Pop-Rock.com



Front 242 : "Official version"
La part des ténèbres

vendredi 18 avril 2008, par Jérôme Delvaux

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Serge Gainsbourg : "Love on the beat"
U2 : "October"
Anne Clark : "Joined up writing"
The Smiths : "The Queen is dead"
Def Leppard : "Hysteria"
The Rolling Stones : "Dirty work"
The Jesus & Mary Chain : "Psychocandy"
Soft Cell : "Non-stop erotic cabaret"
INXS : "The swing"
Japan : "Gentlemen take polaroids"


Introduction à l’attention des novices : l’EBM, ou electro body music, est à l’electro ce que le heavy metal est au rock : une variante extrême, agressive, lourde et puissante du genre. Avec également son lot de controverses liées aux thématiques subversives et aux visuels provocants généralement chéris par les groupes. Très en vogue dans les années 80, ce style musical radical doit sa popularité à un groupe en particulier : Front 242. Et l’album Official version est indiscutablement celui qui a contribué à asseoir, en 1987, sa renommée de maître du genre, tant en Europe qu’aux Etats-Unis.

Depuis Geography, cinq ans plus tôt, Front 242 n’a plus sorti d’albums. Le groupe belge a fait parler la poudre par le biais de plusieurs E.P. (dont le fameux No comment), maxis et singles, ainsi que par Back catalogue, une compilation destinée au marché américain, mais il s’est abstenu de publier un véritable long playing. Le défi du deuxième opus est de taille pour Daniel Bressanutti et ses comparses car, aussi pionniers qu’ils aient pu être avec Geography, force est de reconnaître qu’il s’agissait d’un album extrêmement basique. Même si on le réécoute toujours avec tendresse, il faut bien avouer que ce premier opus minimaliste n’est pas le chef-d’œuvre si souvent décrit par d’aucuns, mais plutôt les premiers jets d’un groupe qui se cherchait encore. Official version se démarque d’ailleurs de son prédécesseur de telle manière qu’on pourrait facilement croire qu’il ne s’agit pas du même groupe aux commandes. Et de fait, certains changements ont eu lieu. Dirk Bergen, qui avait fondé la première incarnation de Front 242 avec Patrick Codenys, a quitté le groupe. Son remplaçant n’est autre que Richard 23, fougueux roadie devenu percussionniste/vocaliste, et qui apporte au groupe une véritable énergie, particulièrement sur scène.

Official version s’ouvre par W.Y.H.I.W.Y.G. (abréviation de What you hear is what you get), une longue plage semi-instrumentale où des percussions métronomiques répondent à des synthétiseurs austères et des voix déshumanisées pour produire un ensemble aussi rude que dansant - et on peut voir là la marque de fabrique du Front 242 de cette époque. On retrouve ensuite Rerun time et un autre élément récurrent chez Front, à savoir la dualité des voix de Jean-Luc De Meyer et Richard 23. Le mariage du timbre grave et sérieux de Jean-Luc aux vocalises plus scandées et, disons, excitées de Richard donne ce trademark inimitable et unique.

Même si chaque plage d’Official version est intéressante individuellement, toutes ne deviendront pas forcément des classiques. Quite unusual et Masterhit sortent du lot et présentent un visage plus pop de Front 242. A l’écoute de ces deux singles, on peut parler de « Depeche Mode du côté obscur » sans que ce soit ridicule ou réducteur. Quite unusual, en particulier, correspond parfaitement à cette description. Moins agressive, plus accessible, cette chanson accroche l’auditeur par son refrain catchy et sa mélodie envoûtante. Et le succès sera au rendez-vous, notamment grâce à son clip présentant le groupe aux prises avec un inquiétant savant fou avant de prendre la fuite en hélicoptère... Plus musclée et rugueuse, l’hymnique Masterhit - dont la version album (Masterhit pt. 1 & 2) dépasse les sept minutes - est tout aussi entraînante. Loin de se laisser enfermer dans un genre, Front s’éloigne entre ces deux titres radicalement du schéma pop avec Slaughter, une complainte très sombre (gothique, diront certains) où Jean-Luc De Meyer laisse apprécier une facette plus torturée et profonde de sa voix.

