Pop-Rock.com



Japan : "Quiet life"
Quand on n’a que les mots...

vendredi 9 mai 2008, par Yû Voskoboinikov

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Gérard Manset : "La Mort d’Orion"
John Cale : "Slow dazzle"
Pink Floyd : "Wish you were here"
Emerson, Lake & Palmer : "Tarkus"
Deep Purple : "Stormbringer (Remaster Edition)"
Boston : "Boston"
Ritchie Blackmore’s Rainbow : "Rainbow"
Joy Division : "Unknown pleasures"
Lou Reed : "Transformer"
Queen : "A night at the Opera"


Mon prof d’Anglais pour philosophe, je le surnomme Dexter. C’est un crypto-pédéraste qui pense que depuis le début de l’année je me fous de sa gueule, à qui j’ai démontré que ce n’était pas le cas alors que c’était effectivement le cas (un suceur de bites de Descartes et Berkeley, ça n’impose pas le respect), et ce connard s’est fendu d’un courrier “grand prince” :

Bonsoir,

Je vous écris, car je n’ai pas reçu vos analyses de texte sur Berkeley. Cette analyse était à rendre pour mardi 6 mai dernier délai, soit au secrétariat, soit par courrier électronique (à mon adresse). L’analyse n’est pas facultative : ne pas faire l’exercice entraîne un 0. Je vous donne un délai supplémentaire jusqu’à samedi 10 mai : vous pouvez m’envoyer vos explications par courrier électronique. Vous ne serez pas pénalisés, mais notés plus durement que ceux qui ont rendu le travail dans les temps.

Bien à vous,

Dexter (La signature a été changée pour des questions d’anonymat)

Rien que la fonte qu’il utilise dans ses courriers me donne la courante par la bouche. Sans parler de la mise en page, parfaitement odieuse.

Bref, le contexte est le suivant.

Un pote de Batskin, qui est également pote avec moi, m’appelle, un problème de pilotes USB sous Windows, la routine. Je suis de bonne humeur, je ne lui dis pas d’acheter un Mac, j’ai même envie de lui passer le Windows XP SP3 que j’ai téléchargé chez Microsoft. Il est au bar d’en face, je lui imprime la solution de son problème, et j’accours à sa rencontre tout émoustillé de savoir si sa copine a des bottes ou pas. Pas de bottes, mais des chaussures à talon qui lui vont bien. Et en plus, elles étaient sales, le pied.

(Si j’ose dire).

J’avoue ne pas avoir compté les bières, sachant que je suis arrivé vers 19 heures, parti à minuit, un demi enfilé tous les quarts d’heure, Delvaux fera le calcul pour nous. Deux Euros le demi. J’ai commencé à brancher la copine du pote pour qu’elle devienne dominatrice pro (ça a l’air de bien prendre), j’ai récupéré le numéro de téléphone d’une femme de presque quarante ans, deux enfants, pas mariée mais un mec, mais comme je lui ai dit, je suis pas jaloux, c’est juste pour le plaisir de la faire jouir, que ça la changera de son mec. En fait, c’est après ça que j’ai eu son numéro, voyez comment sont les femmes.

Egalement, j’ai raccommodé un couple de copines lesbiennes. L’une est mon ancienne vendeuse de drogue (son speed était une tuerie, une ligne pour 48 heures d’éveil, avec des coups au cœur, mais on s’y fait), l’autre je pense un jour arriver à la sauter. Ca sera dans les turques d’un bar, mais c’est mieux que rien. Ses yeux globuleux à la Simpson et ses valises saignantes de fille camée aux antidépresseurs alcoolisés m’excitent presque autant que l’idée d’être prostitué sans capote par une Arabe de banlieue dotée d’un QI à deux chiffres.

