Pop-Rock.com



Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"
L’Enfer est-il exothermique ou endothermique ?

jeudi 30 septembre 2010, par Jérôme Delvaux

DANS LA MEME RUBRIQUE :
New York Dolls : "New York Dolls"
Roxy Music : "Siren"
The Residents : "Meet The Residents"
Léo Ferré : "La solitude"
Lou Reed : "Transformer"
The Rolling Stones : "Exile on Main Street"
Boston : "Boston"
Nina Hagen : "Nina Hagen Band"
Japan : "Obscure alternatives"
Queen : "Queen"


Pour répondre à cette épineuse question, il faut tout d’abord déterminer comment varie la masse de l’Enfer avec le temps. Nous devons donc savoir à quel taux les âmes entrent et sortent de l’Enfer. Je pense que nous pouvons sans risque assumer qu’une fois entrée en Enfer, l’âme n’en ressortira plus.

Donc, aucune âme ne sort. De même, pour le calcul du nombre d’entrées des âmes en Enfer, nous devons observer le fonctionnement des différentes croyances religieuses qui existent de par le monde aujourd’hui. La plupart des religions affirment que si vous n’êtes pas un membre de leur secte, alors vous irez en Enfer.
Selon elles, à peu près tout le monde ira en Enfer de toute façon. A commencer par les musiciens rock, ces impies, adorateurs de Satan qui s’adonnent à la pratique intensive du vice et incitent depuis 1954 des générations entières de jeunes largués à faire de même.
Quoi qu’il en soit, comme il existe plus d’une religion exprimant cette règle selon laquelle ses infidèles terminent en Enfer, et comme les gens n’appartiennent pas à plus d’un culte, nous pouvons projeter que toutes les âmes vont en Enfer.

Maintenant, évaluons la vitesse de changement de volume de l’Enfer en ne perdant pas de vue que, si l’on se base sur la loi de Boyle, pour que la pression et la température restent identiques en Enfer, son volume doit se dilater proportionnellement à l’entrée des âmes.

Cela donne deux possibilités :

- Si l’Enfer se dilate à une vitesse moindre que l’entrée des âmes, alors la température et la pression augmenteront indéfiniment jusqu’à ce que l’Enfer éclate.

- Si l’Enfer se dilate à une vitesse supérieure à la vitesse d’entrée des âmes, alors la température diminuera jusqu’à ce que l’Enfer gèle.

Laquelle choisir ?

Si nous acceptons le postulat que Cécile m’a répondu durant ma première candi à la fac d’Histoire que "Il fera froid en Enfer avant que je couche avec toi", et en tenant compte du fait que j’ai couché avec elle une semaine plus tard, alors l’hypothèse doit être vraie et j’en conclus que l’Enfer est exothermique et a déjà gelé. Le corollaire de cette théorie, c’est que comme l’Enfer a déjà gelé, il s’ensuit qu’il n’accepte plus aucune âme et du coup qu’il n’existe plus... Laissant ainsi seul le Paradis et prouvant l’existence d’un être divin, ce qui explique pourquoi, cette nuit-là, Cécile n’arrêtait pas de crier "Oh mon dieu !".



Répondre à cet article

Jérôme Delvaux





Il y a 39 contribution(s) au forum.

Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"
(1/20) 22 avril 2011, par Initiative Zarma
Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"
(2/20) 6 octobre 2010, par ultra101
Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"
(3/20) 6 octobre 2010, par ultra101
Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"
(4/20) 6 octobre 2010, par JJ
Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"
(5/20) 6 octobre 2010, par Walter B.
Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"
(6/20) 5 octobre 2010, par toto
Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"
(7/20) 5 octobre 2010, par Straight_to_hell
Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"
(8/20) 4 octobre 2010
Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"
(9/20) 4 octobre 2010, par 242
Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"
(10/20) 4 octobre 2010, par Proutix
Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"
(11/20) 4 octobre 2010, par Proutix
Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"
(12/20) 3 octobre 2010
Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"
(13/20) 2 octobre 2010, par Inspecteur
Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"
(14/20) 1er octobre 2010
Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"
(15/20) 1er octobre 2010
Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"
(16/20) 1er octobre 2010, par Matelot
Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"
(17/20) 30 septembre 2010, par A.A.
Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"
(18/20) 30 septembre 2010
Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"
(19/20) 30 septembre 2010
Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"
(20/20) 30 septembre 2010, par alain




Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

22 avril 2011, par Initiative Zarma [retour au début des forums]

Au delà de la polémique sur le copier/coller, le fait qu’il n’y ait pas une ligne évoquant le contenu de l’album signifierait, selon Yû, que ce disque serait totalement inintéressant...