Entre tubes de synth-pop dopés à la testostérone, instrumentaux bourrés de samples (Agressiva due ou encore Red team - qui fait inévitablement penser à Flesh, le tube de A Split Second et qui servira de base à la vague new beat), expérimentations en tous genres et petites provocations de bon aloi (Angst, le dernier titre, comprend l’enregistrement d’un speech moralisateur d’un évangéliste américain), Front 242 posait avec Official version les bases de son œuvre et se démarquait de ses principaux modèles pour donner corps à son univers propre. De belle manière.



Répondre à cet article

Jérôme Delvaux





Il y a 35 contribution(s) au forum.

Front 242 : "Official version"
(1/5) 10 juillet 2013, par AlbaJanice
Front 242 : "Official version"
(2/5) 29 mai 2013, par Ronaldo
Front 242 : "Official version"
(3/5) 19 avril 2009, par volatilewhitelaw
Front 242 : "Official version"
(4/5) 20 avril 2008, par dave
Front 242 : "Official version"
(5/5) 18 avril 2008, par Jimbo




Front 242 : "Official version"

10 juillet 2013, par AlbaJanice [retour au début des forums]

Cette version est pour de vrai, l’espoir de voir et de lire plus d’informations sur cette http://essays.mightystudents.com DEPUIS 2002. Merci de partager ce post.

[Répondre à ce message]

Front 242 : "Official version"

29 mai 2013, par Ronaldo [retour au début des forums]

dont la version album (Masterhit pt. 1 & 2) dépasse les sept minutes - est tout aussi entraînante. Loin de se laisser enfermer
Blogs Hosts
Blogs Items
Blogs Legend

[Répondre à ce message]

Front 242 : "Official version"

19 avril 2009, par volatilewhitelaw [retour au début des forums]

vous avez raison.

[Répondre à ce message]

Front 242 : "Official version"

20 avril 2008, par dave [retour au début des forums]

Superbe album apres un no comment extra dommage qu il ne reedite ce genre de music uniquement en live
ils devraitent en refaire d autre

[Répondre à ce message]

Front 242 : "Official version"

18 avril 2008, par Jimbo [retour au début des forums]

Vive Delvaux ! N’en déplaise à certains, Front 242 est, et reste avant tout, la référence en matière d’EBM.
Probablement pas leur meilleur album mais on ne s’en lasse pas, Géography restant pour moi la perle du groupe !

[Répondre à ce message]

    Front 242 : "Official version"

    19 avril 2008, par kozmik [retour au début des forums]


    Sors du corps de Jérôme, Jimbo !

    [Répondre à ce message]

      Front 242 : "Official version"

      19 avril 2008, par debbie pinson [retour au début des forums]


      Laisse un peu de la place pour la réponse de Dave, au lieu d’écrire des bêtises.

      [Répondre à ce message]

        Front 242 : "Official version"

        20 avril 2008, par Jimbo [retour au début des forums]


        Pardonnez ma curiosité, mais de quel Dave s’agit-il ? S’agirait-il, une fois de plus, d’une manigance pour balancer vos sempiternelles moqueries à propos d’un "mien" camarade ? Ne serait-il pas préférable de nous donner votre point de vue sur l’excellent album cité plus haut !?

        [Répondre à ce message]

          Front 242 : "Official version"

          20 avril 2008, par debbie pinson [retour au début des forums]


          Oooh Jimbo, tu te trompes énormément. Je suis peut-être un peu sempiternel, je te l’accorde, mais de là à y voir de la manigance, c’est exagéré. Un jour, pour répondre à Dave, j’ai failli faire un fake de toi qui commençait par "tout à fait mon cher Dave" et finissait par "et r-v sur les plaines de Werchter pour se taper un bonne Stella plate dans un gobelet en plastique" mais je me suis abstenu parce que je trouvais ça un peu limite quand-même, donc tu vois...

          Sinon j’attends Cartman aussi mais on dirait qu’il est à court de vacheries. La fan-base de Front finira-t-elle par l’avoir à l’usure ?

          (et là j’imagine qu’il va débarquer avec un truc du genre "suis trop occupé à composer des harmonies en enchaînant des accords sur ma guitare de vrai rockeur qui baise des jolies filles pour m’intéresser à votre branlette de non-musiciens")

          [Répondre à ce message]

        Front 242 : "Official version"

        20 avril 2008, par dave [retour au début des forums]


        ALLEZ DONC VOIR ALLEURS SI J Y SUIS

        [Répondre à ce message]

      Front 242 : "Official version"

      19 avril 2008, par Jimbo [retour au début des forums]


      mmmf... peux pas !

      [Répondre à ce message]