Et bon, après discussion avec la dernière survivante - une scénariste de films qui tourne à Alger, sans doute des merdes pour bobos - que j’ai laissée avec un pédéraste motorisé qui découvrait sous mes yeux affligés la vodka Martini (non mais au secours, quoi) mais qui restait consommable, je rentre chez moi, démarre un disque de Japan (Quiet life - il faut au passage que l’on établisse sur Pop-Rock un guide des éditions CD de Japan, parce que ça oscille entre foutage de gueule et escroquerie patentée), et réponds à ce cher prof, vulgaire chargé de TD, avec un courrier sympathique :

En effet, le fisc m’est tombé dessus pour des droits de succession (alors qu’il m’avaient dit en être exempté), et je viens de rentrer d’Albi, avec des aller/retour à Bordeaux pour chercher des relevés de comptes clôturés. Et ce n’est d’ailleurs pas fini, puisque ces charmants messieurs vont jusqu’à me demander de déclarer les deux chats de gouttière - recueillis dans la rue - de la maison familiale, pour voir s’il ne peuvent pas les taxer. C’est à dire qu’en gros, tout l’argent que j’économise pour acheter un caveau à mes parents (et ainsi déplacer le cercueil de mon père dans sa véritable dernière demeure, après ouverture du dit cercueil pour que j’authentifie le corps ; ainsi faite est la loi) va partir dans des impôts pour la succession d’une personne décédée alors qu’elle était en surendettement.

Tout cela pour vous remercier de m’accorder ce délai que je n’espérais même pas. Je vais essayer de rendre, pour une fois, un devoir décent.

Oui, j’ai poussé le vice jusqu’à utiliser sa police de caractère. Bien sûr, ce que je raconte est faux, puisque j’ai tout géré par téléphone plutôt que de me déplacer (pas eu le temps de graver un CD de MP3 de The Ark, indispensable à tout long trajet en voiture). Et mes devoirs étaient tous bons, puisque je me base sur le cours d’agrégation plutôt que sur les coosemanseries qu’il présente comme un cours de niveau Sorbonne.

Accessoirement, j’avais aussi des cours à rédiger à l’arrache avant les examens, ce qui était plus important qu’un pauvre commentaire sur un immatérialiste qui n’arrive même pas à défendre l’existence de Dieu aussi bien que Michael Landon dans les Routes du Paradis.

Mais le fait est que, comme le disait l’une des deux lesbiennes, “La vie est faite pour être vivre”, et que quitte à me foutre une balle dans la tête, je veux le faire en ayant le dernier mot, en écoutant Japan, parce que You who stole my solitude serait trop dégueulasse vis-à-vis de ma mère qui a toujours fait ce qu’elle pouvait.

Et je vous préviens : s’il y a une vie après la mort, je hurle.



Répondre à cet article

Yû Voskoboinikov





Il y a 25 contribution(s) au forum.

Japan : "Quiet life"
(1/12) 2 septembre 2014, par Jordan
Japan : "Quiet life"
(2/12) 1er janvier 2011, par John Valjohn
Japan : "Quiet life"
(3/12) 16 mai 2008
Japan : "Quiet life"
(4/12) 12 mai 2008, par denden
Japan : "Quiet life"
(5/12) 12 mai 2008
Japan : "Quiet life"
(6/12) 12 mai 2008, par Pierre Bellemare
Japan : "Quiet life"
(7/12) 11 mai 2008, par Al-kE-mE
Japan : "Quiet life"
(8/12) 11 mai 2008, par Youki Smayes
Japan : "Quiet life"
(9/12) 10 mai 2008
Japan : "Quiet life"
(10/12) 10 mai 2008, par Salut
Japan : "Quiet life"
(11/12) 10 mai 2008, par Jimbo
Japan : "Quiet life"
(12/12) 9 mai 2008, par Vehau




Japan : "Quiet life"

2 septembre 2014, par Jordan [retour au début des forums]

Useful information shared. I am very happy to read this article. Thanks for giving us nice info. Fantastic walk-through. I appreciate this post. Custom Car Bumper Stickers

[Répondre à ce message]

Japan : "Quiet life"

1er janvier 2011, par John Valjohn [retour au début des forums]

Yu : sa vie son œuvre

Le film est prévu pour 2012, j’espère qu’il y aura aussi un jeu vidéo.

