Pop-Rock.com



Janis Joplin : "Pearl"
Un écrin pour la perle du sud

vendredi 18 février 2005, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
David Bowie : "Young Americans"
Japan : "Adolescent sex"
Alice Cooper : "Billion dollar babies"
Kiss : "Destroyer"
Judas Priest : "Rocka rolla"
Talking Heads : "More songs about buildings and food"
Deep Purple : "Burn"
Can : "Tago Mago"
Roxy Music : "Stranded"
John Cale : "Slow dazzle"


Née à Port-Arthur, dans le vieux sud conservateur, Janis se révèle bien vite cataloguée « adolescente à problèmes ». Ce qui, dans le contexte de l’époque, signifie qu’elle participe à la lutte pour les droits civiques et, soutenue par ses parents, chante dans les clubs locaux. Rien ne prédestine au départ cette jeune fille de la classe moyenne, pas très jolie et dont la voix hors normes ne correspond pas à ce qu’on attend d’une chanteuse à l’époque, à connaître un des destins les plus météoritiques de l’histoire du rock.

Comme tous les jeunes marginaux de l’époque, Janis est rapidement attirée par le miroir aux alouettes californien, cette côte ouest où tout semble encore possible pour ceux qui ne trouvent pas leur place dans la bonne société policée du sud. Prête à entrer dans le siècle, elle débarque à San Francisco en 1963, et devient rapidement une figure récurrente de la vie nocturne de la métropole. Elle écume les lieux in de Heights Ashbury, se déguise en prêtresse hippie et engloutit des litres de Southern comfort (à tel point que la compagnie ira jusqu’à lui offrir un manteau de fourrure, en remerciement de cette publicité involontaire). La vie est belle dans les vapeurs de l’acide, mais Janis végète sans être remarquée par qui que soit. Elle repart donc au Texas quelques temps plus tard, dans une dernière - et vaine - tentative de se conformer aux normes de l’époque.

Incapable de se réadapter à la mentalité étriquée de sa petite ville de province et pas découragée du tout par son premier échec, Janis repart pour San Francisco en 1966 pour intégrer le groupe d’un ami, le Big Brother & The Holding Company en tant que chanteuse. Le groupe se produit au festival de Monterey l’année suivante. Malgré son registre hard rock plutôt lourdaud, Big Brother & The Holding Company ne parvient pas à faire oublier la prestation impressionnante de sa frontwoman, qui tient davantage de la transe vaudou que de l’interprétation académique de vieux standards blues. Dans la foulée, elle est repérée par Albert Grossman, manager de Bob Dylan, qui la prend sous son aile. Lasse de son premier groupe, dont les faibles capacités de base sont en outre entravées par une consommation forcenée de drogues, Janis décide de se lancer dans une carrière solo, accompagnée du Kozmic Blues Band, avec lequel elle sortira son second album. Un peu plus en harmonie avec les visées artistiques de Janis, cette formation lui permet de sortir l’album I Got Dem Ol’ Kosmic Blues Again Mama !.

En 1970, tout semble aller pour le mieux pour Janis : elle est amoureuse et a formé le Full Tilt Boogie, le seul de ses groupes qui saura ne pas faire pâle figure face à son talent exceptionnel, et ne cherchera pas à concurrencer sa voix sous le volume électrique. L’enregistrement du chef-d’œuvre peut finalement débuter. Les conditions d’enregistrement sont difficiles, et les inévitables tensions que ces circonstances génèrent entre les musiciens sont difficile à gérer. Pour évacuer cette pression, Janis replonge pour la dernière fois dans l’alcool et les drogues.

Peut-être moins directement intense, moins brut et impétueux que ses autres albums, Pearl propose des chansons plus apaisées, plus sereines, davantage tournées vers la tradition musicale américaine. Janis ne fait que chanter sur l’amour, c’est vrai, comme un bon millier d’autres groupes. Mais quand la corrélation entre les textes et la réalité personnelle est si forte, quand l’interprétation est le fait d’une femme qui ressent si profondément chaque mot de ce qu’elle chante, quand chaque récit, chaque phrase, chaque anecdote semble avoir été personnellement vécu... C’est là que réside toute la nuance.

