Pop-Rock.com



Japan : "Gentlemen take polaroids"
L’esthétique new wave

samedi 27 septembre 2008, par Jérôme Delvaux

DANS LA MEME RUBRIQUE :
The Passage : "Enflame"
New Order : "Power, corruption and lies"
The Smiths : "The Queen is dead"
Duran Duran : "Notorious"
Public Image Ltd. : "Flowers of romance"
Serge Gainsbourg : "You’re under arrest"
David Bowie : "Tonight"
Click Click : "Rorschach testing"
Nine Inch Nails : "Pretty hate machine"
Serge Gainsbourg : "Mauvaises nouvelles des étoiles"


S’il est exact qu’il n’a pas eu le succès de tant de ses contemporains, pas même a posteriori, Japan n’en demeure pas moins, artistiquement parlant, l’un des groupes les plus remarquables de la new wave anglaise. Perpétuant l’héritage glam des David Bowie et autres Roxy Music de leur jeunesse, et croisant au passage ces influences avec celles de Kraftwerk et de la soul américaine, David Sylvian et ses compères ont posé les bases d’un nouveau type de pop qui divisa profondément le public et la critique... Et pour cause, cette pop, que d’aucuns qualifieront d’élégante, sera perçue par d’autres comme incroyablement pédante.

C’est en 1978 que l’aventure Japan commence avec Adolescent sex, qui ne marche pas du tout en Grande-Bretagne mais rencontre un certain écho au... Japon. La sortie du plus anecdotique Obscure alternatives, l’année suivante, ne modifie guère la donne ; Japan reçoit un bon accueil en Asie mais ne décolle pas dans son pays où il est, au mieux, considéré comme un groupe pour minettes (leur look New York Dolls de l’époque n’y est pas pour rien). Puis sort Quiet life, en 1980. C’est ce troisième album qui permet au groupe de voir s’entrouvrir les portes d’une certaine renommée en Angleterre. Les critiques sont plutôt bonnes mais les ventes ne sont toujours pas mirobolantes : l’album mettra quatre ans avant d’être certifié disque d’or. Pourtant, pour le coup, en faisant se télescoper les influences de Young Americans à des réminiscences du krautrock, Japan a frappé très fort. Quiet life marquera son époque au point d’être régulièrement cité comme le premier album du courant « Nouveau Romantique » (en français dans le texte), auquel on assimilera rapidement de très gros vendeurs comme Duran Duran et Spandau Ballet, qui sont alors en train de peaufiner leurs premiers enregistrements.

Gentlemen take polaroids sort durant l’hiver 1980 et permet à Japan de se distancer de cette mode éphémère née un peu accidentellement de l’émulsion de certains clubs gays de Londres. Quelques mois à peine après le suicide de Ian Curtis de Joy Division, les cinq fringants londoniens ajoutent des touches résolument sombres à leur univers glamour et raffiné. En ce sens, la pochette qui présente David Sylvian maquillé et cravaté sous une pluie battante fut choisie avec beaucoup d’à-propos.

La plage titre Gentlemen take polaroids, qui ouvre l’album, pose le décor en douceur. L’extrême maniérisme du chant rappelle indéniablement le Bryan Ferry des débuts, mais la musique n’est pas qu’une resucée de Roxy Music pour autant. La basse fretless de Mick Karn, reconnaissable entre mille, porte la marque de Japan, tout comme le clavier orientalisant de Richard Barbieri, le jeu de batterie tout en nuances de Steve Jansen et les riffs flamboyants du guitariste Rob Dean. Japan se montre ensuite plus expérimental, notamment sur le cafardeux Burning bridges, le troisième titre, qui rappelle immanquablement les plages instrumentales concoctées par Brian Eno pour les albums Low et Heroes de David Bowie. Particulièrement de par l’usage d’un saxophone larmoyant qui distille des mélodies tristounettes sur des nappes électroniques glaciales, comme sur le titre Neuköln. Deux autres instrumentaux, les brumeux The experience of swimming et The width of a room, concoctés respectivement par Richard Barbieri et Rob Dean, sont plus minimalistes mais pas dénués de charmes pour autant. My new career (dont le titre rappelle forcément A new career in a new town) reste dans cette veine bowie-enoesque berlinoise. Ce n’est toutefois pas Eno qu’on retrouve à la production de cette plaque, mais bien John Punter, déjà à l’œuvre sur Quiet life et qui s’était distingué précédemment en coproduisant These fooling things et Another time, another place pour Bryan Ferry.

