Pop-Rock.com



A-Ha : "Hunting high and low"
Quand la pop avait une âme

dimanche 30 mai 2004, par Jérôme Delvaux

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Neil Young : "Trans"
Suicide : "Second album"
Serge Gainsbourg : "Love on the beat"
The Jesus & Mary Chain : "Psychocandy"
The Jam : "The gift"
Bruce Springsteen : "Born in the USA"
Click Click : "Rorschach testing"
Talk Talk : "The colour of spring"
Joy Division : "Closer"
Nik Kershaw : "Human racing"


Il y a quelques mois, je devins, en un seul article, l’ennemi public numéro 1 dans le milieu fermé des fans inconditionnels de A-Ha. Ma photo d’adolescent attardé mais diablement sexy circulait sur tous les forums et mailing-lists du groupe avec mention « Wanted : dead or alive ». Mon crime ? J’avais osé dire tout le mal que je pense du dernier live officiel des Norvégiens.

Avec un peu de recul, il n’est pas difficile de comprendre pourquoi cette dernière livraison des ouailles de Pål Waaktaar m’a laissé un sentiment aussi négatif. En vieux nostalgique des années 80 que je suis, je suis resté calé sur les albums Hunting high and low et Scoundrel days. Le premier, qui fait l’objet du présent article, sort en 1985 et recèle tant de trésors qu’on a du mal à croire qu’il ne s’agit pas d’un Greatest Hits. Et oui, si vous pensiez que cet article était destiné au Musée des horreurs de Laurent Bianchi, détrompez-vous. Je le dis haut et fort, A-Ha fut un très grand groupe. Oh, je vous entends ironiser d’ici sur le clip mi-dessin animé, mi-film de Take on me. Même si je répugne à utiliser les hit-parades comme référence, impossible de taire ce constat : le 45-tours fut numéro 1 dans 9 pays dont les Etats-Unis et y demeura en tête des semaines durant. Britney Spears fait de même me direz-vous… Certes et c’est ce qui démontre le terrible nivellement pas le bas de la scène pop en l’espace de deux décennies.

Take on me, avec son imparable refrain, la voix magnifique d’un Morten Harket au sommet de son art, des arrangements électroniques pompés chez les meilleurs de l’époque et, surtout, une production hyper soignée, est un classique instantané. Alan Tarney, un ancien membre des Shadows, se surpasse à la console sur ce coup-là et enregistre tout simplement ce qu’on a entendu de plus efficace dans le genre depuis l’Enola Gay d’Orchestral Manœuvres In The Dark. Rien de moins.

Alors que beaucoup de groupes détenteurs d’un tel morceau de bravoure se sont souvent contentés d’écrire une petite dizaine de titres à la va-vite pour justifier la mise en vente d’un 33-tours (pensez à Visage avec Fade to grey), A-Ha sort du lot en proposant un album cohérent, soigné de la première à la dernière plage. Si Train of thought tombe un peu à plat juste après Take on me, le titre qui suit relève le niveau de bien belle manière. Hunting high and low est une ballade superbement enlevée, dotée d’arrangements d’une qualité stupéfiante.

On pense avoir affaire au morceau parfait, à l’incontournable de l’album, quand vient The sun always shines on TV. Les nappes de synthés se superposent, les claviers s’emballent, la boîte à rythmes se met en branle et Morten y va de son plus beau timbre, tout en finesse. Les mots manquent presque pour décrire les émotions qu’il me procure sur certains passages. Peut-être ne les partageriez-vous pas de toute manière, mais une écoute au casque aurait vite fait de convaincre bon nombre de sceptiques.