A se demander si la rédaction, ou tout au moins l’auteur de l’article, s’est donné la peine de l’écouter.

Parce que si ce n’est effectivement pas le chef d’œuvre du XXeme siècle, ni même des seventies, on a vu ici et ailleurs tellement d’albums insignifiants traités avec plus d’égards que ce verdict péremptoire peut agacer un brin.

[Répondre à ce message]

Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

6 octobre 2010, par ultra101 [retour au début des forums]

C’est fort bien écrit.

Le hic, c’est que l’auteur de ces lignes n’est pas Monsieur Delvaux.

Surprenant de lire cet article alors que j’en l’intégralité sur mon disque dur depuis 1 ou 2 ans...

En effet, la totalité de cette prose reprend la réponse donnée par un étudiant, lors d’un examen de chimie ayant eu lieu à l’université de Nanterre.

La réponse de cet étudiant a été si loufoque que le professeur ayant corrigé la copie l’a partagée avec ses collègues, notamment via Internet. Cet étudiant a d’ailleurs été le seul à obtenir la note de 20/20.

Quant on reprend les écrits d’autrui, on a au moins l’honnêteté d’en faire mention...

ps : je retente un envoi de mon message, en espérant que l’administrateur de ce site aura l’honnêteté de le publier... (j’en doute mais bon)

[Répondre à ce message]

    Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

    7 octobre 2010, par Coosemando Mix [retour au début des forums]


    Ce n’est pas français, mais québécois. JD a adapté la structure du texte, modifié quelques détails (dont le prénom de la fille) et ajouté l’un ou l’autre paragraphe... Le but serait de démontrer que le rock n’est qu’une succession de plagiats et que le punk n’a été qu’une escroquerie.

    (D’après un pote qui lui a écrit un mail, c’est ce qu’il aurait rétorqué...).

    [Répondre à ce message]

Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

6 octobre 2010, par ultra101 [retour au début des forums]

C’est fort bien écrit.

Le hic, c’est que l’auteur de ces lignes n’est pas Monsieur Delvaux.

Surprenant de lire cet article alors que j’en l’intégralité sur mon disque dur depuis 1 ou 2 ans...

En effet, la totalité de cette prose reprend la réponse donnée par un étudiant, lors d’un examen de chimie ayant eu lieu à l’université de Nanterre.

La réponse de cet étudiant a été si loufoque que le professeur ayant corrigé la copie l’a partagée avec ses collègues, notamment via Internet. Cet étudiant a d’ailleurs été le seul à obtenir la note de 20/20.

Quant on reprend les écrits d’autrui, on a au moins l’honnêteté d’en faire mention...

[Répondre à ce message]

Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

6 octobre 2010, par JJ [retour au début des forums]

Merci le mauvais plagiat d’un texte qui a déjà fait plusieurs fois le tour de la toile.

Ca se veut Rock’n’Roll mais vous n’êtes que des geeks en mal de buzz sur le net.

Et l’autre qui vient poster ça sur son blog genre : "Oh mon Dieu, ce mec est un génie de l’écriture !"

Ahahah, même Francis Lalanne reprenant Iggy Pop ne serait pas aussi pitoybale

[Répondre à ce message]

Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

6 octobre 2010, par Walter B. [retour au début des forums]

Ah...

Copié-collé d’un canular sur une soit-disant réponse d’un étudiant à un examen universitaire de chimie (Montréal ? Nanterre ? Washington ? Bordeaux ? ... Les villes changent selon les sites...).

Visiblement, au moins cinq ans que ça tourne.

Cécile s’appelait alors Jessica, toutefois. Rien de grave.

(J’avais copié des liens plus bas mais curieusement, il y a eu bug, semble-t-il).

Pourquoi ?

Pourquoi pas ?

Enfin, bon...

(Google=>Enfer endothermique....).

[Répondre à ce message]

Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

5 octobre 2010, par toto [retour au début des forums]

Bonjour Jerome,
Je note que seules deux lignes de votre article sont de vous, parce qu’elles n’ont rien a faire dans cet exposé (connu) que vous vous attribuez :

"Selon elles, à peu près tout le monde ira en Enfer de toute façon. A commencer par les musiciens rock, ces impies, adorateurs de Satan qui s’adonnent à la pratique intensive du vice et incitent depuis 1954 des générations entières de jeunes largués à faire de même."

