Pop-Rock.com



The Rolling Stones : "Let it bleed"
Requiem for the sixties

dimanche 17 février 2008, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Frank Zappa : "Hot rats"
Scott Walker : "Scott", "Scott 2", "Scott 3" & "Scott 4"
Jacques Brel : "L’homme de la Mancha"
The Beatles : "Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band"
Bob Dylan : "The freewheelin’ Bob Dylan"
Pink Floyd : "Ummagumma"
Miles Davis : "Nefertiti"
The Beatles : "Magical Mystery Tour"
The Doors : "Strange days"
Can : "Monster movie"


Let it bleed, à l’instar de Beggar’s Banquet, Sticky fingers et Exile on Main Street, fait partie du quatuor incontournable de la discographie des Rolling Stones. Quatre albums étalés sur quatre années qui parvinrent à révéler les Rolling Stones autrement que comme un groupe de scène et de singles. Retour sur un des tous grands disques de la fin des années 60.

Grand disque parce qu’il voit le jour en plein cœur de la période la plus torride des Stones, celle où les albums de haute qualité se succédaient à un rythme effréné. Celle également où, d’excès en décès, leur réputation sulfureuse atteignait son point paroxystique. Let it bleed, au nom prédestiné également, puisqu’il fut publié entre deux événements tristement marquants de l’histoire personnelle du groupe : la mort de Brian Jones, retrouvé noyé dans la piscine de sa propriété anglaise le 3 juillet 1969 et celle de Meredith Hunter, un jeune spectateur noir tabassé à mort par les Hell’s Angels du service de sécurité des Stones au festival d’Altamont, le 6 décembre de la même année. Deux évènements qui, parmi d’autres, sonnèrent le glas des Golden sixties et des utopies qu’elles véhiculaient. Enregistré à la fin de l’année 68, Let it bleed demeure malgré tout le dernier témoignage d’un Brian Jones déjà en pleine déconfiture. L’ancienne figure de proue des Pierres qui roulent trouva quand même la volonté de participer à l’enregistrement de deux morceaux, jouant de la harpe sur You got the silver (par ailleurs premier morceau chanté intégralement par Keith Richards, l’ingénieur du son ayant malencontreusement effacé la version de Jagger) et des percussions sur Midnight rambler. Mick Taylor, son futur remplaçant, fait également une apparition discrète sur quelques autres compositions.

La tendance dominante qui se dégage de Let it bleed peut surprendre. Influencé par ses virées londoniennes en compagnie d’un Gram Parsons qui souhaitait plus que jamais réconcilier country-music, folk/rock et rythm’n blues, Keith Richards venait de prendre goût à la musique country et contribua pour beaucoup à l’orientation très roots de cet album souvent considéré comme le plus « Richardsien » des grands disques des Stones. En témoigne pour commencer une chanson qui tape ouvertement dans ce dernier registre, Country honk (dont une version électrisée et énergisée deviendrait le célèbre Honky tonk woman) mais aussi Love in vain, méconnaissable cover country d’un vieux blues de Robert Johnson. Cette reprise, plus surprenante que réellement touchée par le génie, bénéficie toutefois de la présence de Ry Cooder à la mandoline et d’un Mick Jagger qui singe avec quelque talent le bouseux du Vieux Sud. La nouvelle marotte du guitariste se ressent en tout cas tout au long de l’album, solidement arrimée au vieux fond blues cher au groupe, dont la plus belle tentative s’incarne dans le lancinant Midnight rambler (consacré à Albert De Silva, le célèbre étrangleur de Boston). Avec son rythme très pur et son utilisation inspirée de l’harmonica, jamais les Stones n’ont été aussi près d’égaler leurs modèles du delta du Mississipi. Quant à la chanson-titre Let it bleed, elle m’a toujours donné l’impression de tirer quelque peu en longueur, en dépit de quelques accents intéressants. Ses paroles violentes et hautement sexuelles ne sont aujourd’hui plus suffisantes pour lui assurer l’accès au sanctuaire des morceaux incontournables des Rolling Stones.

