Pop-Rock.com



Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
Qui s’en souvient ?

vendredi 2 janvier 2004, par Alan Brausseau

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Duran Duran : "Rio"
Faith No More : "The real thing"
Big Black : "Songs about fucking"
The Rolling Stones : "Dirty work"
Nine Inch Nails : "Pretty hate machine"
Noir Désir : "Veuillez rendre l’âme (à qui elle appartient)"
The Cure : "Pornography"
Killing Joke : "What’s THIS for... !"
Duran Duran : "Big thing"
Soft Cell : "Non-stop erotic cabaret"


Peu présent dans l’inconscient collectif de chacun, ce groupe-duo y mérite pourtant sa place ! A l’occasion de la réédition des CD du label Cherry Red, un aperçu du premier album d’Eyeless in Gaza s’imposait...

Premier album de la formation, Photographs as memories sorti en 1981, poursuit le trip photographique du premier simple Kodak ghost run amok de l’année précédente. Pardon d’y revenir, mais la new wave en général, la cold wave en particulier, est victime d’une contrefaçon : on l’aliène à une caricature naïve (du synthétiseur déprimant) alors que les groupes qui la compose apportent leur propre radicalité.

Eyeless in Gaza est donc à saisir en termes de mélancolie expérimentale. Si on le compare à d’autre groupes/duos, on s’aperçoit vite de sa particularité : quand Soft Cell touche à la pop électronique en perdant son intégrité décalée dès le second LP, Eyeless in Gaza évolue vers une musique pop toujours intimiste. Si Pete Becker et Martyn Bates partagent avec Paul Humphreys et Andy McCluskey d’Orchestral Manoeuvres In The Dark le statut de multi-instrumentistes, les premiers conserveront le plaisir magique de la découverte. Enfin, lorsque D.A.F. finit par tourner en rond dans son minimalisme abrupte et glacial, Eyeless in Gaza s’ouvre - avec humanité - des chemins de traverse le temps de quelques albums (Pale hands I love so well ou Rust red september).

Photographs as memories contient treize titres variés partageant une même ambiance, et surtout une écriture reconnaissable parmi mille. On passe du titre court (Clear cut apparently) de 1:26 au très long (Knifes replace air) de 6:43, et du morceau carré (Seven years) au plus "foutraque" (John of patmos). Si les accords de guitares font penser à ceux de Robert Smith sur Another day ou encore M, Martyn Bates ne plagie jamais le son de Cure à l’aide d’un chorus ou autre flanger. De plus, cette guitare n’est pas au centre de toutes les compositions, il est ainsi intéressant de voir comment chaque titre est le fruit d’assemblages-types. En effet, 1981 voit le groupe au sommet de sa forme avec pas moins de trois albums et trois simples (non présents sur les albums) réalisés. De cette production débridée on peut recenser des éléments fondateurs de leur musique qui, selon leur assortiment, va créer une cinquantaine de déclinaisons : batterie minimaliste, boîtes à rythmes rétro, rythmes sur bandes (trafiquées ou non), guitare électrique artisanale, WASP (le synthétiseur chez Pete Becker !), saxophone déjanté, bruitages atmosphériques, et chant hurlé dans une succession de mots choisis pour leur lyrisme décadent (« criss-cross the cross in the archaïc figure » sur Seven years).

Ce chant si spécial est le dernier point sur lequel j’aimerais m’arrêter. Le chanteur hurle en mélodie tout au long de l’album... Pour être vache, je pourrais dire que ça fait l’effet d’un saoulard pas content du tout. Pour faire mon poète, je dirais plutôt que cette prestation totale est touchante car elle fait figure d’éternel dernier concert. No noise, le titre final, confirme cette belle émotion !

Eyeless in Gaza a envahit le champ émotionnel vacant de la cold wave tout en conservant l’esprit irrévérencieux d’une expérimentation artisanale. Le chant si personnel, animé, comme issu d’un engagement intérieur de Martyn Bates fait de ce duo plus qu’une simple curiosité.



Répondre à cet article

Alan Brausseau





Il y a 58 contribution(s) au forum.