[Répondre à ce message]

Japan : "Quiet life"

16 mai 2008 [retour au début des forums]

Mon père à moi c’est un artiste, un artiste qui m’a amené au Kinopanorama hiver 68-69 voir 2001 (j’avais 9 ans ; je les aurai toujours grâce à cette magie) et qui écoutait à fond Mozart et Gainsbourg le dimanche matin fenêtres ouvertes pour "entuber les cathos", et Manuel de Falla aussi -il puait le Préfontaine et la Gitane mais j’écoutais, à distance prudente, absolument tout. Un artiste qui voulait être mosaïste mais prostituait ses muscles sur des chantiers pourris parce que terminer le carrelage des bourgeoises ça l’emmerdait, surtout après qu’il les ai sautées, enfin qu’il disait. Il a fait grève et qqs coups de mains en loucedé pour notre petit quotidien, tâté du poste mais obtenu 300 francs d’augmentation avec Grenelle. Mon père est mort d’une cirrhose à 60 ans, titulaire du RMI. J’aime souligner ici cette grande victoire sur les fameuses entraves qui vous laisser deviner statistiquement mon niveau de vie. Alors oui finalement t’as raison philosophe sans doute mieux né (je sais ça n’immunise pas de la souffrance, même s’il y a des nains pour croire en plus, comme par malédiction quoi, être "né hétérosexuel") ; hurle un bon coup gerbe tout, ce Japan ou un autre après tout peut t’aider à pleurer le tien comme il m’aide parfois à "tuer" le mien -musique de tarlouzes moi il m’aurait dit ce con.

Humphrey tenace (Humprey plumer et goudronner si vous avez transgressé même ce tabou-là en rigolant avec).

[Répondre à ce message]

Japan : "Quiet life"

12 mai 2008, par denden [retour au début des forums]

Pas drole, mal ecrit, pretentieux, au revoir

[Répondre à ce message]

    Japan : "Quiet life"

    20 mai 2008, par vehau [retour au début des forums]


    Tant d’arguments en aussi peu de mots, autant de virgules et une conclusion aussi radicale. Je ne suis pas convaincu que la prétention soit dans la chronique, mais bien dans votre commentaire, cher ami Denden.

    Très bon texte pour ma part, il est toujours bon de lire un petit quelque chose d’un tant soit peu différent.
    Le mérite de l’originalité, bienvenue à Yû !

    [Répondre à ce message]

Japan : "Quiet life"

12 mai 2008 [retour au début des forums]

Bienvenue M. Yü. Mais si tu me gonfles comme la Synthange tu m’aura sur les bottes jusqu’à ce que tu finisses par hurler.

[Répondre à ce message]

Japan : "Quiet life"

12 mai 2008, par Pierre Bellemare [retour au début des forums]

Moi, ce qui me frappe, c’est qu’un pervers nihiliste soit fan de Japan.
Ah ? En régie, on me dit que j’en suis un aussi.
Peut-être que finalement c’était pas un groupe de minets/pour minettes... Comme toute la Wave, d’ailleurs. (Y’a qu’à regarder les textes.)

P.S.:et pis Front c’est que des mecs en cuir qui dansent entre eux, d’abord :P

[Répondre à ce message]

Japan : "Quiet life"

11 mai 2008, par Al-kE-mE [retour au début des forums]

N’empêche, taxer des chats de gouttière, c’est moche.

You rock !!!

[Répondre à ce message]

Japan : "Quiet life"

11 mai 2008, par Youki Smayes [retour au début des forums]

Mouais...

Je n’ai pas pour habitude d’axer mes comms sur l’auteur de l’article mais, au-delà de l’intention louable de décontenancer le lecteur, l’emploi d’un style provocateur, visiblement mal maitrisé, ne s’imposait pas.

[Répondre à ce message]

Japan : "Quiet life"

10 mai 2008 [retour au début des forums]

Yu est-il fan de Front 242 ? Et Bryan Ferry ?

[Répondre à ce message]

    Japan : "Quiet life"

    11 mai 2008 [retour au début des forums]


    On se perd tous en conjectures à ce sujet, comme tu l’as lu... On sait juste qu’il bave sur les bottes.