C’est dommage.

[Répondre à ce message]

Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

5 octobre 2010, par Straight_to_hell [retour au début des forums]

C’est fort bien écrit.

Le hic, c’est que l’auteur de ces lignes n’est pas Monsieur Delvaux.

Surprenant de lire cet article alors que j’en l’intégralité sur mon disque dur depuis 1 ou 2 ans...

En effet, la totalité de cette prose reprend la réponse donnée par un étudiant à une question, lors d’un examen de chimie ayant eu lieu à l’université de Nanterre.

La réponse de cet étudiant a été si loufoque que le professeur ayant corrigé la copie l’a partagée avec ses collègues, notamment via Internet. Cet étudiant a d’ailleurs été le seul à obtenir la note de 20/20.

Quant on reprend les écrits d’autrui, on a au moins l’honnêteté d’en faire mention...

[Répondre à ce message]

Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

4 octobre 2010 [retour au début des forums]

bravo pour le copier-coller !!! cette blague circule sur internet depuis des années !!! la honte...

[Répondre à ce message]

Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

4 octobre 2010, par 242 [retour au début des forums]

C’est fort bien écrit.

Le hic, c’est que tu n’es pas l’auteur de ces lignes.

Surprenant de lire cet article alors que j’ai l’intégralité de ces mots sur mon disque dur depuis 1 ou 2 ans...

En effet, la totalité de cet article reprend la réponse d’un étudiant à une question "bonus" de chimie posée à l’université de Nanterre.

Cette réponse a été si loufoque que le professeur ayant corrigé la copie l’a partagée avec ses collègues, notamment via Internet. Cet étudiant a d’ailleurs été le seul à obtenir la note de 20/20.

Quant on reprend les écrits d’autrui, on a au moins l’honnêteté d’en faire mention...

[Répondre à ce message]

Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

4 octobre 2010, par Proutix [retour au début des forums]

C’est fort bien écrit.

Le hic, c’est que tu n’es pas l’auteur de ces lignes.

Surprenant de lire cet article alors que j’ai l’intégralité de ces mots sur mon disque dur depuis 1 ou 2 ans...

En effet, la totalité de cet article reprend la réponse d’un étudiant à une question "bonus" de chimie posée à l’université de Nanterre.

Cette réponse a été si loufoque que le professeur ayant corrigé la copie l’a partagée avec ses collègues, notamment via Internet. Cet étudiant a d’ailleurs été le seul à obtenir la note de 20/20.

Quant on reprend les écrits d’autrui, on a au moins l’honnêteté d’en faire mention...

[Répondre à ce message]

Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

4 octobre 2010, par Proutix [retour au début des forums]

C’est fort bien écrit.

Le hic, c’est que tu n’es pas l’auteur de ces lignes.

Surprenant de lire cet article alors que j’ai l’intégralité de ces mots sur mon disque dur depuis 1 ou 2 ans...

En effet, la totalité de cet article reprend la réponse d’un étudiant à une question "bonus" de chimie posée à l’université de Nanterre.

Cette réponse a été si loufoque que le professeur ayant corrigé la copie l’a partagée avec ses collègues, notamment via Internet. Cet étudiant a d’ailleurs été le seul à obtenir la note de 20/20.

Quant on reprend les écrits d’autrui, on a au moins l’honnêteté d’en faire mention...

[Répondre à ce message]

Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

3 octobre 2010 [retour au début des forums]

c’est un copier-coller d’une vieille blague qui traîne sur le net depuis plusieurs années déjà !!!

[Répondre à ce message]

Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

2 octobre 2010, par Inspecteur [retour au début des forums]

Hé ben quoi on assume pas la vérité ?

[Répondre à ce message]

Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

1er octobre 2010 [retour au début des forums]

ce qui n’est pas nécessairement une critique négative, ceci dit...

[Répondre à ce message]

Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

1er octobre 2010 [retour au début des forums]

c’est du Yû signé par JD, cette critique.

