Pop-Rock.com



Serge Gainsbourg : "Percussions"
Musique du monde

lundi 8 novembre 2010, par Jérôme Delvaux

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Cream : "Disraeli gears"
The Who : "Tommy"
The Beach Boys : "Pet sounds"
Led Zeppelin : "II"
Bob Dylan : "Blonde on blonde"
Pink Floyd : "Ummagumma"
King Crimson : "In the court of the Crimson king"
Michel Legrand : "La piscine"
Grand Funk Railroad : "Red Album"
Serge Gainsbourg : "Initials B.B."


« Au début, c’était un rythme sur le bord d’une table de bois Empire. Des idées, des images naissent. Bientôt, Serge ne dort plus sans battement, sans une touffe de battements où se mêlent les pulsations naturelles de la vie. Deux mois plus tard, Alain Goraguer et moi nous retrouvons dans le même état : il faut opérer d’urgence. Résultat, le studio se met à battre aussi autour de cinq percussionnistes et de douze choristes. Quelques titres d’un style plus « jazzistique » se greffent aisément sur la couleur purement africaine. Au-dessus de tout cela, les textes, ciselés, incrustés sur les sons : la marque Gainsbourg. » (Claude Dejacques, réalisateur de l’album)

Gainsbourg, que l’on n’appelle pas encore Gainsbarre, opère en 1964 un virage inattendu. Son sixième album, Percussions (ou Gainsbourg percussions selon les éditions) est, comme le titre l’indique, articulé autour des rythmes. Percussions traditionnelles nigérianes, tambours cubains, batterie de jazz, Gainsbourg, dans sa quête du rythme parfait, bouscule les habitudes de la chanson française à textes. Les tam-tams, timbales et autres tambourins ont pris la place des guitares, presque totalement absentes sur cet opus.
La démarche surprend et choque même quelque peu dans la France du Général de Gaulle. Une certaine intelligentsia conservatrice défend encore l’idée que le mariage de la chanson française et des musiques « exotiques » est contre-nature, voire même dégradant dans un pays tout juste sorti de la colonisation et où le métissage est encore mal vu. De ce point de vue, Serge Gainsbourg, avec ses djembés et ses chœurs africains, mettrait en quelque sorte la noble langue française au même niveau que le folklore des nègres. La belle affaire… A contrario, dans les salons parisiens, tout un public d’artistes et d’intellectuels proto-babas salue la démarche et voit en Gainsbourg un auteur courageux, original et novateur qui, en lançant ce pont entre les cultures, impose la « world music » en France (le terme restait toutefois à inventer).

Autre changement d’habitude, les textes et la façon de les interpréter semblent être là pour servir la musique, et non l’inverse comme c’était la coutume. Gainsbourg déclame ses paroles poétiques tout en subtilité et fait de sa voix un instrument parmi d’autres, donnant parfois l’impression que son organe se substitue, dans la composition, aux lignes mélodiques d’une guitare.
Et surtout, les chansons sont bonnes. De Joanna, la première plage, qui nous transporte dans l’atmosphère des bars enfumés de la Nouvelle-Orléans, à Coco & Co, qui referme l’album dans l’ambiance d’un classieux club de jazz, ce sont douze titres qui nous invitent à un tour du monde par le rythme. Avec des étapes par le carnaval de Rio (Les Sambassadeurs), les quartiers blacks de New York U.S.A., un détour par les bouges de Paris (Ces petits riens), et bien sûr de fréquents allers-retours vers les profondeurs de l’Afrique noire (Là-bas c’est naturel, Marabout, Tatoué Jérémie,...) ; l’Afrique dont sont d’ailleurs directement originaires les parties instrumentales de trois titres (Joanna, Marabout, New York U.S.A.), en fait des adaptations de l’œuvre du percussionniste nigérian Babatunde Olatunji (Drums of passion, 1959).

Durant ce voyage, le narrateur nous fait rencontrer divers personnages attachants qu’il a probablement croisés durant ses propres périples. Comme cette Noire de Louisiane « aussi grosse qu’un éléphant » mais pourtant capable de danses électrisantes (Joanna). Ou encore cette jeune naïade hilare (les rires sur le disque sont de France Gall) qui aime apparemment beaucoup se faire désirer (Pauvre Lola)... Sans oublier ce groupe de jazzmen camés à mort (Coco & Co) que Gainsbourg décrit avec tant de tendresse que l’on peut se demander s’il ne s’agit pas de ses propres musiciens…

En guise de synthèse, Couleur café, le tube de l’album, affirme le goût de l’auteur pour la beauté et la sensualité des femmes noires. Et c’est dans doute là qu’il faut chercher l’origine, le fondement et l’inspiration de Percussions.