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(1/36) 19 octobre 2014, par wisata pulau tidung
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(2/36) 19 août 2014, par nike free
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(3/36) 19 août 2014, par mk canada
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(4/36) 19 août 2014, par Parajumpers Sale
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(5/36) 19 août 2014, par Karen Millen Sale
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(6/36) 19 août 2014, par Karen Millen Outlet
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(7/36) 19 août 2014, par Goyard Tote
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(8/36) 3 juin 2014, par sdfsadf
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(9/36) 30 mai 2014, par asdfasd
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(10/36) 23 mai 2014, par dasdfas
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(11/36) 1er avril 2014
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(12/36) 1er avril 2014
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(13/36) 1er avril 2014
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(14/36) 1er avril 2014
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(15/36) 1er avril 2014
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(16/36) 1er avril 2014
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(17/36) 1er avril 2014
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(18/36) 1er avril 2014
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(19/36) 1er avril 2014
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(20/36) 1er avril 2014
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(21/36) 1er avril 2014
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(22/36) 1er avril 2014
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(23/36) 1er avril 2014
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(24/36) 29 mars 2014, par Karen Millen Sale
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(25/36) 16 janvier 2014
Hi, I do believe this is an excellent website
(26/36) 6 janvier 2014, par LenaRemers
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(27/36) 22 septembre 2013
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(28/36) 31 juillet 2013, par Steven
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(29/36) 1er juin 2013, par Swager
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(30/36) 8 mai 2013, par rvtrailers
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(31/36) 17 avril 2012, par santa
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(32/36) 18 novembre 2009, par dadawan
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(33/36) 27 janvier 2008
Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(34/36) 15 septembre 2006, par CopyrightBird
> Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(35/36) 19 mai 2005, par electroïca
> Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"
(36/36) 12 février 2004




Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

19 octobre 2014, par wisata pulau tidung [retour au début des forums]

Thanks for the great article
Wisata Pulau Tidung
Pulau Seribu

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

19 août 2014, par nike free [retour au début des forums]

A Nike shoes-Turbo Charge Assists For making The Common Nike footwear Philosophy So Fascinating Mary Jo White, the nominee to go the Filing, offers inform lawmakers on Tuesday that she will deliver a "bold and unrelenting" enforcement program in the direction of Nike Shox Norge agency if she has confirmed on account of the Senate. Investors and many forms of marketplace participants really have to know which the field men and women markets is degree and this all wrongdoers -individual and institutional ... will be aggressively pursued with Nike Free run Sverige the SEC," mentioned White in prepared testimony launched

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

19 août 2014, par mk canada [retour au début des forums]

Faust identified her or him with Moose Knuckles Canada his adopted group upon on-line video per week ago and published it on Canada Goose Women Jackets YouTube.

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

19 août 2014, par Parajumpers Sale [retour au début des forums]

A brand new has been spotted which has a Sandhill motorised hoist head, an issue involving imprinting that seemingly took location Parajumpers Jackets with the begin with the real goose’s existence. The

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

19 août 2014, par Karen Millen Sale [retour au début des forums]

As a consequence of that, Bridesmaid Dresses Karen Millen Sale Brisbane and also other apparels to the rest of your entourage can be purchased while in the mentioned location also.

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

19 août 2014, par Karen Millen Outlet [retour au début des forums]

Perfection is exactly what a bride desires for her wedding ceremony. Despite the fact that the bride may be the main Karen Millen Outlet attraction from the ceremony, her bridesmaid needs to also seem pretty also. Immediately after all, they can be the persons who will march throughout the aisle first. Brisbane has several of the most beautiful places that happen to be appropriate for weddings.

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

19 août 2014, par Goyard Tote [retour au début des forums]

Together with the fast advancement of modern imitation engineering, replica solutions are turning out to be more and more common Goyard Tote with all the buyers. Buyers are willing to invest funds on individuals replicas for his or her super mirror picture top notch and minimal charges as compared with the originals.

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

3 juin 2014, par sdfsadf [retour au début des forums]

Il n’existe aucun test pour évaluer les effets à long terme de ces composants sur les photographies. En outre, les manchons en plastique peuvent développer plis ou plis dans la surface, qui gratter à l’émulsion lors de la manipulation.
http://www.buzzfeed.com

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

30 mai 2014, par asdfasd [retour au début des forums]

Daguerre a découvert que l’exposition de la première à la vapeur d’argent iode, avant l’exposition à la lumière, et à vapeurs de mercure après la photo a été prise, pourrait former une image latente baignant la plaque dans un bain de sel fixe alors l’image. Ces idées ont conduit à la célèbre daguerréotype.
seo company

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

23 mai 2014, par dasdfas [retour au début des forums]

