen : "1984"
(1/10) 26 septembre 2014, par jordanwer
Auto-entrepreneur du Rock !
(2/10) 21 octobre 2013
Van Halen : "1984"
(3/10) 5 octobre 2012, par Kaius
Van Halen : "1984"
(4/10) 27 septembre 2012, par mini
Van Halen : "1984"
(5/10) 16 février 2008
Van Halen : "1984"
(6/10) 26 juillet 2006, par jafam
Van Halen : "1984"
(7/10) 30 mai 2006, par sebf
Van Halen : "1984"
(8/10) 30 mai 2006
Van Halen : "1984"
(9/10) 29 mai 2006, par jmsmirnoffice
Van Halen : "1984"
(10/10) 29 mai 2006, par Paipone




Van Halen : "1984"

26 septembre 2014, par jordanwer [retour au début des forums]

This is really pretty post. This post have great informative artical. so keep up the good work invoice form

[Répondre à ce message]

Auto-entrepreneur du Rock !

21 octobre 2013 [retour au début des forums]

Yes, voilà du son comme je l’aime, du bon, du lourd, du très très lourd !
Quand je pense à cet album et le nombre d’heures où je l’ai écouté pfffff que de souvenirs !
En tout cas, maintenant je suis spécialiste des assurances pour les auto-entrepreneurs (http://www.assurance-auto-entrepreneur.eu/) et ceux qui connaissent bien l’album doivent tout de suite comprendre pourquoi je parle d’assurance !
Bref je retourne l’écouter tranquillement !

[Répondre à ce message]

Van Halen : "1984"

5 octobre 2012, par Kaius [retour au début des forums]

Main goals of the writing are clearly stated in the introduction and in general they are met though it is possible to make certain remarks which could make it wider and more substantial. They might consider you a skilled observer. Not so many overviews on various topics seem to become really good material for free dissertation by dissertationthesis.blogspot.com that can be innovative.

[Répondre à ce message]

Van Halen : "1984"

27 septembre 2012, par mini [retour au début des forums]

Very informative post. I like this post.
Fishing Sunglasses

[Répondre à ce message]

Van Halen : "1984"

16 février 2008 [retour au début des forums]

les quatre premiers Van Halen oui, mais le reste non merci, je passe...
Diver Down puis ce 1984 bourré de synthés gluants qui suintent le Jarre à plein nez, sont les 2 albums de trop avec David Lee Roth (je ne préfère pas m’attarder sur la période avec Sammy Haggar par pure charité Chrétienne et aussi parce que j’ai autre chose à foutre qu’à tirer sur l’ambulance !)

[Répondre à ce message]

Van Halen : "1984"

26 juillet 2006, par jafam [retour au début des forums]

cet album je l’ai adoré dès sa sortie. pour moi il fait partie des meilleurs (époque sammy haggar comprise). il succède à un mediocre "diver down" et à su innover quand à la musicalité.

plus de vingt ans après sa sortie le titre "jump" n’a pris aucune ride et c’est toujours un plaisir de l’entendre.

j’ai toujours révé d’une réconciliation roth/le reste de la bande pourquoi pas pour le prochain album qui tarde, tarde à venir depuis qu’eddie est guérri. des nouvelles récentes ont encore(pour la n-ième fois) fait état d’un retour du fantasque david au sein du groupe. i’ll wait...........

[Répondre à ce message]

Van Halen : "1984"

30 mai 2006, par sebf [retour au début des forums]

Certains se plaignent de rabacher les mêmes critiques sur les albums des 80’s. Ce n’est pas mon cas.Par contre, un peu plus de courage sur le choix des disques chroniqués serait le bienvenu. Van Halen a sorti de bons albums entre Van Halen I et 1984. ça me ferait plaisir de voir pour une fois une critique (même incendiaire) sur des bijoux mésestimés tels que Van Halen II, Women and children first, Diver down ou Fair warning. (ce dernier est véritable boucherie, mais n’aura jamais le même aura que VH1 et 1984. Dommage.)
A bon entendeur,salut...

[Répondre à ce message]

Van Halen : "1984"

30 mai 2006 [retour au début des forums]

Pouvez vous faire autre chose que de chroniquer en boucle les années 80’s.........nous sommes en 2006 et il y aussi eu les 90’S...........et de très beaux albums depuis 16 ans.... !