La facette plus rock des Stones n’a heureusement pas été jetée aux orties, et ouvre d’ailleurs l’album de la manière la plus éblouissante qui soit avec le monumental Gimme shelter, inoubliable ode apocalyptique à ces temps troublés. Ce morceau décapant, dont les premières notes sont reconnaissables entre mille, ne serait pas ce qu’il est s’il ne se trouvait magnifié par la voix gospel de la chanteuse Merry Clayton, dont la légende raconte qu’elle fit une fausse couche peu de temps après cette interprétation à fleur de peau. Légende urbaine certes, mais à laquelle on pourrait presque accorder foi tant ce morceau - le plus grandiose jamais composé par le groupe ? - a le chic pour vous filer la chair des poule dès les premières secondes. Deuxième sommet rock de Let it bleed, ce Monkey man qui, outre le fait de faire subitement resurgir le souvenir d’un épisode de 21 Jump Street, libère un torrent de phéromones à la fois animales et sensuelles. Au terme de l’album, impossible de faire l’impasse sur le fameux You can’t always get what you want, ambitieux mélodrame long de près de huit minutes croulant sous les chœurs et les cuivres. Si la maîtrise des Stones sur cette symbiose entre R&B et une architecture sonore presque baroque est admirable, cette célèbre composition ne m’a personnellement jamais beaucoup enthousiasmé.

Les grands albums des Stones ne sont finalement pas si nombreux et il serait criminel de passer outre cette excellente cuvée 69, qui donne un aperçu assez exhaustif des multiples talents des Rolling Stones tout en conservant une relative constance dans la qualité de son contenu. Comme en rendra compte avec brio le live de l’année suivante, le très acclamé Get yer ya-ya’s out, que ce soit dans une veine sereine ou fébrile, Richards et Jagger y sont en tout cas au sommet de leur art.



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 19 contribution(s) au forum.

The Rolling Stones : "Let it bleed"
(1/15) 26 mai 2016, par Filos
oakled
(2/15) 1er avril 2016, par alan
The Rolling Stones : "Let it bleed"
(3/15) 30 novembre 2015, par AlfredEGarner
The Rolling Stones : "Let it bleed"
(4/15) 7 décembre 2014, par Bridget
The Rolling Stones : "Let it bleed"
(5/15) 12 novembre 2014, par Manuella
Customized Fat Loss Review Product
(6/15) 23 août 2013, par judiagustin
The Rolling Stones : "Let it bleed"
(7/15) 10 juin 2013, par nicole
The Rolling Stones : "Let it bleed"
(8/15) 29 avril 2013, par Hussy
The Rolling Stones : "Let it bleed"
(9/15) 23 avril 2013, par Punk
The Rolling Stones : "Let it bleed"
(10/15) 11 décembre 2012, par chinatabletpc
The Rolling Stones : "Let it bleed"
(11/15) 17 mai 2011, par Maxime 17 ans
The Rolling Stones : "Let it bleed"
(12/15) 8 novembre 2010, par sly
The Rolling Stones : "Let it bleed"
(13/15) 19 février 2008, par lkj
The Rolling Stones : "Let it bleed"
(14/15) 19 février 2008
The Rolling Stones : "Let it bleed"
(15/15) 18 février 2008, par Lemmy




The Rolling Stones : "Let it bleed"

26 mai 2016, par Filos [retour au début des forums]

Asculta muzica pe calculatoare de calitate premium la mana a doua de aici http://calculatoaresecondhand.xyz/ cu mare placere

[Répondre à ce message]

oakled

1er avril 2016, par alan [retour au début des forums]

gym lighting OAK LED Co ,Limited is one of the top level China LED gym light manufacturers and suppliers with one of the famous LED gym light brands, as a professional company, we have our own factory, which is able to produce high quality products with reliable quality gym lighting

[Répondre à ce message]

The Rolling Stones : "Let it bleed"

30 novembre 2015, par AlfredEGarner [retour au début des forums]

Nice post. Do you know about the accredited online colleges. The learners can find out a many of online nursing classes and colleges and these best online colleges are focused at providing best quality education to the learners who wish to learn online. Hence, through online nursing classes, the students can attain nursing online degree without much trouble. Online nursing classes provide you with the hypothetical, research and logical information needed to be a nursing expert. Online nursing degree by separation training incorporates clinical arrangements where you learn by doing. Online nursing classes present a broad mixed bag of education organizations. Some online nursing courses are taught fully in the classroom setting while others are completely on the web.

