Pop-Rock.com



David Bowie : "Young Americans"
Rock’n’roll suicide

jeudi 19 juin 2008, par Jérôme Delvaux

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Aphrodite’s Child : "666"
Gérard Manset : "La Mort d’Orion"
Pink Floyd : "Wish you were here"
Isaac Hayes : "Black Moses"
Brian Eno : "Here come the warm jets"
Black Sabbath : "Sabbath bloody sabbath"
David Bowie : "The rise & fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars"
John Cale : "Paris 1919"
Japan : "Adolescent sex"
Syd Barrett : "The madcap laughs"


En l’an de grâce mille neuf cent septante-cinq, David Bowie choisit de concrétiser son obsession pour les musiques noires américaines en allant enregistrer un album de soul à Philadelphie. Même s’il avait posé les jalons de ce virage l’année précédente, avec un Diamond dogs aux sonorités plus funky que de coutume, on peut parler de vraie révolution dans la carrière de celui qui, à peine trois ans plus tôt, portait le glam-rock à son apogée populaire et artistique.

Avec Ziggy Stardust en 1972, David Bowie a connu un succès colossal en Grande-Bretagne. La sortie de cet album causa un véritable phénomène de société au pays de sa gracieuse majesté, en plus d’influencer considérablement la scène pop/rock anglo-saxonne dans son ensemble et d’élever Bowie au rang de superstar. Son album suivant, le très décousu Aladdin Sane, voyait l’artiste s’essayer au cabaret (Time) et même à des expérimentations free-jazz déroutantes (la plage titre Aladdin Sane, sublimée par le piano de Mike Garson), sans pour autant délaisser le rock’n’roll le plus classique (Drive-in Saturday). Virent ensuite Pinups, un album de reprises de standards des années 60 (de Pink Floyd, des Who ou encore des Kinks), et l’orwellien Diamond dogs, un disque sombre, dominé par la paranoïa de son auteur. Deux chansons en particulier, les funkisantes Big Brother et 1984, laissaient entrevoir le virage afro-américain que Bowie s’apprêtait à prendre. La tournée mondiale qui suivit (le bien nommé Soul Tour, immortalisé sur David live) permettra d’y voir plus clair encore : après avoir été l’un de ses plus fidèles défenseurs, Bowie signait tout simplement l’arrêt de mort du rock et vendait son âme à la soul.

Fasciné par ce genre musical (et en particulier ce qu’on appelait la Philly soul, un mélange d’influences soul, funk et pop qui fut à la base de la disco), il décide de s’envoler pour Philadelphie afin de s’y imprégner de l’ambiance caractéristique qui y règne. Il entre en studio entouré, en plus des producteurs Harry Maslin et Tony Visconti, d’une liste prestigieuse de musiciens américains : Mike Garson, le chanteur Luther Vandross, encore à l’aube d’une grande carrière, le saxophoniste de jazz David Sandborn, ou encore Willie Weeks, l’un des bassistes blacks les plus respectés de sa génération. Andy Newmark, le batteur de Sly & The Family Stone (et futur Roxy Music), est également recruté, tout comme le guitariste d’origine portoricaine Carlos Alomar. Véritable maître du swing, ce dernier demeurera l’un de ses plus fidèles collaborateurs durant trois décennies. Un groupe de choristes soul emmenés par la talentueuse Ava Cherry, maîtresse régulière de Bowie durant cette période, complète cette joyeuse troupe.

JPEG - 8.8 ko
Ava Cherry et Bowie en 1975

Entre deux séances d’enregistrement, Bowie traîne avec ce nouveau gang dans les clubs de jazz de Philadelphie. Toujours tiré à quatre épingles, il y sympathise avec la faune locale devant des montagnes de cocaïne. De retour au studio, raides défoncés, ils accouchent de quelques-unes des plus belles chansons de tout son répertoire : l’ultra sensuelle Fascination (coécrite par Vandross), mais aussi les divines Right, Somebody up there likes me, Win et Can you hear me, toutes plus élégantes les unes que les autres. Sans oublier l’aussi culte que classique Young Americans, irrésistible perle soul dont Cure se fendra plus tard d’une surprenante cover. Viennent s’ajouter une reprise de Across the universe des Beatles et le hit mondial Fame, né presque accidentellement lors d’une jam session à New York entre Bowie, Carlos Alomar et John Lennon. La fanbase rock est désarçonnée mais chacun finira par s’incliner et par reconnaître l’essentiel : les compositions sont excellentes, le groupe est insurpassable et, surtout, Bowie chante divinement bien. En l’espace de quelques mois, fête décadente après fête décadente, jam session après jam session, il ne se contente plus de jouer de la soul, il est devenu la soul.



Répondre à cet article

Jérôme Delvaux





Il y a 25 contribution(s) au forum.