Sur ce premier album, véritable démonstration, A-Ha s’impose comme un des souverains incontestables de la pop synthétique. Des Human League déjà ringards, des Depeche Mode entre deux styles (le single It’s called a heart qui sort cette année-là est un bide) ou des Alphaville dont les simples sont stupéfiants mais les albums médiocres, sentent d’entrée de jeu le souffle d’un concurrent plus que sérieux dans leur nuque. Contrairement aux prévisions des critiques, A-Ha entra dans l’histoire de la décennie 80 comme une référence incontournable en matière de bonne pop, enfantée par la new wave, sans allures de rockeurs pathétiques à la Van Halen et sans être un boys band non plus. Pourtant, Morten Harket peut toujours séduire des jeunes filles de 15 ans aujourd’hui, comme il le faisait en 1985, et pas seulement pour son physique. Il trace ainsi un lien entre deux générations finalement pas si différentes que ça. Ca vous fait rire ? Tant pis, moi ça me fascine...



Répondre à cet article

Jérôme Delvaux





Il y a 27 contribution(s) au forum.

A-Ha : "Hunting high and low"
(1/19) 10 juin 2013, par nicole
A-Ha : "Hunting high and low"
(2/19) 29 mai 2013, par Ronaldo
A-Ha : "Hunting high and low"
(3/19) 19 septembre 2012, par commercial interior design
A-Ha : "Hunting high and low"
(4/19) 19 septembre 2012, par online government
A-Ha : "Hunting high and low"
(5/19) 19 septembre 2012, par t shirt printing
A-Ha : "Hunting high and low"
(6/19) 19 septembre 2012, par steel scrap
A-Ha : "Hunting high and low"
(7/19) 19 septembre 2012, par money lender
A-Ha : "Hunting high and low"
(8/19) 19 septembre 2012, par injection mold manufacturer
A-Ha : "Hunting high and low"
(9/19) 21 mars 2012, par Nono
A-Ha : "Hunting high and low"
(10/19) 8 mars 2010, par منتديات
> A-Ha : "Hunting high and low"
(11/19) 1er février 2005
> A-Ha : "Hunting high and low"
(12/19) 22 janvier 2005
> A-Ha : "Hunting high and low"
(13/19) 4 septembre 2004, par Nioukeed Hon zebloque
> A-Ha : "Hunting high and low"
(14/19) 16 août 2004, par juju59
> A-Ha : "Hunting high and low"
(15/19) 11 juin 2004, par Nina
> A-Ha : "Hunting high and low"
(16/19) 5 juin 2004
> A-Ha : "Hunting high and low"
(17/19) 30 mai 2004
> A-Ha : "Hunting high and low"
(18/19) 30 mai 2004, par O-Ho
> A-Ha : "Hunting high and low"
(19/19) 30 mai 2004, par Kao




A-Ha : "Hunting high and low"

10 juin 2013, par nicole [retour au début des forums]

Clear Finance and in thẻ bảo hành the directors of Paymatters

[Répondre à ce message]

A-Ha : "Hunting high and low"

29 mai 2013, par Ronaldo [retour au début des forums]

- Ha sort du lot en proposant un album cohérent, soigné de la
Blogs Batch
Blogs Cargo
Blogs Carton

[Répondre à ce message]

A-Ha : "Hunting high and low"

19 septembre 2012, par commercial interior design [retour au début des forums]

bookmarking this page ! love it. commercial interior design

[Répondre à ce message]

A-Ha : "Hunting high and low"

19 septembre 2012, par online government [retour au début des forums]

this is a sample of one of the best topic on blogs i ever read. online government

[Répondre à ce message]

A-Ha : "Hunting high and low"

19 septembre 2012, par t shirt printing [retour au début des forums]

making this one one of my favorite site as of now. t shirt printing

[Répondre à ce message]

A-Ha : "Hunting high and low"

19 septembre 2012, par steel scrap [retour au début des forums]

i love the way you express yourself your thoughts on this one. steel scrap

[Répondre à ce message]

A-Ha : "Hunting high and low"

19 septembre 2012, par money lender [retour au début des forums]

i wonder how others would react on this one. money lender

[Répondre à ce message]

A-Ha : "Hunting high and low"

19 septembre 2012, par injection mold manufacturer [retour au début des forums]

this is great, very informative. keep it up. injection mold manufacturer

[Répondre à ce message]

A-Ha : "Hunting high and low"

21 mars 2012, par Nono [retour au début des forums]

Voici une question que je me pose depuis des années : dans "Take On Me", y a-t-il un vrai batteur qui joue, ou bien le rythme est-il uniquement assuré par une boîte à rythme ? (A moins que ce soit les 2, en superposition...)