Opérateurs de télévision payante ont été les premiers à utiliser l’un de ces systèmes comme méthode de réaffectation et / ou le réarrangement canal adapté à leur besoin de regrouper plusieurs canaux par leur contenu ou leur origine ainsi que dans une moindre mesure de localiser la publicité à un marché particulier.
Forskolin.pw

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

1er avril 2014 [retour au début des forums]

SPREISHOP.ORG adalah situs toko online terpercaya yang menyediakan berbagai perlengkapan kamar tidur anda meliputi sprei, bedcover, aneka bantal, selimut. jual sprei berkualitas dengan banyak motif. Ingin mencoba sprei yang berkualitas yang dibuat secara homemade dengan sangat memperhatikan kualitas bahan dan jahitan ? kunjungi blog kami Eyeless in Gaza est donc à saisir en termes de mélancolie expérimentale. Si on le compare à d’autre groupes/duos, on s’aperçoit vite de sa particularité : quand Soft Cell touche à la pop électronique en perdant son intégrité décalée dès le second LP, Eyeless in Gaza évolue vers une musique pop toujours intimiste. Si Pete Becker et Martyn Bates partagent avec Paul Humphreys et Andy McCluskey d’Orchestral Manoeuvres In The Dark le statut de multi-instrumentistes, les premiers conserveront le plaisir magique de la découverte. Enfin, lorsque D.A.F. finit par tourner en rond dans son minimalisme abrupte et glacial, Eyeless in Gaza s’ouvre - avec humanité - des chemins de traverse le temps de quelques albums (Pale hands I love so well ou Rust red september).

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

1er avril 2014 [retour au début des forums]

Sesak nafas bisa sangat menyiksa dan menghambat aktifitas kita, jadi sebaiknya teman-teman segera melakukan langkah-langkah penanggulangan dengan mengenali ciri-ciri dari penyakit ini saat menyerang. kenali gejala sakit asma akut. Jika anda ingin herbal alternatif ini lihat produk kami Premier album de la formation, Photographs as memories sorti en 1981, poursuit le trip photographique du premier simple Kodak ghost run amok de l’année précédente. Pardon d’y revenir, mais la new wave en général, la cold wave en particulier, est victime d’une contrefaçon : on l’aliène à une caricature naïve (du synthétiseur déprimant) alors que les groupes qui la compose apportent leur propre radicalité.

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

1er avril 2014 [retour au début des forums]

Dalam mempercantik diri ada beberapa opsi yang bisa teman-teman pergunakan, baik itu yang moderen, maupun yang tradisional alami. Di sini kita akan melihat penggunaan pacar kuku untuk menggantikan kuteks, di mana kelebihannya adalah mudah dibersihkan. jual kitek muslim yang gampang dibersihkan. Bagia yang tertarik untuk mengetahui lebih jauh lagi, anda bisa membaca info lengkap klik di sini Peu présent dans l’inconscient collectif de chacun, ce groupe-duo y mérite pourtant sa place ! A l’occasion de la réédition des CD du label Cherry Red, un aperçu du premier album d’Eyeless in Gaza s’imposait...

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

1er avril 2014 [retour au début des forums]

Saat tren jaket korea merebak, kami melihat peluang itu. Sehingga kami hadir dengan berbagai pilihan jaket korea dengan bahan yang berkualitas.jaket korea murah dengan bahan berkualitas. Ingin lihat koleksi lengkap dari beragam jaket korea yang keren dan elegan ? Buruan klik di sini Photographs as memories contient treize titres variés partageant une même ambiance, et surtout une écriture reconnaissable parmi mille. On passe du titre court (Clear cut apparently) de 1:26 au très long (Knifes replace air) de 6:43, et du morceau carré (Seven years) au plus "foutraque" (John of patmos). Si les accords de guitares font penser à ceux de Robert Smith sur Another day ou encore M, Martyn Bates ne plagie jamais le son de Cure à l’aide d’un chorus ou autre flanger. De plus, cette guitare n’est pas au centre de toutes les compositions, il est ainsi intéressant de voir comment chaque titre est le fruit d’assemblages-types. En effet, 1981 voit le groupe au sommet de sa forme avec pas moins de trois albums et trois simples (non présents sur les albums) réalisés. De cette production débridée on peut recenser des éléments fondateurs de leur musique qui, selon leur assortiment, va créer une cinquantaine de déclinaisons : batterie minimaliste, boîtes à rythmes rétro, rythmes sur bandes (trafiquées ou non), guitare électrique artisanale, WASP (le synthétiseur chez Pete Becker !), saxophone déjanté, bruitages atmosphériques, et chant hurlé dans une succession de mots choisis pour leur lyrisme décadent (« criss-cross the cross in the archaïc figure » sur Seven years).