David Bowie : "Young Americans"
(1/14) 17 décembre 2013, par Martha B. Wolf
David Bowie : "Young Americans"
(2/14) 28 octobre 2013, par making a voice over demo
David Bowie : "Young Americans"
(3/14) 21 octobre 2013, par writing a thesis
David Bowie : "Young Americans"
(4/14) 27 septembre 2013, par affordable writings
David Bowie : "Young Americans"
(5/14) 20 septembre 2013, par best infographic design
bestautos-insurance.com
(6/14) 3 août 2013, par bestautos-insurance.com
beabingo.net
(7/14) 31 juillet 2013, par beabingo.net
pokeroskola.com
(8/14) 18 juillet 2013, par pokeroskola.com
David Bowie : "Young Americans"
(9/14) 8 mai 2013, par CM
David Bowie : "Young Americans"
(10/14) 8 mai 2013, par CM
David Bowie : "Young Americans"
(11/14) 8 mai 2013, par Ryder
David Bowie : "Young Americans"
(12/14) 8 mai 2013, par Ryder
David Bowie : "Young Americans"
(13/14) 8 mai 2013, par Ryder
David Bowie : "Young Americans"
(14/14) 20 juin 2008, par Jeannot




David Bowie : "Young Americans"

17 décembre 2013, par Martha B. Wolf [retour au début des forums]

It’s just amazing. Post is so well written that I can not believe it. The author is very smart and experienced man. I advise everyone to visit this site.
dissertation analysis chapter

[Répondre à ce message]

David Bowie : "Young Americans"

28 octobre 2013, par making a voice over demo  [retour au début des forums]

J’aime vraiment ce poste. Il est sujet très intéressant et l’auteur est une personne vraiment intelligente et large d’esprit. Je voudrais vous lire un autre poste cet auteur avec un grand plaisir.
making a voice over demo

[Répondre à ce message]

David Bowie : "Young Americans"

21 octobre 2013, par writing a thesis [retour au début des forums]

It can seem challenging to find good topics for your Business Law Term paper. Some good ideas to consider are papers on topics such as regulation or employee relations. You could also write about contracts or tort law.writing a thesis

[Répondre à ce message]

David Bowie : "Young Americans"

27 septembre 2013, par affordable writings [retour au début des forums]

Frankly, we haven’t analyzed this to the point that we stand firmly on that calculation. But from Edge Studio’s perspective as a premier voice production and training facility, we can attest that, for many reasons, the voice over field continues to grow, and the need for voice over talent is booming.affordable writings

[Répondre à ce message]

David Bowie : "Young Americans"

20 septembre 2013, par best infographic design [retour au début des forums]

Information Visualization Software helps the individuals to imagine data or show enormous data in a classy way. In increasingly basic expressions, Visualization Software is a reporting client interface intended to be perused for investigation motivation behind information. It helps directors and organization executives, CEO and Marketing examiners to grasp and break down the state of their business and make the progressions in their methodology as per the change in the business sector pattern and yield.best infographic design

[Répondre à ce message]

bestautos-insurance.com

3 août 2013, par bestautos-insurance.com [retour au début des forums]

Great tips and very easy to understand. This will definitely be very useful for me when I get a chance to start my blog. bestautos-insurance.com

[Répondre à ce message]

beabingo.net

31 juillet 2013, par beabingo.net [retour au début des forums]

I wonderment why other professionals don’t respond your website overmuch m happy I plant this.beabingo.net

[Répondre à ce message]

pokeroskola.com

18 juillet 2013, par pokeroskola.com [retour au début des forums]

I never read such beautiful article before. This article is very unique and full of surprise. I nver read this kind of article that is straighforward when regarding to the topic. Very intense kind of writing. Keep up the good and unique article writing. pokeroskola.com

[Répondre à ce message]

David Bowie : "Young Americans"

8 mai 2013, par CM [retour au début des forums]

ar Vandross), mais aussi les divines Right, Somebody up there likes me, Win et Can you hear me, toutes plus élégantes les un

Dumps Guide || Dumps Point || Exact Cram

[Répondre à ce message]

David Bowie : "Young Americans"

8 mai 2013, par CM [retour au début des forums]

bien. En l’espace de quelques mois, fête décadente après fête décadente, jam session après jam session, il ne se contente plus de jouer de la soul, il est devenu la soul.

Paper Dumps || Test Dumps || Dumps Cram

[Répondre à ce message]

David Bowie : "Young Americans"

8 mai 2013, par Ryder [retour au début des forums]

A good practice is to read a chapter in a book, and give a short heading or title to each paragraph, which will express in a word or brief phrase the subject of the paragraph.
Exams Collection
Exam Questions
Test Questions

[Répondre à ce message]

David Bowie : "Young Americans"

8 mai 2013, par Ryder [retour au début des forums]

Your skills of writing Paragraph will make you a perfect man.If you look at any printed prose book, you will see that each chapter is divided up into sections, he first line of each being indented slightly to the right.
Test Killer
Cheap Test
Exam Dumps

[Répondre à ce message]

David Bowie : "Young Americans"

8 mai 2013, par Ryder [retour au début des forums]

other prose compositions are broken up into paragraphs, to make the reading of them easier.
Brain Dumbs
King Exam
Tests King

[Répondre à ce message]

David Bowie : "Young Americans"

20 juin 2008, par Jeannot [retour au début des forums]

Pas terrible ce disque de Bowie ! mis à part le superbe Win et le sympa Fame, le reste est poussif (y compris le morceau-titre et la reprise des Beatles). si je veux entendre de la Phily soul, j’écoute plutôt un bon MFSB, O’Jays, Trammps ou autre mais pas ce Young Americans surfait et mou du genou (sincèrement, qui aurait envie de se trémousser sur ces compositions mollassones ?). Bowie a fait mieux juste avant (voir l’album Diamond Dogs) et fera mieux par la suite (StationToStation)

[Répondre à ce message]