[Répondre à ce message]

    Van Halen : "1984"

    30 mai 2006, par Lordi [retour au début des forums]


    Deux réponses possibles à ça.

    Réponse 1 : Il y a des chroniques d’albums des années 90 sur ce webzine, ainsi que de disques plus récents, et il y en a même beaucoup (voir les rubriques au dessus).

    Réponse 2 : Ce zine est bien connu pour son affection pour les années 80 (c’est même écrit en haut de l’écran). C’est une information dont il faut tenir compte. Est-ce que tu te plains d’entendre parler de Dylan, Bowie et les Stones à tout bout de champs quand tu choisis de lire Rock&Folk ?

    Notons que les réponses 1 et 2 sont complémentaires.

    [Répondre à ce message]

      Van Halen : "1984"

      30 mai 2006, par Noni [retour au début des forums]


      Pour compléter, je dirais aussi que s’ils ont fait un site c’est encore pour chroniquer ce qu’ils veulent. Ca me fait toujours rire ceux qui réclament les articles du genre et de la période qu’il veulent comme au self-service et qui sont scandalisés si leurs goûts personnels ne sont pas représentés. Quand est-ce que ceux-là comprendront que ce site est fait par des amateurs (au sens strict du terme) qui ne font payer personne pour aller sur leur site (sans la moindre pub, ce qui est assez rare pour le signaler) sur lequel ils partagent LEURS idées, pour LEUR plaisir avant tout. Ceux que ça plaît pas, bah qu’ils se cassent et qu’ils arrêtent d’emmerder le monde avec leurs revendications puériles.

      [Répondre à ce message]

        Van Halen : "1984"

        30 mai 2006 [retour au début des forums]


        OU QUI FONT DES COÜTS DE GUEULES POUR VOIR S ACTIVER DES REACT COMME TOI .....

        [Répondre à ce message]

          Van Halen : "1984"

          30 mai 2006 [retour au début des forums]


          C’est cher, une gueule ?? :-)

          [Répondre à ce message]

            Van Halen : "1984"

            31 mai 2006, par Phil [retour au début des forums]


            Laisse... Des mots lui sont soudainement montés à la tête, il en sorti une phrase ne voulant rien dire et qui plus est hors de propos. On pourrait traduire par "Méchant !".

            [Répondre à ce message]

          Van Halen : "1984"

          31 mai 2006, par ubik [retour au début des forums]


          allez, je suis totalement d accord avec la reaction de ce lecteur, moi meme je suis un fana de la musique des annees 30 et je suis tombé par hazard sur ce site et je tiens a dire que je suis cruellement decu et perssonnellement atteind dans mon intégrité morale (mon avocat confirme) de ne pas y trouver le moindre article sur les chansons de cette slpendide epoque. mon cousin kevin, a qui j ai fait decouvrir le site, et qui lui est un afficionados de la musique des annees 2040 m a fait part egalement de son immense deception de ne pas y trouver le moindre article correspondant a l epoque sus-cité.
          il est actuellement sous prosac.

          [Répondre à ce message]

      Van Halen : "1984"

      31 mai 2006 [retour au début des forums]


      Lordi...........original comme surnom ! Fan des médiocres finlandais...

      [Répondre à ce message]

    Van Halen : "1984"

    31 mai 2006, par Lorenzo [retour au début des forums]


    Encore des chroniques de Nick Kershaw, A-Ha et les Communards, svp !!!!!

    [Répondre à ce message]

    Van Halen : "1984"

    1er juin 2006 [retour au début des forums]


    Qu’on le veuille ou non, ce sont ces chroniques de vieilles conneries hard-FM bourrées de synthés qui attirent le plus de commentaires.

    [Répondre à ce message]

Van Halen : "1984"

29 mai 2006, par jmsmirnoffice [retour au début des forums]

Merci pour la chronique, je suis en tout point d’accord avec vous. Par contre je me permets de rajouter que la couverture du disque est terrible, une des plus belle qui soit !

[Répondre à ce message]

Van Halen : "1984"

29 mai 2006, par Paipone [retour au début des forums]

Bonjour,
En total désacord avec cette chronique puisque cet album est probablement le plus mauvais de l’ère Lee Roth. Rien à voir avec les très bons LP "I" "II" ou "Fair warning"

[Répondre à ce message]