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

1er avril 2014 [retour au début des forums]

Tempat tujuan wisata di sumatera barat ada sangat banyak. Bahkan di padang saja ada banyak sekali spot wisata yang bisa anda pertimbangkan. Jika anda membutuhkan jasa rental atau travel wisata, maka silahkan menghubungi pelangi holiday travel. jasa sewa mobil di padang. Tertarik berwisata ke sumatera barat, padang dan sekitarnya ? Silahkan Baca info lengkapnya Eyeless in Gaza est donc à saisir en termes de mélancolie expérimentale. Si on le compare à d’autre groupes/duos, on s’aperçoit vite de sa particularité : quand Soft Cell touche à la pop électronique en perdant son intégrité décalée dès le second LP, Eyeless in Gaza évolue vers une musique pop toujours intimiste. Si Pete Becker et Martyn Bates partagent avec Paul Humphreys et Andy McCluskey d’Orchestral Manoeuvres In The Dark le statut de multi-instrumentistes, les premiers conserveront le plaisir magique de la découverte. Enfin, lorsque D.A.F. finit par tourner en rond dans son minimalisme abrupte et glacial, Eyeless in Gaza s’ouvre - avec humanité - des chemins de traverse le temps de quelques albums (Pale hands I love so well ou Rust red september).

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

1er avril 2014 [retour au début des forums]

Jika anda mencari lokasi outbound yang sangat kondusif untuk pelatihan karyawan mengenai teamwork, maka puncak bogor akan menjadi pilihan yang sangat ideal bagi anda. Jadi silahkan membaca info lengkapnya di bawah ini. mari outbound ke bogor puncak. Jika anda ingin mencoba paket outbound terbaik silahkan cari infonya di sini Kunjungi situs kami Premier album de la formation, Photographs as memories sorti en 1981, poursuit le trip photographique du premier simple Kodak ghost run amok de l’année précédente. Pardon d’y revenir, mais la new wave en général, la cold wave en particulier, est victime d’une contrefaçon : on l’aliène à une caricature naïve (du synthétiseur déprimant) alors que les groupes qui la compose apportent leur propre radicalité.

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

1er avril 2014 [retour au début des forums]

Tugasku4u akan memberikan tutorial bagi orang yang masih baru atau newbie dan masih belum tahu tentang banyak hal mengenai internet dan seputarnya. membuat blog seo friendly di blogspot. Ingin info detail tentang bagaimana anda bisa membuat blog dengan mudah ? Klik Tautan ini Peu présent dans l’inconscient collectif de chacun, ce groupe-duo y mérite pourtant sa place ! A l’occasion de la réédition des CD du label Cherry Red, un aperçu du premier album d’Eyeless in Gaza s’imposait...

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

1er avril 2014 [retour au début des forums]

Wanita memerlukan banyak hal di dalam hidup moderen saat ini. Berbagai tips-tips praktis seputar dunia feminim tersedia di sini, antara lain : Cara Memutihkan Wajah Secara Alami. Mau tahu lebih banyak tentang tips wanita ? Dapatkan info selengkapnya Eyeless in Gaza a envahit le champ émotionnel vacant de la cold wave tout en conservant l’esprit irrévérencieux d’une expérimentation artisanale. Le chant si personnel, animé, comme issu d’un engagement intérieur de Martyn Bates fait de ce duo plus qu’une simple curiosité.

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

1er avril 2014 [retour au début des forums]

Bagi pasangan suami isteri yang membutuhkan sedikit variasi dalam kehidupan seksualitasnya, mungkin membutuhkan sedikit bantuan dari alat-alat bantu sex yang semakin banyak tersedia saat ini.alat bantu sex pria. Jika anda perlu keterangan yang lebih lengkap ? lihat penawaran kami Ce chant si spécial est le dernier point sur lequel j’aimerais m’arrêter. Le chanteur hurle en mélodie tout au long de l’album... Pour être vache, je pourrais dire que ça fait l’effet d’un saoulard pas content du tout. Pour faire mon poète, je dirais plutôt que cette prestation totale est touchante car elle fait figure d’éternel dernier concert. No noise, le titre final, confirme cette belle émotion !