[Répondre à ce message]

A-Ha : "Hunting high and low"

8 mars 2010, par منتديات [retour au début des forums]

شات شات سعودي

شات صوتي


شات


شات سعودي

[Répondre à ce message]

> A-Ha : "Hunting high and low"

1er février 2005 [retour au début des forums]

je voulais dire :"nous concocter", of course...

[Répondre à ce message]

> A-Ha : "Hunting high and low"

22 janvier 2005 [retour au début des forums]

Jérôme, aurais-tu l’amabilité,l’obligeance,la grandeur d’âme,l’ineffable bonté de nous contacter de tes petites mimines agiles et de ton cerveau fertile une critique de l’album Scoundrel Days ? S’il te plaît ? Merci. Je m’en régale d’avance.(En plus,j’adore la pochette de cet album. L’idée de l’apercevoir sur ce site m’émeut déjà).Dans l’attente de lire ce condensé d’émotion (du moins j’espère), je te salue bien bas.
(pardon pour le tutoiement, ; c’est venu tout seul)

[Répondre à ce message]

> A-Ha : "Hunting high and low"

4 septembre 2004, par Nioukeed Hon zebloque [retour au début des forums]

Pour avoir écrit ces quatre lignes : "beaucoup de groupes se sont.. contentés d’écrire une petite dizaine de titres à la va-vite pour justifier la mise en vente d’un 33-tours (pensez à Visage avec Fade to grey)"
L’auteur est condamné :
1°) à ecouter un disque qu’il n’a surement jamais entendu
2°) à n’écrire que sous contrôle psychiatrique
3°) accessoirement ; à la peine de mort.

[Répondre à ce message]

    > A-Ha : "Hunting high and low"

    17 novembre 2004, par Uncle Luke [retour au début des forums]


    Vous pensez à quoi, au juste ? La chaise électrique ou l’injection létale ? (quoique il y a pire : l’écoute de l’album de la Star Ac’ à fond et en boucle jusqu’à ce que mort s’ensuive)

    [Répondre à ce message]

    > A-Ha : "Hunting high and low"

    16 décembre 2004, par ivanka [retour au début des forums]


    j´ai 17 ans et je suis fan d´a-ha depuis que j´en ai 12.
    sans leur musique je crois que je ne serais pas capable de vivre, j´en mourais de tristesse.
    quand je fait la connaisance de gens de mon age et je leur dit que j´aime a-ha, ils rigolent de moi, ils se moquent et il me considerent demodée.

    mais je crois que c´est plutot à moi de rigoler d´eux car ils ne savent qu´ecouter un bruit infernalle et assourdissant nomé techno et house.
    moi, au moins, j´ecoute des chansons profondes et significatives.
    et j´ai l´orgueil de dire que j´ai la capacité sufisante comme pour comprendre le significat de leur chansons et que je ne me conforme pas en ecoutant une musique que l´unique consequence qui m´apportera sera une grande douleur de tete.

