Pop-Rock.com



Poison : "Open up and say... Ahh !"
La traîtrise ne paie pas

jeudi 19 janvier 2006, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Serge Gainsbourg : "Mauvaises nouvelles des étoiles"
Van Halen : "1984"
Yes : "90125"
U2 : "October"
Alain Chamfort : "Amour, année zéro"
Henry Rollins : "Hot Animal Machine + Drive By Shooting EP"
Kraftwerk : "Electric Café"
Black Sabbath : "Born again"
Hüsker Dü : "New day rising"
Bon Jovi : "Slippery when wet"


Cet album a une histoire particulière. Enfin,... par rapport à mon vécu. Dans l’absolu, cette production a en réalité autant d’histoire que, disons, l’irrésistible ascension de Pascal Sevran vers la position monopolistique dans les loisirs dominicaux des maisons de retraites. En résumé, non seulement ce texte vous apprendra ce que vous savez déjà, à savoir que Poison est un groupe médiocre et la présente œuvre, d’un intérêt plus que limité, mais vous écoperez en rab d’une petite leçon de morale.

A l’époque où j’ai commencé à travailler sur Pop-Rock, Jérôme lança l’idée que nous échangions tous deux un album que nous trouvions particulièrement réussi, histoire de sceller dans la piste optique notre partenariat pour le meilleur et pour le pire. Peu désireux de céder un Metallica, un Iron Maiden ou un Pixies en échange de ce que je subodorais être un obscur groupe de pop anglaise ou un quelconque desperado de l’electro, je résolus de me séparer d’un album auquel je ne tenais pas le moins du monde, en l’occurrence Open up and say... Ahh ! de Poison. Après tout, ma réputation de vil amateur de hard’80 me précédant, il aurait été tout à fait vraisemblable que je voue un culte obscène à la tronche de bellâtre peroxydé de Brett Michaels. Bien mal m’en prit puisque Jérôme avait eu des pensées toutes aussi viles que moi, et que j’écopai d’une abominable vomissure sonore des bien-nommés Atrocity à côté desquels même Poison semblait posséder du génie et une indéniable notion de bon goût.

Pourquoi est-ce que je passe mon temps à vous parler de mes cicatrices de guerre au juste ? Tout simplement parce que je n’ai pas grand chose d’autre à exprimer au sujet de ce Open up and say... Ahh !, foireuse collection de thèmes pop-metal ancrés dans les années 80. J’aimerais beaucoup prétendre que cet album de Poison est sympathique, ne serait-ce que pour avoir le plaisir d’entendre à nouveau les couinements de mépris qui éclatent à chaque chronique de groupe chevelu barbouillé de mascara. Oui, certes, la plupart des titres ont des allures de hit-single potentiel, mais des allures seulement... Sur le papier, le groupe pratique toujours une étrange mixture de pop et de metal, avec de nombreuses touches de country et de rockabilly, ce qui l’a toujours légèrement différencié de l’ensemble des hordes glam de L.A. Mais si, individuellement, les différentes plages ne seraient pas foncièrement déplaisantes à entendre sur les ondes, une fois ingérées à la suite les une des autres, elles suscitent très vite l’ennui et l’agacement, tant on a l’impression qu’aucune d’entre elles ne parvient à rester durablement en tête. Et quand un truc formaté pour la digestion rapide produit cet effet là, ce n’est généralement pas bon signe du tout. Le comble du grattage d’entrejambe est atteint sur le slow sirupeux qu’est Every rose has its thorn. Et dire que cette scie a décroché la timbale aux Etats-Unis, propulsant le groupe d’un seul déhanchement au rang de superstar du rock ! Pourtant, sur une précédente réalisation comme Look what the cat dragged in, Poison savait se montrer suffisamment « petit branleur » pour susciter un minimum d’intérêt amusé. Ici, rien de tout ça : de l’ennui à forte dose, des chansons molles, pénibles et sans attraits, et un disque qui trouve toute son utilité en tant que sous-plat.

Pour en revenir à mes radotages, Open up and say... Ahh ! n’est pas un truc dont l’absence pèse particulièrement dans ma discothèque. Quoique, quand je regarde mon album d’Atrocity....



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 79 contribution(s) au forum.

Poison : "Open up and say... Ahh !"
(1/6) 29 mai 2013, par mini
Poison : "Open up and say... Ahh !"
(2/6) 19 décembre 2012, par cp1029
Poison : "Open up and say... Ahh !"
(3/6) 4 octobre 2012, par Mini
Poison : "Open up and say... Ahh !"
(4/6) 14 août 2006
Poison : "Open up and say... Ahh !"
(5/6) 3 mai 2006
Poison : "Open up and say... Ahh !"
(6/6) 19 janvier 2006, par Jérôme Delvaux




Poison : "Open up and say... Ahh !"

29 mai 2013, par mini [retour au début des forums]

Informative post thanks for sharing. Tyres in Wakefield

[Répondre à ce message]

Poison : "Open up and say... Ahh !"

19 décembre 2012, par cp1029 [retour au début des forums]

The lowest price online $316.99 freeshipping buying the Freelander I20 Quad Core Smart Phone 4.7 Inch HD IPS Screen Android 4.0 Exynos 4412 1.4GHz ...
Buy cheap FNF Ifive Mini MP5 PMP Player FNF ifive mini 7 inch IPS Screen Android 4.0 RK2918 1GHz Dual Cameras Tablet PC - 8GB from china FNF Player ...