Loin de se complaire ad vitam dans ce trip mélancolique finalement assez proche de la cold-wave, Japan revient vers des sons plus dansants avec Methods of dance. David Sylvian s’y révèle magistral au chant, bien soutenu par des chœurs éthérés. Le saxophone de Mick Karn s’invite à la fête et confère à l’ensemble un côté jazzy assez inattendu. Véritable tube en puissance, doté de beats irrésistibles et de mélodies de très haut vol, ce titre n’est contre toute attente pas sorti en single, ce qui s’apparente à un manque de flair pour le moins sidérant de la part de la maison de disques. Les honneurs d’une sortie en 45 tours reviendront à Gentlemen take polaroids et à Nightporter, une ballade pleurnicharde au piano qui a tout d’un classique instantané. Dans un autre genre, Ain’t that peculiar, reprise d’un single de Marvin Gaye, est là pour rappeller qu’au-delà de son adulation pour Bowie/Roxy, Sylvian est aussi un grand passionné de soul.

Pour peu qu’on ne soit pas allergique aux poses, aux manières, à l’arrogance et à la préciosité poussée jusqu’à son paroxysme de David Sylvian et sa clique (ce qui serait parfaitement défendable, certains rédacteurs de Pop-Rock m’en font d’ailleurs régulièrement part), Gentlemen take polaroids n’est rien d’autre qu’un très grand disque de pop... qu’il convient toutefois de replacer dans le contexte particulier de 1980. Loin de la facilité et du mercantilisme d’un Duran Duran, cet album reste une valeur sure. En plus de symboliser à lui seul une certaine idée de l’esthétique new wave.



Répondre à cet article

Jérôme Delvaux





Il y a 21 contribution(s) au forum.

latest news in india
(1/6) 13 mai 2014, par rahul
world news today
(2/6) 13 mai 2014, par rahul
Japan : "Gentlemen take polaroids"
(3/6) 27 mars 2011, par corcovado33
Japan : "Gentlemen take polaroids"
(4/6) 27 mars 2011, par corcovado33
Japan : "Gentlemen take polaroids"
(5/6) 27 septembre 2008
Japan : "Gentlemen take polaroids"
(6/6) 27 septembre 2008




latest news in india

13 mai 2014, par rahul [retour au début des forums]

TRS leader K Ramulu shot dead -national news
Ramulu, brother of former state CPI Maoist chief K. Sambasivudu, had been on the hit-list of renegade Naxal leader Nayeemuddin. The Nalgonda police is probing the involvement of Nayeem in the murder as it had been reported that the latter had given a supari to kill Ramulu.
national news
latest indian news
latest news in india

[Répondre à ce message]

world news today

13 mai 2014, par rahul [retour au début des forums]

Almost 90 per cent of voters in Donetsk region and more than 96 per cent in the neighbouring Luhansk region supported “state sovereignty” in a referendum held on Sunday, organisers announced on Monday. The turnout was 75 per cent in both regions.
international news
world news today

[Répondre à ce message]

Japan : "Gentlemen take polaroids"

27 mars 2011, par corcovado33 [retour au début des forums]