« C’est quand même fou l’effet,
L’effet que ça fait,
De te voir rouler,
Ainsi des yeux et des hanches,
Si tu fais comme le café,
Rien qu’à m’énerver,
Rien qu’à m’exciter,
Ce soir, la nuit sera blanche. »

Les percussions omniprésentes et la coloration afro s’effacent aussi de temps en temps au profit d’orchestrations plus traditionnelles, comme sur la ballade jazzy Machins choses. De voyage, c’est plutôt un voyage dans le temps dont il s’agit ici. Le texte, comico-absurde, déjà un gimmick chez Gainsbourg, trouve un écrin dans les arrangements d’une rare finesse concotés par le combo. Le saxophone pose de très délicates mélodies sur un air d’orgue enivrant, les notes d’une contrebasse finaude flirtent avec quelques légers effleurements de cymbales. Ce titre est le seul de la douzaine de chansons proposées ici qui nous renvoie aux disques précédents de l’artiste, et notamment à l’élégant Gainsbourg confidentiel de 63.

A l’heure où le public français, dans sa grande majorité, se contente souvent d’une approche superficielle de l’œuvre gainsbourienne au travers de compilations et autres best-of aussi nombreux que non exhaustifs, il est de bon ton d’explorer le contenu des vieux LP jaunis de ce compositeur et parolier d’exception. Sur ce Percussions, en tout cas, c’est peu dire que l’on déniche des trésors cachés, des petits moments de pure bonheur auditif dont il devient vite difficile de se passer...



Répondre à cet article

Jérôme Delvaux





Il y a 19 contribution(s) au forum.

Serge Gainsbourg : "Percussions"
(1/17) 16 décembre 2013, par ExieLandau
Kyle Leon Review Product
(2/17) 23 août 2013, par judiagustin
Serge Gainsbourg : "Percussions"
(3/17) 3 juillet 2013, par Anthony
Serge Gainsbourg : "Percussions"
(4/17) 3 juillet 2013, par Anthony
Papers
(5/17) 2 juillet 2013
A l’heure où le public français,
(6/17) 8 mai 2013, par Mudket Kdiep
Serge Gainsbourg : "Percussions"
(7/17) 4 avril 2013, par sandra
Serge Gainsbourg : "Percussions"
(8/17) 30 mars 2013, par CMPunk
Serge Gainsbourg : "Percussions"
(9/17) 30 mars 2013, par CMPunk
Serge Gainsbourg : "Percussions"
(10/17) 30 mars 2013, par CMPunk
Serge Gainsbourg : "Percussions"
(11/17) 30 mars 2013, par CMPunk
Serge Gainsbourg : "Percussions"
(12/17) 22 mars 2013, par Amla
Serge Gainsbourg : "Percussions"
(13/17) 12 mars 2013, par Smith
Serge Gainsbourg : "Percussions"
(14/17) 30 novembre 2012, par weng
Serge Gainsbourg : "Percussions"
(15/17) 4 mars 2012, par scorpion
Serge Gainsbourg : "Percussions"
(16/17) 23 novembre 2010, par Glose
Serge Gainsbourg : "Percussions"
(17/17) 8 novembre 2010




Serge Gainsbourg : "Percussions"

16 décembre 2013, par ExieLandau [retour au début des forums]

Très bien écrit l’histoire. Il sera utile à tous ceux qui en utilise, ainsi que moi-même. Continuez votre bon travail - avec impatience les autres messages blog writing service what is seo seo consultant.

[Répondre à ce message]

Kyle Leon Review Product

23 août 2013, par judiagustin [retour au début des forums]

De ce point de vue, Serge Gainsbourg, avec ses djembés et ses chœurs africains, mettrait en quelque sorte la noble langue française au même niveau que le folklore des nègres.
http://articlestwo.appspot.com/article/kyle-leon-review-most-complex-and-expensive-adaptation-of-muscle-building

[Répondre à ce message]

Serge Gainsbourg : "Percussions"

3 juillet 2013, par Anthony [retour au début des forums]

original et novateur qui, en lançant ce pont entre les cultures, impose la « world music » en France (le terme restait toutefois à inventer).
312-50v8 Testking Download

[Répondre à ce message]

Serge Gainsbourg : "Percussions"

3 juillet 2013, par Anthony [retour au début des forums]

(Joanna, Marabout, New York U.S.A.), en fait des adaptations de l’œuvre du percussionniste nigérian Babatunde Olatunji (Drums of passion, 1959).
312-50v8 Exam Paper , 312-50v8 Free Download , 312-50v8 Video Training

[Répondre à ce message]

Papers

2 juillet 2013 [retour au début des forums]

Jn0-633 Exam Sheets
Major thankies for the blog.Much thanks again. Great.
Jn0-633 Dumps Free Download

[Répondre à ce message]