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

1er avril 2014 [retour au début des forums]

Saat seeorang sedang jatuh cinta maka dia ingin mendengarkan banyak kata mutiara yang membuainya ke angkasa, karena indahnya cinta yang merasuk ke dalam jiwanya. kata kata cinta. Menarik kan ? Silahkan saudara cari infonya dengan masuk ke sini Photographs as memories contient treize titres variés partageant une même ambiance, et surtout une écriture reconnaissable parmi mille. On passe du titre court (Clear cut apparently) de 1:26 au très long (Knifes replace air) de 6:43, et du morceau carré (Seven years) au plus "foutraque" (John of patmos). Si les accords de guitares font penser à ceux de Robert Smith sur Another day ou encore M, Martyn Bates ne plagie jamais le son de Cure à l’aide d’un chorus ou autre flanger. De plus, cette guitare n’est pas au centre de toutes les compositions, il est ainsi intéressant de voir comment chaque titre est le fruit d’assemblages-types. En effet, 1981 voit le groupe au sommet de sa forme avec pas moins de trois albums et trois simples (non présents sur les albums) réalisés. De cette production débridée on peut recenser des éléments fondateurs de leur musique qui, selon leur assortiment, va créer une cinquantaine de déclinaisons : batterie minimaliste, boîtes à rythmes rétro, rythmes sur bandes (trafiquées ou non), guitare électrique artisanale, WASP (le synthétiseur chez Pete Becker !), saxophone déjanté, bruitages atmosphériques, et chant hurlé dans une succession de mots choisis pour leur lyrisme décadent (« criss-cross the cross in the archaïc figure » sur Seven years).

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

1er avril 2014 [retour au début des forums]

Kami menyediakan beragam pilihan busana yang kami jual online, mullai dari gamis, sampai batik pekalongan bisa menjadi pilihan anda. Kunjungi website kami untuk melihat koleksi yang lainnya. grosir batik pekalongan. Ingin mengetahui infonya lebih lengkap ? Silahkan lihat di sini Eyeless in Gaza est donc à saisir en termes de mélancolie expérimentale. Si on le compare à d’autre groupes/duos, on s’aperçoit vite de sa particularité : quand Soft Cell touche à la pop électronique en perdant son intégrité décalée dès le second LP, Eyeless in Gaza évolue vers une musique pop toujours intimiste. Si Pete Becker et Martyn Bates partagent avec Paul Humphreys et Andy McCluskey d’Orchestral Manoeuvres In The Dark le statut de multi-instrumentistes, les premiers conserveront le plaisir magique de la découverte. Enfin, lorsque D.A.F. finit par tourner en rond dans son minimalisme abrupte et glacial, Eyeless in Gaza s’ouvre - avec humanité - des chemins de traverse le temps de quelques albums (Pale hands I love so well ou Rust red september).

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

1er avril 2014 [retour au début des forums]

Jika anda mencari jilbab cantik atau scarf dan pashmina, kami menyediakan beragam dengan kualitas yang sangat menarik, jadi silahkan teman-teman memilih di antara koleksi kami. jual online pashmina scarf murah. Bagi anda yang mau membaca informasi selengkapnya silahkan baca beritanya Premier album de la formation, Photographs as memories sorti en 1981, poursuit le trip photographique du premier simple Kodak ghost run amok de l’année précédente. Pardon d’y revenir, mais la new wave en général, la cold wave en particulier, est victime d’une contrefaçon : on l’aliène à une caricature naïve (du synthétiseur déprimant) alors que les groupes qui la compose apportent leur propre radicalité.

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

1er avril 2014 [retour au début des forums]

Dalam rencana pengembangan usaha ini, kami menawarkan paket wisata murah meriah yang bisa menjadi pilihn saudara. Tentunya dengan pilihan yang lebih beragam dan kualitas layanan yang profesional. Paket Wisata Murah. Jadi anda tertarik berwisata ke daerah mana ? baca berita selengkapnya Peu présent dans l’inconscient collectif de chacun, ce groupe-duo y mérite pourtant sa place ! A l’occasion de la réédition des CD du label Cherry Red, un aperçu du premier album d’Eyeless in Gaza s’imposait...

[Répondre à ce message]

    Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

    9 octobre 2014, par opiektidung [retour au début des forums]


    Untuk Kebutuhan informasi saat ini, memiliki website saja tidak cukup. Website perlu di update rutin dan dipromosikan untuk mendatangkan pengunjung, supaya pengunjung yang melihat website kita mendapatkan informasi yang di butuhkan.pulau tidung

    [Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

29 mars 2014, par Karen Millen Sale [retour au début des forums]

Thanks for your helpful share for everyone. Karen Millen Outlet

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

16 janvier 2014 [retour au début des forums]

I’ve just had a flash of inspiration. They are all the same, they know everything and all want the last word. I see thesis phd trolls are on overtime tonight. The whole notion of Photographs as memories is quite simple-minded.