    [Répondre à ce message]

    Japan : "Quiet life"

    11 mai 2008 [retour au début des forums]


    J’ajoute agnostiquement un "Binevenue dans notre Monde, Mr Yü" absolument bruyant et sincère et j’espère partagé par la plupart de vos lecteurs tout potentiels quoi qu’interloqués.

    @ Salut : salut ! oui, fallait rerelire ;-)

    [Répondre à ce message]

    Japan : "Quiet life"

    11 mai 2008 [retour au début des forums]


    Oups ! le foutraque s’insinue décidément partout, qui colle aux doigts. Voici après changement de clavier et refonte grand-siècle :

    BIENVENUE MISTER YÜ !

    [Répondre à ce message]

    Japan : "Quiet life"

    11 mai 2008, par Jimbo [retour au début des forums]


    Qui demande-ça ? Marrant de constater, qu’invariablement, Front est tjs sur le bout de vos phalanges !! Apparemment il n’est pas question de ça ici, et une chronique qui n’est comprise que du seul chroniqueur lui même, voire ses amis proches, n’est pas plus intéressante qu’un pet dans le désert !

    [Répondre à ce message]

      Japan : "Quiet life"

      7 août 2012, par roIGbDKvMIiVJmhuFBM [retour au début des forums]


      no shit ! i was there with my dad and grandpa and it was also my first time seineg them, i was expecting them to play passage to bangkok also that song wouldve kicked ass ! but they made up for it by playing far cry i didnt know they would and thats one of my fav songs

      [Répondre à ce message]

Japan : "Quiet life"

10 mai 2008, par Salut [retour au début des forums]

Non mais oui c’est drôle, c’est divertissant, mais j’adore Japan et... j’ai rien compris.
En tout cas, oui, Gentlemen take polaroids :D.

[Répondre à ce message]

Japan : "Quiet life"

10 mai 2008, par Jimbo [retour au début des forums]

Si les chroniques suivantes sont aussi mal foutues, je zappe ! Faut au moins rendre ça accessible au commun des mortels sinon...et en fin de compte j’ai rien pigé !!

[Répondre à ce message]

    Japan : "Quiet life"

    10 mai 2008 [retour au début des forums]


    Entravé que dalle également (et j’ai même relu à jeun). Ou alors j’ai peur d’avoir compris. Et puis ce mot-là, pédéraste, en principe je ne le tolère que chez Jean Genet, Gide à la limite. Enfin, dans le doute je serai Yü-agnostique. Et de loin je préfère "Gentlemen Take Polaroïds ".

    [Répondre à ce message]

Japan : "Quiet life"

9 mai 2008, par Vehau [retour au début des forums]

J’adore, j’adhère, certes je ne suis pas beaucoup plus avancé sur le passé, présent et futur de ce groupe, mais j’ai pris un pied énorme à lire cette truculente prose.

Yû Rules !!!

[Répondre à ce message]

    Japan : "Quiet life"

    9 mai 2008, par debbie pinson [retour au début des forums]


    Si on me demande je dirais que je trouve ça drôle mais en fait j’ai rien compris ! On dirait presque du Delmeire.

    [Répondre à ce message]

      Japan : "Quiet life"

      9 mai 2008, par Serche C [retour au début des forums]


      On tient un champion, là. Binbin déclassé.

      [Répondre à ce message]

        Japan : "Quiet life"

        11 mai 2008, par debbie pinson [retour au début des forums]


        Au moins ça promet un peu d’animation sur le site, ce sera déjà ça de pris. Mais je suis un peu déçu, je m’attendais quand-même à ce qu’il se jette plus vite dans la mêlée. Je me demande où il reste ? Il se cache peut-être du soleil et passe ses journées pendu par les pieds au fond d’une grotte sombre et humide, attendant la nuit pour déployer ses ailes et aller boire le sang des jeunes vierges (quoique je serais sans doute moins loin de la vérité si je disais qu’il passe plutôt ses journées à suivre et donner des cours de philo, attendant la nuit pour se faire pendre par les pieds au plafond d’un donjon sombre et humide)

        [Répondre à ce message]