Dernière petite chose...quelques Très Grands musiciens et artistes ayant collaboré avec David SYLVIAN durant sa carrière solo :
HOLGER CZUKAI - ex CAN ainsi que d’ autres musiciens de CAN / le très célèbre guitariste Robert FRIPP à plusieurs reprises - fondateur et colonne vertébrale du groupe KING CRIMSON...qui également collabora avec BRIAN ENO / PETER GABRIEL / D.BOWIE - trilogie berlinoise...etc...
Le trompétiste US Marc ISHAM, le guitariste David TORN, le célébre pianiste japonais RYUICHI SAKAMOTO...’’ un fidèle parmi les fidèles ’’...Marcus STOCKHKAUSEN - le fils de Karleinz STOCKHAUSEN que Miles DAVIS ’’ lui même, en personne ’’ avait la plus grande estime de son vivant soit dit ici en passant -
Jon HASSEL...le trompétiste ’’ au son unique / totalement éthéré ’’ semblant venir d’ un autre monde...
Le percusioniste d’ origine indienne Talvin SINGH, le guitariste US Marc RIBOT...Djivan GASPARYAN joueur de duduk, le flute traditionnelle arménienne - membre du label realworld de PETER GABRIEL mais aussi du label d’ ENO -...le célébre trompétiste de jazz KENNY WHEELER...le pianiste de Jazz JOHN TAYLOR...le guitariste BILL FRISELL, le guitariste BILL NELSON,...etc...etc...le plasticien colaborateur de B. ENO RUSSEL MILLS...auteur / créateur de bons nombres de pochettes de disques d’ ENO...avec qui il collabora sur quelques projets très spécifiques dont ’’ UMBER GLANCE, THE PERMANENCE OF MEMORY ’’ - 1991 -, une installation visuelle et sonore faite à TOKYO, JAPON...cette année là !
A ce sujet...un coffret assez rare est paru avec 1 CD et un livre de l’ expo il y a bien des années, dans la foulée...une pièce de collection que je possède chez moi...toutefois trouvable sur le net...ebay.com et autres sites...
Si non, Il y en a encore d’ autres collaborateurs / trices...mais je préfère
m’ arrêter là...- rires -
Ciao...

[Répondre à ce message]

Japan : "Gentlemen take polaroids"

27 mars 2011, par corcovado33 [retour au début des forums]

