Pop-Rock.com



The Psychedelic Furs : "The Psychedelic Furs"
Heroes... Just for one day

dimanche 25 juillet 2010, par Jérôme Delvaux

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Cabaret Voltaire : "The crackdown"
Bernard Lavilliers : "Voleur de feu"
Talking Heads : "Remain in light"
Japan : "Tin drum"
Front 242 : "Official version"
The Rolling Stones : "Dirty work"
Faith No More : "The real thing"
Japan : "Gentlemen take polaroids"
Chris Isaak : "Silvertone"
Red Hot Chili Peppers : "Freaky styley"


Si Albin Wagener avait été critique rock en 1980 (l’année de sa naissance), il aurait peut-être chroniqué cet album comme suit : ‘Toujours les mêmes, hein : David Bowie, Roxy Music, The Velvet Underground, Iggy Pop et John Lydon sont dans un bateau. Coulera, coulera pas. Intérêt limité, proche du ballet amoureux de la mésange charbonnière.’ [1] Mais nous sommes en 2010 et tout a déjà été écrit au sujet de The Psychedelic Furs, premier album homonyme de ce groupe anglais à classer parmi les grands oubliés de l’ère post-punk/new wave.

Et dès cette introduction, tout est dit. Car The Psychedelic Furs, c’est une superbe pochette rose et juste deux bons titres (les deux premiers) : India, un rock cogneur, sorte de chaînon manquant entre les Sex Pistols et Public Image Ltd., avec une longue intro instrumentale ambient piquée à Brian Eno, puis Sister Europe, très belle mais tellement pompée à mort sur Bowie (période berlinoise) qu’il ne serait pas difficile de faire croire à un quidam qu’il s’agit d’une de ses chansons.

Puis ça se gâte. Imitation of Christ, sorte de ballade gothique à la Lou Reed, a un certain charme mais sonne surtout très prétentieuse. Pour le reste, c’est mitigé, répétitif, peu original. On entend sur tout le disque le saxophone arty/décadent de Roxy Music, des guitares post-punk stridentes façon Banshees et la basse pesante de PIL. Comme dans un mash-up. Le chanteur, Richard Butler, se prend, lui, tour à tour pour le nouveau Thin White Duke, le frère jumeau d’Iggy Pop et, plus souvent, pour le clone de Rotten himself, à tel point qu’on le suspecte vite de manquer de personnalité. Ce que ne masque en rien son arrogance crasse.

Si vous pensiez sérieusement qu’il s’agit d’un album culte, comme je l’ai souvent lu ou entendu dire, révisez vos classiques.


[1] Souvenez-vous de sa chronique des miteux Clap Your Hands Say Yeah.



Répondre à cet article

Jérôme Delvaux





Il y a 40 contribution(s) au forum.

The Psychedelic Furs : "The Psychedelic Furs"
(1/4) 9 septembre 2010, par Ben
The Psychedelic Furs : "The Psychedelic Furs"
(2/4) 26 juillet 2010
The Psychedelic Furs : "The Psychedelic Furs"
(3/4) 25 juillet 2010, par Carla Blondie
The Psychedelic Furs : "The Psychedelic Furs"
(4/4) 25 juillet 2010, par Paul Anka




The Psychedelic Furs : "The Psychedelic Furs"

9 septembre 2010, par Ben [retour au début des forums]

Ecoutez plutôt Blacks/Radio et la messe est dite.....

[Répondre à ce message]

The Psychedelic Furs : "The Psychedelic Furs"

26 juillet 2010 [retour au début des forums]

oui c’est certain que les Psychedelic Furs n’étaient certainement pas très originaux mais il y a eu pire finalement ! ....comme P.I.L. (une de leur références), dont les albums étaient particulièrement chiants ! les Furs c’est peut-être pas inventif mais là au moins, c’est plus agréable à écouter.