Cry baby lance un cri déchirant, adressé tout à la fois à elle-même et à toutes les femmes blessées dans leur amour. Move over est une froide invitation à réagir, à ne plus subir le bon vouloir de son partenaire, à garder sa dignité sentimentale, tandis que Get it while you can, qui clôt magistralement Pearl, définit la philosophie personnelle de Janis : l’amour est toujours bon à prendre lorsqu’il se trouve à portée de main, et mieux vaut ne pas songer à l’inévitable souffrance qui s’ensuivra. Un symbole parfait de la vie de Janis, adulée sur scène et en tant qu’artiste, désespérément délaissée en tant que femme. « Lorsque je suis sur scène, je fais l’amour avec trente mille personnes ; ensuite, je rentre chez moi, seule. » avait-elle coutume de dire.

Pearl, c’était aussi le surnom porté par la chanteuse rouquine. Une comparaison on ne peut plus symbolique. Car, à l’instar d’une pierre précieuse cachée au fond d’un coquillage, personne ne prit la peine de voir au delà des apparences, de chercher à comprendre la femme derrière la star, la souffrance derrière la débauche, la sensibilité derrière l’assurance. Derrière la chanteuse extravertie ; derrière la noctambule apocalyptique ; derrière ces minces façades propres à façonner un mythe rock’n roll, se dissimulait une personnalité hyper-sensible, une femme éternellement amoureuse et complexée par un physique peu avantageux (qui lui valut un temps le sobriquet peu enviable d’« homme le plus laid de l’université d’Austin »), une personnalité qui ne se révélait pleinement que dans ses chansons, où ses tourments, ses déceptions, ses joies, ses peines et ses espoirs étaient lancés à la face du public, en filigrane de cette voix brûlée à la chaux vive.

Lorsque Pearl sort au début de l’année 1971, c’est enfin la consécration commerciale tant attendue. L’album restera dans les charts près de 9 semaines consécutives, en grande partie grâce à ses deux highlights : Me & Bobby McGee, fantastique reprise d’un morceau folk composé par son amant Kris Kristofferson ; et Mercedes-Benz, étrange chanson ironique d’à peine une minute, quasi chantée a capella, et qui sera bien entendu récupérée de longues années plus tard par la marque allemande pour un spot publicitaire.

Janis n’en saura jamais rien. Le 4 octobre 1970, on la retrouvait morte d’une overdose d’héroïne dans un hôtel d’Hollywood. La voix blanche du blues venait de s’éteindre à l’âge de 27 ans, s’ancrant malheureusement dans la continuité des étoiles filantes trop tôt fauchées par le destin : Jimi Hendrix, Jim Morrisson, Brian Jones. Outre les qualités musicales propre à cet album, et la puissance fragile de Janis, plus écorchée que jamais, Pearl est surtout un chef d’œuvre dont la beauté tragique fit comprendre que les femmes étaient capables de chanter intensément ce qu’elles ressentaient et non minauder ce qu’un homme les estimait devoir ressentir.



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 65 contribution(s) au forum.

Janis Joplin : "Pearl"
(1/19) 17 octobre 2013, par ugg boots
Janis Joplin : "Pearl"
(2/19) 8 septembre 2013, par beats by dre
Janis Joplin : "Pearl"
(3/19) 30 août 2013, par ugg pas cher
Janis Joplin : "Pearl"
(4/19) 21 août 2013, par nike free
Janis Joplin : "Pearl"
(5/19) 10 juin 2013, par nicole
Janis Joplin : "Pearl"
(6/19) 1er juin 2013, par CMPunk
Janis Joplin : "Pearl"
(7/19) 15 mai 2013, par Bruce Lee
Janis Joplin : "Pearl"
(8/19) 15 mai 2013, par Bruce Lee
Janis Joplin : "Pearl"
(9/19) 15 mai 2013, par Bruce Lee
Janis Joplin : "Pearl"
(10/19) 31 octobre 2012, par mini
Janis Joplin : "Pearl"
(11/19) 9 octobre 2012, par amelie
Janis Joplin : "Pearl"
(12/19) 5 octobre 2012, par Skinner98
Janis Joplin : "Pearl"
(13/19) 23 avril 2011, par Initiative Zarma
Janis Joplin : "Pearl"
(14/19) 3 décembre 2006, par k1000
> Janis Joplin : "Pearl"
(15/19) 19 juillet 2005, par laurent joplin
janis l idole de nos coeurs !
(16/19) 8 mai 2005, par illuim
> Janis Joplin : "Pearl"
(17/19) 19 mars 2005, par Judit
> Janis Joplin : "Pearl"
(18/19) 18 février 2005, par Gérard Meanvussat
> Janis Joplin : "Pearl"
(19/19) 18 février 2005, par Chris