A l’heure où le public français,

8 mai 2013, par Mudket Kdiep [retour au début des forums]

A l’heure où le public français, dans sa grande majorité, se contente souvent d’une approche superficielle de l’œuvre gainsbourienne au travers de compilations et autres best-of aussi nombreux que non exhaustifs, il est de bon ton d’explorer le contenu des vieux LP jaunis de ce compositeur et parolier d’exception. Tageshoroskop

[Répondre à ce message]

Serge Gainsbourg : "Percussions"

4 avril 2013, par sandra [retour au début des forums]

Instead, you use to glean a few and stick with authority for your HP HP0-Y30 free brain dumps preparation. HP0-D13 // 70-663 // JK0-802

[Répondre à ce message]

Serge Gainsbourg : "Percussions"

30 mars 2013, par CMPunk [retour au début des forums]

Very informative article. PMI-001 free pdf

[Répondre à ce message]

Serge Gainsbourg : "Percussions"

30 mars 2013, par CMPunk [retour au début des forums]

“Hey, thanks for the blog post. Microsoft 70-519, HP0-J35 exam questions, LOT-917 download free pdf

[Répondre à ce message]

Serge Gainsbourg : "Percussions"

30 mars 2013, par CMPunk [retour au début des forums]

Really appreciate you sharing this article. 650-298 free questions, ASC-099 free pdf, CFEX exam

[Répondre à ce message]

Serge Gainsbourg : "Percussions"

30 mars 2013, par CMPunk [retour au début des forums]

Great post.Much thanks again. TB0-115 Braindumps, VCP-310A free dumps, 9A0-164 download free dumps

[Répondre à ce message]

Serge Gainsbourg : "Percussions"

22 mars 2013, par Amla [retour au début des forums]

Prep Cram real free blogs exam questions answers research that is obtained hooked free online website directory blogs up is without exorbitant and too many loyal as well.

[Répondre à ce message]

Serge Gainsbourg : "Percussions"

12 mars 2013, par Smith [retour au début des forums]

We also have the ability Free Exam Mock Questions and opportunity to make it better !! To make the world better, it’s important and indispensable that we are alive. If we are dead, then 650-196 questions we can’t do anything.

[Répondre à ce message]

Serge Gainsbourg : "Percussions"

30 novembre 2012, par weng [retour au début des forums]

That ST27i Android 2.3-T, is showing an interest in deep packet inspection suggests some governments hope for a world where even encrypted communications may not be safe from prying eyes, according to the CDT.

[Répondre à ce message]

Serge Gainsbourg : "Percussions"

4 mars 2012, par scorpion [retour au début des forums]

cette albums de Gainsbourg est un plagia de l’album du percussionniste
Babatunde Olatunji 1960

voir : http://dejaentenduca.wordpress.com/...

“Akiwowo” sera reprise, sur l’album Percussions, sous le titre de “New York USA”. Olatunji, dont le nom n’est mentionné nulle part sur l’album de Gainsbourg, attaquera en justice le chanteur.

Olatunji avait d’ailleurs de très bonnes raisons d’attaquer Gainsbourg : Ce n’est pas une mais bien plusieurs chansons de l’album Percussions qui sont directement calquées sur Drums of Passion. (“Jin-Go-Lo-Ba” devient “Marabout” et “Kiyakiya“ devient “Joanna“). Le procès sera, pour une fois, perdu par Gainsbourg.

D’après Guy Béart “Je Chante !” n° 24, p43 : “Gainsbourg aurait pris des musiques d’Olatunji et les aurait copiées et enregistrées sous la direction d’Alain Goraguer, notes pour notes, en écrivant son texte français, et il les aurait signées, y compris la musique qui n’est pas de lui !”

[Répondre à ce message]

Serge Gainsbourg : "Percussions"

23 novembre 2010, par Glose [retour au début des forums]

et déjà Gainsbourg faisait dans le sampling...

http://www.youtube.com/watch?v=Bzhw...

[Répondre à ce message]

Serge Gainsbourg : "Percussions"

8 novembre 2010 [retour au début des forums]

sans contestation possible, "Gainsbourg Percussions" est l’un des tous meilleurs albums de Serge !
c’est un disque charnière, entre le jazz des débuts et les expérimentations pop à venir mais totalement cohérent et abouti du début à la fin.
comme on dit, UN MUST !

[Répondre à ce message]

    Serge Gainsbourg : "Percussions"

    3 septembre 2013, par thématique [retour au début des forums]


    Certains intelligentsia traditionnelle prétend toujours que le mariage de la France chansons et des chansons "exotique" va à l’encontre des caractéristiques, même dégradant dans une nation juste en dehors de l’accord et où le métissage est encore mal mighty students

    [Répondre à ce message]