[Répondre à ce message]

    The Psychedelic Furs : "The Psychedelic Furs"

    26 juillet 2010 [retour au début des forums]


    C’était peut-être chiant, mais néanmoins original, PIL. Le jeu de basse de Jah Wobble est le premier du genre ; c’est l’influence de Peter Hook dans Joy Division.

    [Répondre à ce message]

The Psychedelic Furs : "The Psychedelic Furs"

25 juillet 2010, par Carla Blondie [retour au début des forums]

Sans doute la première fois en 5 ans de lecture de ce site que je m’inscris en faux contre un verdict aussi péremptoire.

Il ne s’agit evidemment pas de l’album du siècle (dernier) et on peut lui trouver bien des défauts de jeunesse. Mais si c’est pour l’opposer, comme trop souvent, à la liste des artiste qu’il faut prétendre écouter en boucle selon Télérama, c’est un peu light.

Et surtout, le procédé visant à tout ramener au quarteron "Bowie-Pop-Reed-Roxy" est en train de se substituer aux meilleurs somnifères du marché (La SECU française vous remercie au passage pour cet acte de civisme involontaire)

Enfin, au moins vous en parlez, c’est déjà ça...

[Répondre à ce message]

    The Psychedelic Furs : "The Psychedelic Furs"

    25 juillet 2010 [retour au début des forums]


    "le procédé visant à tout ramener au quarteron "Bowie-Pop-Reed-Roxy"

    C’est l’ABC de la pop/rock après les Beatles.

    [Répondre à ce message]

      The Psychedelic Furs : "The Psychedelic Furs"

      26 juillet 2010 [retour au début des forums]


      Ce qui laisse quand-même vingt-trois lettres disponibles pour ceux qui ne voudraient pas s’en tenir (étroitement ?) à ces bases...

      [Répondre à ce message]

      The Psychedelic Furs : "The Psychedelic Furs"

      26 juillet 2010, par Walter B. [retour au début des forums]


      (Signe-je, en dessous du précédent message...).

      [Répondre à ce message]

        The Psychedelic Furs : "The Psychedelic Furs"

        26 juillet 2010, par Carla Blondie [retour au début des forums]


        D’autant plus que je ne fais aucun souci sur la capacité de J.D. à être potentiellement capable de varier et d’affiner ses références... Ce serait juste dommage que ce site que j’apprécie devienne un succédané des pénibles "Inrocks"...

        Mais après tout je n’ai pas à juger l’orientation qu’un rédacteur veut donner à son site. Alors revenons aux considérations purement musicales :

        Si on veut pinailler, le 1er Psychedelic Furs vaut largement les premiers balbutiements, parfois pathétiques de David Jones période "Deram".

        Ou des premières tentatives rythmiques de James Osterberg du temps des nullissimes Iguanas.

        Doit on spécifier que le génial Lou Reed faisait encore des piges pour "Mr Pickwick" (Un label de compils de Noel des tubes de l’année, vendues dans les supérettes) à plus de 25 balais...

        Et que Ferry a attendu l’approche de la trentaine pour sortir son 1er album apres avoir été recalé à diverses auditions (Dont King Crimson période Lake/Haskell)

        Bref le génie spontané incontournable n’existe que dans l’oeil de celui qui regarde (Ou dans l’oreille de celui qui écoute)

        [Répondre à ce message]

      The Psychedelic Furs : "The Psychedelic Furs"

      30 juillet 2010, par ubik [retour au début des forums]


      heu l’ ABCD dans ce cas la non ?

      si vous avez besoin de moi pour d’autre remarques instructives et constructives ....

      [Répondre à ce message]

The Psychedelic Furs : "The Psychedelic Furs"

25 juillet 2010, par Paul Anka [retour au début des forums]

Soigne-toi malade mental inculte ! Tu réussis encore à placer tes bouses obsessionnelles de Roxy Music et à ajouter Bowie, Reed etc...dans ta critique qui n’était précisément motivée que par cette volonté.

Attention, demain tu as guicher, cesse de rêver.

[Répondre à ce message]