[Répondre à ce message]

Poison : "Open up and say... Ahh !"

4 octobre 2012, par Mini [retour au début des forums]

This post is looking very nice and I like it very much.
Prescription Sports Glasses

[Répondre à ce message]

Poison : "Open up and say... Ahh !"

14 août 2006 [retour au début des forums]

J’ai du mal à croire ce que j’ai lu. Décrier des standards du rock comme Def Leppard et Poison je trouve cela un peu fort vu le nombre de disques vendu par ces deux groupe. Cela voudrait dire qu’il y a à peu près 20 millions d’individus stupides qui ont en 87 et 88 achetés les deux dits albums. Je ne sais pas qui a écrit l’article mais je crois qu’il n’a jamais écouté le disque en entier et qu’il ne connaît rien au hard rock des années 80. Pauvre con va ! Tu va nous dire que Journey est aussi nul qu’un disque D’Antoine ou que Motley crue (40 millions d’albums vendus) n’est qu’un groupe de mec déguisés en Gonzesse (là tu n’aurais pas tort). Et Kiss et Ratt, et Cinderella,Faster Pussycat... Tu connais ? Et les Eagles, c’est de la merde ? Toto, pour toi représente t’il autre chose qu’une série de blagues ? Doobie Brothers, Steely Dan.... Tu connais. Grand connard va, tu ne connâis rien au rock et au hard et avant de critiquer un album comme celui ci et de te foutre de Bret Michael (normal tu dois vraiment être moche comme un pou) écoute l’album.

[Répondre à ce message]

    Poison : "Open up and say... Ahh !"

    26 novembre 2006 [retour au début des forums]


    "Décrier des standards du rock comme Def Leppard et Poison je trouve cela un peu fort vu le nombre de disques vendu par ces deux groupe. Cela voudrait dire qu’il y a à peu près 20 millions d’individus stupides qui ont en 87 et 88 achetés les deux dits albums."

    Exactement !!!!!

    [Répondre à ce message]

    Poison : "Open up and say... Ahh !"

    27 novembre 2006 [retour au début des forums]


    Décrier des standards de la pop comme Britney Spears et Christina Aguilera je trouve cela un peu fort vu le nombre de disques vendu par ces deux chanteuses. Cela voudrait dire qu’il y a à peu près 200 millions d’individus stupides qui ont en 2002 et 2003 achetés les deux dits albums.

    [Répondre à ce message]

Poison : "Open up and say... Ahh !"

3 mai 2006 [retour au début des forums]

mouai mouai mouai
je suis fan de poison (ben oui ca existe, j’ai meme pas 25 ans lol), et belge en plus et même si j’aime cet album mon avis est dans une autre mesure comme le tien, par rapport au premier, cet album est un bon cran en dessous, même s’il garde des morceaux imparable (fallen angel, tears down the wall, nothing but a good times, your mama cant dance....) de leurs periodes faste c’est le moins bon.
apres, pour le reste faut aimer le style, et contrairement à ce que pensent beaucoup, poison fait encor le carton plein à chaque tournée americaines (dans les stade et autre arena), ils ont su gardé une fan bese tres importante, et ca sans un yota de promotion, avec la haine de toute la presse rock sur le dos, ce qui est pas donné à n’importe qui... je trouve que rien que pour ca ils meriteraient qu’on dise enfin que si autant de gens les suivent depuis 20 ans maintenant alors qu’ils ont été autant rouler dans la boue, c’est qu’au fond ils ont peut etre un soupcon de talent

juste pour dire aussi que motley crue, viennent de cloturé une tournée mondiale passant par wembley et le madison square garden, ce qui est pas mal contenu du gros passage à vide qu’ils ont connu (pire que poison).
Voila je tenai à dire mon avis sur ta critique que je n’ai pas trouver insultante (contrairement à d’autre que j’avai pas specialement apprécié)

ps : deux an plus tard, poison revenaient avec un album bien plus posé, et superieur, flesh and blood....

[Répondre à ce message]

    Poison : "Open up and say... Ahh !"

    14 août 2006 [retour au début des forums]


    J’y crois pas un fan de poison belge !!!! Yeahhh
    Je m’appelle Olivier et je suis belge également et fan du rock des années 80. Si tu vois ce message réponds moi (olivier.bondele@accor-services.be), c’est tellement rare de trouver des fans en Europe de ce genre de musique.

    Bien à toi et Long live rock’n’roll

    [Répondre à ce message]

    Poison : "Open up and say... Ahh !"

    15 avril 2013, par Maria [retour au début des forums]


    This post is really an eyeopener for me. Thanks for sharing it here.

    Easy Ways to Lose Weight

    [Répondre à ce message]

Poison : "Open up and say... Ahh !"

19 janvier 2006, par Jérôme Delvaux [retour au début des forums]

Les photos du livret sont encore plus moches que la musique, Marc. Ces Poison, ils étaient encore plus ridicules que Mötley Crüe à la grande époque (si, c’est possible) !

[Répondre à ce message]