    ``i,ve been losing you´´, ``manhattan skyline´´, ``the swing of things´´´parmi d´autres m´aprenent à vivre, à elargir mon horizon et font de moi une meilleure personne chauqe fois que je les ecoute.

    alors à tous ces gens qui se moquent de moi je leur dit : ``allez-vous faire foutre´´

    [Répondre à ce message]

      > A-Ha : "Hunting high and low"

      10 janvier 2005, par Uncle Luke [retour au début des forums]


      T’en fais pas, nous, on est gentils ;)

      Et puis, pour ce qui est de te considérer comme démodée parce que tu écoutes A-ha, je ne crois pas que ce soit dirigé spécialement contre A-ha, mais contre les années 80 en général et le "son 80’s" en particulier : tu sais, les échos partout, les synthés qui font "bzzz bzzz" ou "dju dju dju" ou encore "haaa haaa" (pas de jeu de mots trop facile, svp), sans oublier la grosse batterie qui fait "routoutoum" derrière. Je caricature, mais il y aurait beaucoup à dire sur les raisons pour lesquelles les années 80 sont "maudites", et la haine qu’elles ont généré tout de suite après.

      Bon, revenons à nos moutons : si les gens de ton âge te considèrent comme démodée, qu’est-ce que tu es sensée en avoir à foutre ? Est-ce que tu écoutes la musique pour eux ? Est-ce que tu as à leur rendre des comptes ? A priori, non. De plus, ils sont mal placés pour se moquer, parce que si seulement ils savaient la réputation qu’ils traînent sur les forums, à savoir : des macaques boutonneux, analphabètes et incultes, qui ont autant de mots de vocabulaires que de neurones, et qui ne sont donc bons qu’à s’exprimer en borborygmes et à se prosterner devant la dernière star "djeunz" comme des pygmées découvrant le cinéma.

      Attention, là, je caricature encore une fois. Je suis conscient que tous les jeunes de 17 ans ne sont pas comme ça (la preuve, toi, tu t’exprimes bien). Je veux simplement dire que si ça amuse ceux qui se moquent de toi de se baser uniquement sur les apparences et les clichés, dis-toi qu’à ce petit jeu-là, ce seront eux les perdants.

      [Répondre à ce message]

> A-Ha : "Hunting high and low"

16 août 2004, par juju59 [retour au début des forums]

C’est vrai que la disco récente d’A-Ha (à partir des années 90) est totalement méconnue chez nous...
Que voulez-vous, les radios préfèrent passer de la bonne soupe dont on ne parlera plus dans 6 mois !
Moi aussi j’aime bien ce groupe, et je n’ai pas honte de le dire...

[Répondre à ce message]

> A-Ha : "Hunting high and low"

11 juin 2004, par Nina [retour au début des forums]

Merci Jérôme,pour cet article élogieux pour le groupe A-ha .J’espère qu’il donnera envie à de nombreux jeunes de découvrir ce groupe culte, qui, après 20 ans de carrière, est toujours en mesure de composer des disques de cet acabit.

En effet,chaque album de A-ha est - fait unique à mon sens - tel Hunting High and Low:un condensé de perfection ; et les 2 derniers ne font pas exception à la règle.

Le temps de l’ostracisme va bientôt prendre fin -A-ha a signé chez Polydor- et l’an prochain , la planète toute entière redécouvrira , ébahie , le retour d’un groupe EXTRAORDINAIRE.

[Répondre à ce message]

> A-Ha : "Hunting high and low"

5 juin 2004 [retour au début des forums]

Les albums des années 90 et 2000 ne sont pas mal non plus !"East of the sun,west of the moon"(1990) ;"Minor earth,Major sky"(2000) ;"Lifelines" (2002) contiennent aussi pas mal de pépites...Je considère -comme de nombreux critiques- que a-ha est aussi bon actuellement qu’en 1985.Ils ont simplement changé de style, et de toute manière,leurs albums sont tous différents les uns des autres.
Il est certain que si l’on n’a pas suivi leur évolution musicale après les années 80, on peut trouver que leur musique est moins bien.C’est sûr qu’elle est moins accessible peut-être.Et les médias Français ne font rien pour les faire connaître.
Adam Clayton (U2) a dit en 2001 que "a-ha était un groupe incompris, qui a été considéré à tort comme un groupe pour ados, alors qu’ils sont en fait d’une très grande créativité".
Tout çà pour dire que a-ha est encore un grand groupe.Ils ne sont pas qu’un groupe des années 80.Loin de là.