[Répondre à ce message]

The Rolling Stones : "Let it bleed"

7 décembre 2014, par Bridget [retour au début des forums]

Mise en page travaillée et thématique passionnante, je valide en tout point votre article !
Bridget, qui édite ce site de banque en ligne

[Répondre à ce message]

The Rolling Stones : "Let it bleed"

12 novembre 2014, par Manuella [retour au début des forums]

Ce website, vraiment bien agencé, m’a remotivé pour en créer un, merci pour m’avoir stimulé ! Lucienne du site sur les banque en ligne

[Répondre à ce message]

Customized Fat Loss Review Product

23 août 2013, par judiagustin [retour au début des forums]

Deux évènements qui, parmi d’autres, sonnèrent le glas des Golden sixties et des utopies qu’elles véhiculaient. Enregistré à la fin de l’année 68, Let it bleed demeure malgré tout le dernier témoignage d’un Brian Jones déjà en pleine déconfiture.
http://www.musclegainingsecrets.sitew.org/#Customized_Fat_Loss_Review.D

[Répondre à ce message]

    Customized Fat Loss Review Product

    11 juillet 2014, par oqbzo66 [retour au début des forums]


    casque moto ece 22 05


    casque moto retro pas cher


    casque modulable shark evoline 3 hakka casque moto demi jet vintage vous habillez casque moto enfant depuis casque moto sourire vous accordez test casque moto hjc r-pha 10 Notre casque valentino rossi 2013 prix casque moto orange

    [Répondre à ce message]

The Rolling Stones : "Let it bleed"

10 juin 2013, par nicole [retour au début des forums]

enormou in thẻ nhựa back payment of 17.5 percent of all their clients payments

[Répondre à ce message]

The Rolling Stones : "Let it bleed"

29 avril 2013, par Hussy [retour au début des forums]

To gap into an IT professional, you land to gap the ISEB-ITILF The Foundation Examination - ITIL.
JK0-015 // LOT-911 // LOT-923

[Répondre à ce message]

The Rolling Stones : "Let it bleed"

23 avril 2013, par Punk [retour au début des forums]

brio le live de l’année suivante, le très acclamé Get yer ya-ya’s out, que ce soit dans une veine sereine ou fébrile, Richards et Jagger y sont en tout cas au sommet de leur art.

Prep Questions || Certs Collection || Tests Collection

[Répondre à ce message]

The Rolling Stones : "Let it bleed"

11 décembre 2012, par chinatabletpc [retour au début des forums]

The i699 620 is described as "compact" so users wanting a smaller smartphone may be interested.

[Répondre à ce message]

The Rolling Stones : "Let it bleed"

17 mai 2011, par Maxime 17 ans [retour au début des forums]

Un peu déçue , je m’attendais a une partie plus développée par rapport a gimme shelter qui est tout de meme l’un des 20 plus grands morceau de rock...

[Répondre à ce message]

The Rolling Stones : "Let it bleed"

8 novembre 2010, par sly [retour au début des forums]

autre précision : leur trip séminal est le blues de chicago, pas du détroit du mississipi... (dixit keith dans son excellent bio que je ne puis que vous conseiller)

[Répondre à ce message]

The Rolling Stones : "Let it bleed"

19 février 2008, par lkj [retour au début des forums]

"Les grands albums des Stones ne sont finalement pas si nombreux"

Effectivement avec "Let it bleed", "Sticky Fingers", "Exil on main street", "Beggars banquet"....et "Aftermath", "Out of our heads", "Between the buttons", "Their satanic majestic request"....auxquels certains rajouteraient également "Now !" ou "Metamorphosis".....pas beaucoup de grands disques des Stones c’est clair :)))

[Répondre à ce message]

The Rolling Stones : "Let it bleed"

19 février 2008 [retour au début des forums]

Je suis surpris qu’il n’y ait aucune réaction sur le forum. Tout le monde s’incline devant ce monument du rock ! Waouwwwww....... De toute manière peut-on critiquer cet album ? J’en doute. Un chef d’oeuvre essentiel dans toute discothèque ! Rien de plus....

[Répondre à ce message]

The Rolling Stones : "Let it bleed"

18 février 2008, par Lemmy [retour au début des forums]

Une petite précision : il existe bien une version de You got the silver chantée par Jagger.
Je l’ai ;-)

[Répondre à ce message]