[Répondre à ce message]

    Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

    2 octobre 2010 [retour au début des forums]


    Non, c’est du copié-collé d’un texte circulant sur internet depuis des lustres, genre les emails "marrants" qui sont forwardés entre potes/collègues.
    Faudrait au moins le mentionner, Delvaux, parce que même si on en connait pas l’auteur originel, c’est un peu gros de te l’approprier (mais ça en dit long sur ton mode de fonctionnement).

    [Répondre à ce message]

    Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

    2 octobre 2010, par Inspecteur [retour au début des forums]


    Non, c’est du copié-collé d’un texte qui circule sur internet depuis des lustres, genre emails "marrants" qu’on s’envoie entre potes/collègues. JD n’en est donc pas l’auteur, et ce texte ne peut de plus avoir le moindre rapport avec le disque. Et l’on apprend donc qu’une chronique chez pop-rock c’est un copy paste d’un truc ramassé ailleurs à côté duquel on scotche la pochette d’un disque en en-dessous duquel on place son nom. Fortiche.

    [Répondre à ce message]

    Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

    5 octobre 2010, par ABCD [retour au début des forums]


    non, du tout.
    c’est une resucée d’une soit-disante réponse donnée par un étudiant à une question d’examen. suffit de taper le titre dans google.
    Cette critique sortait bien trop loin des normes delvauxiennes que pour être originale.

    ha, on me soufle qu’il a quand même changer le prénom de la jeune fille. Quel talent ! :-D

    bien à vous,

    [Répondre à ce message]

    Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

    6 octobre 2010, par Walter B. [retour au début des forums]


    Ou bien du gogole-search...

    (Bizarre, mes commentaires précédents n’apparaissent pas).

    [Répondre à ce message]

Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

1er octobre 2010, par Matelot [retour au début des forums]

Recycler les diaporamas bon enfant qui circulent dans toute boite mail professionnelle qui se respecte, c’est déjà une idée =P

[Répondre à ce message]

Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

30 septembre 2010, par A.A. [retour au début des forums]

Marrant, c’était affiché dans mon laboratoire de chimie pendant toutes mes humanités.

[Répondre à ce message]

Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

30 septembre 2010 [retour au début des forums]

Cette blague tourne en chaîne sur internet depuis au moins 15 ans et est soi-disant attribuée à un étudiant anonyme lors d’un examen de physique. Je serais quand-même curieux d’en connaître sa véritable origine ?

[Répondre à ce message]

Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

30 septembre 2010 [retour au début des forums]

Cette blague tourne en chaîne sur internet depuis au moins 15 ans et est soi-disant attribuée à un étudiant anonyme lors d’un examen de physique. Je serais quand-même curieux d’en connaître sa véritable origine ?

[Répondre à ce message]

Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

30 septembre 2010, par alain [retour au début des forums]

"Pour Hello Young Lovers, vous n’expliquez rien.

Du coup, votre papier est très pauvre : vous avez écrit pour écrire, pas pour être lu et ça, ce n’est pas une très bonne idée.
On écrit pour être lu sinon c’est vain ; accessoirement ça fait office d’auto thérapie vite fait bien fait, pas cher."

je reprends lâchement les propos de la sieure Anne en réponse à un article bâclé sur le disque des SPARKS, "HelloYoung Lovers", qui parlait surtout des états d’âme du... journaliste et jamais du disque.

j’aurais pu faire le même copier/coller pour ta, euh, critique du disque "The idiot" d’Iggy Pop.

Raconter n’importe quoi sur deux disques aussi importants (l’un, celui supra) pour des raisons historiques _ l’on dit de ce brave Richard qu’il fut le vrai fondateur du mouvement punk, autrement dit, les racines du punk sont américaines et non anglaises, remarques pas inintéressantes, je pense et pour le disque d’Iggy Pop, petite perle qui méritait à tout le moins une critique digne de ce nom.

Bref, monsieur, je ne vois fichtrement pas ce que vous faites dans les colonnes de PoP Rock. Le plaisir d’étaler ton goût pour le second degré ? Je pense qu’on était au courant :-’

Investis dans un blog, défoule-toi ailleurs, mais de grâce, laisse la place à des chroniqueurs qui font « bien », « mieux » leur… travail !

Bien à toi,

alain

[Répondre à ce message]

    Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

    30 septembre 2010, par Yû Voskoboinikov [retour au début des forums]


    En général, lorsque nous ne disons rien d’un disque c’est :

    - parce que le disque est nase,

    et

    - parce que le lecteur manque de discernement et se révèle donc incapable de comprendre toute la subtitlité de la prose.