[Répondre à ce message]

    Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

    4 mars 2014, par mimi [retour au début des forums]


    would love to stop by. But, I think it might have to wait until this summer. I did not know that Serlkay had ever expanded its size. I must say that a succesful family owned business kata mutiara romantis , kata kata indah buat pacar,romantis

    [Répondre à ce message]

      Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

      31 juillet 2014, par john [retour au début des forums]


      Des images non numériques sont produites avec un procédé chimique en deux étapes. Dans le processus en deux étapes le film sensible à la lumière capte un négatif couleurs de l’image et des lumières / ombres sont inverted.To produire une image positive, la négative est le plus souvent transféré imprimé sur du papier photographique. Impression du négatif sur un film transparent actions est utilisée pour la fabrication de films cinématographiques.linkedin follow clinkle

      [Répondre à ce message]

Hi, I do believe this is an excellent website

6 janvier 2014, par LenaRemers [retour au début des forums]

Excellent article. J’ai vraiment aimer ce site. Keep it up ! limo in san jose livermore wine tours adult traffic

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

22 septembre 2013 [retour au début des forums]

That’s a pretty picture. I saw it once in an

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

31 juillet 2013, par Steven [retour au début des forums]

I wish they would sing the cure on cam at BubbleCams and sex chat :P

[Répondre à ce message]

    Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

    2 août 2013, par horses [retour au début des forums]


    Horses For Sale Breeding Horses, Gelding, Quarter Horse Breed, Arabian Breed, Athletic, Barrel, Barrel Racing, Competitive Trail, Dressage, English Pleasure, Eventing, Experienced, Flashy, Halter, Hunter, Jumper, Saddle, Seat Equitation, Husband Safe, Kid Safe, Lesson Horses, Mare, Paint Breed, Pole Bending, Ranch, Ridden, Show Experience, Stallion, Thoroughbred Breed, Trail Riding, Trained, Western, Working Cattle Horses For Sale
    horses for sale

    [Répondre à ce message]

      Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

      12 décembre 2013 [retour au début des forums]


      Eyeless in Gaza is to comprehend in limits of empirical despair. Whereas compared to different arrays / couples, single rapidly conceives its particularity whereas Smooth Chamber fastener electronic explosion losing its character shifted from the support LP, Eyeless in Gaza is pathetic intos shoot music always close. Orangeries Gloucestershire

      [Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

1er juin 2013, par Swager [retour au début des forums]

avec humanité - des chemins de traverse le temps de quelques albums (Pale hands I love so well ou Rust red september).
000-n31 exam
000-n33 exam
00m-647 exam

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

8 mai 2013, par rvtrailers [retour au début des forums]

A Recreational Vehicle (RV) is a vehicle that combines transportation and temporary living quarters for travel, recreation and camping.

There are two main categories : Towable and Motorized RVs

- Towable RV Trailers For Sale (Towable RVs) are those that must be mounted on or towed by another vehicle to be moved from place to place.
- Motorized Recreational Vehicles (Motorized RVs) , sometimes named as motorhomes, are vehicles designed as temporary living quarters for recreational camping, travel or seasonal use that are built on a motorized chassis.

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

17 avril 2012, par santa [retour au début des forums]

Ideal photograph storage involves placing each photo in an individual folder constructed from buffered, or acid-free paper. Buffered paper folders are especially recommended in cases when a photograph was previously mounted onto poor quality material or using an adhesive that will lead to even more acid creation. Thanks.
Regards,
click here

[Répondre à ce message]

    Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

    29 novembre 2013 [retour au début des forums]


    finit equivalence tourner en rond dans child minimalisme abrupte et glacial, Eyeless in Gaza s’ouvre - avec humanité - des chemins de travel le temps de quelques books (Bloodless pointers I sweetheart so well ou Blight cardinal september). solicitors in huyton

    [Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

18 novembre 2009, par dadawan [retour au début des forums]

Fan de New Wave des années 80 (à Rennes) j’ai acheté dernièrement en mp3 l’album Voice d’Eyeless in Gaza , groupe que je n’avais plus écouté depuis 20 ans... c’est une compil de la période 80-86, c’est toujours aussi magnifique, je l’écoute plusieurs fois par semaine.
http://fr.7digital.com/artists/eyel...

