Pop-Rock.com



Phillip Boa & The Voodooclub : "Hair"
Sur les toits du monde

mardi 7 août 2007, par Clarisse de Saint-Ange

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Nick Cave & The Bad Seeds : "Your Funeral... My Trial"
Scraping Foetus Off The Wheel : "Nail"
Suicide : "Second album"
Bernard Lavilliers : "Voleur de feu"
Peter Murphy : "Should the world fail to fall apart"
Depeche Mode : "Speak & Spell"
The Durutti Column : "L.C."
Hüsker Dü : "New day rising"
The Cure : "Pornography"
Echo & The Bunnymen : "Heaven up here"


Hair, le quatrième album de Boa, sort à un moment où sa popularité est au plus haut au sein du monde du rock indépendant européen. Acclamé en Grande-Bretagne après une tournée déjantée, Boa s’offre le luxe d’enregistrer un album avant-gardiste avec Tony Visconti, le légendaire producteur de David Bowie. Et ce avec succès.

Enregistré en 1988 aux studios Woodhouse, Hair est ce qu’on peut appeler un album baroque, malgré ses références claires au punk et au rock alternatif de l’époque. Mais avant tout, le quatrième album de Boa est l’hébergeur de l’archi-tube Container love, entretemps devenu un classique outre-Rhin notamment. Il fallait bien un album à hit radiophonique pour Boa, et ce sera celui-ci. Hair permet au Voodooclub d’accéder à une audience plus large grâce à des morceaux rock construits en forme de contes ou de petites histoires. Le ludique et déboussolé Happy spider côtoie ainsi le metal à peine voilé de Albert is a headbanger, tout en laissant Annie flies the lovebomber siroter sa pop à la fois douce et amère, qui restera un véritable succès outre-Manche. Déjà, le rock de Boa intrigue, puisque le Voodooclub met un point d’honneur à garder intactes ses envies d’expériences sonores ethniques et ses rythmiques sud-européennes.

Boa est toujours aussi fou à l’époque. On raconte des choses stupéfiantes de ses concerts : piétinement de fans à coups de tatane, menace du groupe à l’aide d’un couteau pour qu’il joue plus fort, départ de la scène pour aller se saoûler la gueule avec des clochards dans une gare. Tout est bon pour Boa qui vit alors une vie résolument rock’n’roll, dans l’excès, la décadence et la folie. Une attitude qui contrastera par la suite avec son côté plus assagi et plus cynique également. On le ressent également dans la musique : clarinettes nostalgiques pour You sent all my letters, rock nerveux pour I wanna be your hoover, fierté libératrice sur le Britannique Morlocks in England. Toutes les raisons sont bonnes pour casser le rythme d’un morceau ou lui imposer un instrument inattendu : le style de Boa et de son Voodooclub commence à se peaufiner et à devenir bien plus subtil.

En général, la tonalité de l’album est plutôt rock, même si quelques pistes plus innovantes commencent à se faire jour, brisant les carcans de l’âme punk que l’on connaissait de Boa jusque-là : le difficile Tragic mastery of Stockhausen côtoie alors le fragile et inimitable Fine art in silver. Cette période est également celle où Boa annonce qu’il se met à composer une symphonie de musique classique expérimentale, symphonie que l’on attend toutefois toujours... Mais quel régal de pouvoir souffler après le punk de Primitive man et de pouvoir savourer des perles rares telles que l’orchestral et digne Boleria ! Je me retrouve littéralement catapultée sur une autre planète lorsque je réécoute cet album : on a l’impression de se retrouver en terre inconnue, mais avec des références connues. La folie de Boa alliée au génie de Visconti ont certainement permis de faire de Hair un album accessible et original à la fois, permettant ainsi au jeune Allemand d’accéder à un succès moins confidentiel.



Répondre à cet article

Clarisse de Saint-Ange





Il y a 2 contribution(s) au forum.

dropshippingwatch
(1/2) 6 avril 2010, par Administrator
Phillip Boa & The Voodooclub : "Hair"
(2/2) 7 août 2007, par le mec pas drole




dropshippingwatch

6 avril 2010, par Administrator [retour au début des forums]

Patek Philippe Aquanut Ref.5067 Automatic with Black Dial and Rubber Strap
Patek Philippe Perpetual Calendar Automatic with White Dial
Patek Philippe Calatrava Manual Winding Rose Gold Case with White Dial
Patek Philippe Nautilus Jumbo Automatic with Black Dial
Patek Philippe Calatrava Manual Winding Rose Gold Case with Beige Dial
Patek Philippe Calatrava Manual Winding Rose Gold Case with Black Dial
Patek Philippe Calatrava Manual Winding Rose Gold Case with Champagne Dial
Patek Philippe Calatrava Manual Winding Rose Gold Case with White Dial
Patek Philippe Classic Manual Winding With Black Dial
Patek Philippe Calatrava Manual Winding with Beige Dial
Patek Philippe Astronomical Celestial Double Dial Rose Gold Case with Champagne Dial
Patek Philippe Perpetual Calendar Automatic with Black Dial
Patek Philippe Calatstrava Manual Winding with White Dial-Fluted Bezel
Patek Philippe Classic Automatic Gold Case with White Dial
Patek Philippe Calatrava Manual Winding with White Dial
Patek Philippe Nautilus Jumbo Automatic with White Dial
Patek Philippe Calatrava Manual Winding Rose Gold Case with White Dial
Patek Philippe Perpetual Calendar Automatic Rose Gold Case with White Dial
Patek Philippe Limited Edition Automatic with White Dial
Patek Philippe Astronomical Celestial Double Dial Gold Case with Golden Dial
Patek Philippe Perpetual Calendar Automatic with White Dial
Patek Philippe Calatrava Manual Winding with White Dial
Patek Philippe Perpetual Calendar Automatic Rose Gold Case with White Dial
Patek Philippe Perpetual Calendar Automatic with White Dial
Patek Philippe Calatrava Manual Winding with Black Dial
Patek Philippe Ref.3738 Manual Winding with Silver Dial
Patek Philippe Perpetual Calendar Automatic with White Dial
Patek Philippe Nautilus Automatic with Blue Dial
Patek Philippe Perpetual Calendar Automatic Rose Gold Case with White Dial
Patek Philippe Ref.3738 Manual Winding with Black Dial Gold Casing
Patek Philippe Perpetual Calendar Automatic with Beige Dial
Patek Philippe Calatrava Manual Winding Rose Gold Case with White Dial
Patek Philippe Twenty-4 Two Tone with Brown Dial Lady Size
Patek Philippe Perpetual Calendar Automatic Rose Gold Case with Black Dial
Patek Philippe Perpetual Calendar Automatic Rose Gold Case with Champagne Dial
Patek Philippe Calatrava Manual Winding Rose Gold Case with Beige Dial
Patek Philippe Calatrava Manual Winding Rose Gold Case with Black Dial

[Répondre à ce message]

Phillip Boa & The Voodooclub : "Hair"

7 août 2007, par le mec pas drole [retour au début des forums]

Je préfère l’original David Boa vi et j’assume

[Répondre à ce message]