[Répondre à ce message]

> A-Ha : "Hunting high and low"

30 mai 2004 [retour au début des forums]

Alors là, si je m’attendais à un tel article !!!C’est si beau que j"en pleurerais presque.MERCI JEROME.
Çà valait le coup d’attendre.

[Répondre à ce message]

> A-Ha : "Hunting high and low"

30 mai 2004, par O-Ho [retour au début des forums]

J’ai presque appris l’anglais sur les paroles de High and Low. Il était pas que bien ce morceau, il m’a été très utile pour mon initiation à la langue de Shakespeare. Ceci étant dit, je crois me souvenir que les paroles de cette chanson n’étaient pas mal du tout. Au passage, mon titre préféré de A-ha viendra quelques années plus tard : I’ve been loosing you. Yes, I do !

[Répondre à ce message]

> A-Ha : "Hunting high and low"

30 mai 2004, par Kao [retour au début des forums]

J’aime beaucoup A-Ha, mais mis à part l’imparable "Sun always on TV" qui rythma mes premières chorégraphies de midinette (à l’époque où les 2be3 étaient le groupe du moment, j’aurais pu trouver pire ...), "Hunting high and low" ne m’a jamais vraiment marqué ... surtout en comparaison de "Stay on these roads" qui reste un de mes CD de chevet (même pas honte) . Le titre éponyme ferait pleurer une pierre, sans parler de la puissance vocale sur "this alone is love", le bouleversifiant refrain de "out of blue come green", ou encore le majestueux "You’ll end up crying" ... comment ? Je devrais avoir honte ? Oui, je suis toujours une midinette et je l’assume ... enfin plus ou moins .

[Répondre à ce message]

    > A-Ha : "Hunting high and low"

    13 septembre 2007, par Nobuko [retour au début des forums]


    Je crois que l’album le plus méconnu de A-Ha reste Memorial Beach qui doit daté, si ma mémoire est bonne, de 1995. Il demeure avec East of the Sun West of the Moon, l’album le plus sombre et mélancolique des norvégiens.
    Moi, j’ai connu A-ha aux origines, avec Take on Me, et je n’ai plus jamais décroché de ce groupe depuis. J’ai toujours suivi leur carrière et acheté chacuns de leur albums. J’étais fasciné par leurs vidéos clips qui étaient parmis les plus beaux jamais réalisés. Morten Harket demeure à ce jour la plus belle voix de la Pop et Pal Waaktar, l’un des plus grands compositeurs modernes (à égalité avec un Martin Gore).

    [Répondre à ce message]

      > A-Ha : "Hunting high and low"

      23 décembre 2007, par Blue Silver [retour au début des forums]


      "Take On Me" Comment oublier ce titre ?

      [Répondre à ce message]

      > A-Ha : "Hunting high and low"

      20 décembre 2009, par D. [retour au début des forums]


      Les chansons titres de ces 2 albums que sont "Memorial Beach" et "East of the Sun, West of the Moon" restent avec le temps parmi mes préférées.
      Il y a de la magie et du mystère dans ces chansons. On dirait que des anges blessés ont perdus des larmes sur la mélodie du premier et que des elfes noirs ont jeté leur esprit dangereusement mutin sur le deuxième.
      On est au-delà de la musique...

      D’ailleurs pour la petite histoire :

      -  "East of the Sun, West of the Moon" est la traduction de "østenfor sol og vestenfor måne", un très fameux conte norvégien. Peut-être avez-vous cette image en tête d’une petite fille sur le dos d’un ours blanc ? Cet ours est en fait un beau prince à qui une méchante trollesse a jeté un sort. Suite à un pêché de curiosité, la jeune fille devra parcourir le monde pour aller délivrer son prince enfermé dans le château de la princesse troll. Cet endroit se trouve en un lieu que seul le vent du nord connaît : à l’est du soleil et à l’ouest de la lune...

      [Répondre à ce message]