Je pense acheter le reste de la discographie, et en parcourant le site officiel je m’aperçoie qu’il y a de nouvelles compositions ainsi que des concerts O joie !
http://www.eyelessingaza.com

Hormis Eyeless in Gaza j’ai aussi acheté dernièrement the Buzzcoks, Magazine, Modern English, ...

[Répondre à ce message]

    Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

    27 mars 2012, par santa [retour au début des forums]


    A photograph is an image created by light falling on a light sensitive surface, usually photographic film or an electronic imager such as a CCD or a CMOS chip. Most photographs are created using a camera, which uses a lens to focus the scene’s visible wavelengths of light into a reproduction of what the human eye would see. Thanks.
    Regards,
    lawyer nova scotia

    [Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

27 janvier 2008 [retour au début des forums]

J’ai acheté ce disque en 1985 rue Le Bastard à Rennes, à la seule vue de la pochette. Ce n’est pas le recto de Photographs as memories qui avait retenu mon attention mais son verso fait d’une sorte de planche contact noir et blanche. Le visage fuyant et énigmatique de Martyn Bates, une route humide, la silhouette de Peter Becker. Le reste est difficilement traduisible.

[Répondre à ce message]

Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

15 septembre 2006, par CopyrightBird [retour au début des forums]

Rien de ce que je pourrais écrire ne fera avancer le "schmilblik".

J’ai eu la chance de voir un concert d’ Eyeless in Gaza dans les années ’84-85 dans une petite salle en Belgique. Le public a applaudit 2 fois... La première en accueil et la seconde à la fin du concert. Entre temps, nous étions tous tellement ’sur le c..’, que nous avions peur de casser l’ambiance !!!

[Répondre à ce message]

    Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

    9 août 2010, par Guss [retour au début des forums]


    J’y étais.... woaw

    Je les ai vus en 2000 dans une église..... c’est toujours magique.

    DIY jusqu’au bout des ongles, Peter et/ou Martyn signent toujours les Cds que je leur achète sur leur site.

    [Répondre à ce message]

> Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

19 mai 2005, par electroïca [retour au début des forums]

Je suis heureux de lire d’autres personnes que moi aimant Eyeless In Gaza . Je les ai découvert vers 1994-95 et ne les ai plus écoutés pendant longtemps car ils étaient trop attachés à une periode de ma vie . Les réécouter aujourd’hui me donne veritablement des frissons . Pour ma part un de mes morceaux préférés est " Transcience Blues" .

Ils était vraiment fabuleux , uniques et meriteraient vraiment qu’on parle beaucoup d’eux , pourtant ils sont très rarement cités : cela m’attriste . Comment une telle injustice est-elle possible ?

[Répondre à ce message]

> Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

12 février 2004 [retour au début des forums]

EYELESS IN GAZA CAUGHT IN FLUX (1981) réédition CD MRED 145 Cherry Red (1997)

Eyeless in Gaza, groupe qui existe toujours à l’heure actuelle est réédité parcimonieusement mais fidélement par le label de leurs débuts Cherry red ; leur deuxième album « Caught in flux » de février 1981 est ressorti il y a peu de temps et permet à nouveau de tracer l’importance de ce groupe à la carrière fantomatique.

Le duo composé de Martyn Bates et de Peter Becker, multi-instrumentistes, respectivement à la voix / guitares et aux percussions, avait fait paraitre pour l’année 1981 pas moins de trois albums . »Caught in flux », marquait déjà une rupture avec le premier « Photographs as memories »(non encore réédité) et annonçait et défrichait le suivant « Drumming the beating heart », paru en février 1982 .
Pochette noir et blanc, voix blanche de Martyn Bates, Eyeless in Gaza est un groupe qui ne s’expose pas, les photos des pochettes montrent des personnages de dos, regardant ailleurs, photos faussement intimistes, ici, une mère et ses enfants face à une chute d’eau, là, pour le premier album, une mère portant son enfant (le même ...plus jeune), photo irisée, « les photographies sont des souvenirs ».