    Notez bien, cher Alain, que ce sont en général les mêmes crét... euh, lecteurs, qui écrivent des tartines d’inepties en commentaire plutôt que, par exemple, s’acheter une vie et en profiter.

    Allez, offrez un dîner à Jérôme, et il vous présentera peut-être la Cécile en question.

    [Répondre à ce message]

    Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

    30 septembre 2010, par Tron [retour au début des forums]


    A la lecture de cet article, le lien avec l’album concerné est évident. Et c’est encore plus flagrant avec la chronique d’Iggy Pop que tu mentionnes.

    [Répondre à ce message]

    Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

    30 septembre 2010 [retour au début des forums]


    J’ajoute, puisque tu situes Richard Hell comme le vrai fondateur (américain) du punk (et Iggy, alors ?), que tu devrais revoir ta définition du punk avant de condamner cette chronique sous le prétexte qu’elle n’est pas conformiste.

    [Répondre à ce message]

      Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

      1er octobre 2010 [retour au début des forums]


      c’est pas tant la forme , ni le fond , ni meme le pseudo non confirmisme qui est navrant ici ; c’est tout simplement le pur plagiat d’un texte qui circule depuis belle lurette sur le net recopié a la virgule pres (jusqu au prénom de la fille) . donc 2 secondes de travail.
      si c’est du second degré pour souligné le temps d’intéret que mérite le disque pourquoi ne pas siter la source ? ou alors une quelquonque mention qui éviterais a monsieur delvaux le ridicule.
      en même temps...

      [Répondre à ce message]

      Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

      5 octobre 2010, par alain/spock27 [retour au début des forums]


      oui, pourquoi pas ?

      la question se pose en effet ! les racines du punk sont elles américaines ou pas ? [poser la question, c’est déjà y répondre _ mais les médias de l’époque ont mal compris et mal interprété le mouvement ; je ne sais quel âge tu as mais si tu avais vécu à l’époque, tu comprendrais mon propos. Pour les médias et donc pour le consomateur de musique que nous étions, le Punk a commencé avec les Sex Pistols _ à présent, c’est facile de pouvoir comprendre tout ce cheminement musical car nous avons une abondance de sources d’informations ; sources que nous n’avions pas à l’époque !
      Enfin, autre belle question... comment les Anglais ont-il récupéré le mouvement, etc.

      à l’époque, puisque vu mon âge, j’ai vécu tout cela en live, en direct, j’insiste car c’est important, me semble-t-il et je me suis posé la question... par la suite

      si on pose comme base : le punk était une forme de message, le fameux "no future", alors, il est valable de dire qu’Iggy Pop est le god-father du punk ; simplement, si je ne m’abuse, il a toujours renié cela car Iggy Pop à mon sens, se situerait plus dans la lignée du free-jazz ; en accentuant le côté "free" que "jazz"

      Richar Hell par contre a proclamé haut et fort qu’il était un des fondateurs, si pas le fondateurs. donc, ce n’est pas le reflet de ma pensée mais de, euh, sa pensée, lol

      il y a bien un saxophone free jazz sur "fun house" et c’était bien la décision d’Iggy ! pour moi, ce fut plutôt Patti Smith qui a démarré le mouvement musical ; il y a eu un réel renouveau à partir de "Horses". On a dû mal à imaginer mais à l’époque, tout le monde semblait écouter Yes, Genesis et Led Zeppelin. "Horses" a eu l’effet d’une déflagration musicale dans ce champ-là

      mais l’article surpa aurait dû en parle ; on en revient aux mêmes reproches. parlez de musique, parlez du contexte historique, faites votre boulot. votre ego, on s’en fout

      je trouve, quitte à faire très long que c’est plus chouette d’échanger ses points de vue là-dessus de façon plus relax, cool et avec un peu de recul que d’accuser quelqu’un de crétin _ car crétin, je ne le suis en disant simplement que je suis passionné de musique et j’aime en parler .-

      bien à toi,

      alain

      [Répondre à ce message]

        Richard Hell & The Voidoids : "Blank generation"

        6 octobre 2010 [retour au début des forums]


        Vous savez, m’sieur, l’article en question n’est qu’un copié-collé d’une blague vieille comme le monde. C’est sans doute pour ça que les commentaires sont modérés.

        [Répondre à ce message]