Pour ma part...j’ ai découvert jadis ce groupe - début 1987 - par ce disque justement ’’ GENTLEMEN TAKE POLAROIDS ’’ qu’ un copain à moi...féru de musique anglaise branchée - car ses 2 fères alors vivaient en Angleterre - m’ avait prêté alors...disque qui appartenant à la collection de sa soeur...
Bref...dans ma vie musicale perso...ça a été une claque / bref...jamais plus rien n’ a été comme avant !!! - je pèse mes mots -
Mais si j’ ai pù assez facilement accroché à ce disque...c’ est parceque justement...j’ avais eu la chance - avant - d’ écouter des disque électroniques de TANGERINE DREAM...première époque 74 / 76 - l’ âge d’ or du groupe - qui ont grandement permis de pouvoir me familiariser avec l’ univers de JAPAN...
Car ce type de musique là...à ce niveau là...peu de groupes NEW WAVE l’ ont atteint...les seuls qui comptent véritablement à mes yeux sont - bien évidamment - JOY DIVISION - et son ex croissance NEW ORDER -, les tous premiers CURE, THE SMITH, THIS MORTAL COIL - fameuses pochettes AAD -, SIOUXSIE and the BANSHEES -, les CL ASH aussi...les 2 derniers bien que PUNK d’ origine...je les mettrais presque plus dans la NEW WAVE...mais bon...pour moi les 2 courants musicaux sont tellement liés, sont dans une telle continuité...puis rien à voir entre les CLASH du début et les CLASH de la fin, idem pour SIOUXSIE - , également les TALKING HEADS, ULTRAVOX, BAHAUS et son chanteur gothique et charismatique PETER MURPHY...qui contribua avec feu MICK KARN, le pauvre, paix à son âme, génial, fantastique musicien mort début janvier de cette année ruiné et malade, quel honte soit dit en passant / quel drame, le pauvre...je pense beaucoup à lui...il y a même eut un appel aux dons pour lui...c’ est vous dire !!! -
Ce dernier fut co fondateur de JAPAN et du groupe DALIS CAR avec P. MURPHY en 1984...pur chef d’ oeuvre de la NEW WAVE...soit dit en passant !!! -
Il joua aussi avec et pour GARY NEUMAN, KATE BUSH, avec MIDGE URE également - 2 ème chanteur historique d’ ULTRAVOX -, aussi avec le guitariste génial David TORN...qui fut aussi son ami mais également une grande référence pour lui...
Il joua également beaucoup sur les albums respectifs de ses ex amis de JAPAN Richard BARBIERI ET Steve JANSEN, fit un duo au milieu des années 80 avec David SYLVIAN sur son propre disque à lui ’’ DREAMS OF REASONS PRODUCE MONSTERS ’’...
Multi instrumentiste - il jouait de la fretless bass comme personne, du saxophone, obois, dida...etc...- il était aussi sculpteur et grand amateur passionné de sculpture et ils fit quelques expositions de son travail à Londres dans les années 80...
Quant aux musiciens de JAPAN...DAVID SYLVIAN en tête...j’ ai continué TRES LONGTEMPS à suivre leurs carrières respectives et à acheter leurs disques...
Pour moi...- mais pas seulement !!! - ils représentent la quintessence de la musique POP...question de sérieux / de moralité / d’ exigence / de création aussi...MAIS SURTOUT !!!
De vrais créateurs...de Grand artisans...de TRES GRANDS MUSICIENS...
Bien souvent - les génis - dans l’ Histoire de l’ humanité...ne sont pas reconnus à leur juste valeur de leur vivant !
C’ est bient triste...c’ est comme ça...mais il faut se faire une raison !
Un jour le chanteur du groupe TEAR FOR FEARS a dit de David SYLVIAN je cite ’’ qu’ il avait réussi a faire, à transformer la Pop Musique...en Art, en une oeuvre d’ Art ’’ !!!
A mon humble avis...lorsque l’ on connait toute la beauté / la profondeur / l’ étendue et la qualité du travail de David SYLVIAN depuis + de 35 ans...on ne peut qu’ être en accord avec ça !
Les grandes influences de David SYLVIAN époque JAPAN furent sans nul doute...David BOWIE ...et le Thin White DUKE, puis la période berlinoise avec la fameuse trilogie ENO / BOWIE...
A ce sujet...avant l’ album QUIET LIFE - en 1980 - D SYLVIAN et Richard BARBIERI...clavier...c’ étaient enfermés dans un hotel pendant u ncertain temps...afin de pouvoir retrouver / explorer ces sons là...froids / glacials...
SYLVIAN avait aussi une autre grande influence majeure : le chanteur américain SCOTT WALKER de fameux groupe à succès des années 60...The Walkers Brothers...
Ce dernier eut une si grande influence sur lui qu’ une collaboration entre les 2 hommes failli se produire à le toute fin des années 80 / début 1990...
Pour des problèmes de mésentente sur la voie à suivre quant au projet...tout s’ arrêta net...et finalement...c’ est une reformation de JAPAN 10 ans après le split qui vit le jour... sous le nom de ’’ RAIN TREE CROW ’’...et de l’ album éponyme - du même nom -
Un projet qui normalement devait déboucher sur d’ autres avec les ex de JAPAN tous réunis...mais suite à de grosses mésententes entre D. SYLVIAN et les autres membres du groupe - dont son propre frère batteur STEVE JANSEN - ce fut le coup de grâce et plus jamais...ils n’ enregistrèrent ensemble après dans le futur !
Mick KARN - et son jeu de fretless bass inimittable - ayant rendu l’ âme en début d’ année...jamais plus le groupe ne se reformera sous quelque nom que se soit...
Voila...