Janis Joplin : "Pearl"

17 octobre 2013, par ugg boots [retour au début des forums]

This does not, at the moment this situation appeared again ! So uggs for women scared, I kept holding chopsticks posture for a long time did not move, the heart into a panic ! Mother did not actually think I'm fat, eat, and get people to the kitchen to make something to eat ! uggs clearance After the restore calm panic, absolutely can not do this, if I ever really go back, can I really be able to tolerate such a fat body do ? Think of the mirror goes Pangzhu face, I http://bootsuggsoutletforwomen.com/... shuddered, absolutely not !

[Répondre à ce message]

Janis Joplin : "Pearl"

8 septembre 2013, par beats by dre [retour au début des forums]

Le chapitre suivant : « Est-ce ma mère tue grand-mère" Soixante-trois beats pas cher chapitres : Ce nike free n’est pas ma mère ont tué eggplant air max 24 7 sa grand-mère Chapitre treize : Maman est tué grand-mère Jeunes états rapidement effrayé http://uggpascherbottesuggs.com/ sauta du lit, s’écria et dit : nike free 5.0 v4 pour homme « Grand-mère, comment voulez-vous, je suis allé à maman et papa air max 2009 leather   ." Il venait de sauter hors du lit, allait s’épuiser. Stylo à bille mont blanc Soudain, ce fut la cheville saisir nike 3.0 pas cher fermement.

[Répondre à ce message]

Janis Joplin : "Pearl"

30 août 2013, par ugg pas cher [retour au début des forums]

bottes ugg 87 homme a dit : "ne peut ugg pas dire, ah, vous ne savez pas ah, généralement le temps est juste un peu plus tôt ugg pas cher qu’elle ne l’est en réalité rien, par exemple, les prévisions météo déclaré bottes ugg fortes pluies, puis pluie probable en fait ugg pas cher aujourd’hui, mais pas moins d’un monde. rien de plus. bottes ugg 2009 pas cher " Xu Fei a dit : « Vous comprenez kinda ah." Chen Feng fièrement : ugg pas cher 90 pas cher « Pourquoi, bottes ugg oui, ah, c’est mes années d’expérience."

[Répondre à ce message]

Janis Joplin : "Pearl"

21 août 2013, par nike free [retour au début des forums]

På denne tiden nike air max 2012 norge en dommer har også vært å se noen dårlige ting, utviklingen av disse tingene noen folk utover nike free 3.0 v3 deres forventninger, vil tykk øyenbryn Nike Free Run, bak denne tingen har en større frykt er variabel, noe som kan nike free 3.0 v3 være hvordan er god, hvis ulykken var den første som ble lansert var redd for å gå er hans, og nike free run 3 norge nå lagmannen er, hans sinn plutselig blinket, umiddelbart overfor løperne talte air max 2013 og sa : "denne personen med ned, uklart hvordan en person kan ikke bare komme til å gjøre et air max 2012 vitne ! " Nike Free run 2 dame Hvis en nike air max 90 norge magistrat, hørtes folk summende lyd, og på denne tiden en stemme hørtes full av luft : "Selv vitner til å nike free billig snakke ikke la Liu magistrat virkelig har muligheten til å ah" Nike Free run 2 Med denne stemmen hørtes overrasket over å finne folk la ut en vei, et digert Han air max safari gikk fra utsiden, er denne mannen kongen av den første Hui, Hui Jin Yamen må beundre kongens første gang nike free 5.0 valget var korrekt, dette er prefekt for en fotgjenger Miss når fremdriften av nedgangen, men også tid til nike air max 90 leopard print å håndtere dem bedre.