15 morceaux, dont on voit bien la continuité et la linéarité grâce à la réédition, (au lieu des 4 faces vinyl qu’on pouvait mettre dans l’ordre qu’on voulait sur l’original).
Les morceaux de Caught in flux font découvrir et comprendre la douleur de Martyn Bates, chantée jusqu’au silence, état des lieux du mal-être dit en mots hachés, maltraités, crachés, bégayés, noyés au milieu des nappes de guitare orgue et basse dans un continuum s’approchant rarement de la grandiloquence, titubant souvent près de la folie que la voix nargue et visite sans retenue

Expérimentation, tumulte d’idées, exploration, instantanés glacés pris dans le flux, comme le souligne Martyn Bates en 1997, lui qui commence déjà en 1981 à mener paralléllement au groupe une carrière solo sur un mini-album de 10 titres « Letters written » (réédité l’an dernier) où il ne s’accompagne pratiquement plus qu’à la guitare et à l’orgue, voix nue au phrasé / chanté proche de celui de Colin Newman qui sortait à la même époque 2 opus majeurs en solo (Not to et A-Z), belles années.

Les morceaux de ce deuxième album forment une unité prise dans le flux, posent un mélange qui servira de base à ce que sera Eyeless in Gaza pendant 15 ans, ainsi que la carrière solo de Martyn Bates (7 albums) en sommeil du groupe, jusqu’à une reformation moins attachante, car moins radicale du duo, mais toujours digne.

La montée se fait après « Sixth sense », premier morceau d’exposition, piano sage, égrené, coulé et voix douce, tamisée, agrémentée d’une guitare peu présente, les morceaux suivants « Point you » et « Voice from the tracks, » hachés et bruts, marquent l’arrivée de l’orgue et de la basse, ainsi que la voix triturant les mots et amènent à « Scale amiss » où là tous les éléments sont en déflagration, poussés par la voix balbutiant, noyant les mots dans la rythmique et çà s’intensifie de plus en plus sur les morceaux suivants où Martyn Bates n’hésite plus à psalmodier, voix proche des hurlements, masquée comme dans « Continual », à la limite du bégaiement, nonsense des mots parfois choisis davantage pour leur sonorité.
avec « Rose Petal knot », on atteint l’accomplissement du style d’Eyeless in Gaza : texte répété sans discontinuer, voix partant d’un coup vers la cassure, se rattrapant pour plonger encore, guitare et batterie martelant et étouffant l’espace.
« See red » : « see red, see blind, see red, fear deep inside », est le pendant de Sixth sense, la voix se fait douce à nouveau, comme pour marquer une pause, un palier, cette fois-ci, c’est la guitare et les choeurs qui prennent le relais du piano. « Half light » et « Everywhichway » ferment magistralement la première partie de Caught in flux.

The Eyes of beautiful losers (eyeless losers !!), commence par un instrumental de 5’25, voix sussurées, murmurées, hurlées tour à tour en écho lointain, morceau s’étirant, se cassant et se reprenant comme un prolongement de la voix de Martyn Bates, envisageant les essais de « Pale Hands I loved so well » (album suivant sorti sur le label norvégien Uniton en hiver 1981 et réédité) et prolongé dans un morceau sorti uniquement sur une compilation Cherry red datant de la même époque (« You frighten »). La suite des 3 morceaux est une splendeur, là les textes et la voix se fondent totalement, il n’y a plus d’à peu près, Martyn Bates chante haut la voix, accompagné de l’orgue, des glockenspiel et de la batterie de Peter Becker, l’accomplissement est à l’oeuvre sur « Still air », « you talk to four walls, you talk to no one », nous dit Martyn Bates, perdu dans son flot, se reprenant, disséquant la folie qui le cerne, abandonnant et creusant ses certitudes, annonçant les directions que prendront les albums futurs, expérimentations sonores et retour vers un schéma « new wave » plus traditionnel sur Rust Red September en 1985 ; tout ici est en germe et tout est magnifiquement dit ; 16 ans plus tard, on s’aperçoit combien cet album est indispensable dans la discographie d’un groupe trop dédaigné par la critique, hâtivement réservé à des étudiants boutonneux, et dont la ferveur s’épanouit dès le deuxième essai, album de la maitrise et dont la force reste encore intacte.

Xavier Béal

[Répondre à ce message]

    > Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

    19 février 2004, par Alan Brausseau [retour au début des forums]


    Bravo Xavier ! Sérieusement, tu devrais contacter les administrateurs du site, car cette "réponse" est un véritable article, que je verrais bien dans la rubrique "les artistes" du site ! Au niveau des rééditions, oui c’est du bon boulot sauf qu’il est difficile de tout trouver...

    [Répondre à ce message]

    > Eyeless in Gaza : "Photographs as memories"

    5 janvier 2012 [retour au début des forums]


    TOUT EST DIT SUBLIME

    [Répondre à ce message]