[Répondre à ce message]

Japan : "Gentlemen take polaroids"

27 septembre 2008 [retour au début des forums]

Ne fut ce que NightPorter...quel album..... :)

[Répondre à ce message]

    Japan : "Gentlemen take polaroids"

    1er octobre 2008, par HB [retour au début des forums]


    Oui, avec Swing, qu’on retrouve sur l’excellent double "Oil On Canvas", 1983, que je suggère comme entrée en matière si on a rien contre les compiles -si Suburban Love en est absent, on y trouve un Ghosts en live grave déchirant (pleurnichard dit le monde sans coeur du rock).

    [Répondre à ce message]

Japan : "Gentlemen take polaroids"

27 septembre 2008 [retour au début des forums]

En v’là un qui n’a jamais eu l’estime qu’il méritait et pourtant...si je me souviens bien j’avais 9 ans quand j’ai craqué sur Adolescent Sex et depuis je n’ai jamais cessé de crier haut et fort ,autour de moi, que la bande à Sylvian était un grand groupe ! Les vrais débuts de la new wave c’est eux et Simple Minds avec Roxy Music comme référence.

[Répondre à ce message]

    Japan : "Gentlemen take polaroids"

    27 septembre 2008 [retour au début des forums]


    Roxy Music et David Bowie, oui.

    [Répondre à ce message]

      Japan : "Gentlemen take polaroids"

      28 septembre 2008, par Boniface de Mite [retour au début des forums]


      Quand on vénère Bowie comme Sylvian tout s’explique !

      [Répondre à ce message]

        Japan : "Gentlemen take polaroids"

        28 septembre 2008 [retour au début des forums]


        Simple Minds était influencé par le krautrock (Neu ! surtout), Joy Division et le Velvet, pas vraiment par Roxy Music

        [Répondre à ce message]

          Japan : "Gentlemen take polaroids"

          29 septembre 2008, par Boniface de Mite [retour au début des forums]


          Life in a day, Real to Real cacophony, Sister feellings call et Sons and fascination voire même Empires and dance sont pour moi très clairement inspirés d’albums comme, For Your Pleasure, Stranded et Siren ! Je n’en disconviens pas concernant le krautrock mais ça ne s’arrête là !

          [Répondre à ce message]

            Japan : "Gentlemen take polaroids"

            29 septembre 2008 [retour au début des forums]


            Mouais. Pas convaincu. D’autant que les albums que tu cites là sont les plus radicaux du groupe dans le genre minimalisme/répétition, donc kraut/Velvet/coldwave (je crois qu’ils citaient même Cabaret Voltaire comme influence...). Après, Glittering Prize, ça devient autre chose de plus ferryesque, on est d’accord.

            [Répondre à ce message]

          Japan : "Gentlemen take polaroids"

          1er octobre 2008 [retour au début des forums]


          Si, si, Roxy Music est bien une des deux-trois références principales des Simple Minds. A l’instar d’un Simon Le Bon, Jim Kerr a d’ailleurs longtemps pensé qu’il était le nouveau Bryan Ferry...

          Il cite aussi Brian Eno dans la chanson I Travel : "Airports playing Brian Eno", allusion à l’album Music For Airports.

          [Répondre à ce message]

            Japan : "Gentlemen take polaroids"

            3 octobre 2008 [retour au début des forums]


            les citations et les références, c’est une chose (on peut toujous dire que l’on est influencé par untel mais cela ne sonnera pas pour autant comme la dite influence), par contre ce qui ne trompe pas c’est la sonorité de Simple Minds sur l’album "Life In A Day", et elle vient bien de Magazine (celui du 1er album "Real Life", sorti 1an avant !), pas de doute possible !

            [Répondre à ce message]