[Répondre à ce message]

Janis Joplin : "Pearl"

10 juin 2013, par nicole [retour au début des forums]

deregulated ufor VATquang cao google over 10 years ago and received an enormou

[Répondre à ce message]

Janis Joplin : "Pearl"

1er juin 2013, par CMPunk [retour au début des forums]

orrisson, Brian Jones. Outre les qualités musicales propre à cet album, et la puissance fragile de Janis, plus écorchée que jama

Paper Cram || Paper Dumps || Pass Cram

[Répondre à ce message]

Janis Joplin : "Pearl"

15 mai 2013, par Bruce Lee [retour au début des forums]

My hometown is famous because it is located by Wheaton River, which is very wide, and because it is built near an unusually steep hill called Wheaton Hill.
312-92
9A0-146
E20-918

[Répondre à ce message]

Janis Joplin : "Pearl"

15 mai 2013, par Bruce Lee [retour au début des forums]

There are two reasons why some people like to buy cars with automatic transmission and two reasons why others like cars with manual transmission.
HP2-E50
HP3-C30
CL0-001

[Répondre à ce message]

Janis Joplin : "Pearl"

15 mai 2013, par Bruce Lee [retour au début des forums]

Paragraphs are usually about one main thing and so their topic sentences should also be about only one main thing.
050-730
000-573
HP3-X06

[Répondre à ce message]

Janis Joplin : "Pearl"

31 octobre 2012, par mini [retour au début des forums]

I really enjoy this post and I like it very much thank you so much for sharing this information. Recruiting Solutions

[Répondre à ce message]

Janis Joplin : "Pearl"

9 octobre 2012, par amelie [retour au début des forums]

La description est vraiment top par contre j’ai pas trop aimé l’album.

.

Découvrez les costumes pour faire la fête parfaite

Décrouvrez une très large gamme d’articles déguisements femme concernant le monde de de l’amusement. Nos costumes sont classés par thèmes afin de rendre plus facile vos recherches. Que vous cherchiez un déguisement pour Halloween ou le jour de l’an vous trouverez votre bonheur sur notre magasin.

Comment créer son costume à la main

Vous préparez la fête à domicile ? Profitez de nos milliers d’articles de décorations pour tous les thèmes. Alors n’hésitez plus et découvrez les nombreuses parties de notre site (disco, clown, halloween, indien ...). dépêchez vous et commandez tous les articles deguisement pour votre fête sur notre boutique qui totalise plus de 4500 références !!

[Répondre à ce message]

Janis Joplin : "Pearl"

5 octobre 2012, par Skinner98 [retour au début des forums]

Vraiment super comme blog.

pneu moto prix

pneu pour moto Son acheter des pneus pas cher - acheter des pneumatique pas cher - pneu moto discount - pneu pas cher

[Répondre à ce message]

Janis Joplin : "Pearl"

23 avril 2011, par Initiative Zarma [retour au début des forums]

Ok Janis etait moche.

Big deal...

Maggie Bell, par exemple, avait un physique encore moins avantageux, et une voix assez comparable et n’aura pourtant guère marqué les esprits du grand public. Du moins pas assez pour être seulement citée au XXieme siècle.

Sans parler, dans un autre créneau musical, de Mama Cass Elliott qui aurait fait passer Marion James pour une rescapée de Belsen.

Finalement le "mythe" Joplin tient surtout (uniquement ?) à une mort prématurée et à une attitude supposée anti-conformiste par les esprits du moment... Attitude qui, paradoxalement, constituait les standards de l’époque et du milieu : Sex drugs & Rock n Roll (Avec un soupçon de revendications social entre deux comas ethyliques, histoire de faire la rue Michel)

[Répondre à ce message]

Janis Joplin : "Pearl"

3 décembre 2006, par k1000 [retour au début des forums]

Hé ben dis donc !
Moi, petite lycéenne, devant faire "l’éloge d’une personne que vous admirez", qui cherchait à faire un article sur Janis Joplin, en montrant qu’on peut admirer une personne complêtement droguée et folle, devant persuader sa prof de français du génie de cette grande dame... Je devrais presque copier-coller celui-ci ! (ce que, bien sûr, je ne ferais pas !) Je m’en inspirerais donc...
Merci beaucoup !

[Répondre à ce message]

> Janis Joplin : "Pearl"

19 juillet 2005, par laurent joplin [retour au début des forums]

je ne comprends pas pourquoi l auteur de cet article ma foi fort académique et bien renseigné qualifie le groupe big brother and the holding company de groupe de hard rock. Une étourderie ou une consomation immodérée de substances hallucinognènes serait la seule explication. Je connaissais plusieurs définitions de ce groupe qualifié aussi bien de psychédélique de blues de rock ou que sais je mais hard rock est une première. Chapeau l artiste.

[Répondre à ce message]

    > Janis Joplin : "Pearl"

    19 juillet 2005, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


    Bah, parce qu’à l’époque, les frontières étaient floues, si tant est que ces classifications ont un sens. Black Sabbath est apparemment du hard rock, mais il n’est pas rare de les voir qualifier de blues-rock. Les Yardbirds me paraissent à priori un groupe de blues-rock, mais des magazines très sérieux les placent comme précurseurs du hard et du metal. Même remarque pour Cream, et pour la musique psyché d’Iron Butterfly. Quant à Big Brothers, oui, pour moi, c’est certainement du blues. Et en même temps du rock psychédélique. Et sans doute du hard, du moins du proto-hard.

    [Répondre à ce message]

    enregistrement

    18 septembre 2012, par kjj [retour au début des forums]


    L’enregistrement du chef-d’œuvre peut finalement débuter. Les conditions d’enregistrement sont difficiles, et les inévitables tensions que ces circonstances génèrent entre kostenlos Geld les musiciens sont difficile à gérer. Pour évacuer cette pression, Janis replonge pour la dernière fois dans l’alcool et les drogues.

    [Répondre à ce message]

janis l idole de nos coeurs !

8 mai 2005, par illuim [retour au début des forums]

A mon âge encore incertain....(23 ans)...je répond, face à cet article... (je dirai plutôt trés trés bien ecrit.) Sa vie est respectée, bravo l artiste.
Janis je l ecoute... depuis des années... une seule voix à reussi à m eveiller.. ses paroles sont celles de millions de femmes desabusées... par les entraves de l’amour.. :)

Janis chaque fois que j entend ta voix
mon coeur doucement cicatrice
je me sens pleine de joie
les vies autour de moi
me deviennent plus sage...plus douces

[Répondre à ce message]

> Janis Joplin : "Pearl"

19 mars 2005, par Judit [retour au début des forums]

Je suis entièrement d’accord avec la dersription de la musique de Janis Joplin. Je l’ai connue quand j’étais enfant. Je l’ai découvert quand j’étais ado. Elle me fait vivre maintenant que je suis sensée être adulte. J’ai des copains qui me disent : "mais tu écoutes de la musique ancienne ???!!!" Oui, mais parce que C’EST de la musique. CE SONT des paroles. Voilà. Je n’ai rien à y ajouter. C’est extra-ordinaire !

[Répondre à ce message]

> Janis Joplin : "Pearl"

18 février 2005, par Gérard Meanvussat [retour au début des forums]

Vu la monotonie actuelle du paysage musical, il est toujours très appréciable de redécouvrir les grands albums qui ont permit de construire la légende du rock, et cela par le biais d’excellentes critiques écrites le non moins excellent Marc Lenglet.

A quand des critiques sur des grands groupes tels que les Beatles, les Stones, le Velvet, Led Zep, les Stooges, etc... ?

[Répondre à ce message]

> Janis Joplin : "Pearl"

18 février 2005, par Chris [retour au début des forums]

Waouh, le moins que l’on puisse dire en lisant cet article, c’est que ça prend aux tripes. J’ignorais en grande partie quelle avait été sa vie et le pourquoi de cette trop rapide disparition, cette lacune est désormais en partie comblée.

Merci Mr Lenglet, vous m’avez donné l’envie de resortir mes CDs de la grande Janis...

[Répondre à ce message]

    > Janis Joplin : "Pearl"

    30 mars 2007, par ex prof [retour au début des forums]


    Si vous le pouvez aller assister au show de Beverly Jo Scott ’planet Janis’ vivant hommage à la ’pearl ’ et à l’époque ; Beverly chante également du Dylan et autres grands
    de la west coast

    [Répondre à ce message]